Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Top des 100 meilleurs films thrillers n°16 - Fenêtre sur cour - Alfred Hitchcock

16 - Top des 100 meilleurs films thrillers

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
5 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Et sil suffisait de jeter un œil par la fenêtre pour prendre part aux intrigues les plus romanesques ?
Hitchcock invente un thriller qui s’écrit par et pour le regard. Un polar hautement cinématographique.

Résumé :

A cause d’une jambe cassée, le reporter-photographe L. B. Jeffries est contraint de rester chez lui dans un fauteuil roulant. Homme d’action et amateur d’aventure, il s’aperçoit qu’il peut tirer parti de son immobilité forcée en étudiant le comportement des habitants de l’immeuble qu’il occupe dans Greenwich Village. Et ses observations l’amènent à la conviction que Lars Thorwald, son voisin d’en face, a assassiné sa femme. Sa fiancée, Lisa Fremont, ne le prend tout d’abord pas au sérieux, ironisant sur l’excitation que lui procure sa surveillance, mais finit par se prendre au jeu...

n°11 du top 100 des meilleurs thriller de BePolar

Fenêtre sur cour - Alfred Hitchcock
Avec : James Stewart, Grace Kelly, Raymond Burr
Année : 1954
De quoi ça parle ?
Pour passer le temps, Jeff, un photographe immobilisé suite à un accident de voiture, scrute inlassablement la cour se son immeuble. Il se convainc très vite que son voisin d’en face a assassiné sa femme. Personne ne le prend au sérieux sauf sa fiancée Lisa, qui consent à mener l’enquête…

via GIPHY

C’est culte parce que…
Parabole sur l’amour et le cinéma, Fenêtre sur cour est sans doute l’un des meilleurs films d’Alfred Hitchcock. On ne se lasse pas de sa mise en scène mathématique ni de ses innombrables mises en abyme : le cadres rectangulaires des fenêtres, le ou les viseurs ronds de l’appareil photo et des jumelles. Autant d’éléments et de réservoirs propices au voyeurisme et aux désirs : ceux du cinéphile, spectateur immobile. Chaque plan est un bijou donnant l’impression dans le même temps de penser le cinéma et de suivre une intrigue brillante.

via GIPHY

Tous les habitants qu’observe Jeff ont en commun l’amour (éclatant, passé, érotique ou fané) : cela passe par le couple qui se querelle, la danseuse exhibitionniste, ou encore par les jeunes mariés au lit à longueur de journée. Des symboles du désir ou de la tendresse qui télescopent la problématique du héros, indécis quant à son mariage avec Lisa. Façon pour Hitchcock d’explorer sous couvert de polar ses grandes obsessions. Un spectacle d’une maîtrise inouïe. Mention spéciale pour la scène des flashs
d’appareil photo, arme ultime du thriller.
Ce que le film apporte au thriller

via GIPHY

Pour décrire le suspense, Jean Douchet en parle comme de "la dilatation d’un présent pris entre les deux possibilités contraires d’un futur imminent À l’image de Jeff, immobilisé la jambe dans le plâtre,
notre position voyeuriste de spectateur passe à un moment donné de chasseur à chassé. L’ennui est qu’il est alors impossible de savoir quand intervient ce retour de bâton. Une pierre angulaire
proprement hitchcockienne.


Voir en ligne : Le Top 100 des meilleurs films thrillers de BePolar

Galerie photos

spip-slider
spip-bandeau

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • Sharon 9 mai 2019
    Top des 100 meilleurs films thrillers n°16 - Fenêtre sur cour - Alfred Hitchcock

    Jeff n’a vraiment pas de chance : ce journaliste se casse une jambe et se retrouve immobilisé. Il a aussi des idées pas très judicieuse : regarder, par sa fenêtre, tout ce que font ses voisins. Ou comment tout savoir, tout déduire sur eux.
    Cela peut être dangereux, cela peut monter à la tête, surtout quand il soupçonne un des voisins d’avoir tué sa femme. Comment enquêter quand on "sait" et que l’on ne peut bouger ? On délègue, notamment à la sublime Lisa, dont l’apparition première a dû sidérer des générations de cinéphiles. On délègue, et on prend des risques, pour elle, pour soi. La cour d’un immeuble comme un microcosme qui cache bien des turpitudes.
    Un exploit, un chef d’oeuvre.

  • MythoManiac 24 mai 2019
    Top des 100 meilleurs films thrillers n°16 - Fenêtre sur cour - Alfred Hitchcock

    Alfred Hitchock, toujours à étudier le vice de ses contemporains (et surtout les siens), se penche sur la curiosité et le voyeurisme.
    Dans ce film, James Stewart est cloué chez lui avec une jambe dans le plâtre.
    L’ennuie le pousse, petit à petit, à observer ses voisins.
    Le maitre du suspens pimente, évidemment, ce petit jeu par une aventure où le sang froid sera de mise. C’est la sublime et pétillante Grace Kelly qui fait les frais de la situation.
    En plaçant le spectateur au point de vue de son héros, Hitchcock titille la curiosité et le voyeurisme dans un premier temps, avant de plonger le spectateur dans la frustration et l’angoisse.
    Mise en lumière par un décor pharaonique, cette oeuvre mérite toutes les attentions pour comprendre les ficelles de la mise en scène et de la gestion de la tension.
    Une oeuvre majeure, maintes fois imitée mais jamais égalée, même si son rythme est ancré dans son temps, elle se découvre et se redécouvre avec beaucoup de plaisir.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.