Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Luke Perry

Inscrivez-vous et/ou connectez-vous pour vous inscrire à nos alertes Luke Perry

  • Films/Séries
  • News
  • Biographie
  • Videos
  • Podcasts
  • Dossiers

Note moyenne : (sur 2 avis)

Note moyenne : (sur 5 avis)

Note moyenne : (sur 17 avis)

Plus
Moins

Aussitôt diplômé du lycée, Luke Perry déménage à Los Angeles et multiplie les castings, dans l’espoir de percer. Une persévérance payante puisque, auditionnant pour le rôle de Steve (finalement attribué à Ian Ziering), il décroche celui de Dylan McKay, lycéen solitaire et instable dans la série à succès Beverly Hills. Devenant une véritable idole dans les années 90, le jeune homme surfe sur sa nouvelle notoriété et joue avec son image, en interprétant son propre rôle, dont une adolescente est folle amoureuse, dans le film italien Vacanze di Natale ’95, et prêtant sa voix à son propre personnage dans un épisode des Simpsons (1992), de Family Guy (1999) et de Johnny Bravo (2000). Après six saisons, le comédien aspire à des partitions plus matures mais malgré des rôles mineurs dans Buffy, tueuse de vampires et Le Cinquième Elément de Luc Besson, ce dernier est contraint, pour des raisons financières, de faire son retour dans Beverly Hills, au cours de la neuvième saison.

Le show touche à sa fin en 2000, et bien qu’il déclare son attachement éternel à cette partie de sa vie, Luke Perry change radicalement de registre avec la production HBO largement controversée OZ, dépeignant avec réalisme et violence l’univers carcéral. L’acteur marque le coup par son interprétation du révérend Jeremiah Cloutier, incarcéré pour avoir détourné des fonds de son église, et notamment par une scène de nudité frontale. Le jeune homme s’essaye ensuite au théâtre avec l’adaptation de Quand Harry rencontre Sally. En 2005, il retrouve son ancienne partenaire de Beverly Hills, Jennie Garth (alias Kelly Taylor) le temps de trois épisodes de Ce que j’aime chez toi, dans lesquels ils parodient la relation entre leurs ex-personnages. Luke Perry enchaîne ensuite avec John from Cincinnati, annulée au bout d’une saison, faute d’audiences. L’acteur rebondit grâce à la série post-apocalyptique Jeremiah, puis grâce à son rôle de shérif en quête de vengeance dans A Gunfighter’s Pledge, celui d’un violeur dans New York Unité spéciale, et celui d’un chef de secte dans Les Experts. Bien qu’il retrouve Jason Priestley dans le téléfilm Maman, se marie !, Luke Perry ne souhaite pas faire partie du revival de Beverly Hills créé à la même époque.

De 2011 à 2013, le comédien tient le premier rôle dans la trilogie de westerns, La Loi de Goodnight. Si le premier volet est d’ailleurs réalisé par Jason Priestley, le scénario des deux autres bénéficie de la collaboration de Luke Perry. Entre temps, il rejoint la médecin légiste Megan Hunt (Dana Delany), sous les traits du Docteur Charlie Stafford dans Body of Proof, et participe à la publicité pour les jeans Old Navy, aux côtés de… Jason Priestley et Jennie Garth ! Sa filmographie s’étoffe ensuite de nombreux long métrages, pour grand ou petit écran, ayant pour thème la relation entre l’homme et le cheval, à travers des thérapies équestres, parmi lesquels Fandango, Black Beauty et Race to Redemption. Dans Love in Paradise, qu’il a également co-écrit, Luke Perry incarne un ancien acteur de western qui ne sait pas monter à cheval. En 2017, sa carrière s’oriente vers le genre qui l’a fait connaître, avec la série pour ados Riverdale, cette fois dans la peau du père du protagoniste Archie Andrews (K.J. Apa).
Source : Allo ciné

Plus
Moins
Plus
Moins