Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

4 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
2 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

" Il n’a pas crié. Ils ne crient jamais. "

Certains secrets, pourtant bien gardés, s’avèrent parfois trop lourds à porter...

Quand des disparitions d’enfants et des meurtres sanglants se multiplient dans un petit village de montagne sans histoire, une vieille légende nimbée de soufre ressurgit... Diligentés par leurs services respectifs, le commandant Guardiano et le capitaine de gendarmerie De Rolan sont contraints d’unir leurs forces pour découvrir la vérité.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur Cultura

Vos #AvisPolar

  • Charlène 7 avril 2021
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Dans un village de montagne reculé, on retrouve Élisabeth Guardiano et de Rolan, deux membres de la police, se retrouvant envoyés au même endroit, pour enquêter sur deux affaires différentes. Rapidement, ils se rendent compte de la nécessité de travailler ensemble. Derrière l’aspect très concret et réel de leurs enquêtes respectives, des choses dépassant l’entendement se produisent tout autour d’eux...

    L’écriture de l’auteur est fluide et très immersive. Le lecteur est rapidement connecté aux deux protagonistes et a envie de savoir ce qu’il va se passer. Tout au long de ma lecture, beaucoup de questionnements se sont posés : d’où viennent ces oiseaux qui tombent du ciel, que se passe-t-il réellement, part-on vraiment sur une explication surnaturelle, etc. Et quel plaisir de voir que les questions que l’on se pose trouvent une réponse au fur et à mesure de la lecture !

    J’ai apprécié le traitement du personnage de de Rolan. L’un des lieux communs du polar qui m’agace le plus -et je sais que je ne suis pas la seule- est la scène de sexe. Or là, quel plaisir de voir un auteur qui joue carrément du côté "dragueur lourd / beau gosse" avec le personnage masculin ! Ce côté "trop" fait justement que l’on s’attache au personnage en se disant : mais quelle caricature, ça fait du bien ! Élisabeth incarne un personnage féminin fort, qui se dévoile au fil des chapitres avec un lourd et douloureux passé, qui ne la rend que plus forte encore. Un très beau duo qui fonctionne à merveille.

    Et que dire de la fin. Bien ficelée et complètement surprenante ! Je me suis laissée prendre au piège et au jeu d’Alexis Laipsker qui vient explorer un sujet tellement sensible et d’actualité. Je n’en dévoilerais pas plus, ne voulant pas gâcher la surprise de votre lecture.

    Une chance d’avoir pu découvrir cet auteur et sa plume !

  • Killing79 1er avril 2021
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Depuis son entrée fracassante dans le monde de la littérature au début du siècle, le thriller français ne cesse d’agrandir sa famille. D’ailleurs, chaque année est pour moi l’occasion de découvrir un nouveau membre. Cette fois-ci, c’est le tour d’Alexis Laipsker, dont le premier roman n’était pas passé inaperçu.

    Dans un lieu isolé et glacial, deux enquêteurs se retrouvent face à une succession de meurtres macabres et mystérieux. La nature des crimes et les croyances qu’ils déclenchent, engendrent une atmosphère plutôt malsaine. A chaque scène, on est confronté à de nouvelles révélations qui accentuent la dramaturgie de l’enquête. On est dans le noir et on y reste.

    Pour ce qui est de la narration, autant vous dire tout de suite, cet auteur n’y va pas par quatre chemins. Le lecteur entre dans l’action sans préliminaires. Le contact avec les personnages se fait rapidement et l’ambiance est vite posée. Il n’essaye pas de d’approfondir le sujet et préfère se concentrer sur l’action. Son mot d’ordre est l’efficacité.

    Bercé par une plume simple et agréable, le rythme ne faiblit jamais. Les courts chapitres et les pages défilent pendant que le suspense monte. Je ne me suis pas ennuyé une seconde. Le scénario est parfaitement ficelé et le final déroutant est la hauteur de la tension du livre.

    Le premier contact avec cet auteur a donc été une réussite totale. Comme une gourmandise, je l’ai presque dévoré d’un trait, sans vraiment prendre le temps de respirer. « Le mangeur d’âmes » possède toutes les qualités d’un bon one-shot, mais si Alexis Laipsker avait dans l’idée de continuer avec Elisabeth, ce ne serait pas de refus ! J’ai pris un plaisir malsain à me plonger dans cette aventure machiavélique à ses côtés.

    https://leslivresdek79.wordpress.com/2021/04/01/640-alexis-laipsker-le-mangeur-dames/

  • meldev76 26 mars 2021
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Topissim !👑👑👑 je mets la couronne de ce mois de mars !♥️♥️♥️

    Belle découverte de l’auteur alexis_laipsker
    lemangeurdâmes editionsmichellafon
    Lecture conseillee par henri_loevenbruck que je remercie du coup !

    Un vrai vrai polar de polar !
    Des disparitions d’enfants, des meurtres sanglants dans une petite ville
    Un commandant de police et un capitaine de gendarmerie se retrouvent meles à cette histoire. Lui enquête sur des disparitions d’enfants elle sur les meurtres.
    Leurs enquêtes se mêlent, ils travaillent ensemble pour découvrir ce qu’il s est passé.

    Des fois, à force de lire des polars, thriller on a une idée 💡 de l’intrigue. Mais alors là ! Grosse surprise !
    Et moi qui me disait que cette chouette équipe d’enquêteurs pourraient être sympa pour d’autres intrigues ! Oula chuuuutttt !

    Bonne lecture à toutes et à tous !

  • Sylvie Belgrand 25 mars 2021
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Le mangeur d’âmes va vous dévorer, mais avant ça, il va vous terrifier... et vous allez adorer ça !
    Pour ma part, j’ai lu ce thriller quasiment d’une traite. Alexis Laipsker a su combiner une enquête très intrigante et deux personnages très attachants qui, malgré leurs blessures respectives et l’horreur ne lâchent rien.
    C’est bien balancé, c’est rythmé, le suspense ne faiblit pas, bref, c’est un page turner comme je les aime.
    Un second roman, c’est toujours compliqué quand le premier a bien marché. Là, l’essai est incontestablement transformé. Alexis Laipsker entre dans la cour des grands.

    #LeMangeurDàmes #AlexisLaipsker #MichelLafon #livres #chroniques #lecture #polar #thriller #TueurEnSerie

    Le quatrième de couverture :

    " Il n’a pas crié. Ils ne crient jamais. "

    Certains secrets, pourtant bien gardés, s’avèrent parfois trop lourds à porter...

    Quand des disparitions d’enfants et des meurtres sanglants se multiplient dans un petit village de montagne sans histoire, une vieille légende nimbée de soufre ressurgit... Diligentés par leurs services respectifs, le commandant Guardiano et le capitaine de gendarmerie De Rolan sont contraints d’unir leurs forces pour découvrir la vérité.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.