Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Mon ami Damer - Derf Backderf

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Derf Backderf a passé son enfance à Richfield, petite ville de l’Ohio située non loin de Cleveland. Au début des années 1970, il entre au collège, où il fait la connaissance de Jeffrey Dahmer, un enfant solitaire au comportement un peu étrange. Les deux ados se lient d’amitié et font leur scolarité ensemble jusqu’à la fin du lycée. Jeffrey Dahmer deviendra par la suite l’un des pires serial killers de l’histoire des Etats-Unis. Arrêté en 1991, puis condamné à neuf cent cinquante-sept ans de prison pour une série de dix-sept meurtres, Dahmer, surnommé "le cannibale de Milwaukee", finira assassiné dans sa cellule en 1994. Mon ami Dahmer est le récit de la jeunesse de ce tueur.

Vos #AvisPolar

  • Ju lit les Mots 24 février 2020
    Mon ami Damer - Derf Backderf

    Une BD sur l’un des pires tueur en série des Etats-Unis le "cannibale de Milwaukee". Il a commis 17 meurtres entre 1978 et 1991, dont seize entre 1987 et son arrestation en 1991.

    Battu à mort en 1994, par un codétenu suite à sa condamnation à perpétuité. Il a été un des rares tueurs en série à exprimer des remords par rapport à ses actes. En effet les meurtres commis pas Dahmer sont d’une rare cruauté, viols, démembrements, nécrophilie et cannibalisme.

    La BD n’évoque pas ces meurtres, sauf celui commis à l’été 1978, deux mois après la fin de la scolarité de Dahmer, qui est l’aboutissement de la transformation d’un ado à l’esprit dérangé en un véritable psychopathe.

    Derf Backderf nous raconte les prémices de Dahmer, à travers le récit de son adolescence dans un lycée plus que banal de l’Ohio, un coin perdu des Etats-Unis.En effet il a passé une partie de ses années de lycée dans la même classe que Jeffrey Dahmer ! Il était d’ailleurs un de ses rares camarades, même s’il le trouvait suffisamment bizarre et effrayant pour ne jamais oser l’inviter à la maison.

    Backderf a eu l’idée de consacrer cette BD avoir appris l’arrestation de Dahmer, mais ce projet mettra vingt ans à aboutir, car il voulait faire "quelque chose d’irréprochable".

    Ce roman graphique ne se base pas seulement sur ses souvenirs, mais aussi sur une importante documentation, comme le prouvent les multiples pages de notes à la fin du livre.

    En lisant "Mon ami Dahmer", j’ai ressenti un grand malaise, car les signes indiquant que Dahmer était en grande souffrance sont très nombreux :

    - Il disséquait des animaux morts pour les dissoudre dans de l’acide,

    - Il imitait régulièrement les crises d’épilepsie de sa mère (ce qui faisait beaucoup rire ses camarades)

    - Il buvait de grandes quantités d’alcool dès 8 heures du matin,

    - Surtout, il manquait très souvent les cours.

    Malgré ces nombreux signes, personne n’a jamais tiré la sonnette d’alarme face à ces comportements. Ni les enseignants, ni ses propres parents (bien trop occupés par leur disputes et leur divorce pour se rendre compte que leur fils était en train de devenir un véritable monstre).

    Si on ajoute à ça ses pulsions morbides couplées à un refoulement de son homosexualité, on aboutit à la création du "monstre" Dahmer.

    Dahmer n’a souvent pas de regard sous les traits de Backderf, les yeux effacés derrière son imposante paire de lunettes, sûrement une manière de prendre du recul et de déshumaniser ce copain de lycée !

    On assiste ici à la naissance de l’un des plus grands tueurs en série du XXème siècle.

    « Jeffrey Dahmer aime ses victimes et désire les garder auprès de lui, car il se sent très seul. »

    Sans trouver des excuses aux actes de Dahmer, l’auteur nous permet de mieux comprendre ses actes et sa descente aux enfers. Son récit est très dur, tout comme ses dessins noir et blanc, mais son témoignage est fascinant et sans jugement.

    Une vie sinistre dès la naissance...

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.