Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le patient - Timothé Le Boucher

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

La police arrête une jeune fille errant dans la rue, couverte de sang, un couteau à la main. En se rendant chez elle, les agents découvrent avec effroi une scène de massacre : toute sa famille a été assassinée... 6 ans plus tard, Pierre Grimaud, l’unique survivant du « massacre de la rue des Corneilles », se réveille d’un profond coma. L’adolescent de 15 ans qu’il était au moment des faits est aujourd’hui un jeune homme de 21 ans. Désorienté, encore paralysé et souffrant d’amnésie partielle, il est pris en charge par le docteur Anna Kieffer, psychologue spécialisée sur les questions de criminologie et de victimologie. Pendant leurs séances, Anna tente de l’amener à se souvenir des circonstances du drame, malgré ses pertes de mémoire. Pierre lui évoque la présence mystérieuse d’un « homme en noir » qui hante ses rêves, probable réponse inconsciente à son traumatisme. Après plusieurs rendez-vous, Anna découvre en Pierre un être sensible et très intelligent. Touchée par son histoire, elle se met même à le prendre en affection. Petit à petit, une véritable complicité s’installe entre eux. Anna n’imagine pas à quel point ce patient va changer sa vie…

Après le remarqué Ces jours qui disparaissent, Timothé Le Boucher revient avec un ouvrage témoignant une nouvelle fois de sa science narrative exemplaire. S’inscrivant dans une veine plus réaliste, Le Patient est un thriller psychologique prenant et surprenant, laissant entrevoir quelques-uns des thèmes de prédilection de l’auteur : le rapport à l’autre, la notion du « temps », de l’identité et de la mémoire.

Galerie photos

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • Angie - Blog Culturez-moi 30 mai 2019
    Le patient - Timothé Le Boucher

    Les terreurs du passé
    Pierre Grimaud avait 15 ans quand toute sa famille a été assassinée un soir dans leur maison. Ce jour-là, sa soeur, un peu dérangée est retrouvée dans la rue, hagarde, un couteau plein de sang à la main. Elle sera jugée coupable. Pierre lui est le seul autre survivant. Atteint de plusieurs coups de couteaux et d’un traumatisme crânien sera sauvé in extremis mais passera 6 ans dans le coma.
    Le patient nous raconte l’histoire de Pierre à son réveil alors qu’il a à présent 21 ans. Car après une telle période de « sommeil », il va devoir réapprendre à marcher, à parler et à vivre. Anna Kieffer, psychologue, va se charger de l’aider. Son suivi aura pour but de faire taire les hallucinations et les peurs qui harcèlent l’esprit de Pierre, mais aussi de le replonger dans ses souvenirs pour comprendre ce qui s’est véritablement passé cette nuit-là. Et la vérité est bien plus terrible qu’on ne le pense.
    Comme pour Ces jours qui disparaissent, Timothé le Boucher nous délivre une histoire très bien rythmée qu’il est impossible de lâcher avant la fin. Les personnages sont très bien construits. Aussi bien Pierre et sa psychologue que le reste des patients présents dans l’hôpital. Ils ont chacun leur histoire, leur traumatisme. Car le patient n’est pas juste un thriller psychologique c’est aussi une mise en lumière de la vie des patients en rééducation de longue durée et du personnel médical qui gravite autour d’eux chaque jour.

    Des planches parfaites
    Que j’aime la patte de Timothé le Boucher. Ces dessins épurés un peu pastels. La lecture est très fluide car les bulles sont aérées, sans jamais de textes trop longs à l’intérieur. C’est net, clair, précis. On se laisse tout simplement porter de planche en planche par cette histoire terriblement hitchcockienne. L’auteur joue avec les couleurs, les contrastes pour développer les moments d’intensité, les rebondissements, les révélations parfois complètement déconcertantes. D’une planche à l’autre tout peut basculer. Aussi bien graphiquement qu’au niveau du récit.

    En bref
    L’auteur renouvelle l’exploit de nous proposer un album one-shot complètement captivant. C’est indéniablement un des bédéistes à suivre à présent à chacune de ces parutions dans les années à venir. Si je devais faire un seul petit reproche, il concernerait la toute fin (oui je sais moi et les dénouements 😬) que j’aurais aimé peut-être un peu plus tranchée. Toutefois elle n’enlève absolument rien à la qualité de l’oeuvre. Amateurs de BD et de thriller psychologiques, cet album est fait pour vous ! Je recommande 😉

    https://culturez-moi.com/le-patient/

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.