Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Gataca - Franck Thilliez

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

6 #AvisPolar
12 enquêteurs
l'ont vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Quel lien entre onze psychopathes gauchers et l’homme de Cro-Magnon ?
Alors que Lucie Henebelle peine à se remettre de ses traumatismes, l’ex-commissaire Sharko se voit relégué à des enquêtes de seconde zone. Telle la découverte du corps de cette jeune scientifique, battue à mort par un grand singe.
À nouveau réunis pour le pire, les deux flics plongent aux origines de la violence, là où le génome humain détermine son avenir : l’extinction.
Bienvenue à GATACA...

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • universpolars 26 novembre 2018
    Gataca - Franck Thilliez

    Second volet du diptyque consacré à l’origine de la violence, après "Le syndrome [E]". Néanmoins, les deux oeuvres peuvent être lues d’une manière totalement indépendante.

    Merci Franck Thilliez ! Je retrouve enfin tous les ingrédients nécessaires pour concocter un excellent thriller. En tant qu’architecte de romans, l’auteur nous construit une oeuvre monumentale. Des personnages au caractère intense, profond. On les vit ! Je ne doute pas une seconde que l’auteur ait voulu donner une importance capitale à la création de ces héros.

    Nous retrouvons à nouveau le commissaire Franck Scharko, tourmenté, cassé et démoli par les évènements. Un homme qui s’en veut à mourir pour une raison que vous connaîtrez en parcourant ce roman et en ayant lu la fin du précédent livre "Le syndrome [E]". Nous faisons également un bout de route avec Lucie Henebelle, qui a désormais quitté la police et qui va vivre la pire chose que peut vivre une mère. Allez je ne vous le cache pas, il s’agit de l’enlèvement et de l’assassinat de ses deux petites filles jumelles perpétrés par un sadique. Petites filles torturées et brûlées.

    Lucie va tout de même combattre sa déchéance, son désespoir en essayant de savoir pourquoi tout cela s’est produit. Une femme courageuse et téméraire qui va tout donner d’elle-même pour connaître la vérité. Son parcours va l’emmener au plus profond de l’âme humaine, jusqu’à l’origine de la violence.

    Le début de cette histoire macabre commence par la découverte d’un cadavre au centre de primatologie, UMR EEE (Ethologie-Evolution-Ecologie). Le corps d’une jeune étudiante, Eva Louts, a été retrouvé mutilé dans la cage d’un chimpanzé. Cette jeune fille effectuait apparemment des recherches sur la latéralité - pourquoi sommes-nous gaucher ou droitier ?

    Le commissaire Franck Scharko va rapidement écarter la thèse de l’accident et mettre l’animal hors de cause. Qui avait intérêt à faire disparaître cette jeune étudiante qui est certainement tombée sur quelque chose d’énorme ? Pourquoi était-elle allée rendre visite à des prisonniers qui ont tous commis des crimes odieux, barbares et violents - et qui sont tous ... gauchers ?

    Tous ces éléments vont permettre au commissaire Franck Scharko et Lucie Henebelle de se réunir à nouveau pour avancer ensemble vers une vérité épouvantable et inquiétante. Quel est le point commun entre l’enquête de Scharko sur le meurtre de la jeune étudiante et la quête de Lucie à rechercher désespérément des réponses sur l’assassinat abominable de ses petites fillettes ? La réponse à cette question est déterminante et va surprendre plus d’un lecteur...

    Et surtout, quel est le point commun entre tout ce qui précède et la découverte d’un crime sanglant commis il y a plus de 30’000 ans ? L’origine de la violence...

    Une nouvelle fois, Franck Thilliez a fait un travail de recherche hors du commun pour écrire ce roman. L’auteur nous promène dans les dédales de la génétique, nous révèle toutes les subtilités de notre ADN, sa manipulation, et nous explique tout sur le processus de l’évolution de notre espèce, depuis nos origines. Il va notamment nous révéler jusqu’où l’homme peut aller pour engendrer la violence, la contrôler et la développer d’un point de vue génétique.

    Certaines populations sont-elles prédestinées à être plus violentes que d’autres ? Pourquoi le fait d’être gaucher ou droitier est-il aussi déterminant ? Franck Thilliez excelle dans ce domaine et nous effraye par la véracité des faits scientifiquement prouvés. Effrayant.

    L’évolution est une exception. La règle, c’est l’Extinction...

    Bonne lecture.

  • Ju lit les Mots 19 juin 2019
    Gataca - Franck Thilliez

    Même si cet opus peut se lire indépendamment, il est fortement conseillé d’avoir lu « le syndrome E » pour apprécier GATACA… (non pas pour l’enquête, mais pour les personnages et leur évolution)

    J’ai eu plaisir à retrouver Lucie Hennebelle et le commandant Sharko et le moins qu’on puisse dire, c’est que l’auteur ne les ménage pas… ils sont tellement meurtris, écorchés vifs et si terriblement humains… L’auteur le confirme lui même à l’occasion de diverses interviews : il aime plonger le lecteur dans l’incertitude quand au destin de ses héros. Ainsi on s’inquiète quand on découvre ce qu’ils deviennent et on craint le pire.

    Les enquêtes menées en parallèle ne cessent des ramener ces personnages l’un vers l’autre… parce que même si les pistes suivies sont différentes, elles se recoupent.

    Là où le syndrome E piochait dans des événements historiques, GATACA nous plonge dans la génétique avec des explications scientifiques crédibles et très bien expliquées..

    Si vous aimez être sous tension tout le long de votre lecture, alors n’hésitez pas, ce livre est pour vous 🙂

    Je vous conseil une lecture dans l’ordre de parution (mon article sur le sens de lecture) car les personnages ne sont pas là qu’en filigrane…

    Il observait le fourmillement des différentes équipes, cette espèce de ballet morbide commun à toutes les scènes de crime. Quels que fussent l’endroit, la situation, la mort changeait peut-être de costume, mais jamais de visage.

  • La Caverne du Polar 22 juin 2019
    Gataca - Franck Thilliez

    Après avoir lu le Syndrome E c’est tout naturellement que j’ai continué la série avec Gataca. Il est possible de lire ce livre indépendamment mais honnêtement lisez quand même le Syndrome E avant, car comme je le dis très souvent, lire les sagas dans l’ordre c’est beaucoup mieux et vous prendrez plus de plaisir. Le Syndrome E avait déjà placé la barre très haute, mais Gataca est encore meilleur pour moi. C’est parti suivez-moi en direction de la France, du Brésil, en passant par l’Amazonie.

    Une primatologue est retrouvée morte à côté d’une guenon, tandis qu’un tueur est retrouvé mort dans sa cellule. Quel est le lien entre ces deux enquêtes qui, au premier abord, n’ont rien à voir l’une avec l’autre ? La violence et l’ADN seraient-elles liées ? Après le Syndrome E Franck Sharko a décidé de réintégrer le 36 quai des Orfèvres, en tant que lieutenant. Il n’est plus que l’ombre de lui-même depuis ce terrible drame survenu il y a un an et n’a plus de nouvelles de Lucie. Quant à Lucie, elle a carrément quitté la police et enchaîne les petits boulots. Mais une étrange scène de crime va les réunir à nouveau. A eux deux, ils vont tout faire pour découvrir la vérité et par la même occasion, essayé de chasser leurs démons qui les hantent jour après jour. Gataca nous fait traverser les époques, nous plonge au coeur des mystères de l’évolution des espèces et plus particulièrement de l’homme.

    Dans Gataca l’auteur aborde différents thèmes comme la génétique, l’anthropologie et la paléontologie. Le code ADN est décrypté pour essayer de découvrir les secrets qu’il renferme. Franck Thilliez arrive à intégrer des notions très complexes tout en les expliquant d’une telle manière que même les néophytes arrivent à tout comprendre. Il nous fait réfléchir sur l’évolution de l’Homme, sur notre futur et sur nos origines. En plus comme tout est basé sur des faits réels, la frontière entre réalité et fiction est infime et cela est vraiment effrayant… Quel immense travail de recherche, je veux vraiment appuyer sur ce point, car les romans de Franck Thilliez sont d’une qualité monstrueuse, mais le travail de recherche l’est tout autant. Le récit est très fluide, les descriptions sont clair et précises, les deux intrigues s’entremêlent parfaitement. Quel immense plaisir de retrouver Lucie et Sharko.

    Pour moi, Gataca est un énorme coup de coeur , c’est un thriller parfait à mes yeux, du pur plaisir de lire un tel roman, quel talent, quel génie ce Franck Thilliez. Pour les rares personnes qui n’ont pas encore lu ce diptyque Le Syndrome E/Gataca n’hésitez pas une seule seconde, vous allez lire de la perfection.

  • Les lectures de Maryline 22 juillet 2019
    Gataca - Franck Thilliez

    J’ai lu ce livre pour plusieurs raison :

    - beaucoup de gens me parlent de Franck Thilliez, j’ai lu "vertige" que j’ai aimé, donc il fallait que j’en lise d’autres...Celui ci était libre à la bibliothèque. Dommage, il est la suite d’un autre livre (Syndrome E) mais on peut le lire tout de même sans avoir lu l’autre...

    - il fait partit des livres que je dois lire pour mon challenge 2015

    - c’est un thriller et j’adoooore !

    Même si je n’ai pas lu le livre précédent, j’ai tout de suite compris ce qu’il s’était passé (dans les grandes largeurs) avant. Donc ça ne m’a pas gêné.

    Thilliez est un très bon écrivain, il sait tenir en haleine, il sait comment capter le lecteur pour que ce dernier ne puisse plus lâcher les pages du livre...Tout s’enchaine à une vitesse incroyable et on se demande jusqu’où on va aller pour enfin connaitre la vérité, la fin. Aucun détail n’est de trop, tout est captivant, et pourtant le sujet (l’ADN) n’est pas du tout une chose qui m’intéresse. Mais on se plonge dans cet univers scientifique sans s’en rendre compte, sans se poser de questions...

    J’ai vraiment beaucoup aimé et je vais continuer à lire du Thilliez, il est génial !

  • mouffette_masquee 27 juillet 2019
    Gataca - Franck Thilliez

    C’est avec plaisir que je retrouve mon couple d’enquêteurs maudits, les ayant abandonnés dans le dernier tome en pleine tourmente. Séparés et plus torturés que jamais, on souffre avec eux en espérant qu’ils retrouvent enfin la lumière... Cette nouvelle enquête nous happe promptement dans les mystères du génome humain, à l’origine même de la violence de l’humanité. On voyage à travers les âges afin de comprendre la mutation de l’ADN, qui a transformé l’homme de Cro-Magnon, bestial et instinctif, en humain civilisé. Mais pourquoi alors chez certains individus explose un tel déferlement de violence, qui les pousse à de telles barbaries ? J’ai élargi mes connaissances (quasi nulles) sur l’ADN, la génétique et l’évolution grâce aux explications qui font avancer notre enquête. Cette fois-ci encore je me suis régalée, et j’ai englouti les 600 pages rapidement, avec une fin parfaite, mais également un léger malaise... Et si ça se passait vraiment ? quel avenir pour l’humanité ?

  • Des plumes et des livres 7 septembre 2019
    Gataca - Franck Thilliez

    [GATACA] fait partie d’un diptyque sur la violence avec son prédécesseur, Le Syndrome [E]. Néanmoins comme chaque enquête de Sharko et Henebelle, on peut le lire indépendamment des autres (même si c’est toujours appréciable de connaître toute l’histoire et les épreuves que les personnages ont déjà traversées).

    L’histoire de [GATACA] commence un an après la fin du Syndrome [E]. Lucie doit se remettre de la perte de ses jumelles, elle a quitté la police et vivote de petits boulots. Jusqu’au jour où le meurtrier de sa chair se suicide en prison. Chasser le naturel, il revient au galop. Lucie veut comprendre et savoir pourquoi il s’en est pris à ses enfants. Ses investigations vont la remettre sur le chemin de Franck Sharko, qu’elle n’a pas revu depuis le drame, qui lui, enquête sur le meurtre d’une étudiante qui étudiait des primates.

    Comme à son habitude, Franck Thilliez ne ménage pas ses personnages. Après avoir bien malmené Sharko, c’est au tour de Lucie de se remettre d’un double drame et d’avoir une lutte intérieure avec ses démons. Je regrette juste une similitude dans les épreuves que Lucie et Franck ont traversé et les conséquences fortement semblables...

    Dans ce roman-ci, Franck Thilliez remonte à l’origine même de l’humanité, puisque nos deux enquêteurs vont partir sur les traces de l’homme de Cro-Magnon mais aussi de tribus amérindiennes dans la jungle profonde. Dans leur ADN se trouve un code, qui transmet certains gènes qui pourraient expliquer des meurtres particulièrement violents.

    Franck Thilliez propose une fois de plus un polar grandement documenté, d’une précision remarquable (même s’il reconnaît avoir simplifié certains points), sans pour autant tomber dans la revue scientifique où l’on ressort avec un mal de crâne impitoyable.

    Plus on avance dans l’enquête, plus on a l’impression que les pages se tournent rapidement. Entre la France, le Brésil, l’Amazonie, Franck Thilliez fait voyager ses personnages et ses lecteurs.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.