Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Top des 100 meilleurs films thrillers n°49 : Lost highway - David Lynch

49 - Top des 100 meilleurs films thrillers

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

0 #AvisPolar
4 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Prêt pour une nuit noire sous acide ? Installez-vous dans la voiture et regardez défiler la route blafarde et opaque, tandis que Bowie y va de son I’m Deranged.

Résumé :

Fred Madison, saxophoniste, soupçonne sa femme, Renee, de le tromper. Il la tue et est condamné à la peine capitale. Le film raconte l’histoire de cet assassinat du point de vue des différentes personnalités de l’assassin lui-même.

N°49 DU TOP 100 DES MEILLEURS THRILLER DE BEPOLAR

Lost Highway
Avec : Bill Pullman, Patricia Arquette, Balthazar Gelty
Année : 1997

De quoi ça parle ?

Fred Madison, saxophoniste de jazz assez fortuné de Los Angeles, suspecte sa femme Renee d’entretenir une liaison. Alors que ce sentiment devient chez lui obsessionnel, il reçoit d’étranges vidéos montrant son appartement filmé de l’extérieur et de l’intérieur. Bientôt, il commet l’irréparable.

C’est culte parce que…

Non, Lost Highway n’est pas seulement (de par sa structure double voire triple) le jumeau prématuré de Mulholland Drive. Certes, les obsessions clés du réalisateur y figurent de façon analogue à travers la folie, le rêve brisé, la femme fatale, le cauchemar, la dualité… Il serait néanmoins simpliste et même absurde d’en faire deux copies conformes, ne serait-ce que parce que s’y expriment d’un côté un point de vue masculin et paranoïaque, de l’autre une femme meurtrie. Quoi qu’il en soit, Lost Highway incarne bien un film noir dans la plus pure tradition classique. Le titre annonce déjà tout de la voie sans issue de Fred Madison. Son destin petit à petit gagné par la nuit, par le surgissement du surnaturel ou encore par sa transformation psychique/physique, achève de l’enfermer dans la
démence. La photographie extrêmement précise et tamisée de Peter Deming, chef opérateur notamment d’Evil Dead 2 (Raimi, 1987) ou encore de Scream 2 (Craven, 1997) donne un sentiment d’invraisemblance absolument stupéfiant. Que dire du casting incroyable et de la bande originale dantesque (Badalamenti évidemment, mais aussi Bowie, Eno, Billy Corgan, Manson, Reznor, Rammstein, Lou Reed…) ? Expérience d’une beauté fracassante qui ne laisse pas indemne.

Ce que le film apporte au thriller

David Lynch oblige, le thriller s’ouvre ici sur une boîte de Pandore, un chaos insondable. La fragmentation du récit et des compositions donne lieu à une mosaïque de tonalités et de genres – l’Homme-mystère peut tout à fait s’apparenter à un Faust avec lequel Fred aurait signé un pacte –, que
l’on synthétise avec difficulté. Mais c’est de cette fusion impossible que jaillissent les émotions contraires propices à une telle virée si singulière et cauchemardesque.


Voir en ligne : Le Top 100 des meilleurs films thrillers de BePolar

Galerie photos

spip-bandeau
spip-slider

Pour aller plus loin

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.