Par quel San-Antonio commencer ? par Eric Bouhier

Le 6 juin 2017

Tout un univers à découvrir ou redécouvrir, mais par quelle œuvre s’y plonger ?

1
commentaire
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!

Au cas où vous vous le seriez demandé...

C’est la grande question de tous les néophytes de San-Antonio, car avec ces quelques 300 œuvres, la bibliographie de Frédéric Dard peut rapidement donner le vertige. Par quel roman ou essai commencer pour se familiariser avec le l’univers du commissaire ? Nous avons demandé conseil à Eric Bouhier, auteur du Dictionnaire Amoureux de San-Antonio.

Galerie photos

spip-slider
spip-bandeau
  • Jean-Yves GAUTHIER 21 mars 2018
    Par quel San-Antonio commencer ? par Eric Bouhier

    Fan inconditionnel de Frédéric DARD, collectionneur compulsif de son oeuvre, j’aurais tendance à dire qu’il faut commencer par le début, comme le dit sous forme de boutade Eric Bouhier, car cela vous permettra de suivre la vie du Commissaire San Antonio tant dans ses enquêtes que dans sa vie intime. Frédéric Dard au travers de son oeuvre s’adresse aussi en direct à son lecteur, le prend à témoin, le tutoie, le ridiculise parfois (très gentiment entendons nous bien) lui donne et lui explique sa manière de penser, part aussi dans des tirades philosophiques dans lesquelles on sent l’humanisme de cet auteur. Mais Frédéric Dard a, en parallèle des aventures du Commissaire, écrit une pléiade de romans noirs, très noirs, dans lesquels on sent son côté "écorché vif". Vous qui aimez les polars et les films noirs, mon conseil du jour : lisez sans attendre "le monte charge" et regardez le film du même titre avec Robert Hossein, ami de toujours de Frédéric Dard. On ne compte plus d’ailleurs leurs collaborations cinématographiques, théâtrales et amicales. Et si vous voulez du noir bien profond, procurez vous sans délais la réédition chez Fleuve Editions des 4 opus groupés en 1 volume de "Un tueur - Kaput". Et militez pour une entrée fracassante de Frédéric Dard au Panthéon national du roman policier, du polar, en guise de référence absolue. Le 6 juin 2000 a été une des pires journées de ma vie quand j’ai perdu mon idole absolue...

Votre commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.