#SerialKiller : Ce cher Dexter de Jeff Lindsay

Les meilleurs livres de serial killers, jour 20

Aujourd’hui c’est notre vingtième épisode sur les serial killers ! Et avec Ce cher Dexter de Jeff Lindsay, le tueur en série de fiction passe un double cap : celui de son rôle et surtout… de sa notoriété, poussée sous les projecteurs par la très bonne série TV Dexter !

L’histoire :

Dexter Morgan est un expert médico-légal au sein de la police de Miami. Il est charmant, discret, efficace, méticuleux dans son travail. Ce cher Dexter est aussi… tueur en série ! Un homme tout à fait moral : afin de calmer ses pulsions meurtrières, il ne tue que les criminels qui sont passés entre les mailles du système judiciaire, notamment des serial killers. Mais c’est aussi quelqu’un de très méticuleux : il efface toute trace de sang après avoir découpé les corps... Un jour, il est appelé sur les lieux d’un crime perpétré selon des méthodes très semblables aux siennes. Des méthodes qu’ils admirent… Dexter aurait-t-il rencontré son alter ego ?

Pourquoi ce livre est important :

Ce livre présente un double intérêt pour la fiction sur les tueurs en série. Le premier, le plus évident, c’est, en touchant des millions de téléspectateurs via la série TV, de faire passer un cap médiatique et populaire à ce personnage emblématique du polar. Avec Hannibal Lecter, Dexter est sûrement le serial killer le plus connu du grand public, un des premiers qui puissent être cités, mettant ainsi sous les projecteurs tout l’univers qui gravite autour de ce personnage effrayant et fascinant. Ainsi des milliers de personnes peuvent découvrir d’autres livres ou films sur le sujet, des vocations naissent pour les professions médico-légales… et on l’espère, pas pour devenir serial killer !

Le deuxième intérêt est de confronter le serial killer à son double, sa propre folie. Même si le personnage de Dexter varie sur de nombreux points vis-à-vis de ce que sont les tueurs en série réels, il en prend certaines caractéristiques, rarement vues auparavant : ainsi d’être des personnages souvent égotiques, qui se disent dépourvus de sentiments, cette ambivalence entre phases dépressives (se sentir un sous-homme) et phases euphoriques (se sentir tout puissant), de justifier le passage à l’acte criminel par une intervention mystérieuse (une voix intérieure qu’il nomme son « Passager noir » chez Dexter, dieu, le diable ou d’autres prétextes chez d’autres). C’est un personnage crédible, que la volonté d’un homme, son père adoptif, tente de remettre dans le chemin de la morale.

Et ce livre, premier volet d’une saga de sept romans, nous séduit aussi par ce ton humoristique, ironique et distancié qui le caractérise, qui rend les horreurs parfois décrites plus soutenables, mettant de l’humanité dans un personnage qui, dans la réalité, en manque cruellement, jusqu’à la folie.

Ce qu’il faut retenir (pour briller en société) :

1. La série télévisée Dexter s’inspire du premier roman de Jeff Lindsay, mais pas des six tomes suivants, bien que l’auteur ait plusieurs fois travaillé avec les scénaristes de la chaîne Showtime qui la produit. Pourtant, la série rend plusieurs fois hommage au livre… American Psycho de Bret Easton Ellis, un autre livre emblématique de serial killer !

2. Jeff Lindsay détourne le début de la sentence « Si tu fais le mal, fais-le bien, car le mal bien fait, ne fait jamais bien mal » en prenant au pied de la lettre le propos « si tu fais le mal, fais-le bien » : en tuant, il fait œuvre de justice. Mais comme d’autres personnages, cette justice est-elle valable et morale ?

3. Lindsay est marié à la nièce d’Ernest Hemingway, avec qui il a notamment écrit A la chasse avec Hemingway, qui suit l’une des passions du prix Nobel de littérature (1954).


Tous les meilleurs livres de serial killers : https://www.bepolar.fr/Les-meilleurs-livres-de-serial-killers

Votre commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.