Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Qui ? - Jacques Expert

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

11 #AvisPolar
5 enquêteurs
l'ont vu/lu
2 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

1994, Carpentras, résidence pavillonnaire du Grand-Chêne. Un jour de mars, Laetitia Doussaint, 10 ans, est violée et assassinée. L’auteur du crime ne sera pas identifi é. 2013. À la télévision, l’émission « Affaires non résolues » revient sur le drame de Carpentras. Quatre hommes sont devant leur écran. Tous les quatre habitaient le Grand-Chêne et faisaient partie du groupe qui a retrouvé Laetitia. Depuis dix-neuf ans, le souvenir de la fi llette, de son corps martyrisé, les hante. Ce soir-là, de 22 h 25 à 23 h 28, ils se souviennent. Leurs épouses également. Certains secrets remontent à la surface, des suspicions, des non-dits, des regrets. Au terme de l’émission, le voile sera levé. L’un d’eux est le coupable du viol et du meurtre de Laetitia. Mais qui ?

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • loeilnoir 14 mars 2022
    Qui ? - Jacques Expert

    En mars 1994, la petite Laetitia Doussaint, 10 ans est retrouvée violée et assassinée dans les bois, non loin du lotissement où elle réside, dans la banlieue de Carpentras. Un lotissement où tout le monde se connaît et partageait jusque là des moments de vie sympathiques. En 2013, l’émission télévisée « Affaires non résolues » revient sur le drame et reprend point par point le déroulement de l’enquête jusque là demeurée vaine. Derrière leur petit écran, ce sont quatre hommes et leurs proches qui se souviennent et revivent la soirée du drame. Ils connaissaient la petite victime et ont été suspectés à l’époque par les enquêteurs. Dix neuf ans plus tard, au terme de cette émission, le voile sera levé et le coupable démasqué.

    Le récit se déroule sur le temps de l’émission tv et décortique minute par minute les états d’âme de chacun des quatre protagonistes et leurs discussions tendues avec leurs épouses au sujet de l’affaire. Progressivement, on prend conscience que chacun a quelque chose à se reprocher : des non-dits, des doutes qui depuis de longues années pourrissent la vie de ces couples. Une chose est sûre, dans cette résidence, le viol et le meurtre de Laetitia ont considérablement marqué les esprits et bouleversé des vies.

    Qui ? est ma première lecture de Jacques Expert, ce qui me marque dans ce roman est le réalisme dans la description de ces familles de classe moyenne, les habitudes de vie perturbées par cet horrible évènement. Le récit est habilement construit : utiliser cette émission de tv pour faire parler les protagonistes, entrer dans leurs plus intimes pensées et semer le doute sur le coupable potentiel. Qui a tué Laetitia Doussaint ? Entre lenteur de l’enquête, erreur judiciaire, fausse piste, le suspense est maintenu tout au du récit, construit de chapitres relativement courts, rythmé par l’émission tv. Ce qui m’a dérangé est la pluralité des pensées des personnages : le narrateur est omniscient et l’on peut voir dans le même chapitre les réflexions du mari alterner avec celles de son épouse et cela sur l’espace de quelques lignes. La noirceur de certains personnages, blasés, sarcastiques et égoïstes est révoltante tout en étant réaliste. Si le dénouement est banal, la lecture de ce roman reste néanmoins agréable.

  • Asciena Rose 10 mars 2022
    Qui ? - Jacques Expert

    Le gros bémol du livre c’est qu’on sait tout de suite qui est le tueur/violeur de la petite, puisque c’est le personnage qui nous le dit dès le début du livre, dès lors l’intérêt du livre était quasiment perdu pour ma part, j’ai quand même terminé le livre, car ça se lit assez bien.

    L’autre petit défaut c’est que les autres suspects ressemblent tous plus ou moins au véritable tueur, ils ont un peu les mêmes caractéristiques familiales et psychologiques, si on met de côté que ce ne sont pas des psychopathes.

  • lartduthriller 6 octobre 2020
    Qui ? - Jacques Expert

    Une histoire peut-être tirée de faits réels ?
    Elle a beaucoup d’attrait à une histoire similaire dans les années 80, qui fait encore beaucoup de bruits aujourd’hui.
    C’est ça que j’ai aimé, ces 4 familles prisent dans la tourmente de la disparition, puis du meurtre de Laetitia Doussaint. L’affaire va bientôt être classée, mais il reste une chance de faire réagir l’assassin qui vit une vie douce et paisible ... Grâce à une émission de télé qui relate cette fameuse disparition, dont le meurtrier cour toujours. On passe le récit entre les hommes des familles concernés et on en arrive à une fin, si on se retrace le fil de l’histoire, qui était évidente depuis le début.

  • universpolars 12 mai 2020
    Qui ? - Jacques Expert

    Jacques Expert nous fait basculer dans une trame très noire, malsaine et bien perverse. Cette histoire, posée sur un amas d’injustices, nous force à nous retrancher dans un fort sentiment de dégoût.

    « Affaires non résolues ». Voilà l’émission qui va passer ce soir, à 22h30, à la télévision. Le viol et le meurtre d’une petite fille de 10 ans, commis en 1993 à Carpentras, en sera le thème. L’auteur, 20 ans après, n’est toujours pas identifié.

    En tant que spectateurs privilégiés, nous allons pouvoir observer quatre familles devant leur télévision respective, très attentives. Dans chacune de celles-ci se trouve un homme qui, à l’époque des faits, faisait partie du groupe qui a découvert le corps de la petite. L’un de ces individus est l’auteur de ces atrocités et, 20 ans après, le voile va enfin être levé lors de la diffusion de ce programme. Tension extrême !

    Nous allons suivre - vivre ! - les minutes de cette rubrique criminelle, mais aussi nous retrouver projetés dans le passé, par quelques flash-backs, nous faire l’oreille attentive de discussions provenant de devant et derrière l’écran. Bref, nous allons vivre cet événement par le reportage, mais aussi au travers des réminiscences de ces acteurs-spectateurs, qui n’oublient pas, doutent encore énormément, ont soufferts pour certains et compatissent pour d’autres. L’un d’eux sait, forcément, et nous aussi. Nous sommes à ses côtés, avec sa femme. Il nous dégoûte.

    La structure de l’intrigue, peu banale, est remarquablement bien assemblée. Jacques Expert nous colle à des personnages qui ne disent pas vraiment tout, qui soupçonnent à nouveau ou s’interrogent encore face à ces faits ou ces souvenirs qui remontent à la surface, comme des bouées invariablement poussées par Archimède, l’une après l’autre.

    Une stratégie minutieuse a été fomentée ce soir-là. Nous vivons une sorte d’échéance, c’est très tendu. L’auteur a trouvé un moyen stylistique fort ingénieux pour nous appâter. L’intrigue expire ce soir-là, on le sent, c’est indéniable. Bien vu !

    L’auteur a réussi à m’enfouir corps et âme dans cette vieille affaire. Oui, c’est vrai, ces faits sont censés toucher toute personne normalement constituée mais, sans pouvoir me l’expliquer clairement, je me suis senti impliqué par cette tranche du passé.

    Ce doute contagieux, qui hante et accable une bonne partie de ces protagonistes, va vous démanger jusqu’à l’irritation dans ce roman épidermique.

    Bonne lecture.

  • Belette 15 octobre 2019
    Qui ? - Jacques Expert

    En 1994, la jeune Lætitia Doussaint a disparu. On retrouve son corps : elle a été violée et assassinée.
    10 ans plus tard, une émission de télévision revient sur cette affaire car d’ici quelques mois, il y aura prescription. 4 hommes regardent cette émission avec leurs épouses. Ils habitaient le quartier où résidait la famille de Lætitia et tous la connaissait bien. L’un d’entre eux est le coupable….
    Qui ?

    Un thriller psychologique simple et efficace à la fois. C’est un huis-clos addictif avec des chapitres courts. Le roman dure 1h, le temps que dure l’émission sur près de 380 pages.
    C’est un roman à la construction originale. On suit tour à tour les différents protagonistes de cette affaire ainsi que leurs épouses et l’on découvre peu à peu leurs caractères, les liens qu’ils avaient avec la petite Lætitia, leurs secrets, mais aussi des épisodes pas toujours très glorieux de leurs passés.
    Parallèlement, on a 2 types de chapitres intitulés « Lui » ou « Elle », où là ce sont l’assassin et son épouse qui parlent. L’assassin qui se croit au final hors de danger et son épouse qui a tout découvert et qui, à l’aide de la police, va aider cette dernière à le confondre.
    On devient téléspectateur de l’émission de télévision, un peu comme dans Faites entrer l’accusé, sauf qu’ici vous avez en plus ce que les témoins pensent, ce dont ils se souviennent et qui n’a pas été dit.
    L’auteur a le don d’embrouiller les pistes, et comme d’habitude, je me suis faite avoir. L’auteur a l’art de distiller des indices tout au long de ce roman, par ci par là. De ce fait, j’ai soupçonné tour à tour les 4 hommes pour différentes raisons et lorsque mon choix s’est arrêté sur un personnage en particulier, j’étais persuadée que c’était bien lui, mais non !
    Seul petit bémol, je m’attendais à une fin peut-être un peu plus « tordue ».
    Outre la manipulation et les relations de couple, Jacques Expert dénonce aussi le pouvoir des médias et parfois l’emballement de la machine judiciaire.

    Bref, j’ai beaucoup aimé !

  • cortes paco 19 août 2019
    Qui ? - Jacques Expert

    L’histoire d’un quartier tranquille où tout bascule le jour où une petite fille issu de ce quartier est violé et assassiné, l’un des habitants est arrêté puis relâché faute de preuves.

    19 ans après un documentaire sur l’affaire de la petite fille passe à la TV, nous voilà donc avec l’assassin devenu retraité et grand père avec sa femme à ses cotés.

    Nous assistons également à la situation familiale et au caractère de chacun de cette bande d’ami dont fait parti l’assassin, tout du long nous nous plongeons dans l’enquête.

    Ca a été le premier livre que j’ai lu de Jacques expert que j’ai lu et je n’ai pas été déçu.

    Un petit point en moins pour la fin qui a été trop vite baclé mais sinon j’ai adoré.

  • byunssiii 8 août 2019
    Qui ? - Jacques Expert

    Ici on suit la diffusion d’un reportage en 2013 sur le meurtre non résolu de Laetitia, une petite fille morte en 1994. La particularité est que lors de la diffusion on va suivre quatre couples dont l’un des hommes est le meurtrier. On suit certains couples ainsi que le tueur et sa femme, dans des chapitres nommés "Lui" et "Elle" que j’ai trouvé tout aussi originale que l’histoire. On enquête à notre tour, on doute et on se perd dans les informations.
    C’est un livre que j’ai repris deux fois, avec presque un an entre deux, car j’ai trouvé que l’intrigue avançait lentement et que le doute était trop mis en avant. On passe d’un suspect à l’autre, d’un indice à l’autre, et je me suis perdue. Certains couples se ressemblent fortement et j’avais toujours du mal à savoir qui était qui ou qui était la femme de telle personne.
    La fin m’a surprise. J’avais mon idée du tueur et l’épilogue m’a laissé véritablement perplexe, tout comme l’ensemble de l’histoire au final.

  • Annec 10 mai 2019
    Qui ? - Jacques Expert

    Carpentras. Nous assistons à l’intimité de plusieurs couples pendant la diffusion d’une émission de « l’affaire non élucidée », minute par minute. Cette affaire les concerne tous directement ou indirectement car ils connaissaient tous la victime et sa famille. Chacun avait participé à la recherche de la petite disparue, et partagé la douleur des parents.
    L’affaire remonte à 19 ans dans une banlieue « les grands chênes », une banlieue populaire de Carpentras. En 1994, Laetitia Doussaint une petite fille d’une dizaine d’années a disparu alors qu’elle voulait aller acheter des crayons de couleurs. Après une mobilisation spontanée et impliquée du voisinage pour les recherches, elle a été retrouvée dans les bois environnants, violée et assassinée. Mais le criminel n’a pas pu être identifié depuis, malgré de forts soupçons. On est presque certain néanmoins qu’il s’agit de quelqu’un de l’entourage proche de la famille de la victime.
    Aujourd’hui en 2013, devant leur poste de télévision, quatre couples scrutent l’émission avec émotion. Monsieur et Madame Vasseur, Monsieur et Madame Bidault, Monsieur et Madame Lemoual, et Monsieur et Madame Doussaint (l’oncle et la tante de la fillette), les proches des parents de Laetitia à l’époque du drame, revivent le fait divers de A à Z. Ils en ont tous été marqués d’une manière ou d’une autre.
    Durant l’enquête, les quatre hommes avaient été soupçonnés les uns après les autres sans résultats. Un climat délétère a intoxiqué les relations amicales de ces Depuis, suite à cette affaire leur vie a évolué : certains ont changé de quartier, d’autres ont sombré dans la dépression, d’autres encore refaire leur vie autrement.
    Mais ce soir, la diffusion de cette émission « affaire non élucidée » met en émoi l’épouse du véritable coupable resté impuni : après des années de doutes, elle vient toute juste de dénicher la preuve de son crime. Ce soir ou jamais, avec la connivence de « Grosse Tête », le commissaire en charge de l’enquête, celle-ci doit mettre au pied du mur son criminel de mari pour le faire avouer.
    Lequel de ces hommes a pu commettre un tel forfait ?
    MON AVIS
    Le hasard de la médiathèque m’a conduite à cet auteur notoire sans pour autant l’avoir jamais lu. Avec cette première lecture de son cru, j’ai été séduite par un scénario original selon moi. Une histoire ô combien répandue dans les médias à la rubrique des faits divers : l’enlèvement d’une fillette, victime d’une agression sexuelle suivie d’un meurtre.
    UNE CONSTRUCTION NARRATIVE ORIGINALE
    Le contenu du prologue paraît en dévoilé trop ; mais non, il pose avec perfection les jalons. Parfois inutile, celui-ci éclaire judicieusement le roman.
    Son annonce est directe : un criminel impuni après tant d’années vit tranquillement dans son pavillon avec sa famille. La vie a suivi son cours pour lui. On ne sait pas à quoi s’attendre avec cette donnée, puisque l’émission porte sur une affaire non élucidée. Trop de révélations ? Alors on s’interroge de savoir comment une seule émission va parvenir à faire arrêter un criminel, dix-neuf ans après. Les chapitres s’enchainent ensuite, et alternent le vécu de chaque couple depuis l’affaire de la disparition de Laetitia.
    Le lecteur va se demander si sa connaissance de certains indices ne va pas rompre le charme du suspens. Et bien, non ! On sait que le criminel court après tant d’années ; et que son épouse tient à ce qu’il regarde l’émission pour recueillir et saisir le moindre trouble.
    Mais parallèlement, le lecteur partage le secret de son épouse qui a découvert sa culpabilité sa détermination à le faire arrêter. Lui, ignore la clairvoyance de sa femme qu’il sous-estime.
    Et là, le suspens repose sur le procédé qu’elle va utiliser pour qu’il se trahisse. Et surtout, va-t-il se trahir ?
    UNE SOIREE DEVANT LA TELEVISION
    Le roman se cantonne au récit d’une soirée durant la diffusion d’une émission populaire, minute par minute à partir de 22 h 25, pour s’achèver à 23H30. Très bien argumenté comme les émissions du genre, l’ordre chronologique de l’affaire est respecté et relaté : de la disparition aux avancées de l’enquête. Aguerri à cet exercice télévisuel, l’auteur nous procure l’impression réelle d’assister à une émission de cet acabit, un style aujourd’hui bien prisé au vu de leur nombre important.
    On se retrouve dans le salon avec dans ces couples, chaque téléspectateur troublé d’un passé toujours vif à l’esprit, commente les images. Le lecteur, lui, sait que le coupable est l’un de ces hommes, mais lequel ? Il tente alors, de le dénicher et effectue donc un travail de réflexion… de doute, de suppositions… avec les éléments soumis.
    Dans leur canapé, le vécu et le ressenti de chacun sont relatés à la troisième personne. Au fur et à mesure des différents passages de l’émission sur l’enquête, des procédures, des auditions des témoins, on analyse le souvenirs de leur propres actions et réactions. Les observations et remarques de leurs épouses de l’époque sont aussi rapportées.
    Et au milieu de ces chapitres narratifs, s’en insèrent d’autres intitulés « Elle », ou « lui » à la première personne. Ils affichent les pensées du coupable imperturbable devant les images d’un passé qui ne lui laissent aucun remords. Il s’ignore démasqué par son épouse, qui, elle a mis au point un stratagème pour tenter de le faire craquer… Lequel de ces hommes est-il ?

  • Morgane 2 avril 2019
    Qui ? - Jacques Expert

    Coup de cœur !
    J’ai adoré cette nouvelle lecture de Jacques Expert, après Hortense et La Femme du monstre. Si l’intrigue peut paraître classique en polar, le récit est lui très original : 19 ans après un crime atroce resté impuni, une émission de télévision retrace l’enquête et réunit alors, chacun dans son salon, quatre couples mêlés de près à l’affaire. L’un des maris est coupable, sa femme vient de s’y résigner... Chaque narrateur fait avancer le lecteur dans sa connaissance de l’affaire, on ne découvrira l’identité du monstre qu’à la toute fin, lors d’une ultime révélation... quel final !!

  • Eli Zabeth 22 mars 2019
    Qui ? - Jacques Expert

    1994, Carpentras, résidence pavillonnaire du Grand-Chêne. Un jour de mars, Laetitia Doussaint, 10 ans, est violée et assassinée. L’auteur du crime ne sera pas identifié. 2013. À la télévision, l’émission « Affaires non résolues » revient sur le drame de Carpentras. Quatre hommes sont devant leur écran. Tous les quatre habitaient le Grand-Chêne et faisaient partie du groupe qui a retrouvé Laetitia. Depuis dix-neuf ans, le souvenir de la fillette, de son corps martyrisé, les hante. Ce soir-là, de 22 h 25 à 23 h 28, ils se souviennent. Leurs épouses également. Certains secrets remontent à la surface, des suspicions, des non-dits, des regrets. Au terme de l’émission, le voile sera levé. L’un d’eux est le coupable du viol et du meurtre de Laetitia. Mais qui ?

    Si on cherche un polar d’action, on risque certainement d’être déçu… L’histoire tourne autour d’un voisinage « scotché » devant une émission de reportage télé qui revient sur cette affaire de viol et meurtre d’une petite voisine âgée il y a 19 ans… On les découvre chacun leur tour, ils se souviennent, on les soupçonne, on les suspecte, on commence à les cerner, on pense avoir trouvé le coupable… Il faut attendre la fin pour le démasquer. Un bon thriller, où s’enlacent le passé et le présent, d’une écriture fluide et efficace.

    https://littelecture.wordpress.com/...

  • celitterature 21 mars 2019
    Qui ? - Jacques Expert

    Qui ne s’est jamais demandé au cours d’une émission télévisée qui revenait sur une affaire criminelle, si le coupable, des témoins où des victimes ne pouvaient pas se trouver devant leur petit écran ce jour-là ? C’est ce qui a du traverser l’esprit de Jacques Expert en rédigeant ce roman. Dans cet ouvrage, quatre hommes se retrouvent seuls où avec leur épouse devant une émission revenant sur le meurtre et le viol d’une enfant de 10 ans dans leur quartier. Les faits remontent à dix-neuf ans mais sont encore très présents dans l’esprit des protagonistes de l’histoire. Tous voisins des parents de la petite Laetitia, ils ont participé aux recherches pour la retrouver, ont été interrogés par la Police, par les médias de l’époque… Mais le coupable n’a jamais été retrouvé et pourtant il demeure parmi toutes les personnes présentes devant leur télévision le soir de l’émission.

    Une fois de plus, le roman de Jacques Expert m’a tenu en haleine plusieurs soirées, et à chaque fois c’était un supplice que de devoir refermer le livre avant de savoir la fin. Tour à tour j’ai émis des suppositions, que j’ai vu ensuite réduite à néant, pour suspecter ensuite d’autres personnages principaux de l’histoire et ce, jusqu’à la fin de l’ouvrage. Comme d’habitude, avec cet auteur, on ne voit rien venir, et encore moins la fin. De par son métier de journaliste, l’histoire semble encore plus réel et nous immerge complètement dans les faits criminels. On a l’impression de suivre une enquête qui s’est réellement passé, d’être en train de suivre nous-même cette émission TV et d’être comme tous les voisins des parents de la petite fille, en plein doute concernant l’assassin de leur fille.

    Un livre que je vous recommande donc vivement, car pour moi, Jacques Expert est une valeur sûre en tant qu’auteur et à chaque fois ne me déçoit jamais dans ses romans.

    https://celitteratureofficiel.wordpress.com/2019/03/21/litterature-qui/

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.