Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Kate Mulgrew

Inscrivez-vous et/ou connectez-vous pour vous inscrire à nos alertes Kate Mulgrew

  • Films/Séries
  • News
  • Biographie
  • Videos
  • Dossiers

Ayant manifesté très tôt son goût pour le jeu d’acteur, Kate Mulgrew quitte le foyer familial à l’âge de 17 ans, pour vivre son rêve à New York. Là-bas, l’adolescente intègre le prestigieux conservatoire Stella Adler, qui compte dans ses rangs les célèbres Marlon Brando et Robert De Niro. Ses études achevées, la jeune femme débute sa carrière en incarnant, durant deux ans, Mary Ryan dans le soap d’ABC, Ryan’s Hope. Puis, à seulement 23 ans, l’artiste en devenir interprète l’épouse d’un des détectives les plus populaires de son temps, dans la série Madame Columbo. Alors que le public peut enfin mettre un visage sur la très énigmatique femme de l’inspecteur, immortalisé par Peter Falk, le succès n’est pas au rendez-vous, et l’aventure prend fin après seulement 2 saisons. En 1981, la comédienne a néanmoins l’opportunité de devenir la partenaire de Pierce Brosnan, durant The Manions of America, une mini-série où la romance est mise à mal par la guerre civile américaine. Parallèlement, entre quelques apparitions dans Cheers, Murphy Brown ou Arabesque, l’actrice se distingue à travers plusieurs longs-métrages tels que Lovespell, Otages, avec Rip Torn, ou encore dans la comédie Balance maman hors du train, aux côtés de Danny DeVito.

En 1992, l’interprète obtient finalement une place en tête d’affiche, dans le film Round Numbers, où elle incarne une compagne jalouse, prête à tout pour se venger de la tromperie de son mari. Cependant, les propositions se font rares, et la jeune maman multiplie les doublages dans des séries d’animation à succès, des Gargoyles à Batman. Finalement, en 1995, alors que la comédienne se trouve dans une situation financière délicate, elle est appelée à reprendre un contrat abandonné par Geneviève Bujold. Ainsi, Kate Mulgrew rejoint le casting de Star Trek : Voyager, afin d’interpréter la Capitaine Kathryn Janeway. Présente tout au long des 170 épisodes, et incarnant l’unique femme parmi les capitaines des différentes séries Star Trek, l’actrice décroche ici, son rôle le plus mémorable. L’arrêt du show n’empêche pas Kate Mulgrew, par la suite, de revêtir à nouveau son uniforme, puisqu’en 2002, elle donne la réplique au capitaine Picard (Patrick Stewart) dans Star Trek : Nemesis.

Suite à cette aventure intergalactique, Kate Mulgrew campe des personnages récurrents dans plusieurs projets. Le spectateur peut la découvrir successivement dans : The Black Donnellys et Mercy, dont les premières saisons ne seront pas reconduites ; aux côtés des deux agents spéciaux de Warehouse 13, dans les saisons 3 et 4 ; puis dans la série parodique NTSF:SD:SUV, en agent borgne. La comédienne apparaît également sur le grand écran, dans The Best and the Brightest, avec Neil Patrick Harris, et dans la romance Drawing Home, en mère exigeante.

En 2013, Netflix offre alors à Kate Mulgrew, le second rôle qui marquera sa carrière, via le personnage de Red dans Orange is the New Black. L’actrice retrouve ainsi Taylor Schilling, rencontrée dans l’univers hospitalier de la série Mercy, quatre ans auparavant. Ici, la comédienne se met dans la peau d’une farouche prisonnière russe, Galina Reznikov, respectée en tant que cuisinière et leader du centre carcéral féminin. Sa prestation lui vaut, en 2014, l’Emmy Award de la Meilleure Actrice de second rôle dans une série comique. Forte de cette récompense, l’artiste est approchée par le réalisateur Evan Oppenheimer pour son film The Magnificent Meyersons, avec Richard Kind (Spin City).

Source : Allociné

Plus
Moins