Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

La Casa de Papel - saison 3

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

3 #AvisPolar
4 enquêteurs
l'ont vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Après avoir pris la fuite avec un milliard d’euros provenant de la Fabrique Nationale de la Monnaie et du Timbre, le Professeur reçoit un appel : l’un des membres de la bande a été capturé. Le seul moyen de lui venir en aide tout en protégeant la location secrète des autres est de tous les réunir pour réaliser un nouveau braquage, le plus grand casse jamais imaginé.


Voir en ligne : Voir la critique d’AVoir-ALire

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En VOD, SVOD ou Streaming

En DVD ou Blu-Ray

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • Des plumes et des livres 7 février 2021
    La Casa de Papel - saison 3

    Malgré une deuxième partie un peu moins prenante que la première, je me lance les yeux fermés dans la troisième partie de cette série dont tout le monde parle.

    On retrouve nos petits braqueurs dans une retraite sympathique dans des lieux paradisiaques. Si le premier épisode de la première partie était long et m’aurait fait manqué la série entière, le premier de la partie 3 est dégoulinant de mièvrerie et de faux-romantisme… Bref, je me suis dit que c’était parti sur le même schéma, donc je m’accroche et regarde la suite.

    Mais en fait, si le second braquage a lieu c’est pour libérer Rio qui avait eu la bonne idée d’utiliser un téléphone GPS pour contacter sa belle (il est très malin le mec…). Donc forcément, avec tous les couples dans le groupe, les romances, disputes etc. sont légion.

    Berlin n’est plus, bonjour Palerme ! Il n’y a que dans les deux derniers épisodes que j’ai pu l’encadrer. Mais dans les flashbacks, il est détestable au plus haut point et n’a pas la prestance et le charisme de feu-Berlin.

    Raquel est devenue Lisbonne (je ne comprends toujours pas les noms de ville alors qu’on connaît leur véritable identité…) et donc le Professeur aussi a le droit aux remous d’une vie de couple. Si j’appréciais assez la relation entre ces deux-là dans les deux premières parties (les amants / adversaires c’est toujours sympa), là j’en ai eu ma claque… Ça se chamaille pour des broutilles au risque de compromettre la mission, j’ai l’impression que Lisbonne découvre le caractère du Professeur alors que ça fait plus d’un an qu’elle vit avec lui. Bref.

    Et que dire de Bogota et Marseille ? Déjà j’aimerais comprendre comment ils recrutent dans ce groupe ? Il manque des braqueurs, hop, en voilà des nouveaux. Bogota est aussi discret qu’Oslo en son temps. Marseille, à l’extérieur, demeure un véritable mystère…

    Raquel n’est plus dans la police, il lui faut donc une remplaçante en la personne d’Alicia Sierra. Alors, si je déteste Palerme, celle-là est un cran au-dessus. Je ne sais pas vous, mais il y a des personnages c’est physique. Dès que je les vois, j’ai envie de tout casser. Alicia fait partie de ceux-là. Obligée de supporter ses scènes pour comprendre un minimum l’épisode mais j’avais envie de zapper. Elle est vulgaire et perverse à un point…

    La partie 3 serait-elle la partie de trop ? Quand on y réfléchit, les parties 1 et 2 constituaient un arc avec un début, un milieu et une fin. On aurait pu en rester là. Mais non, ça marche, alors on poursuit. Comme le plan n’est pas du Professeur et donc pas pensé de la même manière, cette deuxième prise d’otages est un peu bancale et le serpent se mord la queue…

    Hormis Nairobi dont j’apprécie toujours autant le personnage et Stockholm dont l’évolution est merveilleuse, c’est vraiment une déception pour cette partie.

    Je vais quand même me coltiner la quatrième partie, savoir où tout ça va mener mais je suis moins motivée…

    https://desplumesetdeslivres.wordpress.com/2020/04/26/serie-netflix-la-casa-de-papel-partie-3/

  • Virginie 2 octobre 2019
    La Casa de Papel - saison 3

    Une saison 3 n’était pas nécessaire. Les 2 premières saisons étaient captivantes et intéressantes, la suite est pour ma part moins bien. A voir si la 4eme saison termine en beauté !

  • Sangpages 22 août 2019
    La Casa de Papel - saison 3

    J’attendais cette nouvelle saison avec impatience, mais aussi beaucoup d’inquiétudes...Une série supposée avoir une fin dont une suite apparaît, sous prétexte d’un grand succès, c’est toujours à prendre avec des pincettes.
    Tellement adoré la saison 1 & 2 que j’étais même au point de me demander si j’allais m’attaquer à cette saison 3 histoire de ne pas être déçue, mais je suis faible (oui, oui, je te jure 😜) et le 19 juillet, date de la sortie, j’étais derrière ma TV...
    Verdict ?
    Arghhh ça va être dur de t’expliquer parce que tu le constateras direct, je me contredis complètement.
    C’est du réchauffé c’est certain. On reprend la même trame et on recommence. Un nouveau braquage, une nouvelle préparation derrière des bancs d’école, de nouveaux personnages qui apparaissent alors que sans cette suite non prévue, on aurait dû les voir plus tôt. Des clichés à la pelle. Des incohérences ou des actes franchement limite impossibles.
    Mais...
    Il y a bien sûr un mais, puisque je t’ai dit que j’allais me contredire...
    Tu seras tellement heureux de retrouver ces personnages forts auxquels tu t’es attaché lors des premières saisons. Tu seras tellement aux anges de retrouver ce rythme incomparable, cette esthétique hors-norme, ce truc difficile à expliquer, que tu resteras scotché derrière ton écran avec l’envie de tout avaler goulûment.
    Faut dire qu’ils ont rudement bien réussi à manager le truc.
    Des flash-back te feront revenir sur l’avant même du premier casse et ce n’est clairement pas dénué d’intérêt. Cela t’apportera de bons compléments à la compréhension.
    Le nouveau braquage est aussi spectaculaire que le premier avec ce petit goût supplémentaire qu’est le support de toute une population qui voit désormais cette bande comme l’image, l’icône même d’une rébellion. Ce n’est pas dénué de sens et pour ma part, cet aspect-là me plaît bien (c’est mon côté anarchique qui ressort 😜)
    Tout se passe plutôt bien... c’était sans compter l’arrivée d’un nouveau personnage. La nouvelle négociatrice Alicia Sierra qui, bien entendu, remplace Raquel Murillo qui est passé du côté obscur de la force. Ils devront faire face à un être machiavélique qui pourrait bien être capable d’avoir, à chaque fois, un coup d’avance sur le Professeur...
    L’émotionnel prend alors le dessus et arrive comme un train lancé à pleine vitesse. Tu vas frémir, tu vas pleurer, tu vas te retrouver à crier des "Oh non pas ça", des " C’est pas possible" ou des "Allez vas-y" car ils ont réussi le tour de main de faire de cette nouvelle histoire, de ce nouveau braquage, quelque chose de plus. Quelque chose qui ne va pas forcément aller là où tu pensais, quelque chose qui va te surprendre, mais surtout quelque chose qui va te laisser une frustration terrible à la dernière image de cette saison, quelque chose qui te ferait donner toute la réserve d’or de la banque d’Espagne pour pouvoir directement voir la saison 4 qui est (comme c’était le cas pour la saison 1 & 2) la suite directe.
    Prépare-toi donc à devoir attendre...et on ne sait pas encore combien de temps…(d’ici la fin de l’année, semble-t-il) pour pouvoir sortir de cette frustration. Tu peux aussi attendre que la 4 sorte avant de voir la 3, ce sera mieux pour ta santé ou sinon fais-toi prescrire quelques anxiolytiques par ton médecin.😜
    Tu l’as compris, je me suis encore une fois fait avoir par cette série. Une suite qui ne devait pas être et ouais même si ma raison me fait dire qu’il y a des trucs qui ne jouent pas, j’ai clairement surkiffé et c’est possible qu’il en sera de même pour toi !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.