Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Vanilla Sky - Cameron Crowe

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

David Aames est un jeune et brillant éditeur new-yorkais qui a tout pour lui : l’argent, la réussite professionnelle et les femmes. Son ami Pelayo commet l’erreur de lui présenter Sofia, sa nouvelle compagne. Au premier regard, David succombe au charme de celle-ci. Tous les deux filent bientôt le parfait amour. Alors que David se dispute en voiture avec Julie, une ex folle de jalousie, la jeune femme accélère et c’est l’accident. Julie décède. Atrocement défiguré, David est transporté d’urgence à l’hôpital où les médecins ne peuvent réaliser de miracle. Sa vie bascule. Les gens ont dorénavant peur de lui et Sofia l’évite. Mais un matin, David se fait gentiment réveiller par celle-ci, qui lui déclare son amour. Les médecins lui annoncent même qu’il pourra retrouver son ancien visage. Réalité ou hallucination ?

Vos #AvisPolar

  • Laurence S 8 mai 2019
    Vanilla Sky - Cameron Crowe

    On s’en doutait un peu, le film de Crowe n’est pas à la hauteur de la version originale d’Amenabar. L’histoire est la même. Les dialogues sont pratiquement repris mot pour mot. Les scènes sont semblables et pourtant il manque quelque chose... On ne retrouve pas l’ambiance angoissante et épurée de Ouvre les yeux[[Voir notre critique de Ouvre les yeux. On ne retrouve pas la justesse des émotions disséminées avec parcimonie par un réalisateur expert dans l’art de suggérer plutôt que de montrer.
    Dans Vanilla Sky, tout est expliqué, disséqué, psychanalysé. Quand les rapports de César avec son père sont à peine effleurés, ceux de David (Tom Cruise) sont étalés. Les signes qui annoncent le dénouement, qu’Amenabar amène avec beaucoup de finesse, sont zoomés, pour que, surtout, le spectateur ne se perde pas en route. Mais c’est cela, justement, qui fait le charme de ce scénario qui oscille entre Total Recall et The Game : le mystère.
    Revu par Cameron Crowe le film gagne (?) 20 minutes de bons sentiments américains, de moralisme puritain, d’humour facile et d’explications grossières.
    Voir la suite de ma critique sur => https://www.avoir-alire.com/vanilla-sky-la-critique

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.