Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Un long retour

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Vos #AvisPolar

  • Lettres et caractères 19 septembre 2019
    Un long retour

    PAU-MEE ! Voilà qui résume parfaitement le début de ma lecture. Paumée comme jamais je ne l’ai été avec un bouquin jusque-là. Faut dire qu’en règle générale, je commence les séries par le premier tome, ça aide pas mal à comprendre qui est qui. Mais là, pas le choix, Un long retour de Louise Penny est une lecture imposée pour le Grand prix des lectrices Elle, catégorie polar.

    Si j’en crois Wikipedia, il s’agit du dixième tome des aventures de l’inspecteur-chef Armand Gamache ce qui veut dire que j’ai loupé neuf wagons avant de monter dans le train, rien que ça. Je comprends mieux pourquoi je n’ai absolument rien compris aux soixante premières pages que j’ai lues. Ceci dit, après ce passage en eaux troubles, ce fut guère mieux. Une fois saisi qui faisait quoi dans ce bourbier, j’ai sombré dans un ennui incommensurable, à tel point que j’ai presque regretté le moment où je ne savais pas à qui j’avais affaire. Au moins au jeu du Qui est-ce ? il y avait de quoi conserver quelques neurones en ébullition.

    Pour faire court, je ne conseille pas de lire ce polar de manière isolée comme je l’ai fait car l’auteure ne prend aucun soin à réintroduire des éléments de contexte dans son ouvrage pour permettre aux lecteurs égarés de prendre le train en marche. Au contraire, elle vous jette dans le grand bain d’emblée et tant pis si vous ne savez pas nager, fallait pas être en retard ! Comme il est quasiment impossible de dresser un portrait psychologique des personnages à partir d’aussi maigres informations que celles contenues dans ce seul volume, difficile de développer envers eux toute forme d’empathie. Alors on lit leur histoire, sans entrain ni pour leur sort ni pour l’intrigue. Intrigue qui se résume en grande partie à faire du porte-à-porte pour savoir si quelqu’un a vu récemment Peter, le mari évaporé de Clara.

    Je ne surprendrai personne en disant que ce livre m’est littéralement tombé des mains. Cet avis ne remet pas en cause la série toute entière que je ne peux pas juger sur ce seul tome. Mais ça sent la commande à plein nez et le livre écrit pour faire plaisir à un éditeur sans avoir l’once d’une idée à se mettre sous le clavier. Un autre roman à classer dans la catégorie « absolument pas indispensable ». Un de plus…

    Avis complet sur lettres-et-caracteres.com

  • Kirzy 25 septembre 2019
    Un long retour

    Pas sûr que ce roman ait été la meilleure porte d’entrée à l’univers de cette auteure canadienne reconnue. Il s’agit de la dernière enquête de l’inspecteur Armand Gamache, cette fois fraichement retraité.

    Malheureusement, je me suis ennuyée durant les premiers trois-quarts. L’intrigue est très très lente à se mettre en place, avec de dialogues qui font actes de présence, et une disparition qui ne m’a pas beaucoup intéressée. Bien sûr, je ne connais pas tout le passé des protagonistes, et que de fait, j’ai sans doute perdu des subtilités qui auraient pu récupérer mon attention. Mais je ne crois pas que le problème vienne de cela.
    Avec le recul, je me dis que le principal souci vient que ce livre est classé dans la catégorie « polar », ce qui entraine forcément chez le lecteur des attentes particulières liées au genre. Non pas que je sois une dingue du rebondissements à outrance ou du suspense à tout crin , mais quand même, il faut que quelque chose me titille.

    Là, le réel intérêt n’est pas dans l’enquête, plate, résolue dans le denier quart avec un peu plus de peps. Louise Penny dépeint de façon intéressante le milieu de l’art ainsi que les tourments qui peuvent accabler les artistes en quête d’inspiration et de réussite.
    Pour autant, je retenterai ma chance avec un autre Louise Penny, rien que pour le plaisir du voyage dans les paysages magiques de la Gaspésie, De Charlevoix et de Baie-Saint-Paul.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.