Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Influenceur

Passionné de polar et de thriller et ..la musique qui va avec .

LIVRES

1 livre à lire

51 livres lus

225 livres notés

232 #AvisPolar livre

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 #AvisPolar BD

Films

0 film à voir

1 film vu

1 film noté

1 #AvisPolar film

Séries TV

0 série TV à voir

1 série TV vue

1 série TV notée

1 #AvisPolar série TV

Spectacles

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 #AvisPolar spectacle

Ses #AvisPolar

  • 5 derniers
  • Livres
  • BD
  • Films
  • Séries TV
  • Spectacles
  • News

Les Refuges - Jérôme Loubry

l y a des livres comme ça qui marquent l’esprit pour leur force et leur intensité dramatique . Autant dire que j’ai adoré ce roman que j’ai eu du mal à lâcher pendant les quelques heures où je l’ai eu en main . Un voyage immobile où mes neurones et mes synapses ont tellement sauté de joie en harmonie que j’en ai ressenti des vibrations dans tout le corps . Je découvrais pour la seconde fois l’univers de Jérôme Loubry mais là je dois avouer qu’il a mis la barre très haute avec ce type de récit à tiroirs que j’adore quand il est bien construit et bien écrit . Et là on peut dire que j’ai été gâté ! Là me (...)

Lire la suite

Les Mains vides - Valerio Varesi

Ce roman sonne comme la fin des illusions pour notre cher commissaire Soneri . Un regard rempli d’amertume de découvrir sa ville de Parme qui change en mal : les usines de sa jeunesse qui ferment , des restaurants qui partent en fumée , des entreprises qui changent de mains et qui n’ atterrissent sans doute pas dans les plus nobles . L’affairisme est partout . le respect a disparu. On a même volé l’accordéon de Gondo , sorte de clochard musicien très apprécié des habitants , lui qui égayait de ses refrains joyeux le centre ville historique. Peut-être a-t-il été le témoin accidentel d’agissements liés (...)

Lire la suite

Le silence de la ville blanche - Eva Garcia Saenz de urturi

Mon coup de coeur de cette rentrée littéraire s’appelle :”Le silence de la ville blanche “. Un roman captivant de bout en bout , qui transpire de la passion de l’écrivaine pour sa ville natale , Vitoria Gasteiz , son histoire riche , son architecture marquant de son empreinte les siècles passés et la culture basque . Les deux enquêteurs de la brigade criminelle , Unai et son équipière Estibaliz nous font parcourir les rues de la ville , les places , les bâtiments chargés d’histoire , à la recherche d’indices leur permettant de découvrir le coupable de ces meurtres , mis en scène , où à chaque fois l’on (...)

Lire la suite

Marseille 73 - Dominique Manotti

Même si Marseille peut s’enorgueillir d’être la capitale mondiale de la bouillabaisse et de l’aïoli , en cette année 1973 , elle ressemble plutôt à une bombe à retardement. Onze ans après l’armistice algérienne , on y retrouve pêle-mêle , les rapatriés nostalgiques de l’Algérie française comme les pieds noirs , les anciens de l’OAS ( dont la plupart des crimes ont été amnistiés ) , ou les harkis .. mais aussi les algériens issus de l’immigration. La plupart des pieds noirs ont été intégrés tant bien que mal dans la police ou les renseignements avec une concentration très importante sur Marseille . Pas besoin de (...)

Lire la suite

Le Loup des Cordeliers - Henri Loevenbruck

Deuxième incursion de l’auteur dans le roman historique après “L’apothicaire” . Même si celui-ci n’a pas l’éclat de ce dernier , on y retrouve malgré tout , la qualité de conteur de Henri Loevenbruck. Il nous plonge en 1789 à Paris et à Versailles , alors que les prémices de la Révolution se mettent en place peu à peu . Les témoins de ces événements sont deux personnages de fiction attachants : Gabrlel Joly , jeune provincial débarquant à Paris et rêvant de devenir journaliste d’investigation et Anne-Josèphe Terwagne , jeune femme intrépide , d’origine belge , qui , après avoir pas mal bourlingué à travers le (...)

Lire la suite

Les Refuges - Jérôme Loubry

l y a des livres comme ça qui marquent l’esprit pour leur force et leur intensité dramatique . Autant dire que j’ai adoré ce roman que j’ai eu du mal à lâcher pendant les quelques heures où je l’ai eu en main . Un voyage immobile où mes neurones et mes synapses ont tellement sauté de joie en harmonie que j’en ai ressenti des vibrations dans tout le corps . Je découvrais pour la seconde fois l’univers de Jérôme Loubry mais là je dois avouer qu’il a mis la barre très haute avec ce type de récit à tiroirs que j’adore quand il est bien construit et bien écrit . Et là on peut dire que j’ai été gâté ! Là me (...)

Lire la suite

Les Mains vides - Valerio Varesi

Ce roman sonne comme la fin des illusions pour notre cher commissaire Soneri . Un regard rempli d’amertume de découvrir sa ville de Parme qui change en mal : les usines de sa jeunesse qui ferment , des restaurants qui partent en fumée , des entreprises qui changent de mains et qui n’ atterrissent sans doute pas dans les plus nobles . L’affairisme est partout . le respect a disparu. On a même volé l’accordéon de Gondo , sorte de clochard musicien très apprécié des habitants , lui qui égayait de ses refrains joyeux le centre ville historique. Peut-être a-t-il été le témoin accidentel d’agissements liés (...)

Lire la suite

Le silence de la ville blanche - Eva Garcia Saenz de urturi

Mon coup de coeur de cette rentrée littéraire s’appelle :”Le silence de la ville blanche “. Un roman captivant de bout en bout , qui transpire de la passion de l’écrivaine pour sa ville natale , Vitoria Gasteiz , son histoire riche , son architecture marquant de son empreinte les siècles passés et la culture basque . Les deux enquêteurs de la brigade criminelle , Unai et son équipière Estibaliz nous font parcourir les rues de la ville , les places , les bâtiments chargés d’histoire , à la recherche d’indices leur permettant de découvrir le coupable de ces meurtres , mis en scène , où à chaque fois l’on (...)

Lire la suite

Marseille 73 - Dominique Manotti

Même si Marseille peut s’enorgueillir d’être la capitale mondiale de la bouillabaisse et de l’aïoli , en cette année 1973 , elle ressemble plutôt à une bombe à retardement. Onze ans après l’armistice algérienne , on y retrouve pêle-mêle , les rapatriés nostalgiques de l’Algérie française comme les pieds noirs , les anciens de l’OAS ( dont la plupart des crimes ont été amnistiés ) , ou les harkis .. mais aussi les algériens issus de l’immigration. La plupart des pieds noirs ont été intégrés tant bien que mal dans la police ou les renseignements avec une concentration très importante sur Marseille . Pas besoin de (...)

Lire la suite

Le Loup des Cordeliers - Henri Loevenbruck

Deuxième incursion de l’auteur dans le roman historique après “L’apothicaire” . Même si celui-ci n’a pas l’éclat de ce dernier , on y retrouve malgré tout , la qualité de conteur de Henri Loevenbruck. Il nous plonge en 1789 à Paris et à Versailles , alors que les prémices de la Révolution se mettent en place peu à peu . Les témoins de ces événements sont deux personnages de fiction attachants : Gabrlel Joly , jeune provincial débarquant à Paris et rêvant de devenir journaliste d’investigation et Anne-Josèphe Terwagne , jeune femme intrépide , d’origine belge , qui , après avoir pas mal bourlingué à travers le (...)

Lire la suite

Evasion

L’écriture est rugueuse - le style si singulier pourra en dérouter certains - , sans filtre ni artifices de quelque sorte . le récit est dur , violent et sans concession . Benjamin Whitmer nous délivre avec ce roman un portrait féroce mais terriblement réaliste de l’Amérique d’aujourd’hui . Il nous propose à travers cette histoire d’évasion de prisonniers de la prison de Old Lonesome , Colorado , une véritable radiographie de son pays en cet hiver 1968 mais que l’on pourrait parfaitement « copier coller » sur la carte des USA de Trump . Un Etat de plus en policier , où certains droits sont remis en (...)

Lire la suite

Le Livre des Baltimore - Joël Dicker

Il est indéniable que Joël Dicker est un très bon raconteur d’histoires et « le livre des Baltimore » n’y fait pas exception . Que ce soit la structure du récit , la narration ou les personnages qui sont ici les piliers de ce livre , ce nouvel opus de l’auteur suisse est une vraie réussite . L’erreur serait peut être de vouloir le comparer avec le précédent commis par Joel Dicker, que j’avais adoré et qui avait bénéficié d’un extraordinaire succès . Ce roman qui se passe toujours aux USA n’a pas en effet le fil rouge policier de « La vérité sur l’affaire Harry Quebert » , Il décrit l’ascension et le déclin (...)

Lire la suite

Le Prix de la Ligue de l’Imaginaire décerné à Benoît Minville !

J’aurai sans doute voté pour Maud Marayas mais Benoit est tellement sympa . Ma critique de "Rural Noir " : Certains diront : du rififi chez les ploucs . En effet la vie dans la campagne nivernaise n’est pas aussi calme que l’on pourrait le penser au premier abord . La faute peut être à la fougue de la jeunesse qui anime notamment ce gang de trois garçons : Vlad dit Captain , Romain dit le Général , Chris son petit frère et Julie la fille de la bande . Entre ces quatre ados c’est à la vie , à la mort ; ils sont inséparables et pas les derniers pour donner le coup de poing histoire de se faire respecter (...)

Lire la suite

Sa Liste d'envies

  • 5 derniers
  • Livres
  • BD
  • Films
  • Séries TV
  • Spectacles

Sa Médiathèque

  • 5 derniers
  • Livres
  • BD
  • Films
  • Séries TV
  • Spectacles