Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Surtensions - Tim WILLOCKS - Elizabeth GEORGE - Antoine Albertini

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

8 #AvisPolar
4 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Vos #AvisPolar

  • colorandbook 24 mai 2019
    Surtensions - Tim WILLOCKS - Elizabeth GEORGE - Antoine Albertini

    Je ne peux que vous le conseiller. C’est vraiment un excellent thriller policier. Un énorme coup de cœur pour moi. On nous pointe du doigt, les prisons, la corruption des gardiens, l’effet papillon d’un braquage avec les très mauvais côté. La noirceur du monde qui nous entour. C’est noir, dur, puissant, criant de vérité. Un roman juste époustouflant.

    Les personnages sont très humains et très attachants. C’est un réel plaisir de les redécouvrir pour la plupart et les voir évoluer, ainsi que de voir aussi également un peu de leur vie privé. on retrouve aussi dans ce troisièmes tome, de nouveaux personnages, très bien développés .

    L’histoire est vraiment menée d’une main de maître. On vois que l’auteur sait de quoi il parle. Il nous montre la réalité des choses, sans jamais avoir peur de nous choquer, certaines scènes sont très dures. Une intrigue palpitante qui sais nous tenir en alène.

    En bref, c’est un excellent roman policier. J’espère vraiment que Olivier Norek écrira de nouveaux sur cette équipe qui va beaucoup me manquer.

  • Sangpages 20 juin 2019
    Surtensions - Tim WILLOCKS - Elizabeth GEORGE - Antoine Albertini

    On retrouve avec plaisir le Capitaine Victor Coste et son équipe de choc dans ce 3ème opus qui, selon moi, démontre l’excellente évolution d’Olivier tant dans son écriture que dans son style. Olivier Norek nous prouve qu’il a clairement sa place parmi les grands. D’ailleurs « Surtensions » a obtenu le prix du Polar européen 2016…c’est pas rien !!!
    Un rythme très soutenu, une histoire bien ficelée qui nous plonge dans l’univers carcéral, dans l’univers de la police et celui de la mafia Corse comme si on y était et ça fait froid dans le dos…
    Précis, très technique. Les descriptions sont telles qu’on en aurait presque les odeurs !!!
    Pertinent, dénonciateur d’un système. Olivier Norek nous offre des livres qui sont des livres qui nous font voir les flics, la justice et ses dérives d’une manière saisissante. Ce quelque chose de dérangeant, de perturbant qui nous fout vraiment les frissons…
    « Surtensions » est au final, pour moi, inclassable. C’est un polar certes, mais tellement réaliste… On le sait, on le sent. Il ne fait pas qu’inventer, il raconte son vécu, ses expériences. Il brode une histoire autour d’une réalité et non pas l’inverse comme c’est le cas habituellement. Un peu comme un documentaire et c’est là que cela devient véritablement terrifiant !!!
    Il va au bout du bout et ça vaut le coup !!!!

  • Nadia Ben Slimane 13 septembre 2019
    Surtensions - Tim WILLOCKS - Elizabeth GEORGE - Antoine Albertini

    J’ai beaucoup aimé, je l’ai lu juste après code 93 dans lequel j’ai accroché direct avec les personnages et j’ai hâte de lire ses autres romans

  • Des plumes et des livres 21 septembre 2019
    Surtensions - Tim WILLOCKS - Elizabeth GEORGE - Antoine Albertini

    Je l’avais bien dit que je n’attendrai pas six mois avant de lire Surtensions . Une semaine après avoir terminé Territoires, je me suis plongée dans cet ultime enquête du capitaine Victor Coste avec son équipe de la Crime de la SDPJ 93. Le moins que l’on puisse dire est que dès le prologue, Olivier Norek envoie du lourd et promet un polar des plus intenses émotionnellement !

    Dans Surtensions, Olivier Norek explore le centre pénitencier de Marveil, la pire des prisons du 93 à le lire. Au programme : trafics, viols collectifs, loi du plus fort, bref la vie de banlieue mais en milieu carcéral. Une ambiance bien oppressante, étouffante même. Puis, nous retrouvons Victor Coste et son équipe pour une affaire de kidnapping qui va déraper. Plus on avance dans Surtensions, plus on se demande où Olivier Norek veut nous emmener. Et puis au fil des pages, des chapitres, l’araignée tisse sa toile et on la voit prendre forme, les fils finissant par se lier.

    Plus on avance dans Surtensions, plus la tension monte. On tourne les pages avec frénésie, avec l’envie de savoir ce qu’il va se passer par la suite. C’est un véritable page turner, les chapitres courts et l’écriture fluide de l’auteur aidant.

    Avec Surtensions, on passe par le soulagement (mais pas longtemps !), l’angoisse, la peur, l’appréhension. On se retrouve réellement aux côtés de tous ces personnages hauts en couleur, on vit avec eux, on ressent tout comme eux.

    Autant dire qu’arrivée vers la fin du roman, j’ai eu besoin d’une boîte de mouchoirs et d’un gros câlin avec Naya (mon toutou) pour me remettre de mes émotions (mais ça a pris du temps, le chocolat ça aide aussi) et faire quitter cette boule au ventre...

    Je crois que je tiens le plus gros coup de coeur pour cette année 2019. La barre est très haute pour les prochaines lectures !

    Bref, si vous lisez Surtensions, armez-vous, blindez-vous. Vous n’en sortirez pas indemne.

  • LeoLab 30 septembre 2019
    Surtensions - Tim WILLOCKS - Elizabeth GEORGE - Antoine Albertini

    Quel excellent opus ! Le meilleur des trois. Une intrigue complexe menée à tambours battants et parfaitement maîtrisée. Coste et son équipe sont des personnages très réalistes avec lesquels je me suis familiarisé dans trois romans consécutifs et que je me dois de quitter avec énormément de regrets, me laissant dans un profond sentiment de solitude. La fin, qui fut ambiguë à mon avis, nous laisse croire qu’il n’y aura pas de quatrième tome. Mais sait-on jamais !

  • mathie36 6 octobre 2019
    Surtensions - Tim WILLOCKS - Elizabeth GEORGE - Antoine Albertini

    ... ca y est terminé la série Victor Coste.
    Je l’ai fait traîner un maximum, Olivier Norek sait faire monter la mayonnaise tout doucement ! On sent que ça va arriver. C’est super bien monté et le bouquet final à la hauteur du scénario.

  • La Caverne du Polar 10 octobre 2019
    Surtensions - Tim WILLOCKS - Elizabeth GEORGE - Antoine Albertini

    Aujourd’hui je vais vous parler de Surtensions, le troisième et dernier opus de la saga du capitaine Victor Coste. J’ai beaucoup aimé les deux premier, c’est donc avec un grand plaisir que j’ai retrouvé ce personnage créé par Olivier Norek. Le moins que l’on puisse dire c’est que ce troisième opus est tout simplement fabuleux. Allez suivez-moi c’est parti en direction de la Seine-Saint-Denis.

    Le roman commence avec deux histoires en parallèles. D’un côté on fait connaissance avec Nano Mosconi, un corse qui est incarcéré au centre pénitentiaire de Marveil pour un braquage. On plonge avec lui dans le monde hyperviolent de l’univers carcéral et le pauvre va très vite devenir la victime de son codétenu et enchainer les mésaventures jusqu’à se retrouver à l’infirmerie… Mais sa sœur et toute l’équipe de braqueurs corse, vont dès lors tout mettre en œuvres pour le sortir de là.
    De l’autre côté Victor Coste et toute son équipe du SDPJ 93 doit faire face à l’enlèvement d’un jeune homme, puis d’une demande de rançon. Les évènements vont très vite s’enchainer et apporter de multiples rebondissements, mais tout cela n’est que le début d’un sacré bordel…

    Moi qui aime beaucoup les personnages récurrents, j’ai forcément adoré Victor Coste. Et quel plaisir également de retrouver toute son équipe Ronan, Sam, Johanna et Léa. J’ai adoré me retrouver au milieu de cette équipe. J’avais vraiment l’impression de tous les connaitre et d’être avec eux lors du barbecue chez Johanna… La force d’un livre et encore plus d’une saga, réside très souvent dans la qualité de ces personnages et croyez-moi, je ne suis pas près de les oublier ceux-la… Que dire de la plume de l’auteur… Olivier Norek possède un style percutant et direct qui a pour effet de dynamiser son récit avec des chapitres et des phrases courtes. En plus de cela sa grande force c’est son écriture hyper réaliste qui est assez bluffante. Toutes les descriptions du quotidien d’une brigade sont parfaites. Franchement dans ce roman du début à la fin, j’ai tout aimé. D’ailleurs la fin parlons-en… Waouh quel dénouement, quelle claque, je n’en dirai pas plus…

    Vous l’aurez compris ​Surtensions est un énorme coup de cœur, c’est incontestablement le meilleur de la saga. Bravo à vous Monsieur Norek, vous êtes vraiment devenu un auteur de thriller incontournable. Cette saga Victor Coste, restera dans les mémoires. Pour les rares qui ne l’ont pas encore lu, n’attendez plus et foncez chez votre libraire, vous ne serez pas déçu. Par contre je me pose une question, que va devenir le capitaine Coste… ?

  • La Carnet de Peg 17 octobre 2019
    Surtensions - Tim WILLOCKS - Elizabeth GEORGE - Antoine Albertini

    Après la lecture de ce troisième opus, mon ressenti est très nuancé. Pas sur la qualité du roman qui est pour moi, le meilleur des trois mais sur ce qu’il m’inspire : ravie d’avoir passé un si bon moment en compagnie de l’équipe Coste et en même temps, très triste de les quitter. Au fil de la trilogie, je me suis attachée aux personnages, je leur ai imaginé un visage, ils ont fait partie de ma vie. Alors évidemment, quitter ses « amis » est toujours difficile.
    On peut comprendre qu’Olivier Norek n’est pas eu envie de « s’enfermer » à écrire toujours sur les mêmes personnages. Mais un quatrième opus dans quelques temps ???

    Le décor est planté dès le premier chapitre : l’histoire se termine mal…

    On plonge d’abord dans l’univers carcéral de Marveil, on suit une enquête d’enlèvement, puis de vol de scellés. Je n’en dirais pas plus sur l’histoire qui a déjà été résumée sur ce site.

    Olivier Norek confirme là sa place d’auteur incontournable de polars. La plume empathique de l’auteur nous fait passer par tous les états : on frissonne, on s’angoisse, on aime, on rit, on pleure,…

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.