Sacrilège à Blackfriars - Paul Doherty

Notez
Notes des internautes
0
commentaire
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Troisième opus du célèbre frère Athelstan, moine dominicain et astronome enquêtant aux côtés du coroner John Cranston dans le Londres du XIVe siècle
Londres, été 1379. Sir John Cranston, coroner de la ville, est invité à un grand banquet au Regent’s palace, sur la Tamise. Gian Galeazzo, Lord de Cremone, le met au défi de résoudre une énigme en deux semaines. Des crimes mystérieux ont eu lieu : des hommes ont été retrouvés morts dans la chambre écarlate d’un des manoirs de Cremone. Aucune marque sur les corps ; ils n’ont ni bu, ni avalé de poison ; aucun passage secret ne permet d’arriver jusqu’à la chambre. Et tous ont la même expression de terreur sur le visage. Cranston, réalisant que sa réputation est en jeu, sollicite l’aide de frère Athelstan. Mais Athelstan a lui-même des problèmes tout aussi macabres : à St Erconwald’s, lors de travaux de rénovation du sanctuaire, un squelette a été exhumé.

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.