Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Reservoir Dogs - Quentin Tarantino

41 - Top des 100 meilleurs films thrillers

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

0 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Après un hold-up manqué, des cambrioleurs de haut vol font leurs comptes dans une confrontation violente, pour découvrir lequel d’entre eux les a trahis.

N°41 DU TOP 100 DES MEILLEURS THRILLER DE BEPOLAR

8 mafieux en costards, des flingues, un diner et un hangar en huis-clos. Il n’en suffit pas plus à Tarantino pour donner naissance à son cinéma, rejeton d’une cinéphilie inépuisable.
Avec : Harvey Keitel, Tim Roth, Michael Madsen, Steve Buscemi, Chris Penn
Année : 1992
De quoi ça parle ?
À la suite d’un hold-up raté, une bande de cambrioleurs haut de gamme s’affronte pour découvrir lequel parmi eux a dénoncé les autres…
C’est culte parce que…

via GIPHY

Même abstraction faite du casting quatre étoiles et de la musique (forcément inspirée, Tarantino oblige) – ce qui déjà en soit fait office de prouesse –, Reservoir Dogs se distingue par sa logique implacable. Sorte d’hybridation entre les cinémas de Scorsese, Peckinpah et autre Leone, le rythme se définit par un rallongement délibéré des scènes précédant toute action. Résultat, l’élément perturbateur en lui-même ne dure jamais qu’une poignée de secondes là où la scène nous laissant dans l’expectative, elle, s’étire à l’infini.

via GIPHY

Cette dynamique, valable pour l’ensemble du cinéma de Tarantino ou presque, tient, en schématisant sous un angle masculin, d’une sorte d’allégorie sexuelle : la fulgurance d’une jouissance expéditive, qui
succède à une attente autrement plus distendue. En prenant toujours son temps avec le dénouement, Tarantino distille ainsi un sentiment mêlé de peur (l’arrivée fatale de la mort) et de rire (les discussions sur la pop-culture). La violence n’en résonne au bout du compte qu’avec d’autant plus
d’intensité, là où les personnages en ressortent plus détaillés dans leur psychologie et dans la distance qu’ils entretiennent avec leurs pulsions. Un génie baroque et sanglant qui époustoufle, et ce, d’autant plus avec une telle économie de moyens.

Ce que le film apporte au thriller

via GIPHY

Rarement avant Reservoir Dogs, le thriller n’aura permis au spectateur d’éprouver une telle variétés de sentiments contraires. Ici, comme on ne sait jamais là où commence ou termine l’horreur (et qu’on l’imagine parfois en suspens pour toujours), l’explosion cathartique prend une dimension inouïe. Il serait toutefois totalement réducteur et mystificateur de lire à travers Tarantino une complaisance vis à vis de la violence, car celle-ci vient systématiquement servir le scénario – quand bien même elle comble aussi à un désir refoulé du spectateur. Une question qui se poserait par exemple bien différemment dans le cas des films de Michael Haneke.


Voir en ligne : Le Top 100 des meilleurs films thrillers de BePolar

Galerie photos

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.