Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le Livre des Baltimore - Joël Dicker

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

4 #AvisPolar
3 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Jusqu au jour du Drame, il y avait deux familles Goldman. Les Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair.
Les Goldman-de-Montclair, dont est issu Marcus Goldman, l auteur de La Vérité sur l Affaire Harry Quebert, sont une famille de la classe moyenne, habitant une petite maison à Montclair, dans le New Jersey.
Les Goldman-de-Baltimore sont une famille prospère à qui tout sourit, vivant dans une luxueuse maison d une banlieue riche de Baltimore, à qui Marcus vouait une admiration sans borne.
Huit ans après le Drame, c est l histoire de sa famille que Marcus Goldman décide cette fois de raconter, lorsqu en février 2012, il quitte l hiver new-yorkais pour la chaleur tropicale de Boca Raton, en Floride, où il vient s atteler à son prochain roman.
Au gré des souvenirs de sa jeunesse, Marcus revient sur la vie et le destin des Goldman-de-Baltimore et la fascination qu il éprouva jadis pour cette famille de l Amérique huppée, entre les vacances à Miami, la maison de vacances dans les Hamptons et les frasques dans les écoles privées. Mais les années passent et le vernis des Baltimore s effrite à mesure que le Drame se profile. Jusqu au jour où tout bascule. Et cette question qui hante Marcus depuis : qu est-il vraiment arrivé aux Goldman-de-Baltimore ?

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En DVD ou Blu-Ray

  • Acheter sur Cultura
  • Acheter sur Rakuten

Vos #AvisPolar

  • Ju lit les Mots 23 février 2020
    Le Livre des Baltimore - Joël Dicker

    On retrouve le personnage principal du premier roman, l’écrivain Marcus Goldman, qui nous raconte les bonheurs, les secrets, les jalousies, le désespoir, de deux branches de sa famille : les Goldman de Baltimore (famille nantie, installée dans la banlieue chic de Baltimore, son oncle est un avocat reconnu, sa tante est médecin ) et les Goldman de Montclaire, dont Marcus fait partie, (famille modeste, appartenant à la classe moyenne et habitant dans une petite maison de la banlieue de New York).

    On comprend très vite que ces 2 familles ont vécu un "Drame" dont on découvre les détails au fur et à mesure.

    La construction est travaillée, l’écriture est fluide, le suspens est présent du début à la fin. Une lecture agréable qui fait du bien, après un livre d’horreur, une bonne dystopie ou un bon thriller bien noir.

    Une saga familiale bien dépeinte, émouvante, tragique. On passe un bon moment mais l’auteur aura du mal à s’affranchir de l’histoire surprenante de "La vérité sur l’affaire Harry Québert" dont je n’ai pas retrouvé la fraîcheur.

  • jeanmid 24 avril 2020
    Le Livre des Baltimore - Joël Dicker

    Il est indéniable que Joël Dicker est un très bon raconteur d’histoires et « le livre des Baltimore » n’y fait pas exception . Que ce soit la structure du récit , la narration ou les personnages qui sont ici les piliers de ce livre , ce nouvel opus de l’auteur suisse est une vraie réussite . L’erreur serait peut être de vouloir le comparer avec le précédent commis par Joel Dicker, que j’avais adoré et qui avait bénéficié d’un extraordinaire succès .

    Ce roman qui se passe toujours aux USA n’a pas en effet le fil rouge policier de « La vérité sur l’affaire Harry Quebert » , Il décrit l’ascension et le déclin d’une famille juive américaine narrée par le neveu et futur écrivain puisque ce livre est précisément le sien . Cette famille ce sont les Goldman de Baltimore qui s’est enrichie grâce au talent d’avocat de Saul Goldman , marié à Anita , médecin , père de Hillel et qui a pris sous son aile le jeune Woody qu’il considère comme son deuxième enfant .L’autre branche de la famille Goldman est constituée des Goldman de Montclair , faisant partie de la classe moyenne américaine avec le père ingénieur et un enfant , Marcus , le futur écrivain . Marcus voue une admiration sans bornes à son oncle Saul , plus riche , plus intelligent , bref beaucoup plus intéressant que ses propres parents . Il passe toutes ses vacances dans les résidences de son oncle et se forge une amitié indestructible avec ses deux cousins à tel point qu’ils font former le Gang des Goldman , unis pour la vie . Tout semble idyllique mais des failles vont commencer à voir le jour dans cette famille prospère comme dans le Gang des Goldman que l’arrivée d’Alexandra dans la vie des trois cousins va chambouler .

    Cinq parties , cinq période de temps différentes , des allers et retours chronologiques astucieux qui tel des morceaux de puzzle vont venir petit à petit combler différents coins du mystère qui entoure la déchéance des Goldman de Baltimore . Outre cette construction audacieuse , Joel Dicker parvient malicieusement à un maintenir un suspens sans faille , gardant la description du Drame pour la dernière partie mais non content de nous avoir tenu en haleine jusque là il nous réserve d’autres surprises et d’autres rebondissements qui vont tout expliquer des secrets savamment entretenus par les protagonistes .
    Et le liant ou la cerise sur le gâteau comme vous voulez de ce roman c’est l’émotion qui inonde ces pages et que l’on partage volontiers avec Marcus .
    Vous l’aurez compris « le livre des Baltimore » est un grand livre et Joel Dicker un grand auteur qui avec ce troisième roman confirme sa place de choix dans la littérature francophone .

  • QuoiLire 2 mai 2020
    Le Livre des Baltimore - Joël Dicker

    Dans ses précédents romans, Joël Dicker nous avait habitué à des romans policiers à rebondissements et revirements de dernière minute. Si le twist final est toujours présent pour donner une autre vision, ou la réalité, à l’histoire à laquelle il nous convient pendant 500 pages, il déroge à sa règle du roman policier.

    Dans Le livre des Batlimore, le roman policier cède place à une formidable saga familiale que l’on suit au travers du parcours de 3 cousins et leurs amis qui jalonnent leur vite. Ne vous attendez donc pas à une enquête, à des meurtres ou des crimes, et ne cherchez pas le meurtrier ; cette fois-ci vous devrez vous contenter de deviner ce que peuvent être le Drame et le twist final de l’histoire. Malheureusement, pour les lecteurs habitués aux thrillers de ces dernières années, ce Drame et ce twist final paraîtront bien fades par rapport ce dont à quoi ils ont coutume de lire.

    Malgré cela, Joël Dicker livre un livre très agréable à lire, toujours aussi bien écrit et fluide. Le livre conçu un peu comme un journal intime alterne l’histoire des Baltimore dans les années 90 avec celle "du temps présent". On découvre à la fois l’origine de certains événements, leur impact dans le temps présent, même si le cheminement de l’un à l’autre n’est donné au compte-gouttes au fur et à mesure des pages.

    Comme toute saga familiale, la force d’un tel livre tient en la composition des personnages, de leur architecture, leur psychologie. Joël Dicker maîtrise parfaitement ce genre littéraire en nous offrant des personnages clairement différents et identifiables, sans être trop nombreux pour rapidement les resituer dans l’histoire.

    Au final, une belle saga familiale mais qui ne conviendra pas aux amateurs de romans policier ou de thrillers.
    https://quoilire.wordpress.com/2020/05/02/joel-dicker-le-livre-des-batlimore/

  • Promenonsnousdansleslivres 30 août 2020
    Le Livre des Baltimore - Joël Dicker

    La vérité sur l’affaire Harry Québert m’avait tellement passionnée qu’en terminant le livre, je me suis dépêchée d’en acheter un nouveau et naturellement mon choix s’est porté sur celui-ci. 2 ans après son achat je me suis enfin décidée à revenir auprès du personnage de Marcus, ce fût un chouette moment de lecture !

    Joël Dicker a ce don de mettre le lecteur à l’aise dès les premières pages, son écriture savoureuse y est pour beaucoup. Nous retrouvons Marcus l’écrivain de "la vérité sur l’affaire Harry Québert" dans un contexte familial, qui plus est le sien. La famille Goldman, c’est à la fois sacré et compliqué, elle est rythmée par des histoires de famille : il y’a d’un côté les Goldman-de-Montclair dont il est issu et les Goldman-de-Baltimore son oncle, sa tante et ses cousins avec qui il va passer toute sa jeunesse. Nous l’apprenons dès le départ, Marcus va nous conter l’histoire des Goldman et du drame familial qui a bouleversé leur vie.

    L’auteur nous dépeint une fresque familiale pleine de beauté, il nous fait faire des allers-retours en alternant le passé et le présent, un bon procédé qui tient en haleine, les pages défilent toutes seules sans que l’on voit le temps passé mais au bout de 500 pages il est vrai que l’on peut trouver cela agaçant, les longueurs commencent à se faire voir, l’impatience quand tu nous tiens !

    Marcus nous raconte toute sa fascination pour son oncle, sa tante et ses cousins. Dès son plus jeune âge, toutes les occasions étaient bonnes pour partir les rejoindre, vacances, fêtes de famille... peu importe les longs voyages du moment qu’ils étaient ensemble, réunis. La famille Goldman est assez incroyable, ce genre de famille qui ressemble à tant d’autres mais qui pourtant se démarque par son esprit et ces liens indivisibles, ce qui créent les plus beaux souvenirs. Mais comme dans toute famille il y’a des rivalités, de nombreux secrets bien cachés et des rebondissements dont on imagine même pas l’ampleur.

    Joël Dicker a réussi à rassembler tous les ingrédients nécessaires pour faire un roman détonnant et captivant, ce n’est pas un coup de coeur, mais presque...

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.