Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

La Nuit des fous - Anouk Shutterberg

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

11 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Élise, jeune trentenaire atteinte d’une grave pathologie, découvre à la mort de son père l’existence d’une tante. Un secret familial. Elle décide de renouer les liens avec cette femme, seule famille qui lui reste. Alors que les rencontres entre elles se multiplient, surviennent d’étranges incidents. Comme la morsure d’un crotale, un venin vient s’infiltrer dans son quotidien.

Mai 2022. Dole, Jura. Cinq squelettes sont déterrés lors d’un chantier. Placés dans des caisses en bois, parfaits parallélépipèdes, les corps ont été façonnés au fil de fer avant la rigidité cadavérique.
Le tueur a figé ses victimes pour délivrer un message. Un jeu macabre semble avoir débuté...
Le commandant Jourdain en charge de l’enquête l’ignore encore mais, dans ce dossier, la folie est à ses trousses.

LA SUITE DES ENQUÊTES DU CAPITAINE JOURDAIN :

Après Jeu de Peaux et Bestial, découvrez un nouveau polar mettant en scène la nouvelle enquête du commandant Jourdain. Après le succès de ses deux premiers opus, Anouk Shutterberg poursuit son univers noir dans ce livre policier passionnant.

Roman policier d’Anouk Shutterberg, lauréate de l’Iris Noir de Bruxelles 2022 avec le polar Bestial.

Source : Éditions Récamier

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • comme un livre ouvert 35 21 juin 2024
    La Nuit des fous - Anouk Shutterberg

    C’est une très belle découverte pour moi car je ne connaissais pas sa plume. Le fait de n’avoir pas lu les 2 premiers ne m’ont pas du tout gênée car l’auteure a su décrire parfaitement chaque personnage de cette histoire..

    J’ai fait la connaissance de Élise, jeune trentenaire atteinte d’une maladie dégénérative qui apprend l’existence d’une tante Jeanne à la mort de son père. Pourquoi ce lourd secret familial ?
    Elle décide de renouer avec cette femme, sa seule famille qui lui reste. Mais cela ne va pas être sans incidences, sans rebondissements.

    N’ayant pas lu les deux premiers livres, j’ai donc fait aussi la connaissance du Commandant Stéphane Jourdain qui enquête du côté de Dôle dans le Jura suite à la découverte de 5 squelettes qui dateraient des années 70 et enfermés dans des caisses en bois dans une position étrange, retenus par des fils de fer.
    Dans cette enquête, il est accompagné d’une policière locale Noémie Sanchez. Et ce duo fait du bien car...

    Je découvre un commandant cabossé par la vie dont j’apprends qu’il se "goinfre" de séances de psy, d’anxiolytiques pour tenir.... tenir de la perte de sa fille Lucie dont il se sent responsable car elle était sa coéquipière, flic comme lui.

    Il s’agit d’un thriller sombre, machiavélique. J’ai découvert la plume de l’écrivaine percutante et puissante. Puissante car au fil des chapitres, tout devient noir, glacial et la vie d’Élise est malmenée et le piège se referme sur elle et tout s’entremêle !

    Un joli coup de coeur pour moi.
    Dépêchez-vous de vous le procurer ou de le lire s’il est dans votre PAL !

  • Romans Noirs et plus 18 février 2024
    Marathon du polar 2023, équipe RAS
    La Nuit des fous - Anouk Shutterberg

    L’auteure ausculte une nouvelle fois les tréfonds de l’âme humaine grâce à certains spécimens dont toute humanité a depuis bien longtemps disparue.

    On retrouve deux personnages du précédent roman ,le commandant Jourdain qui n’est plus que l’ombre de lui-même depuis la fin de “Bestial”, accompagné de sa collègue Noémie Sanchez. La capitaine et le commandant ont été mutés à l’OCRVP, office basé à Nanterre spécialisé dans les affaires complexes notamment les crimes en série. Pour Jourdain cela sonne comme le poste de la dernière chance et il va bien avoir besoin de Noémie pour l’épauler psychologiquement dans cette phase difficile où le commandant ne tient que grâce à des séance de psy, des anxiolytiques et un clou dissimulé dans sa poche qui lui rappelle à chaque instant qu’il est vivant, lui.

    L’affaire pour laquelle ils ont été missionnés se déroule du côté de Dole dans le Jura. Cinq squelettes datant des années 70 viennent d’être découverts dans des caisses de mêmes dimensions par la police locale. Des corps dont les positions étranges semblent être dûes à l’utilisation de fils de fer méthodiquement installés de manière à transformer ceux-ci en différentes formes spécifiques. La première piste va les mener vers un hôpital psychiatrique situé à proximité du drame.

    Parallèlement à cette affaire, on va suivre le récit d’Elise , trentenaire qui souffre depuis son adolescence d’une maladie inflammatoire chronique qui touche les articulations et plus particulièrement pour Elise, ses jambes.Elle s’est donc habituée à marcher avec l’aide d’une canne. Elle vient de perdre son père, atteint d’un Covid aigu qui l’a terrassé. Avant d’expulser son dernier souffle il lui apprend l’existence d’une tante, dernière parente possiblement vivante. Pour Elise, c’est comme une évidence : elle doit retrouver sa tante Jeanne, où qu’elle soit, en espérant qu’elle soit encore de ce monde.

    Deux affaires qui au premier abord n’ont rien à voir entre elles mais qui vont, comme vous vous en doutez, se rejoindre à un moment donné.

    Anouk Shutterberg nous gratifie d’un roman profondément glaçant. Un roman qui, je m’en réjouis, vient de remporter le prix du salon Noirsurormesson, pendant lequel j’ai pu faire connaissance avec l’auteure.
    Trêve de bavardage, j’ai plongé une nouvelle fois corps et âme dans ces histoires incroyables qui m’ont scotchés du début jusqu’à la fin - et quelle fin !
    Un récit bourré de rebondissements parfaitement scénarisé dont l’atmosphère oppressante s’amplifie page après page sur les lecteurs comme sur les principaux personnages.On reprend son souffle et on continue coûte que coûte. Car l’histoire colle et finit par submerger les protagonistes dans leurs pensées comme dans leurs actes.
    Pas besoin de vous dire que pour Jourdain, déjà bien abîmé psychologiquement, cette affaire ne va pas être une sinécure, à moins qu’elle ne finisse par l’obliger à faire face à ses démons, pour le meilleur ou pour le pire. du côté d’Elise, elle n’est pas au bout de ses (mauvaises) surprises.
    Comme dans son précédent livre, les personnages transcendent en effet le récit et c’est ce qui en fait sa force. Alliée à la percussion de l’écriture et à une playlist au cordeau préparée par l’auteure afin de nous immerger encore plus dans l’ambiance des différents chapitres, il ne me reste plus qu’à vous recommander chaudement sa lecture.

  • Sazbook72 25 janvier 2024
    La Nuit des fous - Anouk Shutterberg

    ✒️ C’est avec ce titre que j’entame l’année 2024. En lisant la 4ème de couverture on saint dont quoi on s’embarque, pour ma part je trouve que c’est plus un thriller. La partie polar permet de rejoindre cette dernière et de répondre aux questions qui l’entourent. Le style est efficace ce qui donne un bon page turner avec certaines scènes assez fortes (je vous laisse le soin de le découvrir 😉). L’autrice ne sait pas trop attardé sur certains personnages (flics), ce roman est le 3ème tome de la saga. Je l’avoue à un certain moment, j’ai perdu le fil de l’intrigue (beaucoup d’intervenants), je pense que j’étais pas encore remis des fêtes 🫨😵‍💫 !
    Un bon thriller pour commencer cette année

  • mama1326 22 janvier 2024
    La Nuit des fous - Anouk Shutterberg

    Bonjour mes amis,
    Je viens de terminer un excellent thriller, La nuit des fous, d’Anouk Shutterberg
    Un grand coup de coeur ! J’ai lu bestial, de cette auteur, et j’avais beaucoup aimé, mais là encore mieux ! le top !
    Tout y est pour que le lecteur reste en haleine, et découvre petit à petit ce qui s’est passé et comment ces cadavres, se retrouvent dans ce chantier, façonnés au fil de fer, le tueur veut il délivrer un message ?
    Je retrouve avec plaisir, le commandant Jourdain, dépressif, qui encourage son équipe, se faisant violence, pour rester debout !
    Nous faisons connaissance d’Elise qui a perdu, son père, et qui essaie de retrouver la trace de sa tante Jeanne, seule famille qui lui reste, Elise qui est atteinte d’une grave pathologie, a besoin de son aide, mais la trouvera
    t’elle ?
    La folie est aux trousses de Jourdain et de son équipe !
    L’auteur a une plume incisive, sans temps morts, on suit l’enquête sans s’ennuyer, car il y a de nombreux rebondissements !
    J’ai eu du mal à le lâcher !
    Vous aimez les thrillers, je ne peux que vous conseiller celui là !
    Je l’ai aimé du début jusqu’au final, sensationnel !
    Vivement le prochain livre d’Anouk !
    Je mets 5 étoiles
    Votre Martine

  • Cindymartin.13 17 janvier 2024
    La Nuit des fous - Anouk Shutterberg

    Élise découvre au décès de son père, l’existence d’une tante, elle décide de contacter l’unique personne qui lui reste de sa famille. Une rencontre qui multiplie d’étranges accidents.
    À Dole dans le Jura, cinq squelettes déterrés sur un chantier, des corps façonnés de fils de fer dans des caisses en bois.
    Le commandant Jourdain ignore encore que la folie règne...

    Un thriller extrêmement complexe par l’imagination de l’auteure et le jeu d’énigmes dont les corps doivent nous délivrer un message. Jourdain et son équipe à besoin d’Olivia la psychologue en criminalité. Différentes pistes à décortiquer habilement.
    Deux histoires en parallèle, doublement addictif pour le lecteur.
    Le fil conducteur est incroyablement bien élaboré. Du présent aux souvenirs, nous sommes en quête de découverte pour élucider ce stratagème, sans pour autant perdre le fil.
    Une angoisse profonde nous submerge avec Élise qui se retrouve dans des circonstances terrifiantes au cœur du noyau familial, tout n’est que manigance, un petit huis clos entre tante et nièce qui donne un tranchant indéniable au récit.
    L’équipe de Stéphane Jourdain est incroyablement soudée, avec comme meneur un homme dépressif jamais sans son clou, brisé depuis un an, qui a du mal à se pardonner à lui-même. Une psychologie détaillée qui regorge d’empathie.
    L’enquête est finement menée même si la compréhension de cette énigme est extrêmement complexe à déchirer pour eux et nous-même.
    L’auteure nous partage quelques croquis pour plus d’immersion.
    Un thriller qui se dévore avec une plume fluide et incisive, beaucoup de réflexions à fournir pour une histoire des plus folle qui soit.
    Des faits, qui s’appuie sur un dossier familial mêlé à la fiction.
    Je ne peux que vous recommander ce thriller.
    Vivement le prochain.

    *l’histoire est indépendante, seul quelques protagonistes reviennent.
    Lire les romans dans l’ordre apporte un plus.

  • Sazbook72 10 janvier 2024
    La Nuit des fous - Anouk Shutterberg

    C’est avec ce titre que j’entame l’année 2024. En lisant la 4ème de couverture on saint dont quoi on s’embarque, pour ma part je trouve que c’est plus un thriller. La partie polar permet de rejoindre cette dernière et de répondre aux questions qui l’entourent. Le style est efficace ce qui donne un bon page turner avec certaines scènes assez fortes (je vous laisse le soin de le découvrir ). L’autrice ne sait pas trop attardé sur certains personnages (flics), ce roman est le 3ème tome de la saga. Je l’avoue à un certain moment, j’ai perdu le fil de l’intrigue (beaucoup d’intervenants), je pense que j’étais pas encore remis des fêtes  ! 
    Un bon thriller pour commencer cette année.

  • spitfire89 3 janvier 2024
    La Nuit des fous - Anouk Shutterberg

    Il s’agit de la troisième enquêtes du commissaire Stéphane Jourdain qui n’ai plus lui même depuis le tome 2 Bestial, après une mutation a Nanterre, une nouvelle affaire dans les tréfond sombre de l’âme humaine pour une enquête captivante, glaçante, Jourdain arrivera t’il a faire face a ses démons ? En alternance avec l’enquête il y a l’histoire d’Elise.

    La plume d’Anouk Shutterberg reste incisive, réaliste et oppressante, j’apprécie la qualité d’écriture et les personnages de cette première saga. La nuit des fous à reçu Le prix Noir sur Ormesson 2023

  • Killing79 2 janvier 2024
    La Nuit des fous - Anouk Shutterberg

    J’avais entendu beaucoup de bien d’Anouk Shutterberg et de ses premiers thrillers. Toujours à l’affût de nouveautés, c’est donc tout naturellement que je me suis dirigé vers son dernier né.

    Me voilà lancé sur les traces d’un tueur en série qui suit un rituel bien étrange. Le récit alterne entre deux histoires qui semblent liées. D’un côté, on suit la traque du responsable de ce carnage et de l’autre, les mésaventures d’une jeune fille chez sa tante. Par ce jeu de d’allers-retours, des indices s’immiscent dans la narration, comme des pièces d’un puzzle. On pense à plusieurs reprises tout comprendre et deviner l’ensemble du tableau. Mais c’est sans compter sur la malice de l’autrice. Elle maîtrise parfaitement sa narration et nous emmène là où elle veut. Le mystère reste entier jusqu’à la fin, jusqu’à la révélation de la vérité.

    La mécanique de narration, rythmée avec des chapitres courts, nous entraîne dans un suspense oppressant. Alors que le piège se referme sur l’héroïne, la tension monte par paliers. Ces passages donnent lieu à des scènes d’une grande intensité durant lesquelles on s’accroche au livre. On côtoie l’hypothétique coupable qui nous apparait de plus en plus instable et c’est angoissant !

    Vous aurez donc compris que je n’ai fait qu’une bouchée de cette lecture captivante. Je regrette seulement quelques invraisemblances dans le scénario qui ont in fine un peu tempéré mon exaltation. Mais si je mets ces petits détails de côté, j’ai passé un bon moment avec ce page-turner efficace.

    Anouk Shutterberg semble être une écrivaine qui n’a pas peur de dépasser les limites et c’est un très bon point pour elle. Son aventure machiavélique m’a donné envie de réitérer l’expérience à ses côtés. Je vais donc m’intéresser à ses autres œuvres et je vous reparlerai certainement d’elle dans un futur proche.

    https://leslivresdek79.wordpress.com/2024/01/02/903-anouk-shutterberg-la-nuit-des-fous/

  • L’atelier de Litote 29 décembre 2023
    La Nuit des fous - Anouk Shutterberg

    Le commissaire Jourdain de retour pour une nouvelle enquête qui lui apportera peut-être la rédemption dont il a besoin après la tragédie qu’il a vécue dans Bestiale. Son groupe doit enquêter sur une nouvelle affaire, plusieurs corps ont été découverts à Saint Ylie dans le Jura. Parallèlement nous allons suivre Élise, une jeune femme affaiblie par le décès récent de son père mais surtout par la maladie incurable dont elle est atteinte. Elle découvre qu’elle a une tante encore en vie et se met à la recherche du dernier membre de sa famille. Les deux intrigues sont présentées en alternance et notre intérêt est définitivement acquis. Un rythme implacable, des chapitres courts et percutants, tous les éléments d’un bon polar sont réunis. J’ai aimé sentir les montées en tension, les nombreux retournements qui nous entraînent dans un jeu de piste diabolique. On trouve régulièrement des dessins et des photos qui viennent accompagner la compréhension L’auteure nous propose une expérience supplémentaire sous la forme d’une playlist accessible par QR Code, j’ai joué le jeu de cette écoute dite immersive mais j’ai trouvé que cela me sortait de ma lecture trop souvent et j’ai fini par enchaîner les chapitres comme je le fais habituellement, en silence. Les personnages féminins sont forts et participent à des scènes traitant de sujets intimes parfois durs à lire. Surtout que le style hautement visuel vous reste accroché à la rétine pendant longtemps. Un univers noir qui oscille entre folie et perversion
    Que dire de l’épilogue qui apporte un éclairage particulier au choix d’écriture de l’auteure. 
    Un dernier mot pour vous enjoindre à lire les précédents tomes sous peine de ne pas apprécier à sa juste mesure la psychologie des personnages récurrents. Un coup de cœur pour ce page turner. Bonne lecture. 

    http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2023/11/09/40102460.html

  • lecture et livre 27 décembre 2023
    La Nuit des fous - Anouk Shutterberg

    La Nuit des Fous, en voilà un thriller comme je les aime, pas de temps mort, du suspense, de la folie, une intrigue captivante et un super final.

    Je ne connaissais pas les écrits d’Anouk Shutterberg . Je n’ai d’ailleurs pas lu les deux précédents tomes de cette série, mais cela n’est pas du tout gênant car il y a un rappel des faits pour comprendre qui sont les personnages de l’histoire.

    Nous suivons une équipe chargée d’enquêter sur les crimes complexes l’OCRVP. Elle vient d’être appelée dans le Jura suite à la découverte de cinq boites contenant des cadavres positionnés de façon étrange grâce à du fil de fer. On dirait qu’ils forment des lettres. Les investigations semblent mener tout droit vers l’hôpital psychiatrique qui se trouve à proximité.

    Nous allons également suivre Élise, une jeune femme souffrant d’une grave maladie paralysant petit à petit ses membres. Celle-ci vient de perdre son père, mais juste avant de mourir il lui a dévoilé qu’elle avait une tante et lui a demandé de la retrouver. Elise qui avait peur de se retrouver seule est enchantée et elle va tout faire pour rencontrer cette femme.

    J’ai vraiment apprécié l’atmosphère anxiogène qui se dégage de ses deux histoires. Le compte à rebours qui s’égraine avant qu’il y ait de nouveaux morts, les rebondissements, la douleur, la souffrance et la folie dans ce qu’elle a de plus machiavélique.
    De plus l’auteure ayant une écriture fluide, immersive et cinématographique fait que l’on ne peut que se plonger dans ce roman avec délice.

  • Les_lecturesdeflo 27 novembre 2023
    La Nuit des fous - Anouk Shutterberg

    Coup de ♥️

    1 journée en mode lecture cracra pyjama dans le canapé (ça ne m’arrive jamais)

    3 enfants nourris exclusivement de céréales pour le petit déjeuner et de gâteaux apéro un dimanche entier (remarquez, ils étaient plutôt contents)

    10 jours pour faire cette chronique

    7 jours de panne de lecture

    Voilà l’effet que La nuit des fous a eu sur moi.

    Anouk Shutterberg, est diabolique !

    Après deux premiers ouvrages très réussis, elle gagne encore en puissance. Dans un registre totalement différent, elle excelle ici à malmener son lecteur, instaurant une tension croissante tout au long du récit.

    C’est étouffant, éprouvant, crispant.

    Tantôt en mode huis clos avec l’histoire d’Elise, tantôt en mode roman policier dans lequel Jourdain et son équipe enquêtent, cet ouvrage ne laisse aucun répit.

    Moins frontale, la violence est ici insidieuse, pernicieuse. Elle résulte de meurtres mis en scène de manière énigmatique certes, mais elle est également suggérée et prend l’apparence d’une véritable torture psychologique.

    Et que dire des personnages ? Jourdain, traumatisé par les événements de Bestial est tellement touchant. Exit le mec charismatique et sûr de lui. Il est métamorphisé, fragilisé et voit dans cette affaire une sorte de résilience. Il s’implique, se projette pour se sauver lui-même.

    Les femmes tiennent également une place importante. Elles sont fortes, déterminées, de vraies battantes !

    L’écriture est nerveuse, directe, sans fioriture. C’est un style que j’affectionne particulièrement, un dosage de ni trop peu ni pas assez qui rend la plume additive.

    L’ambiance pesante du huis clos associée au rythme de l’enquête m’ont coupée de toute réalité le temps de ma lecture. J’ai été transportée dans le Jura, au coeur d’un environnement angoissant et mystérieux.

    Spectatrice immergée, j’ai vu le scénario prendre forme, les contours de la folie se dessiner de plus en plus nettement à chaque page.

    L’autrice est douée. Elle avance telle une funambule. L’équilibre est maîtrisé, le pas assuré et la sensation grisante.

    L’exercice est casse gueule, la réussite parfaite.

    Tout peut basculer, on le sent, on le sait, on s’y prépare et pourtant le dénouement ne laisse pas de marbre. C’est la gorge serrée que j’ai refermé ce roman.

    Malgré un point qui m’a posé question (élucidé avec l’autrice) et qui a quelque peu interrompu ma frénésie de lecture pour relire certains passages, La nuit des fous décroche mon 5ème coup de coeur 2023. Ce petit détail est pour moi le seul bémol et aurait mérité d’être traité différemment. Néanmoins, tout le reste a largement pris le dessus.

    Un roman poignant, intense et personnel qui m’a totalement conquise.

    Je vous recommande de lire les trois opus de cette trilogie dans l’ordre afin d’apprécier pleinement l’évolution des personnages.

    Jeu de peaux
    Bestial
    La nuit des fous

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.