Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Carla Gugino

Inscrivez-vous et/ou connectez-vous pour vous inscrire à nos alertes Carla Gugino

  • Films/Séries
  • News
  • Biographie
  • Videos
  • Dossiers
Plus
Moins

Parallèlement à une carrière de mannequin qu’elle entame dès l’âge de 15 ans, Carla Gugino suit des cours de comédie. Après des débuts dans diverses séries à succès comme Madame est servie, Alf et Code Quantum, elle fait ses premiers pas sur grand écran dans la comédie Troop Beverly Hills en 1989. Alternant seconds rôles (Welcome home, Roxy Carmichael (1990), Blessures secrètes (1993), Miami Rhapsody (1995), Michael (1996)) et premiers rôles dans des productions plus modestes (Son in law (1993), Lovelife (1997)), elle continue à s’illustrer dans des téléfilms et séries comme Spin City et Chicago Hope.

En 1998, le grand public la découvre dans Snake eyes de Brian De Palma, thriller dans lequel elle incarne un témoin-clé, puis dans le polar Judas Kiss de Sebastian Gutierrez, qu’elle coproduit. Lancée sur la voie du succès, elle accompagne le tandem Antonio Banderas / Robert Rodriguez dans les trois volets de la saga familiale Spy Kids. Partenaire de Jet Li dans le film de science-fiction The One (2001), on la retrouve également au casting du torride Centre du monde (2001) de Wayne Wang. Côté télévision, elle incarne l’héroïne de la série policière Karen Sisco.

En 2005, la belle fait à nouveau parler d’elle grâce à sa surprenante prestation dénudée dans l’adaptation du comic book Sin City. Et l’année suivante, elle incarne la compagne de Ben Stiller dans la comédie fantastique La Nuit au musée.

Après une incursion dans le monde du théâtre, quelques apparitions dans des films de petite envergure ou dans la série Entourage, Carla Gugino revient sur les écrans dans le polar American Gangster de Ridley Scott. En 2008, elle continue sa lancée dans les films de ce genre avec La Loi et l’ordre aux côtés d’Al Pacino, puis retourne sur les planches dans "Désir sous les ormes". Sa prestation lui vaut une nomination au Outer Critics Circle Award.

2009 se révèle être une année décisive pour l’actrice car elle se retrouve à l’affiche du blockbuster super-héroïque Watchmen de Zack Snyder, qui la ramène à l’univers des comic-books. L’atypique metteur en scène fait à nouveau appel à elle pour le sulfureux et graphique Sucker Punch (2011) ainsi que pour Man Of Steel (2013) dans lequel elle effectue une participation vocale.

Active sur petit écran, Carla Gugino incarne un personnage important dans la saison 4 de Californication (2011), celui d’une avocate tombant sous le charme de David Duchovny qu’elle doit défendre à son procès. Elle partage également la tête d’affiche de Political Animals avec Sigourney Weaver, une série politique annulée au bout de sa première saison.

Parallèlement, Carla Gugino décide de se retourner vers la comédie avec Women in trouble qui donne lieu à une suite dont elle est le personnage principal. 2010 marque le début de sa collaboration avec le comédien massif Dwayne Johnson (pour La Montagne ensorcelée), qu’elle retrouve dans les films d’action Faster (2011) et San Andreas (2015).
Source : Allo ciné