L’Appât - Daniel Cole

Notez
Notes des internautes
1
#AvisPolar
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Votre vie ne tient qu’à un fil. Mais qui tire les ficelles ?
Entre les impressionnants piliers de granite du pont de Brooklyn, un réseau de filins d’acier quadrille l’espace. Tel un insecte pris au piège, le corps brisé de William Fawkes éclipse les premiers rayons du soleil. Un mot est gravé sur son torse mutilé : APPÂT.
Cette sinistre mise en scène n’est que la première d’une longue série. Tandis que les meurtres se succèdent de chaque côté de l’Atlantique, Emily Baxter, nouvellement promue inspecteur principal, et deux agents spéciaux américains vont devoir collaborer afin d’identifier l’architecte de cette toile diabolique...

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • Saveur Littéraire 21 janvier 2019
    L’Appât - Daniel Cole

    Avec une délicieuse entrée en matière dès le premier chapitre, pauvres lecteurs et lectrices que nous sommes comprenons déjà qu’Emily Baxter, montée en grade depuis la dernière fois que nous l’avons croisé, va morfler comme pas permis. Revenu depuis peu au service des fraudes, Edmunds est toujours avec Tia, il a toujours un bébé tout mignon mais tout bruyant. Et il aide toujours autant Baxter. Et la nouveauté, le trio qui fonctionne à merveille ! Baxter doit s’associer à Curtis et Rouche, dont personne ou presque n’arrive à prononcer le nom correctement. Les personnages étaient déjà fortement attachants dans Ragdoll, ils le sont tout autant dans L’Appât.

    Un jeu du chat et de la souris délectable entre la police et les disciples d’Azazel, dans un final de la même veine que le reste du livre. Frissonnant, en plein dans le suspense, surprenant et qui se termine en beauté. Le tout accompagné du retour d’un personnage du premier opus, qui offre de multiples possibilités pour l’avenir de la trilogie.

    Une suite diabolique et macabre dans la lignée de Ragdoll, orchestrée avec brio par un auteur à suivre. Son style est franc, direct, brutal. Celui qui s’approche du livre se retrouve happé par cette nouvelle intrigue. Pas de temps mort, l’humour est au rendez-vous, et on poursuit dans le macabre. Superbe suite, quoi. Un coup de coeur, bien sûr !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.