Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Amour entre adultes - Anna Ekberg

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

7 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

L’amour à mort.
Caché dans l’obscurité, sous la pluie, Christian est assis au volant de sa camionnette. Il attend sa femme, Leonora. Tous deux sont mariés depuis vingt ans, ils ont un fils, tout semble leur réussir. Soudain, il voit la silhouette de Leonora qui court. Il serre le volant de toutes ses forces. Leur première rencontre, leur premier baiser, leur histoire d’amour... il essaie d’oublier. Il ne doit pas penser qu’elle est sa femme, ni même un être humain. D’ailleurs, est-elle encore sa femme ? C’est davantage une menace, quelqu’un qui, s’il ne fait rien, va détruire sa vie. Il a pris sa décision, une décision terrible. Il n’a pas le choix. Il appuie sur l’accélérateur. Il voudrait pouvoir fermer les yeux mais c’est impossible. Une dernière image avant le choc : la queue de cheval de Leonora qui se balance en rythme dans la pluie. Trop tard pour changer d’avis. Une scène terrifiante : un homme s’apprête à tuer sa femme. Ce qui s’est passé avant ? Ce qui va se passer après ? Personne, pas même le plus perspicace des lecteurs, ne saurait le soupçonner.

Vos #AvisPolar

  • jeanmid 28 mai 2019
    Amour entre adultes - Anna Ekberg

    Prenez l’histoire d’une famille suédoise dont le mari trompe sa femme . La seule solution qu’il lui reste pour se débarrasser de sa femme définitivement et vivre pleinement sa relation avec sa maitresse est de la tuer en l’écrasant .
    Prenez cette histoire triangulaire dramatique racontée par un flic à la retraite à sa jeune fille .
    Vous avez les fondations de ce scénario en miroirs . Un scénario plus redoutable et plus machiavélique qu’il n’y parait au premier abord .

    Christian , Leonora et leur fils Johan sont ce que l’on peut appeler une famille aisée : Christian est à la tête avec son frère d’une belle entreprise de travaux publics qu’ils ont su faire prospérer . La famille habite dans une ( très ) belle maison et côtoient des voisins médecins ou CSP+. Leonora est une ancienne violoniste virtuose qui a tout quitté pour suivre son mari et s’occuper de leur fils , qui souffrait d’une grave maladie . Elle canalise son trop plein d’énergie en effectuant des jogging quotidiens de plus en plus longs .La réalité de leur vie est plus crue : les vingt ans de vie commune ont fragilisé le couple et leur amour s’est étiolé . Mais la libido de Christian est toujours intacte : il a rencontré une jeune architecte ,Zenia , qui le satisfait sexuellement totalement et dont il est tombé amoureux . Maintenant il doit choisir de continuer à faire semblant avec son épouse ou de divorcer et de refaire sa vie avec Zenia . Plus facile à dire qu’à faire car Christian sait que Leonora ne le laissera jamais partir sans faire d’histoires , quitte à ternir son image et celle de sa boite . Une seule solution s’impose alors peu à peu à lui : la faire disparaitre une bonne fois pour toute ! Reste à déterminer la solution la plus efficace et la plus radicale sans oublier de se constituer un bon mobile ...
    Mais attention : tout ce récit et ce meurtre dont Christian serait le coupable n’existe que dans la tête de Holger et grâce à cette intuition hors pair de policier …maintenant à la retraite . Car le policier , malgré une enquête minutieuse , n’a jamais pu dénicher aucune preuve . Alors Holger a-t-il raison ou cette histoire n’est-elle qu’affabulations dans le cerveau d’un ex-flic fatigué ? Vous vous ferez j’en suis sûr votre propre idée en lisant ce roman .

    On peut dire que la romancière danoise Anna Ekberg aime manipuler son lecteur avec un certain talent quitte à le laisser pantois devant un brusque rebondissement inattendu de l’histoire . En effet avec ce « Amour entre adultes » on va de surprises en étonnements plus on s’enfonce dans le récit . Comme Josefine , la fille d’Holger , on demande la suite , cette suite de l’histoire qui nous éclaire ou au contraire nous stupéfait . Ce triangle amoureux aussi anodin soit-il prend alors peu à peu d’autres tonalités et comme souvent il faut creuser dans le passé des personnages pour comprendre les actes du présent . Un roman psychologique de haute volée qui réinvente le cercle vicieux pour le transformer en cercle diabolique . Faut-il plaindre Christian ou l’accabler ?
    Attention amateurs de happy end passez votre chemin !

  • Lectures noires pour nuits blanches 12 juin 2019
    Amour entre adultes - Anna Ekberg

    C’est la 4ème de couverture qui a éveillé ma curiosité dans ce livre parce que la couverture est vraiment pas terrible et le titre... quand on me l’a proposé je me suis d’abord demandée si ce n’était pas une erreur. Mais il s’agit bien d’un thriller et qui commençait plutôt pas mal.
    Je vais faire durer le suspense autant que dans ce roman, ça ne l’a pas fait du tout. La lecture a été longue et laborieuse. Je m’attendais à autre chose qu’à une histoire d’adultère assez conventionnelle, du vu et revu.

    Je n’ai pas aimé la construction du roman. L’histoire est entrecoupée de chapitres où un vieux policier qui a enquêté à l’époque raconte l’affaire à sa fille. Il nous spoile toute l’histoire en disant ce qu’il a ou non découvert et en prime il nous raconte sa vie. Franchement, on s’en fout ! C’est inintéressant, n’apporte rien à l’histoire et ça m’a à chaque fois sortie du roman.

    La première partie est interminable, beaucoup de longueurs et de redondances. Un petit regain d’intérêt avec un premier rebondissement (le seul truc qui m’ait surprise dans ce livre) mais à nouveau les passages avec le flic cassent le rythme déjà pas folichon.

    La psychologie des personnages est particulièrement travaillée. Hélas aucun attachement, juste une envie d’en baffer certains tellement ils sont détestables. Leonora porte le roman a elle toute seule, un personnage ambivalent et très intéressant.

    La seconde partie est un peu plus prenante sauf quand Christian recommence à tergiverser, ce qu’il fait toutes les trois pages tout de même. Il y a aussi un grand manque de crédibilité dans cette histoire, surtout dans certaines réactions pas très sensées, c’est quelque peu invraisemblable par moments.
    Une fin que l’on voit venir grâce à notre ami policier ajoute un peu plus à ma déception.

    Très peu de choses ont eu grâce à mes yeux dans ce livre, ça arrive, je vais me dépêcher de passer au suivant. Mais n’hésitez pas à vous faire votre propre avis, c’est toujours mieux.

  • lecturesdudimanche 17 juillet 2019
    Amour entre adultes - Anna Ekberg

    J’étais septique lorsque j’ai reçu un mail de Babelio me proposant ce livre, car ni la couverture ni le titre ne m’inspiraient mais, curieuse comme je le suis, j’ai quand même ouvert le lien pour lire le résumé… Et, là, surprise ! J’ai été totalement emballée par le résumé (ça doit être surtout à cause de cette petite phrase : « Trop tard pour changer d’avis. Une scène terrifiante : un homme s’apprête à tuer sa femme. ») et je valide donc ma demande de lecture !

    Quelques péripéties postales plus tard, je reçois enfin cet étrange bouquin (dont la couverture ne me plaît toujours pas) et j’y plonge !

    Incroyable… Que s’est-il passé pour que Christian, le mari, en vienne à écraser son épouse, Leonora ? (Pas de spoil, c’est écrit dans le résumé et c’est également dans le premier chapitre !) Mention spéciale à la scène où il l’envoie valdinguer et qu’il l’achève d’une bonne petite marche arrière… Haaa, ce bon goût danois pour le travail bien fait !

    Bref, qu’est-ce qui a bien pu amener ce couple uni depuis vingt ans, qui ont vécu la douloureuse épreuve de la maladie de leur fils oscillant entre rémission et danger de mort à se déchirer de la sorte ?

    Je ne peux pas en dire beaucoup plus, si ce n’est que l’histoire de ce couple nous est contée par un policier à la retraire qui en fait la narration à sa fille, découpant ainsi le livre de manière assez originale par les chapitres où père et fille échangent ou se remémorent leur propre vie.

    J’ai été bluffée. Je me suis pris un revers totalement inattendu juste au moment où je commençais à trouver la lecture un peu lente, ce qui a eu tôt fait de relancer d’un coup mon intérêt !

    J’ai appris à connaître Leonora, dans ses bons comme dans ses mauvais côtés, retenant surtout sa dévotion pour son enfant et tous les sacrifices auxquels elle a consenti sans la moindre plainte. Christian, lui, m’a singulièrement exaspérée… Ses réactions faibles et lâches, son cheminement égoïste… (bah oui, un mec, quoi… oups, je l’ai dit tout haut ??)

    Bref, des personnages vraiment travaillés, une histoire de prime abord simple mais avec des rebondissements hallucinants, un vrai plaisir ! (Même si, à la place de l’auteur, j’aurais été plus économe sur les scènes intimes). Et puis des questionnements sur les relations qui, pour peu qu’on soit en couple depuis une bonne paire d’années, ne peuvent que trouver écho en nous… (rassurez-vous, je ne compte pas écraser mon mari, ça risquerait de rayer ma carrosserie…)

    J’ai adoré cette lecture pour laquelle je remercie Babelio et les Editions du Cherche-Midi.

    Envie d’une histoire d’amour entre adultes un peu « différente » ?? Foncez !

  • Lettres et caractères 26 juillet 2019
    Amour entre adultes - Anna Ekberg

    « Salope », murmure Christian en épiant sa femme à travers les gouttes qui ruissellent sur le rétroviseur.

    Ainsi démarre Amour entre adultes. Le ton est donné dès l’incipit. Christian hait sa femme, à tel point qu’il s’apprête à la tuer en la renversant avec sa voiture. Dans son geste on ne perçoit aucun regret, aucun remord, aucune hésitation. Il doit l’éliminer. Il n’a pas le choix, il ne peut plus continuer comme ça, elle court à sa perte et il ne la laissera pas lui nuire davantage.

    Qu’à bien pu lui faire Leonora pour que Christian désire à ce point sa mort ? La réponse à cette question centrale sera donnée lors d’un échange entre le flic chargé de l’enquête, le vieux Holger, et sa fille Josefine. Pour elle, il retrace la genèse de ce fait divers. Il a un message à lui transmettre mais pour cela il doit lui dérouler toute l’histoire.

    Le roman entier est construit sur une alternance bien rôdée de chapitres dans lesquels on assiste au quotidien de Christian et Leonora puis au déroulé de l’enquête à travers la voix d’Holger. La construction est intelligente et maîtrisée, l’histoire livre son lot de révélations fines, logiques toujours, inattendues parfois mais jamais rocambolesques. Si bien que l’on a vraiment l’impression d’assister au dénouement d’une enquête rondement menée.

    Petit bémol toutefois : la lenteur du récit pourrait en décourager certains. Ca n’est pas un thriller qu’on pourrait qualifier de page-turner mais plutôt un roman d’ambiance dans lequel il faut accepter de plonger un petit moment pour en apprécier toutes les subtilités. Je n’en lirais pas plusieurs à la suite avec ce rythme-là mais de manière isolée c’est plutôt agréable de ralentir et de se plonger dans un roman qui s’installe avec le temps.

    Avis complet sur le blog lettres et caracteres

  • Lettres et caractères 29 juillet 2019
    Amour entre adultes - Anna Ekberg

    « Sal... », murmure Christian en épiant sa femme à travers les gouttes qui ruissellent sur le rétroviseur.

    Ainsi démarre Amour entre adultes. Le ton est donné dès l’incipit. Christian hait sa femme, à tel point qu’il s’apprête à la tuer en la renversant avec sa voiture. Dans son geste on ne perçoit aucun regret, aucun remord, aucune hésitation. Il doit l’éliminer. Il n’a pas le choix, il ne peut plus continuer comme ça, elle court à sa perte et il ne la laissera pas lui nuire davantage.

    Qu’à bien pu lui faire Leonora pour que Christian désire à ce point sa mort ? La réponse à cette question centrale sera donnée lors d’un échange entre le flic chargé de l’enquête, le vieux Holger, et sa fille Josefine. Pour elle, il retrace la genèse de ce fait divers. Il a un message à lui transmettre mais pour cela il doit lui dérouler toute l’histoire.

    Le roman entier est construit sur une alternance bien rôdée de chapitres dans lesquels on assiste au quotidien de Christian et Leonora puis au déroulé de l’enquête à travers la voix d’Holger. La construction est intelligente et maîtrisée, l’histoire livre son lot de révélations fines, logiques toujours, inattendues parfois mais jamais rocambolesques. Si bien que l’on a vraiment l’impression d’assister au dénouement d’une enquête rondement menée.

    Petit bémol toutefois : la lenteur du récit pourrait en décourager certains. Ca n’est pas un thriller qu’on pourrait qualifier de page-turner mais plutôt un roman d’ambiance dans lequel il faut accepter de plonger un petit moment pour en apprécier toutes les subtilités. Je n’en lirais pas plusieurs à la suite avec ce rythme-là mais de manière isolée c’est plutôt agréable de ralentir et de se plonger dans un roman qui s’installe avec le temps.

    Roman reçu dans le cadre d’une masse critique spéciale de Babelio, je remercie les éditions du Cherche midi pour cette très belle découverte, d’autant que j’ai le premier roman de ces auteurs (Une femme secrète) qui m’attend dans ma pal.

    Avis complet sur le blog lettres-et-caracteres.com

  • VALERIE FREDERICK 9 août 2019
    Amour entre adultes - Anna Ekberg

    « Ça ne se passe jamais comme on s’y attendait, mais en même temps cela dépasse toutes nos attentes. C’est comme ça, l’amour entre adultes. » Il s’agit de la dernière phrase de ce roman, et je trouve qu’elle résume bien, à elle seule, la relation du couple formé par les principaux protagonistes de cette histoire, Christian et Leonora.
    Nous sommes au Danemark. Le récit s’ouvre sur une scène peu banale : Christian attend que sa femme passe sur la partie la plus reculée de son habituel parcours de jogging afin de l’écraser sous les roues de sa camionnette. Que s’est-il dont passé entre eux pour qu’il en arrive à une telle extrémité ?

    C’est alors que débute la double narration de ce roman. D’un côté, Holger, le flic qui a dirigé l’enquête concernant le meurtre perpétré par Christian, va raconter à sa fille Josefine ce qu’il a compris du fonctionnement du couple. De l’autre, le récit prend un point de vue extérieur et narre l’histoire de Christian et Leonora avant, pendant et après le meurtre.

    Un couple qui avait tout pour être heureux : une bonne situation sociale, une jolie maison, un fils en bonne santé malgré une leucémie infantile, sauf que Christian a succombé depuis peu au charme d’une jeune architecte missionnée pour œuvrer dans l’un des projets de son entreprise de construction. Un sms en pleine nuit et Leonora découvre cette infidélité. C’est alors le point de départ d’une succession de décisions dans lesquelles la jalousie et la rancœur accumulée depuis des années vont donner naissance à des actes machiavéliques.

    Anna Ekberg a imaginé des personnages vraiment complexes, un couple dans lequel chaque membre veut prendre le dessus sur l’autre puis se retrouve rattrapé par le passé. Entre Christian et Leonora, c’est une véritable foire d’empoigne, à qui sera plus rusé que l’autre mais aussi mentalement plus fort.

    Au final, j’ai trouvé le roman très intéressant, souvent captivant. J’ai seulement regretté la longueur de certains passages, voire les répétitions engendrées par la double narration.

  • Et le Monde de Sosso 11 août 2019
    Amour entre adultes - Anna Ekberg

    Ne lisez pas la 4è de couv’. Laissez vous surprendre par ce roman-thriller qui se passe au Danemark.
    Toute la prouesse de ce roman repose sur sa construction & son intrigue, cette habilité a donné un résultat réussi !
    Christian & Léonora sont mariés depuis de longues années et ont dû traverser l’épreuve de la maladie de leur fils. La routine de leur vie quotidienne se retrouve entravée lorsque Christian tombe amoureux sur son lieu de travail. Soupçon après soupçon, Léonora finit par découvrir l’infidélité de son mari ; un bras de fer au sein du couple se met alors en place...
    Parallèlement Holger, ancien policier confie à sa fille ses questionnements, ses suspicitions sur un certain accident...
    On vogue essentiellement entre ces 3 protagonnistes, entre passé & présent. Par moment, on a l’impression de longueurs, car le roman piétine autour d’un même événement, car exposé par les différents individus. Cela donne au final un côté hypnotique et enivrant. Et personnellement, j’ai plongé.
    Quelle réaction va avoir Léonora face à l’infidélité de son mari ? Que va faire Christian sous la pression de Léonora ?
    La police réussira t elle à élucider le mystère ?
    Ce roman aborde l’intimité d’un couple, la force & les faiblesses de celui-ci.
    Excellement moment de lecture.
    Seul bémol pour le titre du roman que je ne trouve pas très adapté.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.