Polars urbains

Polars Urbains

Blogger, amateur de polars urbains, de BD... Inconditionnel de Simenon et de Maigret.

LIVRES

0 livres à lire

0 livres lus

5 livres notés

7 avis de livre

BD

0 BD à lire

1 BD lues

5 BD notées

3 avis de BD

Films

0 films à voir

0 films vus

5 films notés

5 avis de films

Séries TV

0 séries à voir

0 séries TV vus

1 séries TV notées

1 avis de séries TV

Avis

  • 5 derniers
  • Livres
  • BD
  • Films
  • Séries
  • News

Nous rêvions juste de liberté - Henri Loevenbruck

Ceci est la reprise de ma chronique sur Babelio « Parti de rien comme un vrai zonard, t’as toutes les chances d’arriver nulle part… » chantait Higelin dans Banlieue Boogie Blues. C’est un peu l’histoire d’Hugo, dit Bohem, parti de Providence pour une longue ballade à moto à travers le pays. Il y connaîtra diverses ivresses, la vitesse, les rencontres, les clubs de bikers (MC), quelques bastons et pas mal de substances… Et quelques bêtises en plus. Quant à la liberté qu’il trouvera au bout de la route, on laisse le lecteur arriver à la toute dernière page pour la découvrir. Car ce road movie (road novel (...)

Lire la suite

Pépé le Moko - Julien Duvivier

Un univers à la Francis Carco - mauvais garçons, filles de joie, flics - pour un grand film. jean Gabin, héros magnifique, partage la vedette avec la Casbah d’Alger dans ce film policier et romantique. On pense à Casablanca bien sûr. Pour Gabin, bien évidemment, qui ne faisait pas encore du Gabin, mais aussi pour Mireille Balin (grande actrice avant sa descente aux enfers), Fréhel (autre destin tragique) et tous les seconds rôles.

Lire la suite

Le Chien jaune

Beaucoup a été dit sur ce magnifique roman de Simenon : énigme parfaite, atmosphère humide et froide dans un Concarneau inquiétant, noirceur absolue… Et déjà les notables de provinces si peu fréquentables. Mais c’est la compassion et l’humanité qui l’emporteront grâce à un Maigret parfaitement dans son rôle de « raccommodeur de destinées ». Les amateurs de séries télévisées regarderont la version noir et blanc tournée par Claude Barma en 1968 (période Jean Richard), certainement l’une des meilleures adaptations d’un roman de Georges (...)

Lire la suite

L’intégrale : Le petit bleu de la côte ouest - O dingos, ô chateaux - La position du tireur couché - Griffu

Tardi a illustré trois romans de Manchette (La position du tireur couché, Le petit bleu de la côte ouest, Ô dingos, ô châteaux) et conçu avec lui un album original (Griffu). C’est à mon avis ce dernier qui est le plus réussi, la collaboration entre le dessinateur et le romancier ayant parfaitement fonctionné. Pour les autres, c’est un peu différent : Tardi suit les romans à la lettre, se contente de les découper comme un scénario pour les illustrer avec le talent qu’on lui connaît. L’histoire est là et on y croit mais il manque le souffle que l’on trouve chez Griffu. Mais attention, cela reste quand même (...)

Lire la suite

Le coup de Prague - tome 1 - Le coup de Prague (édition spéciale)

Magnifique ouvrage de Jean-Luc Fromental (grand scénariste, partenaire de Floc’h pour plusieurs BD) et Miles Hyman, qui excelle à dessiner décors et personnages de l’après-guerre. Le scénario mêle habilement l’histoire avec un grand H et la fiction, relatant la visite (mission ?) de Graham Greene à Vienne dans la cadre de la préparation du tournage du « Troisième homme ». Une bonne restitution de l’atmosphère délétère d’une ville alors partagées entre quatre puissances occupantes. Avec en plus quelques considérations fort pertinentes sur le réseau Philby et les ambiguïtés de Greene. Du grand art (...)

Lire la suite

Nous rêvions juste de liberté - Henri Loevenbruck

Ceci est la reprise de ma chronique sur Babelio « Parti de rien comme un vrai zonard, t’as toutes les chances d’arriver nulle part… » chantait Higelin dans Banlieue Boogie Blues. C’est un peu l’histoire d’Hugo, dit Bohem, parti de Providence pour une longue ballade à moto à travers le pays. Il y connaîtra diverses ivresses, la vitesse, les rencontres, les clubs de bikers (MC), quelques bastons et pas mal de substances… Et quelques bêtises en plus. Quant à la liberté qu’il trouvera au bout de la route, on laisse le lecteur arriver à la toute dernière page pour la découvrir. Car ce road movie (road novel (...)

Lire la suite

Le Chien jaune

Beaucoup a été dit sur ce magnifique roman de Simenon : énigme parfaite, atmosphère humide et froide dans un Concarneau inquiétant, noirceur absolue… Et déjà les notables de provinces si peu fréquentables. Mais c’est la compassion et l’humanité qui l’emporteront grâce à un Maigret parfaitement dans son rôle de « raccommodeur de destinées ». Les amateurs de séries télévisées regarderont la version noir et blanc tournée par Claude Barma en 1968 (période Jean Richard), certainement l’une des meilleures adaptations d’un roman de Georges (...)

Lire la suite

Prendre les loups pour des chiens - Le Corre Herve

Pas envie d’en dire du mal, mais pas envie du dire du bien non plus... Pour moi, ce n’est pas vraiment un polar, plutôt un roman d’action, sans grand suspense. Dommage, c’est bien écrit, il y a des personnages bien typés, l’atmosphère de la Haute-Lande est plutôt étouffante et bien vue... Mais je n’ai pas vraiment accroché.

Lire la suite

Tu ne perds rien pour attendre - Janis Otsiemi

Pas mal mais Janis Otsiemi a perdu beaucoup du mordant de ses premiers romans parus chez Jigal. Il est beaucoup moins irrévérencieux aussi. C’est dommage ! Que ceux qui auront apprécié « Tu ne perds rien pour attendre » se précipitent sur « African tabloid » ou « Les chasseurs de lucioles ». C’est le vrai Janis, un homme brillant et attachant qui ira loin. http://www.polarsurbains.com/2016/04/guerre-des-polices-a-libreville.html

Lire la suite

Du polar - François Guérif

Excellent livre, indispensable. Il ne quitte pas ma table de travail !

Lire la suite

L’intégrale : Le petit bleu de la côte ouest - O dingos, ô chateaux - La position du tireur couché - Griffu

Tardi a illustré trois romans de Manchette (La position du tireur couché, Le petit bleu de la côte ouest, Ô dingos, ô châteaux) et conçu avec lui un album original (Griffu). C’est à mon avis ce dernier qui est le plus réussi, la collaboration entre le dessinateur et le romancier ayant parfaitement fonctionné. Pour les autres, c’est un peu différent : Tardi suit les romans à la lettre, se contente de les découper comme un scénario pour les illustrer avec le talent qu’on lui connaît. L’histoire est là et on y croit mais il manque le souffle que l’on trouve chez Griffu. Mais attention, cela reste quand même (...)

Lire la suite

Le coup de Prague - tome 1 - Le coup de Prague (édition spéciale)

Magnifique ouvrage de Jean-Luc Fromental (grand scénariste, partenaire de Floc’h pour plusieurs BD) et Miles Hyman, qui excelle à dessiner décors et personnages de l’après-guerre. Le scénario mêle habilement l’histoire avec un grand H et la fiction, relatant la visite (mission ?) de Graham Greene à Vienne dans la cadre de la préparation du tournage du « Troisième homme ». Une bonne restitution de l’atmosphère délétère d’une ville alors partagées entre quatre puissances occupantes. Avec en plus quelques considérations fort pertinentes sur le réseau Philby et les ambiguïtés de Greene. Du grand art (...)

Lire la suite

Blacksad, tome 5 : Amarillo

Pour ceux qui n’aiment pas le principe de la fable et les animaux anthropomorphes, oubliez Blacksad. Pour les autres, précipitez-vous sur Amarillo et sur tous les albums de Diaz Canales et Guerido ! John Blacksad, c’est Canardo avec la (grande) classe et l’élégance en plus. Pour le côté sombre et désabusé, ils sont assez semblables ! Amarillo est une sorte de road-movie en BD avec incursion dans le monde du cirque. Il y a beaucoup de couleur jeune, c’est très beau. Le tirage de tête est encore plus beau (...)

Lire la suite

Pépé le Moko - Julien Duvivier

Un univers à la Francis Carco - mauvais garçons, filles de joie, flics - pour un grand film. jean Gabin, héros magnifique, partage la vedette avec la Casbah d’Alger dans ce film policier et romantique. On pense à Casablanca bien sûr. Pour Gabin, bien évidemment, qui ne faisait pas encore du Gabin, mais aussi pour Mireille Balin (grande actrice avant sa descente aux enfers), Fréhel (autre destin tragique) et tous les seconds rôles.

Lire la suite

Que Dios Nos Perdone - Rodrigo Sorogoyen

Du noir et du très noir ! Deux flics madrilènes plutôt perturbés dans leur vie personnelle et moyennement sympathiques traquent un violeur et tueur en série de vielles dames. Tout cela sur fond de visite papale et de manifestations politiques (nous sommes en 2011, année des JMJ et de la percée des Indignés). Le cinéma espagnol ne se limite pas à Almodovar et le film de genre existe (j’avais adoré La isla minima l’an dernier). Tout comme dans l’excellent Le Caire confidentiel de Tarik Saleh, Rodrigo Sorogoyen mêle habilement enquête policière et étude sociétale… Qui plus est, il n’épargne rien au (...)

Lire la suite

Kóblic - Sebastián Borensztein

Un bon polar sur les heures noires de la dictature argentine, traité façon western. Peut-être un peu facile mais le thème de la culpabilité est en permanence présent. Darin est impressionnant, comme toujours. A voir !

Lire la suite

Le Caire Confidentiel - Tarik Saleh

Passionnant et formidable ! Un film (très) noir plutôt classique - un flic se lance seul à la recherche de la vérité - où il ne manque ni action, ni ripoux, ni femmes fatales. Cela sur fond de complot d’Etat, de corruption à tous les étages de la société égyptienne, alors que la colère gronde et que les manifestations de la place Tahir sont violemment réprimées. Un polar politique et social (la description du Caire est sans appel), filmé dans des couleurs grisâtres qui n’incitent pas à la franche gaité ! Dans le rôle du commandant puis colonel dont on suit avec intérêt la prise de conscience et l’évolution, (...)

Lire la suite

Dans ses yeux - Juan José Campanella

Ce n’est pas une sortie récente mais Dans ses yeux (El secreto de sus ojos) est pour moi un des plus grands polars jamais vus au cinéma, au même niveau que Le grand sommeil ou En quatrième vitesse. Un « cold case » plus que subtil, des passions sous-jacentes, une atmosphère souvent étouffante… plus de très grands acteurs. A voir ou revoir !

Lire la suite

Candice Renoir - saison 1

Pour François Guérif (Du polar, chez Rivages/Noir), les séries policières télévisées ont remplacé les romans de gare ; elles se consomment rapidement, se regardent sans déplaisir et sont en général vite oubliées. Ce qui caractérise les plus récentes, qui diffèrent en cela des Maigret (version Richard ou Cremer) par exemple, c’est l’importance donnée aux éléments extérieurs à l’enquête : duo (flics ou détectives) plus ou moins compatible mais finalement efficace, situation familiale souvent complexe du héros ou de l’héroïne, relations personnelles parallèles au sein de l’équipe du commissariat ou de la brigade, (...)

Lire la suite

Liste d'envies

  • Livres
  • BD
  • Films
  • Séries
  • 5 derniers

Médiathèque

  • Livres
  • BD
  • Films
  • Séries
  • 5 derniers