Manuel Soufflard

LIVRES

0 livres à lire

0 livres lus

0 livres notés

0 avis de livre

BD

0 BD à lire

0 BD lues

0 BD notées

0 avis de BD

Films

0 films à voir

0 films vus

0 films notés

0 avis de films

Séries TV

0 séries à voir

0 séries TV vus

0 séries TV notées

0 avis de séries TV

Avis

  • 5 derniers
  • Livres
  • BD
  • Films
  • Séries
  • News

Liste d'envies

  • Livres
  • BD
  • Films
  • Séries
  • 5 derniers

Médiathèque

  • Livres
  • BD
  • Films
  • Séries
  • 5 derniers

Ses articles

  • News
  • Livres
  • BD
  • Dossiers noirs
  • Films
  • Séries

Vendredi 13, c’est casino !

Découvrez le monde fascinant et impitoyable des casinos.

Les Temps forts des Quais du Polar

Ne ratez pas les moments incontournables des Quais du Polar 2018 !

Bernie est orphelin...

Le romancier Philip Kerr n’est plus. Petit article hommage...
Kerr était connu pour ses polars historiques « modernes », permettant de faire revivre à ses lecteurs, de manière réaliste et documentée, une partie de la vie quotidienne et policière sous le IIIème Reich et au-delà, tout en composant un récit rythmé à la manière contemporaine, faisant de l’Allemagne du XXème siècle un laboratoire à ciel ouvert des passions humaines.
Bernie, hommage assumé au personnage de Philip Marlowe
Le succès, Philip Kerr (...)

Les incontournables d’Andreas Eschbach

Partez à la découverte de la plume d’Andreas Eschbach.

Les envies de la rédac : Mars 2018

Chaque mois, on vous dit parmi les sorties les polars qui nous font de l’œil !
Mars, en librairie, c’est le mois du polar. Le moment où l’attention médiatique se porte plus que d’habitude sur votre genre préféré. BePolar vous offre un tour d’horizon (sélectif) des nouveautés : les bonnes, les attendues, et bien sûr les petites pépites qui vous feront briller à la machine à café (noir, bien entendu). Bonnes lectures !
Pour les découvreurs (grand format) Peu d’auteurs bestsellers ce mois-ci, mais de très (...)

Babel Noir un peu partout

On dit que les romans sont des voyages. Mais quand il s’agit de polars, c’est le côté sombre qu’on visite, souvent loin des clichés touristiques. Et tellement plus réaliste... Prêts pour le voyage au bout de la nuit ?
Mexique, Japon, Israël, Italie, Suisse même combat ? Si le polar est par essence un genre qui n’a, comme les vices humains, pas de frontières, ces romans vous donneront pourtant à voir des façons de penser et les côtés sombres spécifiques à leur culture. Car si le crime est universel, la (...)

Babel Noir en Allemagne

Courte excursion chez notre plus mystérieux voisin, l’Allemagne. Pays que beaucoup croient connaître mais qui réserve souvent des surprises...
L’Allemagne, ce puissant voisin méconnu. Si tranquille. Prospère. Dont le passé sombre semble tombé dans les oubliettes de l’Histoire. Et pourtant... Des polars-voyages qui pourraient bien vous surprendre...
Notre coup de cœur : La Fille du bourreau (tome 1) d’OLIVER PÖTZSCH 1659. En Bavière, pourtant entrée de plein pied dans la Renaissance depuis longtemps, (...)

Petite histoire du polar, épisode 7 Georges Simenon, le polar ou la vie

Manuel Soufflard est un passionné de polar. Pour nous, il a accepté de nous dérouler chaque semaine l’histoire du polar façon feuilleton.
Tenter d’appréhender Simenon, c’est se confronter à des paradoxes, à une simplicité trompeuse. L’auteur liégeois, le plus lu de tous les Belges et le 3ème dans la sphère francophone après Verne et Dumas père, sort des cadres et se caractérise avant tout par un sens prodigieux, quasi unique, de l’observation et de la restitution. Essayons de comprendre le phénomène. (...)

Petite histoire du polar, épisode 8 Les débuts du polar déjanté

Polar ET humour, vraiment ? N’est-ce pas antinomique avec les valeurs supposées du polar, celui de nous présenter un bouleversement de l’ordre social et moral établi (un crime, un vol, etc.) et ses conséquences ? Un affrontement entre le bien et le mal, et ses représentants ?
Ce serait faire injure à la complexité de la vie et l’imagination des écrivains. Comme pour certains philosophes, l’humour est une valeur transcendantale qui magnifie le discours en lui donnant distance et humanité : ne dit-on (...)