Une disparition inquiétante - Dror Mishani

Notez
Notes des internautes
1
commentaire
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Un adolescent ne disparaît pas comme ça. Il fugue quelques heures, un jour, deux tout au plus, puis réapparaît. Avraham Avraham, commandant de police de la banlieue de Tel-Aviv, le sait. Les crimes spectaculaires, c’est bon pour la série New York Police District. Pourtant Ofer Sharabi, seize ans, ne rentre pas. Ni le lendemain, ni le jour d’après. Et si Avraham s’était trompé depuis le début ?

Vos avis

  • 1001histoires 21 mars 2018
    Une disparition inquiétante - Dror Mishani

    "Une disparition inquiétante" écrit par Dror MISHANI a été publié aux Editions du Seuil en 2014 après sa parution en Israël ( écrit en hébreu ) en 2011. C’est la première enquête du commandant Avraham Avraham.

    "En Israël il n’y a pas de littérature policière, tout simplement parce qu’on n’y commet pas crimes". C’est avec cette explication que le commandant Avraham Avraham rassure la mère d’Ofer disparu sur le chemin de l’école. Ofer a seize ans, un garçon sans problème, un peu timide. Comment la Criminelle du commissariat de Holon dans le district de Tel Aviv va-t-elle aborder cette affaire ? Personne, absolument personne n’a vu Ofer après qu’il ait quitté sa mère pour se rendre à l’école. Avraham Avraham, la quarantaine, surnommé Avri, manque d’assurance. Il doute. Il s’est déjà trompé, il a peur de renouveler des erreurs, alors dans chaque suspect il voit avant tout un innocent. Pour retrouver Ofer, une petite équipe d’investigation est constituée avec le sympathique Maaloul et l’ambitieux Sharstein. Avri la dirige mais il sent très vite que sa supérieure hiérarchique, la divisionnaire Ilana, peut à tout moment lui retirer l’affaire. Sans compter que s’il y a le moindre soupçon qu’un arabe y soit impliqué, même de loin, alors le Shabak réquisitionnera le dossier. Le Shabak est une police secrète que même Avri connait peu. Il sait que ses agents ( le Shabak emploie les meilleurs éléments de la police ) doivent déjà vérifier si la disparition d’Ofer est liée à la sécurité d’Israël. L’expérience d’Avri réside plus dans ses lectures que dans les enquêtes qu’il a menées. C’est un lecteur assidu de romans policiers ( Agatha Christie ou Stieg Larsson ) dans lesquels il traque les erreurs volontaires ou non.

    Ofer s’est comme volatilisé. Aucun début de piste, aucun indice. Avraham Avraham interroge ses parents, les proches voisins. Peu à peu le lecteur prend conscience qu’Avri est doué pour les interrogatoires, fin psychologue, habile et un peu manipulateur. Dror Mishani est tout aussi doué pour décrire son pays à travers ces interrogatoires, de longs interrogatoires qui ne lassent jamais et qui au contraire contribuent à faire naître angoisse et suspense.

    L’organisation territoriale de Tel Aviv et la vie quotidienne de sa banlieue avec son charme presque mélancolique, un enseignant qui corrige des copies ( et qui s’est aussi inscrit dans un atelier d’écriture et s’inspire de la disparition d’Ofer pour son premier roman), les programmes de la télévision, des gens ordinaires qui font leurs courses et aiment le farniente à la terrasse des cafés, un jeune couple attentionné pour leur bébé. Grâce aux interrogatoires et au regard d’Avraham, le lecteur peut s’immiscer discrètement dans la société israélienne loin des clichés historiques et culturels habituels.

    Un polar inhabituel avec peu de protagonistes mais d’une rare efficacité : Dror Mishani nous offre un premier roman dans lequel le suspense et les rebondissements naissent adroitement et de manière anodine au détour d’une phrase ou d’une confidence que le lecteur enregistre mais qu’Avri ignore. Mais le lecteur n’en est pas moins entraîné sur de fausses pistes tout comme des lettres anonymes trompent Avraham. L’épilogue est déroutant.

    L’aventure continue avec Avraham Avraham. Le voyage en Israël se poursuit avec un tome 2 prometteur et peut-être une compagne venue de Belgique pour Avri.

    http://romans-policiers-des-cinq-continents.over-blog.com/2017/07/une-disparition-inquietante-auteur-dror-mishani.html

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.