Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Top des 100 meilleurs films thrillers n°55 : Pi - Darren Aronofsky

55 - Top des 100 meilleurs films thrillers

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

0 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Mathématiques et hallucinations paranoïaques sont au programme du premier film d’Aronofsky. Une œuvre radicale entre mysticisme et matérialisme.

Résumé :

Max, brillant mathematicien, souffrant de migraines intolérables, est néanmoins sur le point de faire la plus grande decouverte de sa vie : décoder la formule numérique qui se cache derrière le marché des changes. C’est alors que tout bascule dans un immense chaos. Il est a la fois poursuivi par une grande firme de Wall Street qui souhaite dominer le monde de la finance, et par des cabalistes qui tentent de percer les mystères enfouis derrière les nombres secrets.

N°55 DU TOP 100 DES MEILLEURS THRILLER DE BEPOLAR

Pi - Darren Aronofsky
Avec : Sean Guilette, Mark Margolis, Ben Shenkman
Année : 1998

De quoi ça parle ?

Max, mathématicien de génie et sociopathe, est sujet à de foudroyantes migraines. Ce qui ne l’empêche pas cependant de faire une découverte essentielle : le décodage de la formule structurant le marché des changes. Du jour au lendemain, son quotidien sombre dans le chaos et la paranoïa lorsqu’il se convainc qu’une firme de Wall Street et un groupe de cabalistes sont lancés à sa poursuite…

C’est culte parce que…

Avec ce premier long-métrage, œuvre hallucinée à petit budget (60 000 $ !), Aronofsky déroule déjà toute son esthétique ambivalente, moitié mystique moitié matérialiste. D’un récit articulé autour des mathématiques et potentiellement aride, le cinéaste livre un film singulier et virevoltant. Où l’on sent déjà toute la claustration épique à venir des suspenses psychologiques comme Requiem for a dream, Black Swan ou Mother !. Comme le déroulé embrasse le point de vue interne d’un héros à la fois
brillant et aliéné, l’optique navigue entre paranoïa fleuve et potentiel complot abyssal.

Le noir et blanc très contrasté, splendide, tranche avec les couleurs vives habituelles de New York. On sent l’urgence d’un tournage clandestin presque à chaque prise extérieure : la radicalité de l’image et du jeu tient probablement pour beaucoup aux conditions précaires de réalisation du film. Une dynamique aux frontières de l’expérimentation. Mention spéciale pour la bande originale délirante signée Clint Mansell.

Ce que le film apporte au thriller

Partant du postulat que le symbole pi est lié à une somme de figures ésotériques et mystérieuses (idée formulée par l’un de ses enseignants de lycée), Darren Aronofsky fait de celui-ci une matière pour le thriller. Un minimalisme vertigineux et radical, qui parvient contre toute attente à installer une anxiété tenace.


Voir en ligne : Le Top 100 des meilleurs films thrillers de BePolar

Galerie photos

spip-slider
spip-bandeau

Pour aller plus loin

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.