Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Top des 100 meilleurs films thrillers n°61 : Millenium : Les hommes qui n’aimaient pas les femmes

61 - Top des 100 meilleurs films thrillers

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
5 enquêteurs
l'ont vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Magistral remake de l’adaptation à l’écran du célèbre best-seller suédois. Fincher ou le maître du thriller. What else ?

N°61 DU TOP 100 DES MEILLEURS THRILLER DE BEPOLAR

Millénium
Avec : Rooney Mara, Daniel Craig, Christopher Plummer
Année : 2011

De quoi ça parle ?

Mikael Blomkvist, célèbre journaliste d’investigation, débute une enquête pour le compte d’un industriel très puissant désormais à la retraite : Henrik Vanger. Celui-ci le charge de faire toute la lumière sur la disparition de sa nièce, Harriet. Sur sa route, Mikael croise Lisbeth Salander, jeune hackeuse de génie à tendance sociopathe. Ensemble, ils mutualisent peu à peu leurs savoir-faire…

C’est culte parce que…
Transformé qu’il est depuis Zodiac et The Social Network, Fincher ne cherche nullement avec Millenium à impressionner. Certes la photographie signée Cronenweth (et avec elle la mise en scène entière) transpire la virtuosité à chaque plan. Sans compter que le découpage et la langueur générale invitent le regard attentif à analyser chaque détail. Pourtant, ce travail de fourmi minutieux et ciselé ne se donne pas à voir directement, comme si par sa délicatesse et sa modestie retrouvée le cinéaste cherchait à se racheter de ces jeunes années à épater la galerie. Le résultat est un exercice de style (qui n’a pas vocation à adapter aucun des autres livres de la série) où l’action passe par la réflexion, au fil d’une masse d’informations tentaculaire : c’est l’antithèse de l’adaptation originelle et plate (Oplev,
2009) de la saga de romans de Stieg Larsson.

Comme dans Zodiac, l’objet du film est d’opposer deux visions radicalement différentes du travail d’enquête : l’une se nourrissant des règles du terrain et de la tangibilité (l’archéologie, quelque part), l’autre transcendant la matérialité du réel (le numérique). Au gré de cette dialectique, Fincher prend le temps d’humaniser ses personnages et d’affiner leur psychologie avec un soin méticuleux. La caméra excelle autant à capturer leurs corps que les paysages blanchâtres les enserrant. À tel point que se confondent les peaux et la minéralité dans une optique qui n’est pas sans rappeler celle des peintres du romantisme noir, comme pour induire une relation entre le caractère et la nature. Mention spéciale
pour l’intensité du jeu de Rooney Mara et Daniel Craig, dont les démons intérieurs refoulés se lisent à livre ouvert. Loin d’être un Fincher mineur, Millenium proclame au contraire la maîtrise grandissante du réalisateur, obsédé lui aussi comme Antonioni, Coppola ou De Palma par le Zapruder
Film
(pour la scène des photos).

Ce que le film apporte au thriller

Depuis Zodiac, Fincher a bel et bien repensé son approche du thriller. Désormais, l’horreur ne se présente non plus de manière frontale mais dans les replis du langage ou des formes. Si bien qu’il nous faut compter sur une lecture plus fine de son cinéma, rechercher davantage les insinuations, les
symboles larvés dans le récit. Là où un simple bruit de courant d’air peut faire sens. Une exigence qui nous emporte paradoxalement plus loin encore dans les arcanes du monstrueux, dans les profondeurs de nos angoisses. On notera que l’Américain, en fada d’Hitchcock, a glissé dans son film quelques
motifs bien sentis : des trains qui ne cessent de traverser l’image, une enfance traumatique, des brunes qui deviennent blondes… Et si Millenium était avant tout un film explorant un désir retrouvé – celui des deux héros ?


Voir en ligne : Le Top 100 des meilleurs films thrillers de BePolar

Galerie photos

spip-bandeau
spip-slider

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.