Profil perdu - Hugues Pagan

Notez
Notes des internautes
1
commentaire
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

On retrouve Schneider, le flic désabusé et sans prénom de La Mort dans une voiture solitaire et de Boulevard des allongés. Fanatique de Virginia Woolf et écorché vif, hanté par la mort d’une femme, l’inspecteur principal Schneider, chef du Groupe criminel hante la ville tel un fantôme à bord de sa Lincoln Continental

Vos avis

  • feursy 7 août 2017
    Profil perdu - Hugues Pagan

    " Une pute ça en sait long sur les hommes, plus qu’un curé ou un flic, parce que nous on les voit à poil. "

    Personne n’aime Schneider, c’est un policier froid, distant et silencieux. Ancien officier de l’armée française, il ne dort jamais, pas plus le jour que la nuit.

    Avant de se reconvertir dans les affaires, monsieur Tom a été un grand avocat d’assises, il tient la ville dans sa main, il est président de la chambre de commerce et d’industrie.

    Lors d’une petite partouze organisée par monsieur Tom, Schneider croise une jeune infirmière, mélange de sensualité brute et de candeur, " tout le monde m’appelle Cheroquee " lui a-t-elle glissé et Schneider aime déjà tout en elle.

    Meunier est flic, il est solide, placide, et incapable de la plus petite forme de ressentiment. Minnie est juge des enfants, elle appelle Meunier son homme et leur bébé c’est le petit crapaud.

    Bugsy est un dealer, quand il rigole, il pue de la bouche, une odeur de résidu de bidet.

    Bugsy a la marotte de sortir la nuit pour photographier les putes et un soir, par hasard, il presse le déclencheur de son Nikon au moment où Meunier se fait flinguer.

    Un polar comme on les aime, tous les ingrédients sont réunis pour se régaler : la rivalité entre les Stups et la Crim, les indics, les planques, les interventions au petit matin, les prostituées, les interrogatoires musclés, les toxicos, un suspect qui "s’allonge" un peu trop vite surtout que tuer un flic c’est "la bascule à charlot" (la guillotine) assurée, des pin-up accrochées aux murs, des flics ripoux, un légiste mélomane qui écoute Wagner quand il décalotte les crânes à la scie , les bœufs carottes, un cercueil miniature reçu par la poste, la guerre entre police et justice. L’auteur, ancien inspecteur de police, connait bien ce milieu et cela transpire à chaque page, tout parait vrai, l’histoire, les personnages, leur façon de parler et d’agir. Certains prétendent qu’Hugues Pagan est le meilleur auteur de romans noirs français, lisez ce roman et vous partagerez sans aucun doute cet avis.

Avis Babelio Babelio

  • 31 octobre, par Poljack

    Mon avis : Hugues Pagan n'est pas le premier flic à écrire des romans policiers, et sans doute pas le dernier… Tous ont en commun de savoir de quoi ils parlent, quand ils nous décrivent la vie d'un c...

    Lire la suite

  • 23 octobre, par Derville

    "Profil perdu" est un livre parfaitement maîtrisé dont nous aimons d'emblée le héros, l'inspecteur principal Schneider, un "samouraï" policier. Nous baignons dans des atmosphères tout autant que dans ...

    Lire la suite

  • 2 octobre, par encoredunoir

    Vingt ans après Dernière station avant l'autoroute, Profil perdu marque le retour en littérature de Hugues Pagan. Vingt ans qui n'ont ni érodé la plume de l'auteur, reconnaissable entre mille, ni relé...

    Lire la suite

  • 18 septembre, par apilou20

    Une petite ville perdue dans l'est de la France. En plein hiver. Un commissariat appelé l'Usine. Un flic de la Brigade des stupéfiants est abattu. Sans raison. L'enquête commence. Routinière et impla...

    Lire la suite

  • 8 septembre, par liberliber

    Les fans de « Dernière station avant l'autoroute » ont dû attendre vingt ans avant de pouvoir lire un rompol de Hugues Pagan. Cette frustration de l'expectative, je ne l'ai pas ressentie car, jusqu'à ...

    Lire la suite

  • 15 juillet, par montmartin

    Personne n'aime Schneider, c'est un policier froid, distant et silencieux. Ancien officier de l'armée française, il ne dort jamais, pas plus le jour que la nuit. Avant de se reconvertir dans les aff...

    Lire la suite

  • 7 juillet, par Killing79

    Dans les années 80/90, Hugues Pagan s'était taillé une réputation de maître du roman noir. En quelques romans, il avait marqué les esprits et je voyais son nom circuler fréquemment dans la sphère des ...

    Lire la suite

  • 31 mai, par BobPolar

    Nous pourrions longuement bavasser sur ce récit qui met en scène des flics et leurs enquêtes. Nous pourrions évoquer la qualité de ses précédents romans - encore faudrait-il les avoir lu. Nous pourrio...

    Lire la suite

  • 30 mai, par Seraphita

    Alors que s'achève l'année 1979 en ce soir de froid réveillon, la destinée d'un flic s'apprête à voler en éclat. Schneider, chef redoutable et redouté du groupe criminel, est chargé d'enquêter sur un ...

    Lire la suite

  • 6 mai, par monromannoir

    C'était à la fin des années 90 que Hugues Pagan nous livrait son neuvième et dernier polar intitulé Dernière Station Avant l'Autoroute (Rivages 1997) avant de se tourner vers des activitiés plus lucra...

    Lire la suite

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?