Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Top 100 des meilleurs films thrillers n°8 - Les diaboliques - Henri-Georges Clouzot

8 - Top 100 des meilleurs films thrillers

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Un jalon essentiel du thriller retro signé Henri-Georges Clouzot, à ses heures orfèvre du twist et de l’épouvante.

Résumé :

Dans une institution destinée à l’éducation des jeunes garçons, Christina et Nicole, respectivement épouse et maîtresse du directeur Michel Delasalle, s’associent afin d’assassiner l’homme qu’elles ont fini par haïr. Mais quelques jours après leur méfait, le corps de Michel disparaît...

n°8 du top 100 des meilleurs thriller de BePolar

Les diaboliques - Henri-Georges Clouzot
Avec Simone Signoret, Vera Clouzot, Noël Roquevert, Paul Meurisse…
Année : 1954
De quoi ça parle ?
Dans une école pour jeunes garçons, Christina et Nicole, respectivement épouse et maîtresse du directeur Michel Delasalle, décident contre toute attente de s’allier. C’est qu’elles projettent d’assassiner l’homme qui les unit et qu’elles détestent…

via GIPHY

C’est culte parce que…
Le génie d’Henri-Georges Clouzot, qui fit des émules auprès de nombreux cinéastes à commencer par Hitchcock, tient au caractère composite du film Les Diaboliques. Ce dernier ne cesse en effet de brouiller les pistes quant à sa réelle nature ou ses vraies intentions. S’agit-il d’un drame, d’un film
d’épouvante ou d’un film policier à énigme ? Un peu des trois, et c’est en cela qu’il rejoint absolument la typologie évanescente du thriller.

via GIPHY

Où se trouve le corps de Michel ? Pourquoi cet évanouissement au bord de la piscine ? Rien dans Les Diaboliques ne permet à l’intrigue de se défaire de la tragédie. Seule persiste au final l’intelligence retorse du criminel, ici mise en scène jusqu’à l’excès et l’incandescence. Impossible de ne pas succomber à la peur, si tant est qu’on ne se dérobe pas au rituel de la fiction.
Ce que le film apporte au thriller

via GIPHY

Le twist, le twist dans toute sa splendide férocité, voilà ce qu’apporte Henri-Georges Clouzot avec Les Diaboliques. Sans compter une atmosphère d’un noir implacable : la pluie, la pourriture, les flaques d’eau… tout est présent en filigrane dès l’ouverture du film.

Galerie photos

spip-slider
spip-bandeau

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • midon 7 juin 2019
    Top 100 des meilleurs films thrillers n°8 - Les diaboliques - Henri-Georges Clouzot

    C’est un très bon film avec d’excellents acteurs. HG Clouzot nous propose une vraie démonstration de son talent. suspense et cruauté assurés !

  • 1001histoires 25 novembre 2019
    Top 100 des meilleurs films thrillers n°8 - Les diaboliques - Henri-Georges Clouzot

    A l’origine il y a .... un roman policier !

    "Les diaboliques" ( titre original du roman "Celle qui n’était plus" ) est aussi un roman policier écrit à quatre mains par Pierre Boileau et Pierre Ayraud, dit Thomas Narcejac. Ce roman a été publié en 1952. C’est leur premier roman et quel premier roman !

    Le roman a connu un très grand succès ce qui explique son adaptation cinématographique qui à son tour devient un film culte.Le film mérite d’être (re)vu et le roman mérite d’être (re)lu. Imaginez le coupable faisant la narration ? Et puis il n’y a pas de policier pour mener l’enquête. C’est au lecteur de se forger un avis et d’éviter les pièges de la manipulation. L’ambiance noire porte le récit et amène la peur et le tragique à leur paroxysme.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.