Le malheur du bas - Inès Bayard

Notez
Notes des internautes
1
commentaire
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

« Au coeur de la nuit, face au mur qu’elle regardait autrefois, bousculée par le plaisir, le malheur du bas lui apparaît telle la revanche du destin sur les vies jugées trop simples. »
Dans ce premier roman suffoquant, Inès Bayard dissèque la vie conjugale d’une jeune femme à travers le prisme du viol. Un récit remarquablement dérangeant.

Galerie photos

Vos avis

  • Sangpages 12 septembre 2018
    Le malheur du bas - Inès Bayard

    Le prologue est ultra percutant et prédit le pire. Il annonce la couleur et là je te préviens, attache ta ceinture parce que ça va dépoter !
    Marie a tout pour bien faire comme on dit. Un mari aimant, un super travail qu’elle adore, une bonne situation, un bel appartement.
    Tout pour bien faire ? Jusqu’au jour où sa vie bascule...
    Marie se fait violer, Marie ne dit rien…
    Marie souffre en silence, Marie ne dit rien…
    Un silence qui te fera pourtant mal aux oreilles, qui t’assourdira mais que personne dans son entourage ne semble avoir entendu...
    Marie plonge dans des abysses que l’on n’imaginerait même pas dans ses pires cauchemars. Une décente aux enfers vécue en live et en images.
    Tu souffres avec elle, tu respires sa douleur, tu la palpes, tu te l’appropries. Tu voudras faire quelque chose mais tu seras totalement impuissant. Tu voudras crier à sa place, demander de l’aide mais tu seras impuissant.
    Tu ne pourras rien faire et ce sera dur...
    La plume est fabuleuse et les descriptifs ultra percutants. L’auteure a su retranscrire cette douleur, cette situation sans voyeurisme exagéré. Elle a su y mettre un réalisme ravageur. Elle a su me happer, m’emberlificoter dans cette histoire. Elle a su surtout me rendre quasi malade de dégout...
    C’est pas compliqué, ce livre, je l’ai commencé à 14 heures et l’ai terminé dans la foulée. Impossible de quitter Marie et de la laisser seule.
    Un livre déchirant comme peuvent l’être les entrailles de Marie.
    Brutal, dur, bouleversant, percutant. Un de ces trucs qui te prend, t’attrape, ne te lâche plus et te fais mal. Un de ces livres qui te malmène.
    Un de ces livres qu’on qualifie de chef d’œuvre !
    Une grosse claque y a pas de doute et tu te prendras la même à coup sûr !
    PS : Dans la première sélection du prix Goncourt ! Ouais rien que ça !!!

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.