Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

41 #AvisPolar
15 enquêteurs
l'ont vu/lu
5 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

" Il n’a pas crié. Ils ne crient jamais. "

Certains secrets, pourtant bien gardés, s’avèrent parfois trop lourds à porter...

Quand des disparitions d’enfants et des meurtres sanglants se multiplient dans un petit village de montagne sans histoire, une vieille légende nimbée de soufre ressurgit... Diligentés par leurs services respectifs, le commandant Guardiano et le capitaine de gendarmerie De Rolan sont contraints d’unir leurs forces pour découvrir la vérité.
Source : Éditions Michel Lafon

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • Dine 21 février 2024
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Encore un excellent moment de lecture passé avec la plume de Alexis Laipsker, qui nous embarque avec lui dans une histoire très (trop ?) morbide ! Pour notre plus grand plaisir !

    L’intrigue commence avec la disparation de trois jeunes enfants, et qui hélas, ne débouche sur aucune piste sérieuse. Seule certitude : un des enfants a été enlevé dans une camionnette blanche. Maigre indice, malgré tout, le capitaine de gendarmerie de Rolan chargé de l’enquête va se jeter à corps perdu pour les retrouver.
    Cette piste va le mener au coeur d’un village niché au milieu des montagnes à la suite d’un signalement pour le décès quelque peu étrange d’un couple, possédant le type de véhicule recherché.

    Sur place, il va faire la rencontre du commandant Guardiano, en charge de l’affaire, et après quelques investigations, ils vont vite se rendre compte que leurs deux affaires semblent liées.
    Malgré leurs personnalités et leurs méthodes de travail complétement différentes, ils vont parvenir à travailler ensemble pour résoudre cette enquête.

    L’écriture est fluide et les chapitres courts, les enquêteurs ne négligent aucune piste. J’ai adoré la complicité qui va petit à petit s’instaurer entre les deux protagonistes. Deux âmes brisées qui se sont bien trouvées, de Rolan étant un personnage très drôle, toujours un mot pour faire rire sa partenaire.
    Le lecteur est entraîné dans cette chasse au mangeur d’âmes sans aucun temps mort, les pièces du puzzle s’emboîtant au fur et à mesure, et l’ensemble étant très cohérent.

    J’aurai néanmoins apprécié découvrir plus en détail certains personnages que l’on présente comme secondaire dans l’histoire, voir complétement en arrière-plan, alors que pour moi, ils sont indispensables dans l’intrigue. Et j’ai trouvé que certains passages (surtout sur la fin) étaient un peu poussés.

    C’est tout un jeu de manipulation encore une fois à travers cette lecture, car même quand le lecteur semble avoir résolu l’enquête, un nouveau rebondissement apparaît et va nous bousculer au détour d’une autre piste.
    Pour ma part, j’adore être confronté à ce genre de pratique, quand tout semble simple, mais que finalement, le dénouement ne l’est pas tant que ça 😉

    https://www.instagram.com/p/C0gH2V1oO91/
    https://www.babelio.com/livres/Laip...

  • lemurmuredesameslivres 29 janvier 2024
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Alexis Laipsker entre très rapidement dans le vif du sujet et donne le ton sans ambages. Un couple est retrouvé mort dans sa maison, fermée de l’intérieur. Compte tenu de la scène, il semblerait que les deux amants se soient entretués, de façon absolument sordide, non sans avoir au préalable enfermé leur enfant dans la cave. Ce dernier, effrayé mais bien vivant, affirme que “c’est le Mangeur d’âmes” le responsable de ce carnage.

    Nous allons mener l’enquête aux côtés de deux gendarmes, la commandante Elisabeth Guardiano, officiellement en charge de l’affaire et le capitaine Franck De Rolan, ici à titre officieux. Les deux protagonistes ne se connaissent pas, mais ce dernier réussit à s’imposer avec brio dans cette enquête. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé son personnage, qui, sous couvert d’un humour un peu graveleux, cache en réalité une personnalité sensible et touchante. Il est tout de même prêt à tout pour résoudre sa propre enquête, même à cacher des preuves et découvertes qui seraient essentielles pour faire avancer celle de sa consœur. On se doute bien que si le capitaine est dans le coin, c’est qu’il pense que son affaire et celle de Guardiano ont un point commun. Mais lequel ?

    Avec ce roman, on plonge dans une noirceur sans fond, de celle qu’on aimerait ne jamais connaître. L’atmosphère est sinistre, jusque dans le décor, avec ce village de montagne isolé et presque sans âmes, cette neige épaisse, cette vieille femme à moitié folle et ces morts absolument horribles. Car, bien entendu, ce couple ne sera que le premier d’une série. Je me suis laissée emporter sans répit dans cette histoire, souvent effarée par ce que j’imaginais découvrir. Les enquêteurs révèlent peu à peu les différentes couches de ce mystère, jusqu’à en atteindre le cœur, effroyable.

    Avec Le mangeur d’âmes, Alexis Laipsker nous offre une intrigue convaincante, où se mêlent habilement réalité sordide et superstition. Une très bonne lecture, dont on ne sort pas tout à fait indemne.

    Mon avis sur la version audio :

    Dans la version audio Lizzie, Thierry Blanc donne le ton de ce roman policier. Un narrateur que j’ai déjà eu plusieurs fois l’occasion d’écouter et dont j’apprécie beaucoup le timbre de voix. Comme toujours, son interprétation est excellente et met clairement en valeur les différents personnages. J’aime la façon dont il s’imprègne de l’ambiance et la justesse avec laquelle il la transmet au lecteur. Vous l’aurez compris, je recommande la version audio.

    Chronique détaillée sur le blog.

  • spitfire89 1er novembre 2023
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    L’auteur créer une atmosphère pesante, angoissante avec cette double enquête, fiction et contes légendaire au service d’un thriller bien construit. Alexis Laipsker a aussi l’art de nous conduire sur des fausses pistes. La plume est fluide, immersive, des touches d’humour et un suspense haletant plein de rebondissement jusqu’à que l’on referme les pages. Une intrigue qui nous pousse dans nos retranchements. Attention a la folie mentale. 😉

    "- Chaque fois qu’un moineau chante, une âme vient au monde et un bébé naît. Quand le réservoir des âmes sera vide, les moineaux ne chanteront plus, et plus aucune âme ne verra le jour.
     Et que se passera-t-il alors ?
     Lorsque que naîtra le premier enfant sans âme, ce sera la fin du monde."

    "Mais le plus choquant se trouvait au sol. Deux cadavres y reposaient. Trempant dans une mare de sang, ce qui avait été un homme et une femme gisait, déchiqueté.
    C’était comme si leur corps tout entier avait vomi muscles, membres, organes et viscères.
    Le sang avait donné au plancher de bois une teinte étrange, une patine inquiétante, presque belle. Il s’était insinué dans les nervures, avait coulé entre les lattes. Çà et là, des caillots s’étaient formés. Ou bien étaient-ce des bouts de chair ?
    Malgré son expérience, Elisabeth Guardiano était médusée."

  • Delphine Flament Lenoir 16 août 2023
    Marathon du polar 2023, équipe SERIALLECTRICES
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    1ere fois que je lis cet auteur,je n’ai pas du tout été déçu, j’en lirais d’autres.
    L’auteur nous emméne dans un univers un peu fantastique tout en restant dans le thriller psychologique. Les personnages principaux sont un peu tourmentés et passe du réel au virtuel en très peu de temps.
    La fin est surprenante et nous laisse pantois.
    A suivre donc cet Alexis Laipsker.

  • Delphine Flament Lenoir 16 août 2023
    Marathon du polar 2023, équipe SERIALLECTRICES
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    1ere fois que je lis cet auteur,je n’ai pas du tout été déçu, j’en lirais d’autres.
    L’auteur nous emméne dans un univers un peu fantastique tout en restant dans le thriller psychologique. Les personnages principaux sont un peu tourmentés et passe du réel au virtuel en très peu de temps.
    La fin est surprenante et nous laisse pantois.
    A suivre donc cet Alexis Laipsker.

  • Delphine Flament Lenoir 16 août 2023
    Marathon du polar 2023, équipe SERIALLECTRICES
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    1ere fois que je lis cet auteur,je n’ai pas du tout été déçu, j’en lirais d’autres.
    L’auteur nous emmene dans un univers un peu fantastique tout en restant dans le thriller psychologique. Les personnages principaux sont un peu tourmentés et passe du réel au virtuel en très peu de temps.
    La fin est surprenante et nous laisse pantois.
    A suivre donc cet Alexis Laipsker

  • angelita 14 août 2023
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Le mangeur d’âmes d’Alexis Laipsker, présentation
    Trois mois plus tôt, Leandro rentre de l’école et il est enlevé dans une fourgonnette. Sa mère sait qu’elle ne le reverra pas.

    Dans une route de montagne, le facteur doit distribuer un courrier recommandé dans une maison. Il sait qu’il y a quelqu’un car la maison est allumée. Mais il découvre une maison ensanglantée.

    Avis Le mangeur d’âmes d’Alexis Laipsker
    Elisabeth Guardiano, commandant de police, est appelée suite à la mort d’un couple, dans une maison située en pleine montagne. Ils sont peu au sein des services de police à avoir voulu lui confier cette enquête, suite à son passé. Mais les états d’armes d’Elisabeth font qu’elle peut se retrouver dans cette maison. Et ce qu’elle découvre, c’est l’horreur à l’état pur. Le couple s’est entretué et de façon ignoble, difficilement descriptible.

    Lors de la montée, en voiture, dans cette maison, alors qu’elle attendait que les routes soient déneigées, un homme lui offre une tasse de café. Il décline son identité et il s’avère qu’il est capitaine de gendarmerie et enquête sur la disparition d’enfants. Son intuition lui dit de ne pas laisser de côté cette affaire.

    Après les premières constations d’usage, Elisabeth et Franck de Rolan vont pouvoir s’imprégner des lieux et elle découvre l’enfant du couple, dans la cave. Cet enfant semble traumatisé et répète toujours les mêmes phrases. Est-ce un meurtre, un double suicide ? La partie ne s’annonce pas facile dans cette petite ville qui a perdu tout attrait, tout charme. Elle est isolée, esseulée, les habitants sont peu nombreux. Rien ne justifie dans le passé de ce couple cette violence. Mais Franck ne veut pas en rester là. Il est sûr et certain que tout converge vers la disparition des enfants.

    Elisabeth et Franck vont former une bonne équipe. Toutefois, il ne lui dira pas de ses découvertes. Il agira, bien souvent, en solo et prendra des risques qui feront qu’Elisabeth le couvrira. Il prendra des libertés sur cette enquête. Manipulation ? L’un et l’autre ont un passé qu’ils cachent car forcément douloureux. Elisabeth accepte cet homme. Il joue le tombeur, ironise souvent, est avare de ses mots. Elisabeth fonctionne à l’instinct. Elle est brillante, butée. Franck explore tout.

    Les morts se multiplient. Les découvertes aussi. Les oiseaux tombent toujours autant. Mais rien ne dit que tout est lié. Un nouvel élément permettra à Elisabeth de continuer. Violences envers les enfants, des familles qui cachent bien leur jeu, leurs pulsions, et tout cela devant deux jeunes enfants, qui subissent le pire. Et cela entraîne des problèmes psychologiques et une union de ces deux jeunes qui ne supportent plus cette main-mise sur leurs vie.

    Dès le début et pendant au moins un quart du roman j’ai eu l’impression d’avoir lu ce roman. Mais en consultant mes critiques, je n’ai rien trouvé. Est-ce dû au fait d’avoir lu un roman qui y ressemble ? Certainement, mais je ne pense pas qu’il y ait un quelconque plagiat. Peut-être l’atmosphère, ce lieu reculé en montagne, ce double assassinat, ces enfants disparus. En tous les cas, après cette impression, sauf pour les personnages et les suites données, j’ai tourné les pages – normal je suis en vacances et j’ai la possibilité de lire un peu plus – et j’ai bien aimé les personnages, cette atmosphère, cette enquête. Comme dans tous ses romans, Alexis Laipsker fait part de sa passion pour le poker. L’enquête est menée tambour battant. Les deux enquêteurs veulent trouver des réponses à leurs questions. Ils sont pratiquement sûrs d’eux, surtout Franck, il sait que tout est lié à la disparition des enfants.

    Je remercie l’auteur pour la dédicace de ce roman à Quai du Polar 2023.

  • Lou Mael 10 juin 2023
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Aujourd’hui, je vous parle de « le mangeur d’âmes » d’ Alexis Laipsker et c’est aux Editions Michel Lafon.
    Ce polar dans lequel vous allez devoir faire face à la barbarie humaine est juste bluffant, je n’ai rien vu venir du début à la fin, c’est un véritable coup de maitre !
    C’est également un coup de coeur !
    *****
    Il y a longtemps que je n’avais pas été baladé de la sorte. L’auteur a une façon de narrer les choses qui fait que vous vous identifiez forcément aux personnages, j’étais imprégnée de leurs douleurs. Ces deux représentants des forces de l’ordre, qui trouvent la hargne d’affronter cette affaire dans leurs blessures respectives, ont un charisme et une présence indéniables. Alexis Laipsker a su créer une véritable alchimie entre eux qui fonctionne à merveille.
    Cette enquête est ahurissante : des événements invraisemblables s’enchaînent et le décor est planté dans une ville où l’atmosphère est étouffante, inquiétante. Vous tournez les pages avec frénésie et les détails et les éléments qui vous sont donnés ne semblent pas avoir d’explications sensées alors même que vous verrez que tout est parfaitement orchestré, maitrisé, et ce avec brio.
    L’intrigue, bouleversante, s’intensifie au fur et à mesure des chapitres sans pour autant se dévoiler au lecteur et c’est une des raisons pour laquelle je suis épatée. En tant que grand spécialiste de poker, Alexis Laipsker nous distribue les cartes de son intrigue une à une : flop, turn et river mais j’ai été bien incapable de comprendre le pourquoi du comment avant que l’auteur ne me dévoile lui-même son jeu et le choc est d’autant plus grand car je me suis pris toute la vérité en pleine figure dans un laps de temps très court. Mon stack est épuisé et j’ai eu bien du mal à m’en remettre tant cette histoire m’a explosée le coeur. Je l’ai fini traumatisée, vidée par toute cette souffrance.
    C’est une histoire puissante, poignante. C’est un coup de coeur.

  • unevietoutesimple 16 avril 2023
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    J’ai vu passer le nom d’Alexis Laipsker à nombreuses reprises sur les réseaux sociaux avec notamment des retours élogieux sur son roman “Les poupées”. C’est avec “Le mangeur d’âmes” que je le découvre car j’ai eu l’occasion de piocher le livre dans la boite à livre sur mon lieu de travail.

    Il y a beaucoup de rythme et de suspense dans cette histoire dont l’ambiance est plutôt poisseuse. Le village et ses habitants sont loin d’être accueillants. Quant aux meurtres/suicides ils sont sordides mais l’auteur vous épargne les détails. Les chapitres sont courts avec un récit qui tient la route.

    J’ai adoré le personnage de De Rolan, sa façon de s’exprimer, son humour, cette sorte de petit jeu du chat et de la souris avec Guardiano, sa façon bien à lui de mener l’enquête. Guardiano est un personnage très intéressant également, elle préfère travailler en solitaire mais elle va de plus en plus apprécier la présence de De Rolan. Ces deux protagonistes aux méthodes différentes vont, en fait, très bien se compléter.

    J’ai tout de suite accroché à cette histoire rondement menée. L’auteur apporte une touche de mystère avec ces oiseaux qui tombent du ciel et ces figurines représentant le diable. Et il y a cette fin complètement imprévisible qui vous laisse bouche bée.

    Une très belle découverte et l’envie de me plonger dans les autres titres qu’Alexis Laipsker a publié et notamment “Les poupées”.

  • Les_lecturesdeflo 1er février 2023
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    J’ai lu ce livre il y a presque deux mois et je n’ai pas pris le temps de vous faire mon retour de lecture. Accaparée par une fin d’année extrêmement chargée, je fais passer les SP en priorité.

    Je suis impardonnable, car si cet ouvrage n’en est pas un, il mérite tout autant d’être mis en avant.

    Le capitaine de gendarmerie De Rolan, personnage charismatique et attachant, cherche à retrouver la trace d’enfants mystérieusement disparus. Cela semble être sans lien avec l’enquête de la commandante Guardiano qui doit élucider les circonstances de décès extrêmement violents et complètement incompréhensibles.

    Ok, ça semble assez classique. Et bien les apparences sont trompeuses.
    Dès les premiers chapitres, l’ambiance est plantée.
    Nous voilà coupés du monde, dans un petit village de montage à l’atmosphère plutôt hostile. Tout le monde connait tout le monde, mais personne ne dit rien. On devine des secrets, des légendes, des choses pas bien nettes qu’il faut taire à tout prix sous peine de voir des forces mystiques et maléfiques se manifester.
    Le côté "impossible" des morts violentes et le profil des deux personnages principaux du récit ont réussi à me happer totalement. Le capitaine De Rolan n’est pas dépourvu d’humour, ce qui m’a fait sourire à plus d’une reprise. J’étais vraiment curieuse de savoir comment l’auteur arriverait à retomber sur ses pieds et nous livrerait un dénouement cohérent.

    Je n’ai pas été déçue. C’est un roman bien écrit, divertissant et angoissant à la fois, une lecture hautement addictive qui se dévore avec délectation.

    Je serai ravie de retrouver la plume d’Alexis Laipsker dans son roman "Les poupées" qui a déjà rejoint ma PAL.

  • raia 30 janvier 2023
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Un double meurtre qui paraît aussi simple que complexe mais particulièrement violent va dépêcher deux enquêteurs sur la même enquête. Une commandant a la PJ ; Élisabeth qui aime travailler seule et à qui on a hésité à confier l’enquête, on en comprendra la raison au fur et à mesure du livre et un enquêteur à l´OCDIP ; Franck qui enquête sur la disparition de plusieurs enfants.

    Ce duo va essayer d´enquêter ensemble sur des meurtres qui paraissent relever de la démence de l´humain. Cette enquête va nous emmener vers des croyances, des contes et un village bien lugubre. Des secrets sont il rattachés à ces villageois ? Ces meurtres sont ils reliés à l’enquête sur la disparition d’enfants ?

    Élisabeth va se trouver peu soutenue par son chef qui ne l´estimera pas prête à la mener. Pour lui, les faits sont simples jusqu’à ce que ...

    Le duo est très attachant et je trouve que les personnes sont bien menés.

    Le final est totalement inattendu et m´a assez bien surprise.

  • Les_chroniques_du_polar 30 janvier 2023
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Une nouvelle fois un très bon roman qui vous plonge au coeur d’ une double enquête en haute montagne entre disparitions d’enfants et des suicides inhabituels , dans une ambiance surnaturel ou règne la légende du mangeur d’âme . Après "Et avec votre esprit" qui a été pour moi un gros coup de coeur. Celui ci sera un presque coup de coeur . On y retrouve une nouvelle fois la belle plume très addictive de l’auteur qui vous rend accro des les premières pages.

  • Lylha 29 janvier 2023
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Un livre percutant !
    Dans ce roman, Alexis Laipsker nous emmène dans une enquête croisée entre des enlèvements d’enfants d’un coté et des morts très étranges de l’autre. Les 2 enquêteurs, de Rolan de la gendarmerie et Guardiano de la police, vont coopérer pour chercher les points communs entre les 2.
    Beaucoup de scènes marquantes dans ce livre.On s’attache rapidement aux 2 protagonistes dont on découvre les failles.
    J’ai lu tous les livres de l’auteur et à chaque fois c’est un très bon moment de lecture.On est immergé dans l’histoire, et Alexis Laipsker aime nous emmener vers de fausses pistes pour ensuite nous surprendre sur le dénouement.
    C’est un vrai page-turner sur un sujet délicat.

  • Cindy Hassani 23 janvier 2023
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    📙 RÉSUMÉ : Un couple qui s’entre tue sauvagement, des oiseaux morts qui tombent du ciel, des enfants disparus et un adolescent qui accuse le mystérieux et légendaire mangeur d’âme. L’enquête, dont le Commandant Elisabeth Guardiano a hérité, s’avère délicate. Et le comble de tout, alors qu’elle aime faire cavalier seule, elle va devoir faire équipe avec l’énigmatique Capitaine de gendarmerie Franck De Rolan. Le mystère s’épaissit quand d’autres corps sont retrouvés dans ce petit village où rien ne se passe jamais. Que se passe-t-il ?⁣

    📕 MON AVIS : Je me suis littéralement pris une claque à la lecture de ce thriller. L’auteur est très doué pour nous manipuler, tel le joueur de poker qu’il est. Il bluffe, il nous balade et ça fonctionne. J’ai totalement été happé par l’histoire et je voulais absolument connaître le fin mot de l’histoire. Pour ma part, j’ai trouvé que l’intrigue était réellement addictive, je ne m’attendais pas à ça. Et je n’avais pas vu la fin venir !⁣
    J’ai déjà "Et avec votre esprit" dans ma PAL, et je pense que je ne vais pas tarder à le lire.⁣

  • Savy 30 octobre 2022
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Après Et avec votre esprit, deuxième livre que je lis de cet auteur et j’ai adoré.

    Un thriller addictif qui m’a tenu en haleine du début à la fin. Les chapitres sont courts, le rythme bien soutenu.

    J’ai passé un très bon moment de lecture !

    Je vais vite me procurer le prochain Les poupées qui m’a l’air tout aussi prometteur !!

  • Rose 14 septembre 2022
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Un thriller haletant avec des disparitions d’enfants et le diable, qui traine entre les pages. Vous aimez ça ? Foncez !

    🎥 Avant de lire sachez que j’ai fait une vidéo sur le roman. C’est sur ma chaine YouTube Rose Livres : https://youtu.be/Zsr0FnrDbUo?t=256

    Je découvre l’auteur avec ce roman ! Et très bonne pioche !

    La plume n’est pas forcément très originale. Mais elle a le mérite d’être suffisament efficace et imagée pour m’avoir embarquée dans l’histoire avec fluidité.

    L’ambiance est froide, sombre et oppressante juste ce qu’il faut. Les scène d’actions contrebalancent les scènes d’introspection et d’enquête.

    Le duo d’enquêteurs m’a convaincue, je me suis attachée aux deux personnages, même si leur histoire perso aurait pu être plus approfondie encore.

    L’intrigue m’a totalement embarquée, entre mythe et réalité, c’était captivant. J’ai eu du mal à lâcher ce roman tant je voulais connaître le dénouement. Quelques éléments sont peut-être un peu gros, mais c’est de la fiction et tout est bien expliqué.

    Les thématiques abordées sont intéressantes, même si pas forcément originales et elles auraient pu être approfondies.

    Ce roman m’a fait l’effet d’un mélange équilibré entre Les refuges, Il était deux fois et Les rivières pourpres...

    Il s’agit d’un one-shot.

    😱 Trouillomètre - 3,5/5 - Pense à respirer de temps en temps ++ : les scènes de crime sont particulièrement dégoutantes, mais le gore reste ponctuel. Les sujets sont difficiles mais là non plus on ne s’y appesantit pas. L’ambiance sombre peut être anxiogène.

  • Missjack 23 juillet 2022
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Je ne connaissais pas l’auteur et il m’a littéralement scotché avec son roman. Si je devais le décrire en un seul mot : sublime. C’est vraiment une pépite que ce soit au niveau de l’histoire, de l’écriture, du rythme, du choix des personnages.

    Je crois que tout est parfait ! J’ai tellement adoré !

    Vous partez avec une histoire d’enlèvement d’enfants et des meurtres sanglants. À partir de cet instant, tout est possible puisque la narration jongle avec le fantastique, les mystères et la fin est bluffante. Je ne m’attendais pas du tout à ce dénouement !

    Le duo formé par De Rolan et Guardiano m’a fait pensé à Sharko et Lucie dans la saga de @franckthilliez mais l’auteur a réservé une grande surprise à la fin du livre.

    Les répliques entre le duo avec une pointe d’humour sont idéales pour donner du rythme et vous pourriez même vous surprendre à sourire.

    Sans vraiment spoiler, au départ, la narration très intéressante puisque vous êtes dans l’esprit du kidnappeur. J’aime beaucoup cette perspective et je trouve qu’il n’y a pas assez de romans du point de vue des « méchants ».

    Ce roman est incroyable et je l’ai dévoré en quelques heures, le rythme est bon et l’histoire mérite vraiment une série.

    Si vous cherchez un livre pour l’été, je vous le conseille les yeux fermés surtout si vous aimez les romans du genre.

    Mes prochaines lectures seront forcément piochées chez Alexis Laipsker qui est une très belle découverte pour ma part.

  • chasalion 15 juin 2022
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Ce jour-là, le facteur ne s’attendait pas à faire une aussi horrible découverte pendant sa tournée. Un couple est retrouvé mort dans sa maison.

    Le commandant Elisabeth Guardiano est chargée de l’enquête et fait la connaissance de Franck De Rolan qui, lui, travaille sur des disparitions d’enfants.

    Les corps sont affreusement mutilés et il y a des litres de sang dans la pièce.
    Si l’on rajoute la découverte d’une statuette de diable et d’un enfant qui parle du "Mangeur d’âmes", on comprend que l’affaire est particulièrement glauque.

    Les jours suivants, d’autres corps sont découverts et le mystère s’épaissit. "Il était décidément bien difficile de ne pas perdre la raison en tentant de comprendre ce qui se déroulait".

    J’ai beaucoup aimé ce thriller qui flirte avec les légendes anciennes et le surnaturel.

    Le suspense est omniprésent et l’auteur joue avec nos nerfs. Il consacre un chapitre par enquêteur et annonce un élément clé à chaque fin de chapitre. Il faut attendre le prochain chapitre de la personne concernée pour avoir un début de réponse.

    Et les rebondissements se succèdent jusqu’à la fin, aussi bien au niveau de l’avancée de l’enquête que dans la découverte des deux personnages principaux. Les apparences sont trompeuses et les masques tomberont à la fin.

    C’est une livre bien sanglant avec des scènes assez dérangeantes et un suspense qui m’a tenue en haleine tout le long.

    ✅ Je valide !

  • Marielle69 10 juin 2022
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Un très très bon polar.
    Des meurtres au fond d’une vallée froide et enneigée, des disparitions d’enfants…, tous les ingrédients sont là pour une intrigue prenante et haletante ; le rythme est très rapide, pas de temps mort pendant cette lecture (plutôt courte d’ailleurs ; dommage).
    Et pour ne rien gâcher, un très bon final :-)
    Alexis Laipsker avait déjà frappé fort avec "Et avec votre esprit", et j’ai encore plus aimé ce 2ème roman. Hâte de m’attaquer aux Poupées...

  • emy8909 18 mai 2022
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Disparition d’enfants, meurtres sanglants qui se multiplient dans un petit village de montagne sans histoire, une vieille légende ressurgit.

    Nous suivons donc le commandant Guardiano et le capitaine de gendarmerie De Roman qui vont unir leurs forces pour découvrir la vérité.

    Ce livres est à nouveau un coup de coeur pour ma part, l’intrigue est palpitante, le suspens présent sans relâche, complété d’une touche de mysticisme.
    Bref un savant mélange qui nous donne aucunement envie de lâcher ce livre.

    L’auteur m’a laissée scotché sur le final, car tout au long de ma lecture, je me suis posée beaucoup de questions, mais aucunes de mes déductions c’est approché de la révélation.

    Je continuerai à découvrir la plume d’Alexis Laipsker avec grand plaisir, tant son style me plaît énormément

  • SophiaJarion 14 mai 2022
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Encore une fois, Alexis Laipsker frappe fort et c’est un succès !

    J’ai tout aimé ! L’ambiance glaciale de ce village de montagne, le rythme intense avec les très nombreux rebondissements, les personnages, le final ! J’ai lu ce roman en 24h tant il m’a été difficile de le poser.

    Dans cette histoire, deux enquêteurs font équipe pour trouver la vérité : à la fois sur des disparitions d’enfants et sur des meurtres d’une sauvagerie inouïe qui s’enchaînent dans ce fameux village. La plume est fluide, tout s’imbrique parfaitement bien.

    Un coup de cœur !

  • Les lectures du lac 17 avril 2022
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Ce que jaime beaucoup avec cet auteur cest que l’on arrive direct en pleine action. Il n’y a pas de place à la lenteur. C’est une plume immersive où chaque description est cruciale et peut devenir un indice sur le dénouement.

    Le rythme est effréné. Le caractère des deux enquêteurs se complètent et on s’attache à ce duo.

    On a même pas le temps de se poser des questions on est mené de fil en aiguille au cœur de l’enquête. Les éléments tombent les uns après les autres sans jamais s’arrêter.

    Et le dénouement est un réel coup de bluff. On ne voit rien venir et on se prend une claque.

    Le seul, petit bémol pour ma part est qu’avec ce livre assez court, la fin se passe trop vite. J’aurai aimé plus de précision sur certains éléments qui arrivent d’un coup sans comprendre pourquoi. On devient exigeant à force de lire le même genre littéraire 😅

    Alexis Laipsker s’amuse avec son lecteur. On est un véritable pantin dans ses mains.

    Mais si vous voulez plonger au cœur de l’horreur et de la folie humaine allez y !

    C’est mon deuxième de l’auteur et les poupées attendent déjà dans ma pile à lire 📚

  • virgin 15 février 2022
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Un thriller addictif, des mystères sanglants menés avec intelligence et génie.
    Une écriture qui mérite d’être récompensée !

    A dévorer sans hésitation

  • virgin 15 février 2022
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Un thriller addictif, des mystères sanglants menés avec intelligence et génie.
    Une écriture qui mérite d’être récompensée !
    A dévorer sans hésitation

  • dévoreuse2polar 13 février 2022
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Un gros coup de cœur pour ce roman noir. Je vais commencer par les 2 enquêteurs que j’ai trouvé très attachants. J’ai aimé la petite note légère de ce livre avec la joute verbale qui se joue entre eux et voir leur relation évoluer au fil de l’eau.
    Les chapitres sont courts, l’écriture fluide et l’histoire vous tient en haleine dès les premières pages. Un rythme effréné et un suspense intense pour un plaisir de lecture immense.
    Pas un seul temps mort et surtout un final particulièrement inattendu.
    Je ne connaissais pas l’auteur, je vais donc m’empresser de lire son premier livre et j’ai hâte de faire découvrir « le mangeur d’âmes » a l’écran à mon conjoint pour lui faire partager d’une certaine façon le plaisir que j’ai eu à découvrir ce polar.

  • Va.lérie 8 novembre 2021
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    "Il n’a pas crié. Ils ne crient jamais."
    Certains secrets, pourtant bien gardés, s’avèrent parfois trop lourds à porter...
    Quand des disparitions d’enfants et des meurtres sanglants se multiplient dans un petit village de montagne sans histoire, une vieille légende nimbée de soufre ressurgit... Diligentés par leurs services respectifs, le commandant Guardiano et le capitaine de gendarmerie De Rolan sont contraints d’unir leurs forces pour découvrir la vérité.

    Après avoir lu et beaucoup aimé le premier roman d’Alexis Laipsker, « Et avec votre esprit », je viens de finir « Le mangeur d’âmes » que j’ai lu quasiment d’une traite tellement j’ai aimé. Les personnages, Elisabeth Guardiano et Franck De Rolan, sont terriblement attachants, et nous les suivons avec plaisir tout au long de cette enquête glauque et sordide, sur fond de disparitions d’enfants, et de meurtres d’une grande violence.
    Les chapitres se lisent très vite, l’écriture est très fluide, très addictive et sans temps mort.
    Gros coup de coeur pour moi, j’ai passé un excellent moment de lecture.

  • DesLivresEtMoi7 15 septembre 2021
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    L’auteur ne manque décidément pas d’imagination et nous entraîne à travers une intrigue franchement machiavélique et particulièrement bien ficelée. Happé dès les premières lignes, le lecteur ne se voit accorder aucun répit et se retrouve ainsi en proie à une atmosphère oppressante et malsaine, baladé qu’il est au gré des révélations de la première à la dernière ligne.
    Soumis à un suspense qui ne cesse de grimper aux côtés de personnages fort bien travaillés et croqués avec beaucoup de caractère, que l’on se plaît sans délai à côtoyer, le lecteur ne cesse plus de faire défiler les pages comme on dévoile ses cartes à l’abattage, avide que l’on est de savoir si c’est du bluff ou une quinte flush… Mais celle-ci est royale s’il vous plaît !
    Une fois encore la plume est fluide, attrayante et addictive, le style vif et soigné, pour une lecture prenante et saisissante, teintée d’humour sans être dénuée d’émotions, d’autant plus rythmée qu’elle est servie par des chapitres courts.

    (Chronique complète : https://deslivresetmoi7.fr/2021/08/chroniques-2021-le-mangeur-dames-dalexis-laipsker.html)

  • Les Vies Denses 15 septembre 2021
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    J’avais beaucoup aimé le 1er et là encore, l’histoire me donne envie. 2 meurtres atroces et mystérieux, des disparitions d’enfants, 2 enquêtes parallèles menées par 2 personnages encore une fois attachants. J’ai dévoré ce bouquin (sans mauvais jeu de mots avec le titre) et ai été très surprise par le final. Une enquête prenante, des personnages touchants, des vieilles légendes, encore une petite touche de poker et surtout quelques émotions, le bon cocktail idéal pour une lecture addictive !

  • Lou Mael 1er septembre 2021
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Aujourd’hui, je vous parle de « Le mangeur d’âmes » d’ Alexis Laipsker et c’est aux Editions Michel Lafon.
    Ce polar dans lequel vous allez devoir faire face à la barbarie humaine est juste bluffant, je n’ai rien vu venir du début à la fin, c’est un véritable coup de maitre !
    C’est également un coup de cœur !
    *****
    Il y a longtemps que je n’avais pas été baladé de la sorte. L’auteur a une façon de narrer les choses qui fait que vous vous identifiez forcément aux personnages, j’étais imprégnée de leurs douleurs. Ces deux représentants des forces de l’ordre, qui trouvent la hargne d’affronter cette affaire dans leurs blessures respectives, ont un charisme et une présence indéniables. Alexis Laipsker a su créer une véritable alchimie entre eux qui fonctionne à merveille.
    Cette enquête est ahurissante : des événements invraisemblables s’enchaînent et le décor est planté dans une ville où l’atmosphère est étouffante, inquiétante. Vous tournez les pages avec frénésie et les détails et les éléments qui vous sont donnés ne semblent pas avoir d’explications sensées alors même que vous verrez que tout est parfaitement orchestré, maitrisé, et ce avec brio.
    L’intrigue, bouleversante, s’intensifie au fur et à mesure des chapitres sans pour autant se dévoiler au lecteur et c’est une des raisons pour laquelle je suis épatée. En tant que grand spécialiste de poker, Alexis Laipsker nous distribue les cartes de son intrigue une à une : flop, turn et river mais j’ai été bien incapable de comprendre le pourquoi du comment avant que l’auteur ne me dévoile lui-même son jeu et le choc est d’autant plus grand car je me suis pris toute la vérité en pleine figure dans un laps de temps très court. Mon stack est épuisé et j’ai eu bien du mal à m’en remettre tant cette histoire m’a explosée le cœur. Je l’ai fini traumatisée, vidée par toute cette souffrance.
    C’est une histoire puissante, poignante. C’est un coup de cœur.

  • Les Lectures de Mystic 11 juillet 2021
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Coucou mes Mystigris 😉

    J’ai lu Le mangeur d’âmes de Alexis Laipsker. Merci beaucoup aux éditions @michelafon et à @bepolar pour ce service presse numérique.

    🅲🅷🆁🅾🅽🅸🆀🆄🅴 Au cœur de la montagne dans un village sans histoire sont commis des enlèvements d’enfants, des meurtres effroyables d’une incroyable violence et une ancienne légende qui ressurgit. Elisabeth Guardiano commandant de police doit enquêter et va devoir faire équipe avec Franck De Rolan capitaine de gendarmerie enquêtant sur des disparitions d’enfants. Ils vont devoir unir leurs forces car les deux enquêtes semblent étroitement liées.

    🄼🄾🄽 🄰🅅🄸🅂 un roman addictif avec des fins de chapitres aux multiples questionnements. Un thriller sanglant qui nous pétrifie le sang. L’ambiance est glaciale, cette ville isolée grise et triste est oppressante et ne donne pas envie de s’y attarder. Une enquête nimbée d’une aura particulière et étrange. J’ai aimé le duo que forment Elisabeth et Franck. Elle, c’est une jeune femme complexe, elle est froide mais cache une certaine fébrilité. Lui, il est taquin et flirte légèrement avec elle mais il cache une part de mystère.

    🄲🄾🄽🄲🄻🅄🅂🄸🄾🄽 Un thriller avec une intrigue bien ficelée, une ambiance mystérieuse aux détails bien sanguinolents.

  • mouffette_masquee 2 juillet 2021
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Résumé : Le commandant Elisabeth Guardiano vient d’être appelée sur une scène de crime horrible. Le double meurtre d’un couple en pleine montagne. Les époux semblent s’être sauvagement entretués. Sur place, elle fait la connaissance du capitaine De Rolan, qui enquête sur une autre affaire. En effet, depuis quelques mois, des enfants disparaissent, et un détail, une camionnette blanche, pourrait relier les deux affaires. Ils décident alors d’unir leurs forces afin d’élucider ces affaires, d’autant que d’autres morts étranges et spectaculaires endeuillent tour à tour le petit village enclavé.

    Mon avis : Après « Et avec votre esprit » qui m’avait déjà bien plu, l’auteur transforme l’essai ! Il nous offre un thriller machiavélique et glaçant (d’autant que nous sommes en plein hiver, et que la neige n’aide pas nos enquêteurs !), dans lequel les personnages complexes nous emportent dans les plus noirs recoins de l’âme humaine. Avec Cécile, on s’est laissé porter, n’imaginant pas un seul instant le dénouement. La surprise fut totale, et la surprise fut bonne ! Ce n’est pas mentir de dire qu’on s’est fait des nœuds au cerveau afin d’essayer - en vain ! - de deviner qui était le coupable, et surtout pourquoi ? Quels liens entre les victimes ? Et les enfants ? Le village aurait-il "le mauvais œil" ? Grâce aux nombreux rebondissements, on ne s’ennuie pas un seul instant. La lecture est d’ailleurs addictive. On veut comprendre ! Je ne pensais pas que l’auteur réussirait à retomber sur ses pieds avec un dénouement probable et logique, et j’avais peur que l’explication soit tirée par les cheveux. Mais non ! Un grand bravo pour ce très bon moment de lecture, nous l’avons dévoré en quelques jours.

  • alexandra 27 juin 2021
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Merci à @bepolar.fr et @editionsmichellafon pour cette opération VIP.
    Ce livre m’a plongée dans une tristesse infinie. Le sujet est dur, très dur. Comment en parler sans spoiler ?
    J’ai rarement lu un livre aussi triste, aussi glauque, aussi rempli de désespoir. Gris serait la couleur de ce polar. Un gris sale.
    Une ville, des gens. L’auteur a anonymisé tous les personnages, vous ne lirez aucun prénom, aucun nom. Sauf Elisabeth et Franck les enquêteurs. Sauf les petites victimes. Les autres, tous les autres ne méritent pas de nom, ne méritent pas qu’on les pleure.
    Le commandant Elisabeth Guardiano est envoyée dans "une ville" en montagne pour enquêter sur un double meurtre particulièrement sordide. L’homme et la femme se sont entretués. Sur place elle rencontre Frank De Rolan, un gendarme de l’OCDIP. Il enquête sur des disparitions d’enfants et un de ses indices l’a amené ici. Dans cette maison où ce couple s’est entretué. Quel secret dissimulaient-ils ? Et pourquoi leur fils était enfermé dans la cave ? Qui a déposé cette statuette représentant le diable, le mangeur d’âmes ?
    Commence alors une enquête éprouvante dans cette ville mouroir, cette ville morte que tout le monde fuit.
    Le duo Elisabeth Franck, assez improbable au début, finit par fonctionner même si Franck s’assoit allègrement sur les procédures et s’arrange pour qu’Elizabeth prenne le lead sur tout. Bien vite les deux enquêtes se recoupent, la vérité abjecte se fait jour avec les morts violentes qui se multiplient.
    Jusqu’au final avec cette video qui donne juste envie de gerber et les révélations du tueur.
    L’ambiance de ce livre, le thème, les victimes... ce livre met en colère. L’écriture prend aux tripes alors même que tout est fait pour faire fuir. Les lieux sont anonymes et donnent envie à Elisabeth de fuir. Les témoins, les victimes, les personnages secondaires sont anonymes... tout est hostile, triste, sali, abîmé. un livre atypique dans sa gestion des personnages mais qui rend d’autant plus poignant le sort réservé aux enfants.

  • Blog PurpleRain 19 juin 2021
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Cette enquête est loin d’être de tout repos. Nous sommes embarqués dans une sordide histoire où se mêlent hémoglobine, viscères et superstitions diaboliques. Ce roman est incroyablement addictif, vous ne pourrez plus le lâcher avant d’avoir terminé de lire la dernière page, et prié de toutes vos forces que les enfants soient retrouvés sains et sauf.

    Les deux enquêteurs sont attachants et nous avons plaisir à les suivre tout au long de cette histoire. Les méthodes du capitaine Franck De Rolan sont bien moins protocolaires que celles d’Elisabeth Guardiano. Il ne lui dit pas toute la vérité sur l’avancée de ces recherches, ce qui laisse un sentiment de frustration. On aimerait qu’il s’entendent plus que de simples collègues, et se complètent sans tricher.

    Les scènes de crimes se suivent et les pistes pour trouver la vérité sont bien exploitées. Le roman est bien construit et nous sommes amenés à nous questionner sur l’existence d’une force invisible et mystique. Au moment où nous pensions avoir fait des progrès considérables dans l’élucidation du mystère, l’auteur nous dévoile de nouvelles inconnues.

    Ce roman ne vous laissera pas tranquille. Survivrez-vous dans ce petit village de montagne, ou quelque chose de surnaturel et de malsain rode ?

    Bonne lecture

  • labibliodeclo 13 juin 2021
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Un roman bouleversant !

    J’ai adoré cette lecture, dont l’intrigue m’a tenue en haleine du début à la fin. Aux côtés d’un duo atypique, lui blagueur affectueux, elle solitaire brisée, on part sur les traces d’un prétendu "mangeur d’âmes"... Enlèvement d’enfants, hommes et femmes qui s’entretuent sans raison apparente et de façon extrêmement violente... Une intrigue vraiment bien ficelée qui ne nous laisse aucun moment de répit.

    Chaque fin de chapitre nous donne envie de poursuivre, finissant sur un suspens fou. Les pages défilent tant on est pris dans l’histoire ! Et le dénouement... Le qui, pourquoi du comment de ses meurtres n’est pas le plus émouvant, même s’il est réellement horrible. J’ai d’ailleurs trouvé que la fin de ce polar était un poil rapide, concernant la résolution des meurtres. J’aurai voulu savoir, pourquoi ? Pourquoi infliger de telles atrocités ?

    Moi, j’ai été sincèrement bouleversée par la réelle identité de l’un des personnages, et j’en suis restée scotchée. Quel courage.

    Une très très bonne lecture !

  • pulul la libellule 8 juin 2021
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Vraiment un excellent thriller.
    J’ai passé un pur moment livresque du début à la fin .
    Prenant, intrigant du premier mot à la dernière ligne. Un véritable page-Turner.
    📖📖📖
    Le titre me plaît énormément et résume bien l’histoire, la violence du roman.

    Nous allons rencontrer le commandant GUARDIANO Elisabeth, sa personnalité, sa force, ses défauts, ses faiblesses... Et De Roland Franck, sa carrure, sa force et ses secrets.
    Un duo qui va se former, une équipe unie, qui vont apprendre à se connaître.
    Des disparitions d’enfants et des couples qui s’entretuent, ou encore des suicides bien étranges , tout ces événements vont réunir ces 2 personnes.

    Une enquête haletante qui vont vous embarquer et vous tenir en haleine.
    😲😲😲

    Une fin qui va vous exploser le coeur le coeur. J’en avais des frissons. Un thriller à vous rendre dingue de curiosité, bien ficelé, bien écrit , une touche démoniaque.

    Je vous le conseille franchement, il est génial.
    Laissez vous emporter.

  • universpolars 20 mai 2021
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Violent. C’est de cette manière que je définis le ton qui nous enfourne dans cette histoire bien brûlante et sensible. Violent et pernicieux. Honnêtement, j’ai croché dès la deuxième page. Pourquoi ? La curiosité. Quoi ? C’est un vilain défaut ? Peut-être, mais je m’en tape, je voulais absolument savoir qui se cache derrière le fumier qui nous crache ces vilenies dès le départ.

    Je découvre cet auteur avec beaucoup d’intérêt. L’écriture, l’atmosphère et - surtout ! - les interactions entre les personnages sont saisissantes : style vif, maîtrisé ; atmosphère envahissante, incommodante et accaparante ; interactions animées, subtiles et éloquentes. L’épaisseur d’âme des personnages est franchement respectable ! J’adhère.

    Et il y a cette trame qui fait mal. Nous abordons ici le thème de la pédophilie et de l’enlèvement d’enfants. Ça touche, évidemment, et l’auteur en est incontestablement bien conscient. L’enfant, ici, en prend pour son grade.

    J’ai aimé suivre à la trace ce « couple » d’enquêteurs que l’auteur place sur notre chemin. Elle, issue de la criminelle, réservée et méfiante. Lui, issu de la gendarmerie, extraverti et tenace. Leurs enquêtes respectives initiales vont immanquablement les mener dans une même direction, vers un même but. Leurs investigations vont s’avérer être liées et il va falloir bosser ensemble. Étant donné que tout les oppose, à commencer par leurs méthodes, le spectacle et les fameuses interactions dont je parlais en deviennent franchement succulents !

    L’auteur déroule cette trame au sein d’un petit village de montagne qui nous ferait rebrousser chemin au premier contact. C’est sombre, lugubre, inhospitalier et même un peu inquiétant. Cette ancienne station thermale, mise à terre par la crise, va être contrainte de nous cracher d’ignobles souillures au visage à force d’être sondée par nos enquêteurs.

    La structure que l’auteur a choisi d’assembler pour élever l’énigme jusqu’à son dénouement est intéressante. Alexis Laipsker pose les pièces du puzzle devant nous, l’une après l’autre, totalement dans le désordre. Nous entrevoyons donc une image, mais elle reste incomplète et assez floue. Il ajoute ensuite quelques pièces supplémentaires, pour nous aider et titiller un peu notre jugeote, mais il finit par toutes les mélanger à nouveau, pour nous faire douter jusqu’au bout. L’auteur sait battre les cartes …

    Le dénouement est déchirant et surprenant à la fois. Je ne vais évidemment pas vous en parler. Dans ce bouquin, une fois de plus, la notion de justice est mise en cause - mon péché mignon ! Rendre justice ... Quelle épreuve difficile non ? Tout n’est pas strictement blanc ou noir, dans la vie. Et toutes ces nuances qui en découlent, en nombres infinis, rendent vraiment la tâche compliquée et délicate.

    Alexis Laipsker nous présente ici l’une de ces nuances, et je peux vous affirmer que ce n’est pas la plus simple à traiter ! La justice peut finalement engendrer bien des dilemmes, mais aussi générer, indirectement, des actions désespérées ...

    Bonne lecture.

  • kris_k 4 mai 2021
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Le mangeur d’âmes est le deuxième livre de l’auteur, mais c’est avec celui-ci que je découvre l’auteur, Alexis Laipsker.

    Tout d’abord parlons de la couverture, tout simplement magnifique, elle attire et donne envie de découvrir ce qu’il se cache derrière.

    Et puis le titre, accrocheur, et pour les amoureux du genre il est tout aussi attirant que la couverture.

    Et enfin parlons de l’histoire, Elisabeth Guardiano, commandant à la PJ va tout faire pour qu’on lui confie un dossier de double homicide assez violent, qu’on hésite à lui refiler. C’est donc avec ténacité qu’elle finira quand-même par décrocher ce dossier. Croyant être seul vers sa destination, le crime ayant lieu dans un village en montagne, elle va faire la rencontre de Franck de Rolan, enquêteur à l’OCDIP. Il est également sur le dossier qu’il croit lié à une autre affaire d’enlèvement d’enfant.

    Voilà un livre que j’ai beaucoup aimé lire, parce que dès les premières pages je me suis plongé dans cette histoire sans avoir un temps d’adaptation. Un livre ou j’ai eu l’impression de me retrouver littéralement sur les lieux avec les personnages.
    Les personnages qu’on découvre au fil des pages et qui sont assez attachants, j’ai beaucoup aimé ce jeu du chat et la souris entre Elisabeth et Franck, avec un humour qui amène un peu de légèreté dans cette histoire finalement assez dure.
    Pour moi un excellent deuxième livre ou je n’ai pas su deviner quoi que ce soit de l’histoire et d’un genre que j’aime beaucoup et qui me donne envie de lire son tout premier livre.

    Je remercie Babelio, les éditions Michel Lafon et surtout l’auteur Alexis Laipsker qui sans lui je n’aurai pas pu lire cette excellente histoire !

  • Charlène 7 avril 2021
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Dans un village de montagne reculé, on retrouve Élisabeth Guardiano et de Rolan, deux membres de la police, se retrouvant envoyés au même endroit, pour enquêter sur deux affaires différentes. Rapidement, ils se rendent compte de la nécessité de travailler ensemble. Derrière l’aspect très concret et réel de leurs enquêtes respectives, des choses dépassant l’entendement se produisent tout autour d’eux...

    L’écriture de l’auteur est fluide et très immersive. Le lecteur est rapidement connecté aux deux protagonistes et a envie de savoir ce qu’il va se passer. Tout au long de ma lecture, beaucoup de questionnements se sont posés : d’où viennent ces oiseaux qui tombent du ciel, que se passe-t-il réellement, part-on vraiment sur une explication surnaturelle, etc. Et quel plaisir de voir que les questions que l’on se pose trouvent une réponse au fur et à mesure de la lecture !

    J’ai apprécié le traitement du personnage de de Rolan. L’un des lieux communs du polar qui m’agace le plus -et je sais que je ne suis pas la seule- est la scène de sexe. Or là, quel plaisir de voir un auteur qui joue carrément du côté "dragueur lourd / beau gosse" avec le personnage masculin ! Ce côté "trop" fait justement que l’on s’attache au personnage en se disant : mais quelle caricature, ça fait du bien ! Élisabeth incarne un personnage féminin fort, qui se dévoile au fil des chapitres avec un lourd et douloureux passé, qui ne la rend que plus forte encore. Un très beau duo qui fonctionne à merveille.

    Et que dire de la fin. Bien ficelée et complètement surprenante ! Je me suis laissée prendre au piège et au jeu d’Alexis Laipsker qui vient explorer un sujet tellement sensible et d’actualité. Je n’en dévoilerais pas plus, ne voulant pas gâcher la surprise de votre lecture.

    Une chance d’avoir pu découvrir cet auteur et sa plume !

  • Killing79 1er avril 2021
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Depuis son entrée fracassante dans le monde de la littérature au début du siècle, le thriller français ne cesse d’agrandir sa famille. D’ailleurs, chaque année est pour moi l’occasion de découvrir un nouveau membre. Cette fois-ci, c’est le tour d’Alexis Laipsker, dont le premier roman n’était pas passé inaperçu.

    Dans un lieu isolé et glacial, deux enquêteurs se retrouvent face à une succession de meurtres macabres et mystérieux. La nature des crimes et les croyances qu’ils déclenchent, engendrent une atmosphère plutôt malsaine. A chaque scène, on est confronté à de nouvelles révélations qui accentuent la dramaturgie de l’enquête. On est dans le noir et on y reste.

    Pour ce qui est de la narration, autant vous dire tout de suite, cet auteur n’y va pas par quatre chemins. Le lecteur entre dans l’action sans préliminaires. Le contact avec les personnages se fait rapidement et l’ambiance est vite posée. Il n’essaye pas de d’approfondir le sujet et préfère se concentrer sur l’action. Son mot d’ordre est l’efficacité.

    Bercé par une plume simple et agréable, le rythme ne faiblit jamais. Les courts chapitres et les pages défilent pendant que le suspense monte. Je ne me suis pas ennuyé une seconde. Le scénario est parfaitement ficelé et le final déroutant est la hauteur de la tension du livre.

    Le premier contact avec cet auteur a donc été une réussite totale. Comme une gourmandise, je l’ai presque dévoré d’un trait, sans vraiment prendre le temps de respirer. « Le mangeur d’âmes » possède toutes les qualités d’un bon one-shot, mais si Alexis Laipsker avait dans l’idée de continuer avec Elisabeth, ce ne serait pas de refus ! J’ai pris un plaisir malsain à me plonger dans cette aventure machiavélique à ses côtés.

    https://leslivresdek79.wordpress.com/2021/04/01/640-alexis-laipsker-le-mangeur-dames/

  • meldev76 26 mars 2021
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Topissim !👑👑👑 je mets la couronne de ce mois de mars !♥️♥️♥️

    Belle découverte de l’auteur alexis_laipsker
    lemangeurdâmes editionsmichellafon
    Lecture conseillee par henri_loevenbruck que je remercie du coup !

    Un vrai vrai polar de polar !
    Des disparitions d’enfants, des meurtres sanglants dans une petite ville
    Un commandant de police et un capitaine de gendarmerie se retrouvent meles à cette histoire. Lui enquête sur des disparitions d’enfants elle sur les meurtres.
    Leurs enquêtes se mêlent, ils travaillent ensemble pour découvrir ce qu’il s est passé.

    Des fois, à force de lire des polars, thriller on a une idée 💡 de l’intrigue. Mais alors là ! Grosse surprise !
    Et moi qui me disait que cette chouette équipe d’enquêteurs pourraient être sympa pour d’autres intrigues ! Oula chuuuutttt !

    Bonne lecture à toutes et à tous !

  • Sylvie Belgrand 25 mars 2021
    Le mangeur d’âmes - Alexis Laipsker

    Le mangeur d’âmes va vous dévorer, mais avant ça, il va vous terrifier... et vous allez adorer ça !
    Pour ma part, j’ai lu ce thriller quasiment d’une traite. Alexis Laipsker a su combiner une enquête très intrigante et deux personnages très attachants qui, malgré leurs blessures respectives et l’horreur ne lâchent rien.
    C’est bien balancé, c’est rythmé, le suspense ne faiblit pas, bref, c’est un page turner comme je les aime.
    Un second roman, c’est toujours compliqué quand le premier a bien marché. Là, l’essai est incontestablement transformé. Alexis Laipsker entre dans la cour des grands.

    #LeMangeurDàmes #AlexisLaipsker #MichelLafon #livres #chroniques #lecture #polar #thriller #TueurEnSerie

    Le quatrième de couverture :

    " Il n’a pas crié. Ils ne crient jamais. "

    Certains secrets, pourtant bien gardés, s’avèrent parfois trop lourds à porter...

    Quand des disparitions d’enfants et des meurtres sanglants se multiplient dans un petit village de montagne sans histoire, une vieille légende nimbée de soufre ressurgit... Diligentés par leurs services respectifs, le commandant Guardiano et le capitaine de gendarmerie De Rolan sont contraints d’unir leurs forces pour découvrir la vérité.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.