La Saga Jack Ryan - Tom Clancy

Notez
Notes des internautes
0
commentaire
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Américain, Jack Ryan est fils d’un policier de Baltimore. D’origine irlandaise, il a fait ses études dans une école privée catholique avant d’être diplômé d’histoire et d’économie à l’Université de Georgetown. Il a brièvement servi dans l’US Marine Corps, avant d’être grièvement blessé à la suite d’un crash d’hélicoptère. Il fut rendu à la vie civile une fois guéri.

Il fut professeur d’histoire à l’académie navale d’Annapolis, puis consultant-analyste à la CIA. Il sera entre-temps cadre chez Lynch, l’entreprise cotée en bourse de son beau-père, où il amasse une fortune. Spécialiste de l’Union soviétique, il a connu une ascension rapide au sein de l’Agence.

Sa première mission sur le terrain, en tant qu’analyste pour la CIA, est relatée dans Red Rabbit : exfiltrer un capitaine des transmissions du KGB (Oleg Ivanovitch Zaïtzev) et sa famille du côté est du rideau de fer. Dû à sa position, ce dernier dévoile la présence d’espions haut placés au sein de l’administration occidentale et les circonstances de l’opération 15-8-82-666 : l’assassinat du pape polonais. Jack Ryan reçoit l’ordre de déjouer cet attentat, mission qui se soldera par un demi-échec. Il travaille pour la première fois avec Ed Foley dans Red Rabbit de manière indirecte.

Ce fut le premier à comprendre les intentions de Marko Ramius, commandant du sous-marin soviétique Octobre Rouge (dans Octobre Rouge). Plus tard, il permit l’évacuation de l’agent Cardinal, et le passage à l’ouest de Nikolai Gerasimov, directeur du KGB (dans Le Cardinal du Kremlin). Il participa à une action contre le trafic de drogue et permis le sauvetage d’un groupe de commandos en Colombie, où il fit la connaissance de John Clark et Ding Chavez (dans Danger immédiat).

Devenu directeur-adjoint de la CIA dans La Somme de toutes les peurs, il fut le principal artisan du plan de paix israélo-palestinien, mais ce fut occulté par Robert Fowler, président des États-Unis et par Elizabeth Elliot, conseillère à la sécurité nationale, qui le détestait. Dans cette affaire, il évita une guerre nucléaire entre les États-Unis et l’Union soviétique en entrant directement en communication avec le président soviétique Andrei Illitch Narmonov et en refusant d’approuver des frappes nucléaires préventives ordonnées par le président des États-Unis.

Dans Dette d’honneur, Fowler ayant démissionné, il fut nommé conseiller à la sécurité nationale. Il fut ensuite rapidement nommé vice-président par le président américain Roger Durling, puis devint président par intérim à la mort de celui-ci suite au crash d’un Boeing sur le Capitole, menant la guerre contre la République islamique unie, État regroupant l’Iran et l’Irak, dirigé par l’ayatollah Daryaei, qui avait attaqué les États-Unis avec des armes bactériologiques (dans Sur ordre).

En tant que président des États-Unis, il fait face au réveil de la Chine populaire qui lorgne des gisements de pétrole et d’or fabuleux en Sibérie afin de relancer son économie chancelante. Mais, pour obtenir ces ressources, cette Chine est prête à faire la guerre à une Russie affaiblie. Jack Ryan propose alors une alliance à la Russie (dans L’Ours et le Dragon).

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.