Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

RIP, Tome 1 : Derrick : Je ne survivrai pas à la mort - Julien Monier - Gaët’s

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Des gens meurent parfois dans l’indifférence générale. Ces gens qui n’ont pas de famille, pas d’entourage, pas d’ami. Ils vont parfois rester longtemps chez eux avant qu’on ne les découvre. Heureusement la société qui emploie Derrick et ses collègues est chargée de faire le ménage avant que toute la famille ne défile. Ce qu’ils découvrent n’est pas toujours beau à voir...

Vos #AvisPolar

  • Angie - Blog Culturez-moi 24 septembre 2019
    RIP, Tome 1 : Derrick : Je ne survivrai pas à la mort - Julien Monier - Gaët’s

    Ils sont six. Six à effectuer un travail totalement hors du commun. Quand des personnes sans famille sont retrouvées mortes chez elles, cet escadron de la mort entre en jeu. Ils sont chargés de fouiller le domicile à la recherche d’objets de valeurs qui seront vendus aux enchères. Leur quotidien, payé une misère, c’est la mort. Mais pas n’importe quelle mort. La mort putride, qui sent la décomposition, les insectes qui grouillent et les corps gonflés par les gaz.

    Dans ce 1er tome, Gaet’s, le scénariste, se concentre sur l’histoire de Derrick. Une vieille épave rongée par l’alcool et la clope qui fait ce boulot de plus en plus difficilement.

    L’album se lit tout seul, d’une traite. A chaque nouvelle page, j’étais hypnotisée par les planches et par ce scénario qui nous tient en haleine de la 1ère page jusqu’à un final inattendu.

    En BD, le scénario n’est rien s’il n’est pas accompagné de dessins à la hauteur. Ici, le style de Julien Monier est non seulement magnifique mais il donne une véritable profondeur à l’histoire. En partant d’une base réaliste, il ajoute des pointes de caricatures qui donnent un aspect très particulier à son dessin. •
    Sous son crayon, les cadavres en décomposition ne choquent presque pas. Ils s’intègrent naturellement dans les planches et ces scènes de travail. La mise en couleurs, très froide, renforce l’ambiance glauque, putride et oppressante du récit. J’avais presque l’impression de sentir les mouches voler autour de moi en tournant les pages.

    ⭐️ En bref ⭐️
    R.I.P est une BD on ne peut plus originale au scénario très travaillé. La collaboration de ses deux professionnels est presque une providence tant le résultat frôle la perfection. On est dans le glauque et le sordide mais entre leurs mains cela en devient presque beau. La mort comme oeuvre d’art.

    https://culturez-moi.com/rip-derrick/

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.