Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Parasite - Bong Joon-ho

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

3 #AvisPolar
3 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Toute la famille de Ki-taek est au chômage, et s’intéresse fortement au train de vie de la richissime famille Park. Un jour, leur fils réussit à se faire recommander pour donner des cours particuliers d’anglais chez les Park. C’est le début d’un engrenage incontrôlable, dont personne ne sortira véritablement indemne…

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En DVD ou Blu-Ray

  • Acheter sur Cultura

Galerie photos

Vos #AvisPolar

  • Polars urbains 1er décembre 2019
    Parasite - Bong Joon-ho

    Palme d’or méritée. Une belle arnaque par une famille de chômeurs chroniques mais non dénuées d’ambition et d’imagination. Les ficelles peuvent paraître un peu grosses mais comme on le sait, les arnaques les plus osées sont souvent les plus efficaces. Tout irait assez bien pour la famille Ki-taek jusqu’à ce que les choses s’emballent, pas pour le meilleur… Une somptueuse ville, un bunker et des personnages pas très recommandables. Difficile d’en dure plus sans gâcher le plaisir et l’intrigue. C’est joyeusement déjanté et assez gore. A voir absolument.

  • LeahBookAddict 13 février 2020
    Parasite - Bong Joon-ho

    Curieuse de voir le film coréen qui a eu tant d’Oscars cette année !

    Heu ...un méchant coup de cœur pour ce film, j’ai été subjugué par son originalité et ce genre de thriller que je n’avais jamais vu ailleurs 😅
    Un message fort et un suspense à couper le souffle
    A voir de toute urgence

  • 1001histoires 22 avril 2020
    Parasite - Bong Joon-ho

    Au début ce film fait penser à une chronique sociale et familiale. Il y a des familles riches en Corée mais aussi des pauvres que le chômage oblige à toutes sortes de combines. La famille Ki-taek fait sourire, sa débrouillardise est un peu excessive mais elle est quand même sympathique bien qu’un peu ... parasite. La riche famille Park y trouve finalement son compte. Et puis il y a de la place dans leur somptueuse maison ( une maison qui est presque un personnage à part entière, rutilante au dessus, très sombre au dessous ).

    Et puis tout bascule dans le tragique, une pluie diluvienne, un coup de sonnette qui marque le retour d’un personnage oublié. Le film devient plus cruel, le suspense monte d’un cran, le spectateur est tenté de sourire, finalement tous va s’arranger, la famille Ki-taek a sans doute un plan pour s’en sortir, comme toujours. Et puis la garden-party s’annonce le mieux du monde pour clore ce film ...

    Bong Joon-Ho parle de la Corée, à la fois de manière subtile et excessive. Il nous montre des coréens émouvants. Chaque plan choisi avec minutie a un sens évident au premier abord mais contient une multitude de messages qui rendent ce film d’une richesse inouïe.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.