Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Top des 100 meilleurs films thrillers n°11 - Le locataire - Roman Polanski

11 - Top des 100 meilleurs films thrillers

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

0 #AvisPolar
3 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Trelkovsky, d’origine juive polonaise, travaille dans un service d’archives et se lie difficilement avec ses collègues. Il visite un appartement inoccupé dans un quartier populaire de Paris et la concierge lui apprend que la locataire précédente s’est jetée par la fenêtre quelques jours auparavant. Trelkovsky s’installe dans l’appartement. Mais il est bientôt victime de multiples vexations de la part de ses voisins...

n°11 du top 100 des meilleurs thriller de BePolar

Le Locataire
De quoi ça parle ?
Trelkovsky, un homme d’origine juive polonaise, visite à Paris un appartement dont il apprend par le concierge que l’ancienne locataire, Simone Choule, s’est suicidée par défenestration. Après son installation, il est victime du harcèlement latent de ses voisins. Leur exigence obsessionnelle de respectabilité le fait peu à peu basculer vers la paranoïa.

via GIPHY

C’est culte parce que…
Dernier film de la trilogie des appartements maudits de Polanski (après Répulsion en 1965 et Rosemary’s Baby en 1968), Le Locataire synthétise toute l’obsession du cinéaste franco-polonais pour la claustration et le huis-clos, qu’il n’aura de cesse, du reste, de réitérer film après film. L’ostracisation à laquelle doit faire face le protagoniste central (Roman Polanski), présenté comme timide et réservé, ne peut que renvoyer au spectre d’un antisémitisme latent – chose d’autant plus probable eu égard à la réaction sceptique du policier, qui souligne la nature d’étranger de Trelkovsky lorsque celui-ci vient notifier un vol. Rappelons à cet égard que Polanski fit notamment l’expérience du ghetto de Cracovie et échappa de peu à la déportation – à l’inverse de ses parents et de sa sœur. Le
Locataire
porte aussi l’empreinte de l’écrivain Franz Kafka, à la fois pour son atmosphère teintée d’absurde, d’anxiété maladive, de confusion, d’humour noir, d’aliénation, de paranoïa ou encore de frustration sexuelle. De quoi créer un environnement en tout point claustrophobe et terrifiant, à mi-chemin entre le film d’épouvante et le drame psychologique, point de convergence propice au thriller. On ne se remet pas vraiment de l’ambiance fétide et angoissante du film, qui immerge le spectateur dans la psychose du personnage principal jusqu’à déboucher sur un espace presque ésotérique peuplé de fantômes. Pour un suspense horrifique fulgurant.

via GIPHY

Ce que le film apporte au thriller
Avec les années 1970, le thriller n’a de cesse de puiser matière pour l’horreur dans le réel. Or, "Locataire" poursuit cette tendance jusqu’à basculer dans le fantastique, comme s’il fallait s’en remettre à l’invraisemblable pour rendre compte avec plus de sincérité de ce que notre monde compte d’atrocités larvées. Pas un hasard si "Le Locataire" apparaît souvent cité parmi les thrillers les plus effrayants de l’histoire du cinéma.


Voir en ligne : Le Top 100 des meilleurs films thrillers de BePolar

Galerie photos

spip-slider
spip-bandeau

Pour aller plus loin

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.