Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

J’ai tué maman - Jean DARDI

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Un serial killer tue aveuglément dans les rues de Paris. Des femmes sans défense, dont il mutile atrocement le visage.Attisée par les médias, la psychose gagne. On n’ose plus sortir, on se calfeutre, on gamberge. Pour se rassurer, on épie, on espionne, on suppose, on dénonce… comme aux heures les plus noires de notre Histoire…Les flics sont sur les dents, impuissants à contrer les plans macabres du tueur. Prenez le commissaire Dell’Orso par exemple, l’as du 36 en charge de l’affaire, qui se dépense corps et âme, sans résultat. Imaginez l’horreur dans laquelle il se trouve plongé quand il apprend que sa propre femme vient de tomber dans les griffes du psychopathe…Vous pouvez lui faire confiance : ça va chier grave !...

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

Vos #AvisPolar

  • Les lectures de Maryline 4 décembre 2020
    J’ai tué maman - Jean DARDI

    J’ai déjà découvert l’auteur avec deux de ses précédents thrillers ("Les sept stigmates" et "Pardon...") et j’aime beaucoup ce qu’il fait. Son écriture est plutôt singulière, pas vraiment comme celle des autres auteurs que j’aime lire, mais j’avoue ne pas arriver à vraiment décrire comment il se démarque. Peut-être avec des chapitres courts et intenses, peut-être avec sa façon de nous impliquer dans les enquêtes et nous donnant tous les détails, en ne cachant rien...

    On retrouve ici l’équipe de Dell’Orso, le chef de la bande. Ce dernier aime surfer avec les limites mais il est vraiment bon et tout le monde le reconnait, même ceux qui ne l’aiment pas beaucoup à cause de ses travers... Il est doué, mais il est également très bien entouré. Julie, Jean et Maurice sont de bons enquêteurs eux aussi et ils ont chacun leur spécialité, ce qui donne au groupe une bonne dynamique et surtout, de très bons résultats.

    L’auteur n’hésite pas à nous donner les détails des crimes horribles perpétrés par un sérial killer ? Les jeunes femmes que ce dernier décide de tuer son complètement défigurées et il s’acharne sur leur bouche et leurs dents. Mais pourquoi ? Et quel peut bien être le lien entre la chauffeuse de taxi, Jessica la cinéphile ou encore Sylviane la femme de... Dell’Orso ?? Eh oui, le flic en est persuadé, c’est lui qui est visé dans ces attaques ! Mais pourquoi ??

    Et que vient faire John Brickman, le célèbre auteur connu dans le monde entier et sa maison d’édition Town Éditions ?

    J’ai beaucoup aimé ma lecture, d’autant plus qu’on suit le tueur, que nous savons qui il est alors que la police patauge... On aimerait bien leur donner des indices, les aider à choper ce "salaud". Eh oui, l’auteur nous fait vivre les meurtres et nous donne toutes les pensées de Cédric Fergal, mais nous sommes impuissants.

    Heureusement, Dell’Orso est très bon et il peut remercier son don, celui qui l’aide à entrer en connexion avec les tueurs. Il en a tellement arrêté qu’il les comprend et les connait, et il arrive à anticiper des tas de choses.

    On passe, chapitre après chapitre, du tueur et ses massacres à l’enquête de la Crim’ menée par Dell’Orso...

    Un grand bravo à l’auteur pour ses histoires, il fait mouche à chaque fois, en tous cas, moi, je suis fan !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.