Le vase rose - Eric Oliva

Notez
Notes des internautes
3
commentaires
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Et si votre pire cauchemar devenait réalité ?
Quand votre vie bascule, vous avez le choix : sombrer dans le chagrin ou tout faire pour vous relever.
Frédéric Caussois a choisi.
Pour lui, aucun compromis, il doit savoir,
connaître la vérité.

Vos avis

  • Louison Lit 3 mai 2018
    Le vase rose - Eric Oliva

    Perdre son fils unique de 9 ans est déjà en soit horrible mais le perdre parce qu’on lui a administré son traitement médical en toute bonne foi et que l’on se retrouve a assister impuissant à l’agonie provoquée par un empoisonnement au cyanure c’est inimaginable, impensable et pourtant c’est ce qui arrive à Frédéric Caussois. C’est tout son monde qui est anéanti, ses repères disparaissent et il n’a plus qu’une idée fixe qui tourne en rond dans sa tête. Ce besoin incessant de trouver le coupable va être la motivation lui permettant de se lever le matin.

    Sur la forme, l’écriture est fluide et je n’ai eu aucun mal à me laisser prendre par le récit, Eric Oliva sait particulièrement bien nous guider au travers des différents personnages que nous rencontrons. J’ai souri avec les descriptions réalistes des caractères de Mme Pigent ou encore du vieil agriculteur taiseux Bonnefoi. Il y a de nombreux personnages qui font tous partie de l’intrigue et toutes ces pistes ainsi tracées se croisent pour finir par nous donner des éléments de compréhension. On est à fond derrière le personnage principal et très vite on résonne comme lui, on ressent comme lui. Je me suis laissé prendre par ses errements, ses erreurs et sa culpabilité. L’auteur nous dresse le portrait d’un homme brisé qui a une sacrée ressource et c’est juste bon de le suivre dans sa quête. Pour moi le plus, le bonus la cerise sur ce beau gâteau c’est la chute imprévisible, le retournement final qui en fait une œuvre à part à découvrir sans attendre. Bonne lecture.

  • Le Monde de Marie 8 mai 2018
    Le vase rose - Eric Oliva

    Au départ, un drame. La pire souffrance qu’un parent puisse connaître, la perte de la prunelle de ses yeux, son enfant. Celui pour lequel on serait prêt à tout, celui qu’un père va voir mourir devant ses yeux. Instant pendant lequel il vivra le pire des supplices, l’impuissance face à la détresse de son fils, l’incapacité totale de venir en aide à celui qu’il aime plus que tout.

    A travers les mots choisis, j’ai été profondément touchée par le désarroi de cette famille. La mère et le père ayant chacun leur manière de vivre cette perte. Une profonde empathie est née en moi et je n’ai plus été capable de lâcher l’ouvrage. Je voulais absolument en connaître le dénouement. On ressent la détresse de se père, Frédéric. Sa vie entière va partir à vaux l’eau et c’est ce besoin de savoir, de comprendre pour quelle raison et de faire payer qui va lui redonner un souffle de vie.

    On va alors de suivre dans son enquête. Une intrigue très bien ficelée et tenue par un rythme soutenu. On suit les investigations du père tout en ressentant sa hargne face aux résultats obtenus par la police. Un homme très attachant avec des réactions que je n’ai pourtant pas toujours comprises.

    J’ai beaucoup aimé la manière dont l’auteur a agencé les évènements. Au fil de l’histoire, il incorpore d’autres faits, d’autres investigations. On ne comprend pas toujours le pourquoi mais, et si tout été lié ?

    J’ai été totalement surprise par le dénouement que je n’ai pas vu venir. Jamais je n’aurais pu imaginer cela. Puis vient l’épilogue, ce petit bout de texte par lequel l’auteur va me surprendre plus encore. J’ai adoré.

    Un récit qui vous prend aux tripes et vous emporte dans une intrigue soutenue et très bien menée.

  • Au rayon des livres 8 mai 2018
    Le vase rose - Eric Oliva

    Un début de soirée qui tourne au cauchemar pour Frédéric Caussois…
    Au moment de se coucher, Tao 9 ans, meurt subitement sous les yeux de son père.
    Rien ne présageait un tel drame. Qui est derrière la mort tragique du petit garçon ? Et pourquoi ?
    Face à une enquête au point mort et un dossier vide, Frédéric Caussois est prêt à tout pour mettre un nom sur le responsable de la mort de son fils…

    Le Vase rose nous plonge dans un mélange de roman noir et psychologique où l’auteur, prend un malin plaisir à balader son lecteur par le bout du nez.
    Dans cette enquête que va mener ce père avec toute sa détresse, on côtoie toute une palette de personnages qui ne se connaissent pas, mais toutes sont plus ou moins liées à ce fil rouge, qu’est l’affaire du petit Tao, où altruisme se mêle à la noirceur de l’être humain.

    A partir d’un scénario simple, Eric Oliva interprète à sa manière la façon dont le subconscient peut se conditionner et interpréter notre peur face à la mort d’un proche.

    Une écriture subtile où chaque détail a son importance et un épilogue qui désarçonne son lecteur.

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.