Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Influenceur

Blogger, amateur de polars urbains, de BD…
Passionné par Simenon et Maigret.
Grand intérêt pour les policiers africains.

LIVRES

1 livre à lire

2 livres lus

47 livres notés

58 #AvisPolar livre

BD

0 BD à lire

1 BD lue

17 BD notées

17 #AvisPolar BD

Films

0 film à voir

0 film vu

21 films notés

23 #AvisPolar film

Séries TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

6 séries TV notées

6 #AvisPolar série TV

Spectacles

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

2 #AvisPolar spectacle

Ses #AvisPolar

  • 5 derniers
  • Livres
  • BD
  • Films
  • Séries TV
  • Spectacles
  • News

La Danseuse du Gai-Moulin

Retour de Maigret à Liège pour enquête semi-officielle. Entre un tenancier de boîte de nuit, une entraîneuse, un fils de famille dégénéré et un étranger mystérieux (un « Levantin », le mishellénisme est encore présent en 1931), La danseuse du Gai-Moulin commence par un crime crapuleux dans le monde de la vie nocturne pour enchaîner sur une vague histoire d’espionnage. Malheureusement, tout cela n’est pas très crédible et Maigret en policier infiltré (on dirait « undercover » aujourd’hui) encore (...)

Lire la suite

Maigret et la jeune morte

Quatre raisons de lire ou de relire Maigret et la jeune morte : 1 - Simenon y revient en détail sur le personnage de l’Inspecteur Lognon, déjà évoqué dans Maigret Lognon et les gangsters et la nouvelle Maigret et l’inspecteur malgracieux. Il suit le même schéma de départ : Lognon se rend sur les lieux d’un crime commis dans son secteur mais c’est Maigret qui se charge parallèlement de l’enquête. Comme dans la nouvelle, le roman commence par une évocation des appels à Police-secours avant de s’attarder sur un portrait de l’inspecteur : caractère, habillement, logement, épouse… Comme si Simenon, depuis le (...)

Lire la suite

Signé Picpus - GEORGES SIMENON

Malgré une lettre anonyme annonçant à la police le meurtre de Mme Jeanne, voyante de son état, celle-ci est assassinée. Un de ses clients était-il celui qu’il prétend être ? Entre une épouse acariâtre et une fille prétentieuse, l’énigmatique Le Cloaguen, ancien médecin de la marine, est-il vraiment aussi fou que certains voudraient le faire croire au commissaire ? Car la cupidité conduit à prendre quelques risques… Entre une veuve intéressée, un maître chanteur et une identité volée, Maigret enquête entre Paris et Saint-Raphaël et trouve que ses semblables ne sont pas très malins. Une fois de plus, le thème de (...)

Lire la suite

Parasite - Bong Joon-ho

Palme d’or méritée. Une belle arnaque par une famille de chômeurs chroniques mais non dénuées d’ambition et d’imagination. Les ficelles peuvent paraître un peu grosses mais comme on le sait, les arnaques les plus osées sont souvent les plus efficaces. Tout irait assez bien pour la famille Ki-taek jusqu’à ce que les choses s’emballent, pas pour le meilleur… Une somptueuse ville, un bunker et des personnages pas très recommandables. Difficile d’en dure plus sans gâcher le plaisir et l’intrigue. C’est joyeusement déjanté et assez gore. A voir (...)

Lire la suite

Haine pour haine - Eva Dolan

Peterborough a bien changé. Je me souviens d’une ville calme des années 70, lovée autour de sa splendide cathédrale et de ses touristes venus de Londres et Cambridge. Entre cream teas et pubs typiques, la vie était douce. Il faut dire que l’environnement des Fens, ces terres agricoles conquises sur la mer, n’incitait pas à la violence. Mais le monde évolue, pas toujours pour le meilleur, et Peterborough, dans une Angleterre confrontée à la montée des populismes et du pré-Brexit, connait de plus en plus de tensions entre communautés. Dès le début de Haine pour haine (Tell no tales), l’inspecteur Dushan (...)

Lire la suite

La Danseuse du Gai-Moulin

Retour de Maigret à Liège pour enquête semi-officielle. Entre un tenancier de boîte de nuit, une entraîneuse, un fils de famille dégénéré et un étranger mystérieux (un « Levantin », le mishellénisme est encore présent en 1931), La danseuse du Gai-Moulin commence par un crime crapuleux dans le monde de la vie nocturne pour enchaîner sur une vague histoire d’espionnage. Malheureusement, tout cela n’est pas très crédible et Maigret en policier infiltré (on dirait « undercover » aujourd’hui) encore (...)

Lire la suite

Maigret et la jeune morte

Quatre raisons de lire ou de relire Maigret et la jeune morte : 1 - Simenon y revient en détail sur le personnage de l’Inspecteur Lognon, déjà évoqué dans Maigret Lognon et les gangsters et la nouvelle Maigret et l’inspecteur malgracieux. Il suit le même schéma de départ : Lognon se rend sur les lieux d’un crime commis dans son secteur mais c’est Maigret qui se charge parallèlement de l’enquête. Comme dans la nouvelle, le roman commence par une évocation des appels à Police-secours avant de s’attarder sur un portrait de l’inspecteur : caractère, habillement, logement, épouse… Comme si Simenon, depuis le (...)

Lire la suite

Signé Picpus - GEORGES SIMENON

Malgré une lettre anonyme annonçant à la police le meurtre de Mme Jeanne, voyante de son état, celle-ci est assassinée. Un de ses clients était-il celui qu’il prétend être ? Entre une épouse acariâtre et une fille prétentieuse, l’énigmatique Le Cloaguen, ancien médecin de la marine, est-il vraiment aussi fou que certains voudraient le faire croire au commissaire ? Car la cupidité conduit à prendre quelques risques… Entre une veuve intéressée, un maître chanteur et une identité volée, Maigret enquête entre Paris et Saint-Raphaël et trouve que ses semblables ne sont pas très malins. Une fois de plus, le thème de (...)

Lire la suite

Haine pour haine - Eva Dolan

Peterborough a bien changé. Je me souviens d’une ville calme des années 70, lovée autour de sa splendide cathédrale et de ses touristes venus de Londres et Cambridge. Entre cream teas et pubs typiques, la vie était douce. Il faut dire que l’environnement des Fens, ces terres agricoles conquises sur la mer, n’incitait pas à la violence. Mais le monde évolue, pas toujours pour le meilleur, et Peterborough, dans une Angleterre confrontée à la montée des populismes et du pré-Brexit, connait de plus en plus de tensions entre communautés. Dès le début de Haine pour haine (Tell no tales), l’inspecteur Dushan (...)

Lire la suite

Rural noir - Benoît Minville

Un article du Monde des livres du 31 mars 2016 - Le roman noir mis au vert – annonçait l’arrivée en force du polar rural. Disons plutôt le retour, plusieurs années après La nuit des grands chiens malades (A.D.G. 1991), Canicule (Jean Vautrin, 1982) ou Jusqu’à plus soif (Jean Amila, 1962). La liste n’est pas limitative ; quelques romans du Poulpe voient s’aventurer Gabriel Lecouvreur à la campagne, comme Causse toujours, de Mouloud Akkouche ou Nazis dans le métro de Didier Daeninckx, au titre à moitié trompeur. Rural noir de Benoît Minville (2016) entre dans cette catégorie, au côté de Pascal Dessaint, (...)

Lire la suite

Les aventures de Jack Palmer - Tome 12 : L’enquête Corse

Petillon était merveilleux et excellait autant dans la BD que dans le dessin de presse. Dans L’enquête corse, il est au sommet de son génie humoristique. Les amateurs de littérature liront avec bonheur Les disparus d’apostrophe, une autre aventure de Jack Palmer.

Lire la suite

L’Inspecteur Canardo, tome 10 : La fille qui rêvait d’horizon - Benoît Sokal

Une station-service doublée d’un motel en plein milieu de nulle part - entre Le facteur sonne toujours deux fois et Bagdad café – pas le meilleur endroit pour passer des vacances. Mais puisque la Cadillac (une Eldorado Biarritz 1956 blanche décapotable pour être précis) de Canardo ne veut pas aller plus loin… Pas très engageant comme établissement : les deux hôteliers détroussent les clients et une bande de motards peu sympathiques y fait irruption. Avec en prime une actrice qui fut célèbre abandonnée par son compagnon, rencontre plutôt engageante, quoique… Sur fond de trafic de drogue et de losers qui (...)

Lire la suite

Autour de Blake & Mortimer - tome 11 - Dernier Pharaon (Le) - Gunzig Thomas - Van Dormael Jaco - Schuiten François

On retiendra surtout de cet album le dessin superbe de François Schuiten (je suis un fan depuis toujours) et la fascination du dessinateur pour le Palais de justice de Bruxelles aussi imposant qu’inutilisable. Cela réjouira donc les amoureux des Cités obscures. Par contre l’histoire est terriblement compliquée et on a parfois un peu de mal à suivre, bien que les scénaristes s’y soient mis à trois ! Mais après tout, c’était aussi parfois un peu abscons chez Jacobs. Le dernier pharaon a toutefois le grand mérite de sortir du style « ligne claire » de tous les albums (certains très bons) qui l’ont (...)

Lire la suite

L’Inspecteur Canardo, tome 11 : Un misérable petit tas de secrets - Benoît Sokal

Période Canardo pendant laquelle Sokal semble au creux de la vague, tellement au creux que certains ont cru que la série allait s’achever. Les épisodes suivants, surtout les plus récents, ont prouvé le contraire et permis un second souffle. Un misérable petit tas de secrets met en scène Canardo en détective banal face à une sombre histoire d’or volé et caché pendant la seconde guerre mondiale. Comme toujours il y a des gens biens (quelques uns) et des crapules (beaucoup). Cela pourrait être intéressant si l’auteur n’avait pas jugé utile de partir dans une dérive fantastique avec des déplacements dans (...)

Lire la suite

L’Inspecteur Canardo, tome 3 : La mort douce

Rappel nécessaire : Canardo est un canard désabusé et dépressif qui exerce - avec plus ou moins de succès - le métier de détective privé, du genre de ceux qui sévissent dans les polars américains, un mélange de Marlowe pour les clopes et l’alcool et de Colombo pour l’imperméable. Autres signes particuliers : se déplace dans une Cadillac Eldorado Biarritz 1956 blanche décapotable, aime les bars glauques et se retrouve généralement face à des situations professionnelles et personnelles compliquées. Tout commence « Chez Frédo », le rendez-vous des pochtrons locaux et des fidèles du comptoir, dont Canardo qui y (...)

Lire la suite

Parasite - Bong Joon-ho

Palme d’or méritée. Une belle arnaque par une famille de chômeurs chroniques mais non dénuées d’ambition et d’imagination. Les ficelles peuvent paraître un peu grosses mais comme on le sait, les arnaques les plus osées sont souvent les plus efficaces. Tout irait assez bien pour la famille Ki-taek jusqu’à ce que les choses s’emballent, pas pour le meilleur… Une somptueuse ville, un bunker et des personnages pas très recommandables. Difficile d’en dure plus sans gâcher le plaisir et l’intrigue. C’est joyeusement déjanté et assez gore. A voir (...)

Lire la suite

La chair de l’orchidée - Patrice Chéreau

Vu il y a si longtemps. Je me souviens d’une belle oeuvre esthétique et esthétisante. Le roman est glaçant...

Lire la suite

J’accuse - Roman Polanski

Beaucoup a été dit sur J’accuse et le film a malheureusement dû une partie de son succès à des polémiques qui n’ont rien à voir avec son propos. C’est un excellent film sur la justice et sur l’honneur, sur un homme que rien n’a arrêté - ni les outrages, ni la prison - dans son combat. Et pour les lecteurs de BePolar, c’est un très grand film policier, avec un enquêteur face à l’opinion publique et à sa hiérarchie, qui travaille avec les moyens techniques de son époque et ne recule (...)

Lire la suite

Rojo - Benjamín Naishtat

Nous sommes dans une petite ville d’Argentine en 1975. Claudio, avocat plus ou moins honnête et notable local, a une altercation dans un restaurant avec un inconnu qui vire au drame. Il se débrouille pour dissimuler l’affaire et repart à ses occupations, avant d’être rattrapé par le passé quelques mois plus tard. Rojo , c’est la couleur du sang mais aussi des idéaux politiques de certains qui ne s’accommodent pas des pratiques du régime en place. Claudio n’est pas dans cette logique et fait partie de ces êtres médiocres et veules qui ferment les yeux et n’hésitent pas à entrer une combine véreuse (...)

Lire la suite

Parasite - Bong Joon-Ho -Palme d’or Cannes 2019

Un peu décevant. Certes c’est déjanté, d’un humour très décalé et plutôt gore vers la fin mais on n’est pas au niveau de Kill Bill. Mais il y a quand même ce côté Manga méchant et outrancier dans lequel le réel n’est pas invité – pas certain que ce soit un film sur la lutte des classes même si le thème apparait en filigrane - qui m’a bien plu. Et puis ça change des selfies nombrilistes que nous propose trop souvent le cinéma français.

Lire la suite

Jeux d’influence - saison 1

Vu les deux premiers épisodes lors de la sortie sur ARTE le 13 juin 2019. Cela commence plutôt bien même si certains personnages sont un peu convenus. Un habile mélange entre les questions de société (l’utilisation des pesticides et leurs conséquences, le rôle des cabinets de lobbying, les décisions politiques...) et l’enquête policière (la mort suspecte d’un cadre d’une société inspirée de Monsanto). A suivre, mais dès le début Jeux d’influence a le mérite de montrer que les préoccupations &écologiques ont bien du mal à faire l’unanimité. Certains personnages sont glaçants de (...)

Lire la suite

Mongeville - Saison 1

C’est peut-être un peu plan-plan pour certains (dont un estimable magazine culturel et de programmes TV) mais les intrigues sont plutôt crédibles et les personnages sympathiques. Bordeaux est très bien filmée et l’ambiance locale parfaitement rendue. Qui plus est, c’est souvent drôle.

Lire la suite

Les petits meurtres d’Agatha Christie - Saison 2

D’accord, cela peut paraître facile et un peu désuet. Mais les énigmes d’Agatha Christie sont tellement bien ficelées...Et elles sont ici fort bien adaptées, le mot adaptation prenant ici tout son sens puisque l’on change de lieu, d’époque et de personnages. Mais l’énigme est là et bien là ! Les petits meurtres d’Agatha Christie, c’est enlevé, prenant et drôle. Les personnages sont un peu (très) forcés, certes, mais on les aime, peut-être parce qu’ils sont du domaine de la pure fiction. Rt que le réalisme, parfois, on en a un peu assez. Je ne reviendrai pas sur les acteurs, tous excellents ! Un régal, m^me (...)

Lire la suite

River - Saison 1

Cela pourrait être complètement ridicule - un flic un peu (?) névrosé et très traumatisé par le meurtre de sa coéquipière a des visions de la disparue et d’autres aussi (dont un empoisonneur en série des années 1920) et dialogue avec eux - mais c’est absolument époustouflant. John River mène l’enquête sur le mort de Stevie et s’intéresse à d’autres, avec l’aide de son nouveau collègue. C’est un homme blessé (on ne sait pas encore pourquoi à la fin des trois premiers épisodes) et terriblement seul... On pense avec tristesse à Kurt Wallander dans les derniers romans de Mankell. Le scénario est dense mais ne perd (...)

Lire la suite

Maigret saison 1

Certes, la série réalisée par Ashley Pearce (2016), n’est pas parfaite, d’abord et surtout au niveau des décors : Budapest est une très belle ville mais cela n’en fait pas un Paris crédible. On sourira également de quelques anachronismes : un fait-divers avec photographie en « une du journal Le monde en 1955, Maigret penché sur un tableau des suspects… On sera aussi surpris, dans la version française, d’entendre les inspecteurs donner du « chef » à Maigret alors que tous ses collaborateurs l’appellent « patron » ! Mais les adaptations sont plutôt fidèles et la complicité avec Mme Maigret et les Pardon (...)

Lire la suite

Arctique - Anne-Cécile Vandalem

La mise en scène et la scénographie sont peut-être plus intéressantes que le thème lui-même. De plus l’espace des Entrepôts Berthier se prête bien à l’exercice. Ceci dit, c’est assez compliqué, entre énigme policière (que s’est-il vraiment passé sur ce navire il y a quelques années ?), fable écologique sur le pillage des ressources et discours politique sur les droits des autochtones. On s’y perd un peu et davantage de simplicité n’aurait pas nui. Les acteurs font de leur mieux, crient beaucoup et ne sont finalement guère convaincants. Heureusement que le petit orchestre en fond de scène assure une cohésion (...)

Lire la suite

Le Capitaine Marleau est de retour !

Corinne Masiero en fait un peu moins mais les scénarios sont un peu plus travaillés et crédibles. L’épisode avec Sandrine Bonnaire remarquable comme toujours) est excellent. Plutôt encourageant pour la suite.

Lire la suite

Voyager en polars au Japon

Excellent initiative ! Un peu lin de Paris mais je vais y réfléchir. Particulièrement opportun à la veille d’un voyage au Japon en août ! Polars urbains

Lire la suite

L’Ordre des choses, Le secret des Marrowbone, Eva : ils sortent au cinéma cette semaine

Rarement vu un film aussi raté qu’Eva. On n’y croit pas une seconde et on s’ennuie ferme (le comble pour un film censé être noir) ! Le roman de Chase est sur l’emprise, la passion destructrice ! Ici rien, seulement une petite frappe dépassée par le rôle qu’elle a usurpé et une call-girl de province qui gère ses rendez-vais comme son dentiste ! On ne voit jamais comment la passion s’installe (elle ne s’installe pas en fait) dans ce film glacial (en plus il neige) et glaçant. Nuls transports amoureux ici (au niveau transports, on est toutefois particulièrement gâté par la promotion du TGV Paris-Annecy !), (...)

Lire la suite

China Girl, la nouvelle saison de Top of the Lake !

Au vu des deux premiers épisodes, cela commence assez lentement. On est un tout d’abord peu déconcerté devant l’introduction de protagonistes très différents les uns des autres et puis tout se met en place. La réalisation est soignée et le réalisateur s’attache à bien définir ses personnages. Un polar urbain prometteur servi par d’excellents interprètes. A suivre bien sur ! 

Lire la suite

Sa Liste d'envies

  • 5 derniers
  • Livres
  • BD
  • Films
  • Séries TV
  • Spectacles

Sa Médiathèque

  • 5 derniers
  • Livres
  • BD
  • Films
  • Séries TV
  • Spectacles