Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Les Loups

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

5 #AvisPolar
3 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Quand un loup meurt, c’est la meute qui le venge.

Quand Finlay Shaw est retrouvé mort dans une pièce fermée de l’intérieur, tout laisse à penser qu’il s’agit d’un suicide. Mais Wolf, l’inspecteur principal en fuite depuis l’affaire Ragdoll et dont Shaw était le mentor, n’y croit pas une seule seconde. Il passe donc un accord avec ses anciens supérieurs pour mener une dernière enquête, avant d’être jugé pour ses crimes.
Épaulé par son ancienne partenaire, Emily Baxter, et par le détective privé Edmunds, Wolf remonte la piste jusqu’aux débuts de Shaw à la brigade criminelle : l’homme était-il aussi intègre qu’il le croyait ? Alors qu’il plonge dans les bas-fonds de la corruption policière, un seul faux pas pourrait lui coûter non seulement sa propre vie, mais aussi celle de ceux qui lui sont chers...
Le final explosif de la trilogie best-seller Ragdoll et le grand retour de l’inspecteur Wolf !


" Un thriller prodigieux. " Linwood Barclay, auteur de Cette nuit-là.
" Absolument brillant ! " M.J. Arlidge, auteur d’Am Stram Gram

Vos #AvisPolar

  • Sonia Boulimique des Livres 23 octobre 2019
    Les Loups

    Ce roman est le dernier de la trilogie Ragdoll. Même s’il peut se lire indépendamment des autres, je vous conseille tout de même de dévorer la trilogie complète, car Daniel a une approche intéressante concernant l’évolution de ses personnages.

    On retrouve tous nos protagonistes principaux et secondaires, William « Wolf » Fawkes, le grand absent du second tome, revient sur le devant de la scène pour notre plus grand plaisir. Il va faire équipe avec Emily Baxter, pour prouver que Finlay a été tué et retrouver son meurtrier. Emily, qui est en couple avec Thomas, va voir le retour de Wolf avec une certaine appréhension. Vous vous souvenez dans « Ragdoll » ? Elle en pinçait pour lui…Wolf, quant à lui, à changé son apparence physique, il est en fuite, mais rapidement arrêté. Cependant, en raison de certaines informations vitales pour la police, il dispose d’un délai pour poursuivre l’enquête. J’adore son manque de respect total pour les règles. Il ne se pose pas de questions sur l’inutile, il est brut de décoffrage, et c’est une grande qualité.

    Nos enquêteurs (et le lecteur) s’aperçoivent vite que la réponse au prétendu suicide de Finlay se trouve dans le passé et il est bientôt évident que certaines personnes feront tout leur possible pour que cela ne remonte pas à la surface. Nous sommes en effet ramenés à Glasgow en 1979 lorsque Finlay et un autre inspecteur ont participé à une descente dans un entrepôt où une énorme quantité de drogue avait été récupérée. Cet incident, à l’époque, a été salué par les détectives impliqués, mais les répercussions reviennent les hanter 40 ans plus tard. Là-dessus, le lecteur possède un coup d’avance sur Wolf et Emily.

    L’intrigue est intelligemment construite, les interactions entre les différents acteurs sont complexes et nombreuses. La plume de Daniel est toujours aussi irrévérencieuse, vive, nette et cinglante. L’humour, dont j’avais regretté la présence dans « L’appât » est de retour, et je me suis délectée. La violence est également omniprésente, et quelquefois, l’auteur ose mêler les deux, cela est explosif, dans tous les sens du terme ! Tout le monde a besoin de quelques blagues pour alléger son humeur au milieu de la mort et du désastre, non ?

    J’ai noté quelques détails qui m’ont fait tiquer par rapport à leur crédibilité, mais peut-être est-ce moi qui n’arrive pas à visualiser cela correctement.

    Le rythme est angoissant, rapide, on ne subit aucun temps mort.

    Quant à la fin, eh bien, elle m’a étonnée. Elle donne un aspect de la personnalité de l’auteur, qui écrit des thrillers, certes, mais qui….chut, je ne spoile rien !

    Une trilogie agréable, que l’on peut savourer à sa juste valeur si on lit les trois romans à la file, cela permet une belle imprégnation. Il est vrai qu’avoir lu ces romans à leur sortie laisse un temps trop long entre chacun, et cela gâche le plaisir je trouve. La trilogie est complète, donc allez-y, faites-vous plaisir !

  • Ju lit les Mots 20 novembre 2019
    Les Loups

    ’ai été ravie de retrouver le dernier opus de Daniel Cole, dont le titre en anglais est révélateur de la direction que souhaite prendre l’auteur : « Endgame »… « Fin de jeu »

    Un titre à double sens, qui permet à la fois de clore la trilogie, mais surtout de voir le grand retour de Wolf, inspecteur emblématique, que l’on découvrait dans Ragdoll…

    Ragdoll, ce sont des bouts de chiffons assemblés, pour former une tête et un corps de poupée. Des petites poupées bien mignonnes qui font rêver les petites filles… Mais là, c’était du sordide, de l’horreur à l’état brut… ! Ragdoll, poupée de chair et de sang, une poupée composée de six personnes différentes… Un corps, six victimes… Wolf, inspecteur borderline, que nous allions perdre de vu, puisque l’intrigue se terminait par sa fuite…

    L’appât faisait la part belle à Baxter, qui prenait du galon en devenant inspectrice principale, et dont le personnage allait prendre son envol, en s’étoffant et devenir la charismatique inspectrice, manquant de confiance en elle, en tout le monde, mais têtue comme une mule et surtout, essayant de s’affranchir de l’ombre de Wolf…

    Daniel Cole, prend la mesure de chacun de ses personnages pour les faire enfin bosser ensemble, chacun selon son envergure, avec ses défauts et ses failles… Baxter en veut à Wolfe… Elle lui en veut à la fois de lui avoir menti, mais surtout pour avoir disparu sans jamais donner de nouvelles. Un collègue en qui elle avait entière confiance…

    Sans le suicide de son ami et mentor Finlay Shaw, Wolfe ne se serait certainement pas manifesté, il lui est impossible d’y croire et il décide de mener l’enquête avec son ancienne équipe…

    Daniel Cole a toujours cette plume visuelle, cinématographique, qui entre directement dans le vif de l’intrigue, sans perdre de temps. Pour autant, on sent qu’il a envie de poser les dernières cartes qu’il a en main. Il a envie d’une fin pour ses personnages, qu’il ne souhaite plus maltraiter… Comme s’il avait fait le tour avec eux, ou qu’il avait décidé de les épargner…

    L’enquête est beaucoup plus personnelle, feutrée, une lenteur qui donne de la douceur dans un monde de brutes, puisque nous connaissons rapidement le coupable…

    Tout le jeu consiste à prouver la culpabilité de celui-ci…

    La construction est présentée de telle manière, avec l’alternance de certains chapitres entre le passé et le présent, que l’on comprend vite le pourquoi, reste le comment… Qui, sans être une révélation, nous révolte quelque peu…

    Daniel Cole, nous prend par la main et nous présente ses deux personnages fétiches de manière plus intimes.

    J’ai été déconcertée par la tournure que prenait l’intrigue, mais en fin de compte, je l’ai appréciée et le final, vient la clore d’une belle manière.

  • ju_se_livre 23 novembre 2019
    Les Loups

    Le paradoxe du lecteur : vouloir à tout prix finir un livre mais ne pas vouloir qu’il se termine. C’est ce que jai ressenti tout au long de ma lecture. Et les personnages me manquent déjà en refermant ce dernier tome de la trilogie.
    📖
    De l’horreur et de l’humour ! Voila ce que nous offre avec brio Daniel Cole. Ce dernier tome est à l’image des 2 premiers : une réussite. Une enquête qui cette fois va toucher en plein cœur Baxter et son équipe et le lecteur par la même occasion. En tout cas, pas le temps de s’ennuyer. C’est bien rythmé et la tension monte crescendo au fil des pages.
    📖
    Je suis fan de ses personnages et de sa plume. J’aurais vraiment aimé les retrouver dans une nouvelle enquête, il y a comme un goût de trop peu en refermant ce livre. Mais toute bonne chose à une fin. Et ce tome conclut la trilogie avec tact, apportant toute les réponses nécessaires. Pas de frustrations en tournant la dernière page.
    📖
    En bref, une saga réussie de A à Z que je ne peux que conseiller avec une petite préférence pour *L’appât*. J’ai hâte de voir ce que l’auteur nous réservera par la suite.

  • bookliseuse 25 novembre 2019
    Les Loups

    Troisième opus de Ragdoll, mais peut être lu indépendamment.

    En apprenant le suicide de son ami Finlay, Fawkes “Wolf” décide de réapparaître. Il se rend au domicile de celui-ci et y retrouve Maggie l’épouse de Finlay. Il y sera très vite arrêté (lire Ragdoll).

    Wolf ne croit pas un seul instant au suicide de Finlay, s’est pourquoi il passe un accord avec le nouveau commissioner et meilleur ami de Finlay, Christian Bellamy. Il enquêtera sur sa mort et sera aidé par Emily Baxter, qui n’est pas très enthousiaste à cette idée, en effet à la fin du premier tome, il l’avait laissé sans nouvelle alors qu’elle été très attachée à lui.

    Afin de découvrir la vérité, Wolf et Baxter devront fouiller dans le passé de Finlay, les emmenant jusqu’en 1979, lors d’une grosse affaire de trafic de drogue qui mit sur le devant de la scène non seulement Finlay, mais également Christian.

    Dans cette histoire, personne n’est complètement innocent.

    Plusieurs passages du roman ont une multitude de détails, mais aussi beaucoup d’humour permettant d’alléger le côté obscur de l’histoire.

    On y retrouve de nombreux personnages présent dans les deux autres tomes, même si je suis heureuse de retrouver enfin Wolf, complètement absent du second tome, encore une fois cette lecture ne m’a pas transporté.

    J’ai adoré la fin, qui se termine avec beaucoup d’humour.

    Lecture agréable, qui permet de clore cette trilogie avec positivité, dommage qu’il ait autant de longueur inutiles.

  • mouffette_masquee 29 novembre 2019
    Les Loups

    Résumé : Durant la nuit de la Saint-Sylvestre, les secours sont appelés en urgence : Finlaw Shaw vient d’être retrouvé mort, une balle dans la tête, enfermé de l’intérieur dans une pièce de sa maison. Tout porte à croire qu’il s’agit d’un suicide. Sauf pour Wolf, ancien inspecteur principal dont Fin était le mentor, en fuite depuis le désastre de l’affaire Ragdoll, il y a 18 mois. Il est persuadé qu’il s’agit d’un meurtre, son ami aurait été incapable d’abandonner son épouse.
    Aidé dans sa quête de la vérité par son ancienne partenaire Emily Baxter ainsi qu’Edmunds, un détective privé, ils vont devoir fouiller le passé, au prémices de la carrière de Shaw, afin de sortir les cadavres du placard.

    Mon avis : J’avais lu le premier tome, « Ragdoll », l’hiver dernier, qui ne m’avait pas laissé un souvenir impérissable : un peu ennuyeux, je n’avais pas accroché et n’avais donc pas lu le suivant, « L’appât ». Mais celui-ci me tentait bien, et grâce à @yadeux qui me l’ont offert lors d’un concours (merci !!), je me suis plongée dedans avec avidité. Bonne surprise ! La lecture est rapide : tous les événements s’enchaînent agréablement et grâce aux points de vue des différents protagonistes, l’intrigue est haletante. Bon, on comprend assez rapidement où l’auteur veut en venir, mais sans se douter un instant des détails.
    Concernant les personnages, je n’ai toujours aucune affinité pour Baxter, par contre Wolf est toujours aussi drôle, décalé. C’est d’ailleurs ce ton pince sans rire qui me plaît dans ce livre : tu te tritures les méninges pour comprendre, puis tu éclates de rire au détour d’une phrase. Et ça, ça n’a pas de prix.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.