Les jumeaux de Piolenc - Sandrine Destombes

Notez
Notes des internautes
(10)
7
commentaires
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Votre note
Notes des internautes

Résumé :

Août 1989. Solène et Raphaël, des jumeaux de onze ans originaires du village de Piolenc, dans le Vaucluse, disparaissent lors de la fête de l’ail. Trois mois plus tard, seul l’un d’eux est retrouvé. Mort.

Juin 2018. De nouveaux enfants sont portés disparus à Piolenc. L’histoire recommence, comme en macabre écho aux événements survenus presque trente ans plus tôt, et la psychose s’installe. Le seul espoir de les retrouver vivants, c’est de comprendre enfin ce qui est arrivé à Solène et Raphaël. Au risque de réveiller de terribles souvenirs.

Vos avis

  • Louison Lit 22 mai 2018
    Les jumeaux de Piolenc - Sandrine Destombes

    Une chronique de plus pour encenser Les jumeaux de Piolenc , cela vous tente ? Sandrine Destombes mérite au combien son Prix VSD- RTL. Meilleur Thriller français 2018, ce n’est quand même pas rien. Mais on ne sait jamais une quatrième de couverture de Michel Bussi et un joli bandeau ne font pas tout… Son thriller est juste parfait, il contient tous les éléments que j’aime et surtout mais alors surtout, la chute que je n’avais pas vu venir est surprenante à souhait.
    Le gendarme Wimez a passé trente ans à tenter de résoudre l’affaire des jumeaux de Piolenc sans y parvenir. Raphaël et Solène ont disparu pendant la fête de l’Ail du village c’était en 1989. Aujourd’hui une nouvelle enfant disparaît à Piolenc et c’est Julien Fabregas, son successeur qui va enquêter à son tour en tachant de profiter de l’expérience de Wimez. Ce travail en duo est formidablement bien écrit, l’un ne veut pas connaître un échec, l’autre veut enfin être libéré et connaître la vérité.
    Lire du Sandrine Destombes , c’est être sur un bateau ivre , c’est se faire embarquer dans toutes les directions sans savoir quelle est la bonne, c’est ressentir la mal être des personnages, le père des jumeaux qui a vu sa vie être anéantie, nos deux gendarmes qui vont se donner à fond pour sortir la tête de l’eau et puis un personnage qui m’a beaucoup touchée par son intelligence , c’est la psy qui sait si bien nous brosser des théories incroyables. J’ai aimé ce roman du début à la fin, je n’ai pas vu défiler les pages de ce thriller psychologique captivant. Bonne lecture.

  • Sangpages 5 juillet 2018
    Les jumeaux de Piolenc - Sandrine Destombes

    Je te le dis donc direct, elle n’a pas volé ce prix VSD RTL 2018 du meilleur thriller français. D’ailleurs, je sais pas toi, mais moi ces trucs de prix...en général ...je suis bien souvent pas convaincue et me demande souvent si les membres du jury avaient fumé la moquette au moment de délibérer...C’est une des rare fois où je suis 300 % d’accord ou alors c’est que je suis une vieille pénible 😜

    Encore une histoire de disparition d’enfants me diras-tu ?

    J’avoue, c’est ce que j’ai pensé au début mais ça, c’était au début, parce qu’après je me suis plutôt dit "La vache ! Elle a réussi le tour de main d’en faire quelque chose de très subtil et surtout différent ! Un vrai truc de dingue !"

    Les jumeaux de Piolenc, c’est une histoire qui semble de prime abord classique mais comme toujours, les apparences sont trompeuses et je me suis clairement retrouvée ballotée dans cette histoire comme l’on peut l’être sur un chalutier en pleine tempête (Et je vous dis même pas que j’ai le mal de mer 😜)

    Une entrée dans le vif du sujet. Immédiatement addictif. Des chapitres très courts et c’est d’ailleurs marrant, ils ont tous exactement la même taille.

    Une ambiance campagnarde d’un petit village où tout le monde se connaît et pas sûre que cela puisse aider la police. Des disparitions d’enfants à la pelle, des victimes supposées coupables, un vrai imbroglio qu’elle nous a fait là.
    Clairement un page turner !

    Une histoire dérangeante de plusieurs façons. D’abord parce qu’elle nous surprend et va là où l’on n’aurait pas imaginé et deuxièmement parce qu’elle a justement osé aller là où l’on n’aurait pas osé.
    Bluffant et perturbant sans doute parce le sujet, la trame, a ce quelque chose d’ambigu et très largement malsain.

    Un dénouement fascinant et terrifiant. Une trame rondement menée et sans aucune faille. Si, si je t’assure !
    J’ai beaucoup aimé sa manière de relater les faits, très souvent, sous forme de questions comme pour te pousser à t’interroger toi-même.

    Victime ou bourreau ?
    Gentil ou méchant ?
    Tu ne t’y retrouveras pas !

    Sandrine nous prouve là son talent et qu’il faudra, qu’elle le veuille ou non 😜, faire avec elle sur la scène du thriller francophone !

    Chapeau Sandrine 🙂

  • Les Lectures de Maud 5 juillet 2018
    Les jumeaux de Piolenc - Sandrine Destombes

    Dès les premières pages, le lecteur est plongé dans l’horreur de la disparition des enfants. La peur et la psychose se font ressentir. Mais comment vont-ils réagir lorsque les événements se répètent 30 ans plus tard. Les protagonistes se retrouvent de nouveau dans la tourmente et le questionnement. Le stresse monte en même temps que la pression des médias et de la hiérarchie.
    Des personnages, le lieutenant qui va tout mettre en œuvre pour retrouver ces enfants vivants, soutenu et par son ancien supérieur qui était responsable de l’enquête auparavant ; vont ensemble devoir tout reprendre depuis le début, et sont persuadés que les réponses d’aujourd’hui se trouvent dans le passé. Réouvrir les anciennes blessures, réinterroger les personnes afin d’avancer.
    Ce livre nous plonge dans la détresse psychologique d’une petite ville de Province. Tout le monde se suspecte, les enquêteurs se trouvent souvent face à des impasses. L’auteur transmet au travers cette œuvre, grâce à une puissance d’écriture, qui se traduit par une violence psychologique. Le lecteur se retrouve dans la tête des protagonistes, se pose des questions et indirectement se met à enquêter. Il veut savoir, tout le monde veut savoir la vérité sur cette affaire.
    De tourments en rebondissements, de fausses routes en vérité, un suspense époustouflant, une fin inattendue, je vous laisse découvrir ce livre magnifique et bouleversant.

    L’auteur signe ici son 5ème livre, mon avis : le meilleur « un p***** de livre », un cran au-dessus des autres que j’avais déjà beaucoup apprécié.

    Je renouvelle mes sincères félicitations à l’auteur et la remercie ainsi que les éditions Hugo Thriller pour leur confiance 😊

  • nathalie gonnachon 16 juillet 2018
    Les jumeaux de Piolenc - Sandrine Destombes

    L’idée était bonne, déterrer une histoire, de disparitions d’enfants, de plus de 20 ans, le genre de lecture que j’affectionne particuliérement.

    L’histoire se tient bien, et elle est bien construite, et on comprends les évenements les uns aprés les autres.

    Mais j’ai pas réussi a m’attacher aux personnages, je les ai trouver fades. Mon avis est mitiger, je ne peux pas dire que je n’ai pas aimer, mais juste pas acrrocher a ce récit

  • Leroy Delphine 4 septembre 2018
    Les jumeaux de Piolenc - Sandrine Destombes

    Le prix du meilleur thriller français RTL/VSD, présidé par Michel Bussi, part d’un concours qui se fait sur la plateforme Fyctia. Les auteurs livrent un chapitre à la fois, relativement court (entre 4 et 6 pages), de leur roman, nous laissant souvent sur un cliffanger, et s’ils ont assez de votes, le chapitre suivant est débloqué...
    Personnellement, cette année, j’avais suivi ce concours et ce roman faisait partie des deux que je lisais et m’avait fortement intriguée.
    Autant dire que lorsque le concours a pris fin, aux alentours du 40e chapitre du roman, je fus plus que frustrée de ne pas savoir la fin et espérai fortement que ce roman sortirait un jour par ce biais ou un autre...

    C’est donc plus que ravie que j’ai appris que Sandrine Destombes avait remporté ce prix et que j’ai pu me délecter de l’intégralité du roman sans frustration.

    Les jumeaux de Piolenc est un thriller plein de suspense avec de nombreux rebondissements, des personnages bien développés, un rythme soutenu et une plume ciselée : un véritable régal pour tout amateur de ce genre littéraire.

    L’intrigue est extrêmement bien menée, le lecteur est face à une histoire sordide très bien écrite, réfléchie et parfaitement aboutie. Le thriller n’est pas sanguinolent mais extrêmement violent psychologiquement.

    Gageons que ce prix offrira de belles opportunités à l’auteure, qui livre là son 5e roman. Une auteure que je vous engage à découvrir sans tarder tant ces écrits sont de très grande qualité et la plume totalement addictive :)

  • Ophé Lit 7 septembre 2018
    Les jumeaux de Piolenc - Sandrine Destombes

    Il est vrai que l’on utilise souvent des expressions récurrentes pour qualifier un bon thriller : page Turner, addictif, claque… mais que voulez-vous, même si la langue française regorge d’adjectifs, il est parfois difficile de trouver les bons mots pour qualifier une lecture. Alors je vais tenter de ne pas tomber dans les lieux communs pour vous faire comprendre à quel point ce thriller est une réussite et qu’il est indispensable de le lire…
    « les jumeaux de Piolenc » s’ouvre sur un prologue original, le récit de la disparition de jumeaux, vu au travers des médias. Sandrine Destombes y évoque les évolutions scientifiques et notamment le travail autour de l’ADN.L’utilisation de ce procédé met tout de suite le lecteur en conditions, le climat est posé. Qui ne s’émeut pas de la disparition d’enfants ? Sujet qui a inspiré Sandrine. Mais ne vous y trompez pas, ce petit bijou de littérature noire ne peut pas se résumer à la disparition de Solène et Raphaël…
    Le pitch : Solène et Raphaël disparaissent en août 1989. Quelque mois plus tard, le corps de l’un d’entre eux est retrouvé. Le second, jamais.
    Juin 2018, de nouveaux enfants disparaissent dans la même commune.
    Dès les premiers chapitres, Sandrine passe au crible les mécanismes de la machine judiciaire et certains passages ne sont pas sans rappeler « l’affaire Grégory », notamment par le fait que l’enquête sur la disparition des jumeaux est confiée à un jeune enquêteur.
    Tout au long du roman, Sandrine évoque la fragilité émotionnelle des enfants, ces adultes en devenir, l’importance de la construction de leur personnalité, les dangers des réseaux sociaux et des rencontres virtuelles « fun »…
    Le combat du papa des jumeaux, Victor, renvoie à celui du papa de la petite Estelle, similitude troublante qui renforce la charge émotionnelle à la lecture.
    J’ai également été émue du lien tissé entre Victor et Jean, premier officier a avoir enquêté sur les jumeaux. Cette enquête qui a été son graal, le combat de sa vie au point de tout lui sacrifier :
    « Il y avait quelque chose de triste et beau à la fois dans ce lien qui unissait ces deux hommes. A les observer dans ce cadre plus intime, Fabregas se demanda à quel moment leur relation s’était éloignée du cadre professionnel pour devenir cette amitié à la fois pudique et sincère ».
    Sandrine décrit d’ailleurs de manière remarquable le sentiment d’impuissance de l’enquêteur qui, malgré tous les moyens mis en œuvre, n’avance pas d’un pas.
    Enfin, au delà de tous les sujets traités, du travail remarquable autour de la psychologie tant de l’enfant que de l’adulte ; au delà de la construction précise et admirable des personnages qui vous hanteront un petit moment, il y a l’intrigue.
    Le rythme et la tension montent crescendo au fil des éléments que Sandrine distille habilement, nous renvoyant d’une piste à l’autre, bousculant nos soupçons pour en faire naître d’autres, multipliant les possibilités pour nous amener vers un final surprenant.
    Dans la catégorie thriller, « Les jumeaux de Piolenc » flirte avec la perfection.

  • La bibliothèque de Céline 7 septembre 2018
    Les jumeaux de Piolenc - Sandrine Destombes

    LE page turner !!!
    Bon, je n’irai pas par quatre chemins : j’ai vraiment beaucoup apprécié ma lecture ! J’en profite donc pour remercier mon partenaire les éditions Hugo thriller pour cette très belle découverte.
    Je n’étais pas forcément partie pour découvrir ce titre si tôt étant donné que ma PAL déborde de livres qui la constituent depuis bien plus longtemps que celui-ci. Mais j’ai commencé à lire les premières pages par curiosité puis…les mots ont fait le reste. Les chapitres courts qui s’achèvent par une phrase choc ont fait que j’ai littéralement dévoré cette histoire. J’ai été frappée par le syndrome classique du « encore un chapitre et j’arrête ». Eh bien oui, qu’est-il arrivé aux jumeaux Solène et Rafaël en 1989 ? La disparition de ces enfants a fait beaucoup de ravages dans le village et il semblerait que, même trente ans plus tard, lorsque le drame connaît des rebondissements, certains habitants soient encore et toujours à la recherche de la vérité. La détresse du père, l’acharnement de l’ancien policier, l’amitié qui est née au fil du temps entre ces deux hommes. La disparition d’enfants est un sujet qui est souvent traité dans les thrillers et les polars mais…pas de cette façon !
    Autant d’éléments qui ne m’ont laissée indifférente. Beaucoup d’émotions au cours de cette histoire (très) addictive dans laquelle sensibilité et effroi se mêlent. J’avoue avoir été assez mal à l’aise à la lecture de certains passages. Plus on avance et plus les détails sordides sautent au visage du lecteur. Je ne suis habituellement pas friande de ce type d’informations, néanmoins la plume de l’auteure m’a facilité la digestion tout comme le rythme haletant et la remarquable construction du récit. Pas de sang mis en avant mais…une certaine torture psychique.
    Un thriller à forte dimension psychologique pour un sujet très sensible. Un prix AMPLEMENT mérité que celui du meilleur thriller français RTL présidé par Michel Bussi.
    Une lecture que je vous conseille sans plus attendre. Une histoire très prenante que vous aurez du mal à lâcher. Je peux vous l’assurer !

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.