Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Influenceur

Blogger et chroniqueur : polars urbains, romans policiers africains et Simenon (Maigret), en particulier.

LIVRES

1 livre à lire

2 livres lus

58 livres notés

70 #AvisPolar livre

BD

0 BD à lire

1 BD lue

18 BD notées

19 #AvisPolar BD

Films

0 film à voir

0 film vu

23 films notés

26 #AvisPolar film

Séries TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

10 séries TV notées

10 #AvisPolar série TV

Spectacles

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

2 #AvisPolar spectacle

Ses #AvisPolar

  • 5 derniers
  • Livres
  • BD
  • Films
  • Séries TV
  • Spectacles
  • News

Soleil Levant - Alexandre Galien

La brigade criminelle vient d’accueillir son nouveau patron, une jeune commissaire venue du renseignement. Son baptême du feu la conduit dans une luxueuse chambre de l’hôtel Crillon où un ingénieur japonais s’est donné la mort par éventration (seppuku). Simple suicide ou incitation au suicide ? Par ailleurs, alors que ses collègues s’activent, Philippe Valmy vient de rejoindre la brigade chargée de l’aide aux sans-abris. Après Les cicatrices de la nuit (Prix du quai des orfèvres 2020) et Les souffles de la nuit, Soleil levant est le dernier volet d’une trilogie dont le commandant Valmy est le héros (...)

Lire la suite

L’Équarisseur - Nadine Matheson

L’inspectrice Anjelica Henley, du Serial crime Unit (SCU) de Londres reprend le travail après un long congé qui a suivi l’arrestation du tueur en série Peter Olivier, dit l’Equarisseur, au cours de laquelle elle a été grièvement blessée. Elle se retrouve associée pour une nouvelle enquête à un stagiaire, Salim Ramouter, alors que des morceaux de corps humains ont été retrouvés en plusieurs endroits proches de la Tamise. Il apparaît vite que ces meurtres sont l’œuvre d’un imitateur d’Olivier, responsable de l’assassinat de sept personnes. On pourrait croire que L’équarisseur est la suite d’un premier roman (...)

Lire la suite

Commissaire Kouamé 1 : Un si joli jardin - Marguerite Abouet - Donatien Mary

Excellent album. La BD policière africaine n’est pas courante et il faut donc se précipiter sur le premier album racontant les enquêtes du commissaire Kouamé. Même si j’ai préféré le second, Un homme tombe avec son ombre.

Lire la suite

Le gardien invisible

Elizondo (Navarre, Pays basque sud) occupe une place centrale dans Le gardien invisible, premier tome de La trilogie du Baztan qui a propulsé Dolores Redondo en 2011 sur la scène du roman policier. Un roman noir qui mêle les meurtres de jeunes filles dont les corps portent les traces d’un rituel macabre, des croyances populaires, et quelques secrets de famille. Entre présent et passé, enquête scientifique et légendes basques, retour aux sources et résurgence de vieux démons, Amaia Salazar, jeune inspectrice en poste à Pampelune, revient dans la ville de sa jeunesse où vit encore une partie de sa (...)

Lire la suite

Meurtres à Mahim - Jerry Pinto

Le deuxième roman de Jerry Pinto traduit en français commence par un crime sordide dans un lieu sordide : un homme est découvert mort dans les latrines publiques de la gare de Matunga, dans le quartier de Mahim, à Bombay, lieu de rencontres homosexuelles clandestines. Non seulement la victime était gay mais son meurtrier lui a prélevé, maladroitement, un rein. Un double mystère pour l’inspecteur Shiva Jende qui sollicite l’aide de son ami d’enfance Peter Fernandes, journaliste en rupture de journal. L’enquête va de révélations en rebondissement. Vivant dans la crainte permanente de tomber sous le coup (...)

Lire la suite

Cerro Rico - Thierry Berlanda

Nous sommes en… ou peut-être même plus tôt. Le marché et la finance règnent sur une planète dévastée et plastifiée. Cinq multinationales contrôlent les transports, la communication et les médias, la production agricole, les divertissements et les produits pharmaceutiques. Les Etats et leurs gouvernements sont pour la plupart dépassés et seuls les plus avancés technologiquement et financièrement ont pu résister. Les autres sont en faillite, leurs réserves mises au pillage et leurs populations réduites à des millions de zombies prêts à tout pour survivre. Les migrants affluent, venus d’on ne sait où et allant (...)

Lire la suite

Maigret et le corps sans tête - Georges Simenon

Dernier roman « américain » de Simenon, Maigret et le corps sans tête raconte l’enquête toute en finesse d’un policier qui ne dispose d’aucun début de preuves après qu’un corps démembré ait été repêché dans le canal Saint-Martin et qui va donc devoir se contenter de son intime conviction comme point de départ. Une enquête au cours de laquelle Maigret va avoir de longues conversations (ou plutôt des bribes de conversation) avec la patronne d’un bistrot quai de Valmy, une femme distante, souvent agressive, qui s’adonne à la boisson et se donne à tout un chacun, toute au désir de choquer et de rejeter les (...)

Lire la suite

Maigret chez le ministre - Georges Simenon

Un sanatorium qui s’effondre, causant la mort de nombreux enfants ; des soupçons de vices de construction ; des mises en garde non prises en considération ; l’ingérence de la presse à scandale. Simenon, par Maigret interposé, évoque un monde politique en partie touché par les magouilles et la corruption. En ce sens Maigret chez le ministre est quasiment unique dans la série : pas de véritable assassin mais le vol d’un document compromettant pour la carrière d’un homme politique, Auguste Point, qui demande personnellement à Maigret d’enquêter. Pourquoi lui, le chef de la Brigade criminelle ? Peut-être (...)

Lire la suite

Pietr le Letton - Georges Simenon

Pourquoi lire (ou relire) Pietr le Letton ? Parce que c’est le premier roman écrit par Georges Simenon (mais le cinquième publié) mettant en scène Jules Maigret, 45 ans, commissaire de la police judiciaire, dont il est fait d’emblée une description définitive : « La charpente était plébéienne. Il était énorme et osseux ». Parce qu’il permet de saisir comment travaille Maigret - la « méthode Maigret » - comment il s’imprègne du milieu et s’intéresse à toutes les pistes, tout en restant insensible aux pressions sociales et indifférent à la position des riches et des puissants qui ne l’impressionnent pas : « (...)

Lire la suite

Le Cercle des impunis - Paul Merault

Pas mal (c’est un premier roman) mais peut mieux faire. L’intrigue commence bien mais on y croit un peu moins au fil des pages, et le dénouement venu de loin (influence Fred Vargas ?) est peu convaincant : Il n’est pas facile de mêler histoire ancienne et crimes au présent. Les protagonistes, fiançais et anglais, eux, sont crédibles et sympas ; il est vrai que Paul Merault connaît la maison. Il connaît bien aussi les quartiers sensibles et leurs trafics ce qui fait que ses récits des descentes de la crim’ et de la BRI chez les dealers des quartiers nord de Marseille sont réalistes. Lu en deux heures (...)

Lire la suite

Groupe Tel-Aviv - Maud Tabachnik

Découvert par hasard chez mon bouquiniste de proximité. C’est du très noir, tant pour l’histoire que pour dessin de Toshy, superbe (il me rappelle un peu Munoz). Les mafias sont impitoyables, celle de Tel Aviv n’échappe pas à la règle. Groupe Tel-Aviv est publié par Le masque, collection Petits heurtes... qui ne sont ni entre amis, ni ceux d’Agatha CHristie.

Lire la suite

L’intégrale : Le petit bleu de la côte ouest - O dingos, ô chateaux - La position du tireur couché - Griffu

Tardi a illustré trois romans de Manchette (La position du tireur couché, Le petit bleu de la côte ouest, Ô dingos, ô châteaux) et conçu avec lui un album original (Griffu). C’est à mon avis ce dernier qui est le plus réussi, la collaboration entre le dessinateur et le romancier ayant parfaitement fonctionné. Pour les autres, c’est un peu différent : Tardi suit les romans à la lettre, se contente de les découper comme un scénario pour les illustrer avec le talent qu’on lui connaît. L’histoire est là et on y croit mais il manque le souffle que l’on trouve chez Griffu. Mais attention, cela reste quand même (...)

Lire la suite

Le coup de Prague - tome 1 - Le coup de Prague (édition spéciale)

Magnifique ouvrage de Jean-Luc Fromental (grand scénariste, partenaire de Floc’h pour plusieurs BD) et Miles Hyman, qui excelle à dessiner décors et personnages de l’après-guerre. Le scénario mêle habilement l’histoire avec un grand H et la fiction, relatant la visite (mission ?) de Graham Greene à Vienne dans la cadre de la préparation du tournage du « Troisième homme ». Une bonne restitution de l’atmosphère délétère d’une ville alors partagées entre quatre puissances occupantes. Avec en plus quelques considérations fort pertinentes sur le réseau Philby et les ambiguïtés de Greene. Du grand art (...)

Lire la suite

Blacksad, tome 5 : Amarillo - Juan Díaz Canales - Juanjo Guarnido

Pour ceux qui n’aiment pas le principe de la fable et les animaux anthropomorphes, oubliez Blacksad. Pour les autres, précipitez-vous sur Amarillo et sur tous les albums de Diaz Canales et Guerido ! John Blacksad, c’est Canardo avec la (grande) classe et l’élégance en plus. Pour le côté sombre et désabusé, ils sont assez semblables ! Amarillo est une sorte de road-movie en BD avec incursion dans le monde du cirque. Il y a beaucoup de couleur jeune, c’est très beau. Le tirage de tête est encore plus beau (...)

Lire la suite

Conseil de famille - Costa-Gavras

J’ai découvert ce film il y a quelques jours sur ARTE qui rendait hommage à Johnny Hallyday par le biais du cinéma (avec Détective de Godard en seconde partie de soirée). C’est un film assez atypique de Costa-Gavras, une comédie douce-amère plutôt réussie, même si le début est un peu lent à mon goût. Mais on sent que les acteurs ont pris du plaisir à faire ce film, Johnny s’en tire plutôt bien (mais il sera bien meilleur dans Détective), Guy Marchant est parfait et Fanny Ardent bien belle... Rémi Martin, torturé à souhait et désemparé au sein de cette famille, est (...)

Lire la suite

Pépé le Moko - Julien Duvivier

Un univers à la Francis Carco - mauvais garçons, filles de joie, flics - pour un grand film. jean Gabin, héros magnifique, partage la vedette avec la Casbah d’Alger dans ce film policier et romantique. On pense à Casablanca bien sûr. Pour Gabin, bien évidemment, qui ne faisait pas encore du Gabin, mais aussi pour Mireille Balin (grande actrice avant sa descente aux enfers), Fréhel (autre destin tragique) et tous les seconds rôles.

Lire la suite

Que Dios Nos Perdone - Rodrigo Sorogoyen

Du noir et du très noir ! Deux flics madrilènes plutôt perturbés dans leur vie personnelle et moyennement sympathiques traquent un violeur et tueur en série de vielles dames. Tout cela sur fond de visite papale et de manifestations politiques (nous sommes en 2011, année des JMJ et de la percée des Indignés). Le cinéma espagnol ne se limite pas à Almodovar et le film de genre existe (j’avais adoré La isla minima l’an dernier). Tout comme dans l’excellent Le Caire confidentiel de Tarik Saleh, Rodrigo Sorogoyen mêle habilement enquête policière et étude sociétale… Qui plus est, il n’épargne rien au (...)

Lire la suite

Kóblic - Sebastián Borensztein

Un bon polar sur les heures noires de la dictature argentine, traité façon western. Peut-être un peu facile mais le thème de la culpabilité est en permanence présent. Darin est impressionnant, comme toujours. A voir !

Lire la suite

Le Caire Confidentiel - Tarik Saleh

Passionnant et formidable ! Un film (très) noir plutôt classique - un flic se lance seul à la recherche de la vérité - où il ne manque ni action, ni ripoux, ni femmes fatales. Cela sur fond de complot d’Etat, de corruption à tous les étages de la société égyptienne, alors que la colère gronde et que les manifestations de la place Tahir sont violemment réprimées. Un polar politique et social (la description du Caire est sans appel), filmé dans des couleurs grisâtres qui n’incitent pas à la franche gaité ! Dans le rôle du commandant puis colonel dont on suit avec intérêt la prise de conscience et l’évolution, (...)

Lire la suite

Mongeville - Saison 1

C’est peut-être un peu plan-plan pour certains (dont un estimable magazine culturel et de programmes TV) mais les intrigues sont plutôt crédibles et les personnages sympathiques. Bordeaux est très bien filmée et l’ambiance locale parfaitement rendue. Qui plus est, c’est souvent drôle.

Lire la suite

Les petits meurtres d’Agatha Christie - Saison 2

D’accord, cela peut paraître facile et un peu désuet. Mais les énigmes d’Agatha Christie sont tellement bien ficelées...Et elles sont ici fort bien adaptées, le mot adaptation prenant ici tout son sens puisque l’on change de lieu, d’époque et de personnages. Mais l’énigme est là et bien là ! Les petits meurtres d’Agatha Christie, c’est enlevé, prenant et drôle. Les personnages sont un peu (très) forcés, certes, mais on les aime, peut-être parce qu’ils sont du domaine de la pure fiction. Rt que le réalisme, parfois, on en a un peu assez. Je ne reviendrai pas sur les acteurs, tous excellents ! Un régal, m^me (...)

Lire la suite

River - Saison 1

Cela pourrait être complètement ridicule - un flic un peu (?) névrosé et très traumatisé par le meurtre de sa coéquipière a des visions de la disparue et d’autres aussi (dont un empoisonneur en série des années 1920) et dialogue avec eux - mais c’est absolument époustouflant. John River mène l’enquête sur le mort de Stevie et s’intéresse à d’autres, avec l’aide de son nouveau collègue. C’est un homme blessé (on ne sait pas encore pourquoi à la fin des trois premiers épisodes) et terriblement seul... On pense avec tristesse à Kurt Wallander dans les derniers romans de Mankell. Le scénario est dense mais ne perd (...)

Lire la suite

Maigret saison 1

Certes, la série réalisée par Ashley Pearce (2016), n’est pas parfaite, d’abord et surtout au niveau des décors : Budapest est une très belle ville mais cela n’en fait pas un Paris crédible. On sourira également de quelques anachronismes : un fait-divers avec photographie en « une du journal Le monde en 1955, Maigret penché sur un tableau des suspects… On sera aussi surpris, dans la version française, d’entendre les inspecteurs donner du « chef » à Maigret alors que tous ses collaborateurs l’appellent « patron » ! Mais les adaptations sont plutôt fidèles et la complicité avec Mme Maigret et les Pardon (...)

Lire la suite

Candice Renoir - saison 1

Pour François Guérif (Du polar, chez Rivages/Noir), les séries policières télévisées ont remplacé les romans de gare ; elles se consomment rapidement, se regardent sans déplaisir et sont en général vite oubliées. Ce qui caractérise les plus récentes, qui diffèrent en cela des Maigret (version Richard ou Cremer) par exemple, c’est l’importance donnée aux éléments extérieurs à l’enquête : duo (flics ou détectives) plus ou moins compatible mais finalement efficace, situation familiale souvent complexe du héros ou de l’héroïne, relations personnelles parallèles au sein de l’équipe du commissariat ou de la brigade, (...)

Lire la suite

Arctique - Anne-Cécile Vandalem

La mise en scène et la scénographie sont peut-être plus intéressantes que le thème lui-même. De plus l’espace des Entrepôts Berthier se prête bien à l’exercice. Ceci dit, c’est assez compliqué, entre énigme policière (que s’est-il vraiment passé sur ce navire il y a quelques années ?), fable écologique sur le pillage des ressources et discours politique sur les droits des autochtones. On s’y perd un peu et davantage de simplicité n’aurait pas nui. Les acteurs font de leur mieux, crient beaucoup et ne sont finalement guère convaincants. Heureusement que le petit orchestre en fond de scène assure une cohésion (...)

Lire la suite

Le Capitaine Marleau est de retour !

Corinne Masiero en fait un peu moins mais les scénarios sont un peu plus travaillés et crédibles. L’épisode avec Sandrine Bonnaire remarquable comme toujours) est excellent. Plutôt encourageant pour la suite.

Lire la suite

Voyager en polars au Japon

Excellent initiative ! Un peu lin de Paris mais je vais y réfléchir. Particulièrement opportun à la veille d’un voyage au Japon en août ! Polars urbains

Lire la suite

L’Ordre des choses, Le secret des Marrowbone, Eva : ils sortent au cinéma cette semaine

Rarement vu un film aussi raté qu’Eva. On n’y croit pas une seconde et on s’ennuie ferme (le comble pour un film censé être noir) ! Le roman de Chase est sur l’emprise, la passion destructrice ! Ici rien, seulement une petite frappe dépassée par le rôle qu’elle a usurpé et une call-girl de province qui gère ses rendez-vais comme son dentiste ! On ne voit jamais comment la passion s’installe (elle ne s’installe pas en fait) dans ce film glacial (en plus il neige) et glaçant. Nuls transports amoureux ici (au niveau transports, on est toutefois particulièrement gâté par la promotion du TGV Paris-Annecy !), (...)

Lire la suite

China Girl, la nouvelle saison de Top of the Lake !

Au vu des deux premiers épisodes, cela commence assez lentement. On est un tout d’abord peu déconcerté devant l’introduction de protagonistes très différents les uns des autres et puis tout se met en place. La réalisation est soignée et le réalisateur s’attache à bien définir ses personnages. Un polar urbain prometteur servi par d’excellents interprètes. A suivre bien sur ! 

Lire la suite

Sa Liste d'envies

  • 5 derniers
  • Livres
  • BD
  • Films
  • Séries TV
  • Spectacles

Sa Médiathèque

  • 5 derniers
  • Livres
  • BD
  • Films
  • Séries TV
  • Spectacles