Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Dans la brume électrique - Bertrand Tavernier

59 - Top des 100 meilleurs films thrillers

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

0 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

New Iberia, Louisiane. Le détective Dave Robicheaux est sur les traces d’un tueur en série qui s’attaque à de très jeunes femmes. De retour chez lui après une investigation sur la scène d’un nouveau crime infâme, Dave fait la rencontre d’Elrod Sykes. La grande star hollywoodienne est venue en Louisiane tourner un film, produit avec le soutien de la fine fleur du crime local, Baby Feet Balboni. Elrod raconte à Dave qu’il a vu, gisant dans un marais, le corps décomposé d’un homme noir enchaîné. Cette découverte fait rapidement resurgir des souvenirs du passé de Dave. Mais à mesure que Dave se rapproche du meurtrier, le meurtrier se rapproche de la famille de Dave...

N°59 DU TOP 100 DES MEILLEURS THRILLER DE BEPOLAR

Classicisme et scénario infaillible sont au programme de ce polar poisseux perdu dans les nuées du bayou.
Avec : Tommy Lee Jones, John Goodman
Année : 2009

De quoi ça parle ?

À New Iberia (Louisiane), un tueur en série s’en prend à de très jeunes femmes, à l’image de la dernière victime : une prostituée de 19 ans dont le cadavre a été retrouvé sauvagement massacré. L’inspecteur Robicheaux suspecte Julius Balboni, un important mafieux local. Alors qu’un acteur arrêté en état d’ivresse le mène dans le bayou vers des ossements humains, son enquête fait remonter à la surface un épisode tragique qu’il a vécu 35 ans auparavant au même endroit : le meurtre d’un homme noir...

C’est culte parce que…

C’est un peu comme si Dave Robicheaux, le protagoniste central des romans de l’écrivain James Lee Burke, avait été entièrement créé pour Tommy Lee Jones (dans son meilleur rôle, avec No Country for Old Men). Dans une ambivalence plus vraie que nature, l’acteur américain l’incarne ici avec tout ce qu’il faut de bienveillance et de colère rentrée – ces déversements de violence qui parfois se réveillent en lui subitement. Sombre et cauchemardesque, l’atmosphère du bayou mise en scène par Bertrand
Tavernier est renversante. On sent à chaque plan l’empreinte laissée par un passé cruel (la guerre de Sécession) sur cette région à la fois hypnotique et ravagée. L’alcool, le blues et la musique cajun hantent ce polar nocturne où l’on ne trouve pas de quiétude mais plutôt un apaisement avant la prochaine tempête – la silhouette dévastatrice de l’ouragan Katrina est évidemment de la partie. Mention spéciale pour l’utilisation systématique de la profondeur de champ réduite (protagonistes visibles avec netteté au premier plan mais horizon imprécis), dont se sert ici habilement Tavernier pour illustrer l’échec (pour l’instant) de Dave, lequel ne parvient pas à unir son être avec l’espace et le monde qui l’environnent (faute d’un passé en paix avec le présent). Mention spéciale également pour la voix off élégante, qui renvoie à l’écoute et au silence du shérif – atout clé qui lui permet de glaner les indices indispensables à l’enquête.

Ce que le film apporte au thriller

La drôlerie en moins, Dans la brume électrique se range aux côtés de No Country for Old Men pour sa dynamique existentielle et pour le personnage incarné par Tommy Lee Jones. C’est aussi l’un des meilleurs polars atmosphériques à explorer avec autant de brio le bayou et ses démons.


Voir en ligne : Le Top 100 des meilleurs films thrillers de BePolar

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.