Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

La Mort aux trousses - Alfred Hitchcock

57 - Top des 100 meilleurs films thrillers

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

0 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Le publiciste Roger Tornhill se retrouve par erreur dans la peau d’un espion. Pris entre une mystérieuse organisation qui cherche à le supprimer et la police qui le poursuit, Tornhill est dans une situation bien inconfortable. Il fuit à travers les Etats-Unis et part à la recherche d’une vérité qui se révèlera très surprenante.

N°57 DU TOP 100 DES MEILLEURS THRILLER DE BEPOLAR

Un film anthologique qui nous fait visiter les États-Unis en compagnie d’Hitchcock, le tout au gré d’une course-poursuite haletante. Prouesse au découpage étourdissant.
Avec : Cary Grant, Eva Marie Saint, James Mason
Année : 1959

De quoi ça parle ?

Du jour au lendemain, tout le monde prend Roger Thornhill pour un espion du nom de Georges Kaplan. Cette nouvelle identité qui lui colle à la peau propulse le protagoniste, un cadre de la publicité au-dessus de tout soupçon, dans des péripéties à travers tous les États-Unis…

C’est culte parce que…

Alfred Hitchcock invente le blockbuster cérébral : un film dont toute la matière tient à la fois du pur divertissement et de la pensée dans son acception la plus intellectuelle. Sous une aventure rocambolesque annonçant les James Bond, les films d’action contemporains et tout le cinéma moderne
(de Steven Spielberg à James Cameron), La Mort aux trousses condense tous les fondements de l’aventure hitchcockienne : le faux coupable, les vicissitudes de l’amour, la pulsion sexuelle et les faux-semblants.

Dans ce dispositif, Roger Thornhill, le cinéaste et le spectateur se confondent : les trois vivent par procuration une expérience extraordinaire de l’ordre du fantasme. C’est la définition même du cinéma. Sans jamais relâcher l’intensité ou négliger le plaisir de son audience, Hitchcock s’adonne sans en donner l’impression aux expérimentations les plus abstraites. Du génie, ostensible de la mise en scène au scénario jouissif à la photographie en passant par les comédiens – sensuels et félins à souhait.
Mentions spéciales pour la scène de l’avion, préscience entre autres de Sergio Leone et de Duel.

Ce que le film apporte au thriller

Hitchcock oblige, d’autant plus ici avec un de ses meilleurs films, l’imagination débordante transperce chaque séquence. Les événements s’enchaînent à une vitesse stupéfiante et il s’avère impossible ou presque d’en prévoir les doubles-fonds ou les rebondissements. Et si l’humour l’emporte souvent au départ, la peur et le trouble viennent très vite s’y greffer pour donner lieu à une substance disparate. Une telle multiplicité d’émotions contraires compose l’un des thrillers les plus complexes et influents de l’histoire du cinéma. Un suspense poussé au paroxysme.


Voir en ligne : Le Top 100 des meilleurs films thrillers de BePolar

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.