Des nœuds d’acier - Sandrine Collette

Notez
Notes des internautes
1
commentaire
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Avril 2001. Dans la cave d’une ferme miteuse, au creux d’une vallée isolée couverte d’une forêt dense, un homme est enchaîné. Théo, quarante ans, a été capturé par deux frères, deux vieillards qui ont fait de lui leur esclave. Comment a-t-il basculé dans cet univers au bord de la démence ? Il n’a pourtant rien d’une proie facile : athlétique et brutal, Théo sortait de prison quand ces vieux fous l’ont piégé au fond des bois. Les ennuis, il en a vu d’autres. Alors, allongé contre les pierres suintantes de la cave, battu, privé d’eau et de nourriture, il refuse de croire à ce cauchemar. Il a résisté à la prison, il se jure d’échapper à ses geôliers.

Galerie photos

Vos avis

  • Les Lectures de Maud 26 juillet 2018
    Des nœuds d’acier - Sandrine Collette

    Pour vos lectures estivales, vous voulez du noir, bien noir ? Il suffisait de demander, je vous propose cette lecture !!!
    Une histoire oppressante, glauque et bouleversante. En effet, Théo sort de prison et va prendre du recul à la campagne. Sa vie va basculer lors d’une promenade en forêt. Le voici séquestré et réduit à l’esclavage. La rage au ventre, il va tout mettre en œuvre pour s’évader.
    Théo, un personnage qu’on apprend à apprécier, pas séduisant lors des premières pages à sa sortie de prison. Il va émouvoir et attendrir le lecteur au fur et à mesure de ses mésaventures. Il évolue tout au long de sa séquestration, il m’est apparu très attachant. Tous les sentiments sont présents, l’incompréhension, la colère, la douleur, la violence, la souffrance physique et psychologique… Comment va-t-il faire pour s’en sortir ? Quels sont ses échappatoires pour tenir le coup ?
    Encore une fois, j’ai été totalement conquise par l’auteur, sa plume, son style. Traiter l’esclavagisme du 21ème siècle n’est pas chose aisée sans tomber dans les clichés. Elle est capable de relater des horreurs avec des mots « limites touchants » et un verbe posé et littéraire ; mettant parfois le lecteur mal à l’aise. Une belle claque, du noir à l’état pur !!!
    Une très belle rencontre avec l’auteur lors du salon de Rosny

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.