Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Rien ne t’efface - Michel Bussi

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

10 #AvisPolar
6 enquêteurs
l'ont vu/lu
2 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

2010. Maddi est médecin généraliste à Saint-Jean-de-Luz, une vie comblée avec Esteban, son fils de 10 ans.
Ce jour d’été là, elle le laisse quelques minutes seul sur la plage. Quand elle revient, Esteban a disparu.
2020. Maddi a refait sa vie, et revient sur cette plage en pèlerinage.
Au bord de l’eau, un enfant est là. Même maillot de bain, même taille, même corpulence, même coupe de cheveux. Elle s’approche. Le temps se fige. C’est Esteban, ou son jumeau parfait.
Maddi n’a plus qu’une obsession, savoir qui est cet enfant.
Il s’appelle Tom, il vit à Murol en Auvergne. Elle prend la décision de s’y installer.
Plus Maddi espionne Tom, et plus les ressemblances avec Esteban paraissent inexplicables : mêmes passions, mêmes peurs… même tache de naissance.
Jusqu’où sera-t-elle prête à aller pour découvrir la vérité, et sauver son enfant ?
Ou ce garçon qui lui ressemble tant.
Ce qu’elle ressent profondément, c’est que Tom est en danger.
Et qu’elle seule peut le protéger.

Source : Lisez

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • succulentes_decouvertes 18 août 2021
    Rien ne t’efface - Michel Bussi

    Encore un très bon roman de Michel Bussi.

    Cette fois-ci, Michel Bussi évoque l’amour fou d’une mère pour son enfant et le deuil impossible. L’envie irrépressible de le revoir malgré sa disparition et l’espoir fou qu’il se soit réincarné. Maddi est médecin. Malgré sa formation et son esprit scientifique, elle décide de tout plaquer pour suivre cet enfant qui ressemble au sien et tenter de comprendre ce mystère.

    Michel Bussi est un prestidigitateur et il fait tout ce qu’il faut pour que je regarde ailleurs pendant qu’il effectue ses tours de passe-passe. Il m’a noyée dans l’irrationnel et la réincarnation. Pourtant, j’ai cherché l’explication rationnelle derrière tout ça. Mais non, je n’ai rien deviné….

    Et brusquement tout bascule, il me laisse entrevoir un début de piste, et tout s’enchaîne à merveille. Il tire sur le fil qui dépasse de la pelote de nœuds et tout se déroule  : tout est logique, tout s’explique !

    Comme d’habitude, je n’ai rien vu venir et j’adore ça  !
    Michel Bussi écrit des histoires machiavéliques mais jamais glauques, c’est un style qui me convient très bien.

  • Le Monde de Marie 13 juillet 2021
    Rien ne t’efface - Michel Bussi

    Un roman au suspense intense et redoutable. Je me suis totalement laissée prendre par l’intrigue, par l’histoire et le vécu de ses protagonistes.

    Je me suis attachée et j’ai doutée. Je me suis laissée prendre au jeu des apparences et j’ai été surprise par les révélations finales. Pourtant, j’en ai élaboré des hypothèses mais à chaque fois, un élément cloché et j’étais au final très loin de la vérité.

    Un récit que mon coeur de maman à vécu de manière très intense. J’avais besoin de savoir, besoin de comprendre. Envie de croire en cette faculté de réincarnation et peur de ce que cela allait engendrer.

    Je me suis complètement fait berner et j’ai adoré cela. C’est tellement jouissif de ne rien voir venir et de ressentir une telle révolte lors des révélations, lorsque toute la machination est enfin expliquée.

    La réincarnation au centre de l’intrigue. Quelque part tout est vrai et pourtant, en même temps, ça ne l’est pas, enfin je ne sais pas vraiment…. J’ai aimé les derniers mots de l’auteur qui nous pousse à l’interrogation.

    C’est le genre d’ouvrage qu’une fois fermé, on a envie de, de suite, rouvrir pour aller relire certains passages et mieux comprendre. Une intrigue très prenante et finement orchestrée.

    Un joli coup de coeur.

  • Jean-François Mariet 9 juin 2021
    Rien ne t’efface - Michel Bussi

    Comme souvent chez Michel Bussi, la précision des lieux et paysages est chirurgicale. Je revois mes premières vacances d’étudiant dans le Pays Basque, les séjours de ski à Besse avec ma famille. C’est très beau, comme des cartes postales.

    Mais la situation de départ est invraisemblable. Je lis. Je m’arrête. J’analyse les nouvelles données. Je poursuis. Encore des indices. Je ne trouve pas d’explication. Je m’agace. Est-ce le premier livre de Bussi que je ne vais pas dévorer en quelques heures ? Je m’entête, comme Maddi. Je vais d’impasses en portes fermées. Je pense dénouer un fil de l’intrigue, il me casse dans les doigts. J’en prends un autre. Pareil. Je m’essouffle à petit feu. J’ai besoin de temps. Je suis fatigué. Un dernier appât jeté dans l’eau par Michel Bussi. Exsangue, je me laisse emporter dans ses profondeurs. Je ne cherche plus, je ne suis plus qu’un spectateur. Au paroxysme de ma noyade, survient de nulle part une petite bulle de vérité, qui remonte vers la surface. Elle grossit à vue d’œil. Je ne peux que suivre. Tout va très vite ensuite, jusqu’à l’explosion finale, inespérée, grandiose, magnifique ! Maddi n’est pas folle. Tout peut s’expliquer. Comme d’habitude, je me suis trompé, du début à la fin. Décidément, Michel Bussi a ce don exceptionnel de nous triturer les méninges dans tous les sens. Merci Monsieur !

  • DesLivresEtMoi7 7 juin 2021
    Rien ne t’efface - Michel Bussi

    Un auteur à la pointe de sa plume et de son art pour nous raconter des histoires : “Rien ne t’efface” de Michel Bussi, paru ce 04 février 2021 aux Presses de la Cité.

    Le pitch : Médecin généraliste à Saint Jean de Luz, Maddi Libéri mène une existence paisible et heureuse, rythmée de petits rituels avec son fils Esteban. Mais sa vie vole en éclats lorsque celui-ci disparaît le jour de son dixième anniversaire l’espace d’un instant passé seul sur la plage. Dix ans plus tard, Maddi a refait sa vie loin du Pays Basque mais revient pourtant sur cette plage en pèlerinage… Pour y voir bientôt son univers basculer de nouveau lorsqu’elle rencontre son fils… Ou plutôt le sosie parfait de l’enfant qu’il était le jour de sa disparition…

    Qu’on se le dise mes Bookinautes chéris : Michel Bussi est un auteur qui m’agace autant que je le chéris ! Plus qu’un auteur de grand talent, Michel Bussi est en effet un véritable magicien des mots, qu’il utilise avec brio pour faire de chaque ouvrage un magnifique tour de passe-passe littéraire aussi distrayant que captivant et dont le subterfuge, pourtant sous notre nez, ne nous est révélé qu’une fois la dernière page tournée malgré toute l’attention qu’on a pu déployer : Tenez-vous le pour… Lu !

    Exit les Marquises et son soleil redouté : On efface tout et on débarque en Auvergne, terre de mythes et légendes, propice à nous faire douter ! Pour l’occasion Michel Bussi part d’un postulat pour le moins… Original et inattendu et aborde des thématiques particulièrement fortes et difficiles pour nous offrir une intrigue absolument prenante et passionnante dès les premières lignes… Mais surtout minutieusement pensée et redoutablement bien construite !
    Prodigieusement inspiré, l’auteur nous soumet à un suspense de tous les instants en compagnie de personnages parfaits d’imperfections, de failles, fêlures, faiblesses, blessures et autres fragilités pour les rendre d’autant plus réalistes, crédibles et attachants comme jamais.
    Portée par une plume remarquablement fluide, élégante et agréable, un style tout à la fois distrayant et soigné, l’histoire n’en est que plus palpitante, presque envoûtante… On enchaîne ainsi les chapitres comme on assemble les pièces d’un puzzle… Et si un lecteur averti en vaut deux, ce n’est pas encore suffisant cette fois-ci puisqu’on ne voit décidément rien venir… Fallait-il seulement en douter ?

    En bref, c’est l’air abasourdi, les yeux écarquillés et la mâchoire tombante qu’on achève ce thriller de haute volée : L’esprit Bussi a encore frappé !
    (Lu en mars 2021)
    Chronique complète : https://deslivresetmoi7.fr/2021/03/chroniques-2021-rien-ne-tefface-de-michel-bussi.html

  • csa_livres_emotions 4 mai 2021
    Rien ne t’efface - Michel Bussi

    "Rien ne t’efface" de Michel Bussi.
    Dès qu’un Bussi sort c’est plus fort que moi, je ne peux pas résister. Il me le faut de suite !!
    Son dernier titre n’a pas fait pas exception à la règle.
    Et encore une fois, je n’ai pas été déçue, je me suis régalée 🥰💞.
    Ce délice de plonger dans le scénario, d’être saisie par les paysages, de ressentir les personnages, leurs émotions, ... une véritable addiction.
    Comme à chaque fois, une intrigue de folie, des personnages toujours aussi singuliers, authentiques, charismatiques, ... Et pour parfaire le tout, en décor, cette superbe région de l’Auvergne, le Mont-Dore, le Puy de Sancy, avec un petit tour par le magnifique lac Pavin.
    Pour les connaisseurs, ce nouveau titre est à classer parmi ses plus réussis (après "Nymphéas noirs qui reste mon préféré 🤩) et pour celles et ceux qui n’auraient pas encore ouvert un livre de Monsieur Bussi, qu’attendez-vous pour tenter l’expérience"rince, foncez !!

  • lecturesdudimanche 26 avril 2021
    Rien ne t’efface - Michel Bussi

    Oui, je sais… J’avais dit « Capri Bussi, c’est fini !« . Il y a deux ans, j’avais abandonné ma lecture et décidé que jamais plus je ne sauterais sur un Bussi en grand format. Oui, mais c’était sans compter sur Yvan (encore !) et d’autres blogueurs qui m’ont rappelé à quel point Bussi reste le maître incontesté des twists finaux. Et je me suis dit qu’effectivement, hormis cet abandon, j’avais toujours apprécié de me faire retourner le cerveau par cet auteur retors, qui a l’art et la manière de vous présenter une vérité sur un plateau sans que vous l’ayez vue venir… À tel point que j’ai presque envie de relire ses livres en « sachant », pour vérifier quels indices j’ai laissés passer !

    Tout ça pour dire qu’une fois de plus, mes prescripteurs avaient raison. Bussi nous conte l’histoire de Maddi. Elle est médecin, équilibrée, cartésienne. Mais il y a dix ans, son fils a disparu sur une plage de Saint-Jean-de-Luz. Alors quand, 10 ans plus tard, elle revient sur la plage où il a disparu et qu’elle tombe sur un enfant en tout point semblable à celui qu’était son fils à l’époque, Maddi remet en cause toutes ses certitudes, quitte à croire en l’incroyable, pour expliquer ce phénomène. Elle va même jusqu’à déménager en Auvergne pour approcher de plus près ce petit garçon, Tom, dont elle ressent qu’il est en danger.

    Voilà, je n’en dirai pas plus. Je savais que Bussi allait m’avoir, alors je me suis gardée de faire des suppositions rocambolesques. Enfin… Au début ! Puis, j’ai quand même imaginé deux-trois trucs, simples mais totalement plausibles. L’air de rien, genre : « Naaan, je réfléchis pas, mais bon… » Mais bon quoi ? C’est même pas la peine d’essayer, parce que Bussi, il est vraiment trop fort…

    Et une fois de plus, le final est spectaculairement simple et logique mais totalement inattendu. Bim, la claque !

    J’ai donc adoré l’histoire ! Si je suis totalement honnête, je dois quand même admettre que j’ai parfois trouvé le temps un peu long. Certes, j’avais hâte de savoir, mais pas au point de repousser le sommeil. C’est peut-être un peu lié au fait que par moments, c’est Maddi qui nous racontait l’histoire, et je dois dire que malgré toute ma bonne volonté, j’ai eu du mal à accrocher à son personnage. Je lui ai largement préféré Nectaire (oui, les noms bizarres, c’est aussi la marque de fabrique de Bussi), qui a une tendance à diviser le monde en deux catégories, qui varient au fil de ses besoins. J’ai adoré son flegme et sa gentillesse. Sa gaucherie est touchante alors qu’il met tout en œuvre pour démêler le vrai du faux, nous embrouillant un peu plus au passage.

    J’en garderai un excellent souvenir, comme toujours, parce que l’originalité des twists fait qu’on se souvient toujours des histoires de Bussi. Chapeau bas ! Et donc du coup, ça me rappelle de ne jamais dire jamais… 😏

  • Laetitia Heitz 24 mars 2021
    Rien ne t’efface - Michel Bussi

    Voici un roman très agréable à lire, très prenant. J’avoue avoir passé un très bon moment de lecture, j’avais très envie de découvrir la suite. Le twist final est excellent et surprenant. J’ai même du relire pas mal de passages du livre pour me rendre compte à quel point je m’étais bien fait bernée !

  • colorandbook 13 mars 2021
    Rien ne t’efface - Michel Bussi

    https://colorandbook.blogspot.com/2021/03/rien-ne-tefface-de-michel-bussi.html?m=1

    Encore une fois avec Michel Bussi, j’ai passé un agréable moment de lecture, malgré quelques petits points négatifs. C’était addictif. Je n’avais qu’une envie : tourner les pages. Le twist final est génial et surprenant. Il y avait de l’action, du mystère et des rebondissements. Un roman simple mais prenant.

    Les + :

    * L’histoire était prenante. J’avais envie de savoir le fin mot de l’histoire. Jusqu’où Maddi est-elle prête à aller ? Pourquoi les deux garçons sont si semblables ?

    * Les personnages sont intéressants à découvrir. Ils sont bien travaillés, complexes et ambigus. J’ai tout du même eu un peu de mal à m’attacher à eux.

    * Les thème abordé sont passionnants à découvrir. J’ai aimé que l’on aborde le thème du deuil parental et de la réincarnation.

    * La plume de Michel Bussi bien que très simple et prenante est addictive.

    Les - :

    * Des longueurs surtout au début du roman !

    * À un moment l’auteur m’a perdue, je ne savais pas trop vers où on allait.

  • Annesophiebooks 28 février 2021
    Rien ne t’efface - Michel Bussi

    Le nouveau roman de Michel Bussi prouve une fois de plus, si cela était nécessaire, qu’il reste un auteur particulièrement efficace dans le thriller psycho-domestique.
    Rien ne t’efface répond aux trois grandes qualités que beaucoup recherchent dans ce type de littérature : une histoire prenante, des twists percutants et une fin insoupçonnable.

    Pour ce qui est de l’histoire, on va suivre Maddi, dont le fils va brutalement disparaître en 2010.
    Dix ans plus tard, en revenant sur la plage où elle a vu son fils pour la dernière fois, elle va y retrouver un petit garçon du même âge, qui lui ressemble comme un jumeau.
    Elle comprend rapidement que c’est bien plus qu’un simple hasard.
    Car il n’y a pas que la ressemblance physique troublante, il y a aussi des détails comme les vêtements, les phobies, et même une tache de naissance bien particulière.

    À partir de là, Michel Bussi va entraîner le lecteur dans un labyrinthe de spéculations et de retournements de situation qui le laisseront sans voix plus d’une fois.
    450 pages durant lesquelles pas une seule fois vous parviendrez à deviner ce qui vous attend au chapitre suivant.
    Pour le twist final, l’auteur reste là aussi fidèle à sa réputation, quel que soit la fin que vous aurez envisagée, vous serez forcément encore très loin du compte par rapport à ce qu’il vous prépare.

    Les fans de Mr Bussi retrouveront donc absolument tout ce qui fait qu’ils aiment ses intrigues avec ce nouveau titre.

    Si, pour ma part, j’aurais préféré une histoire un peu moins longue, des personnages un peu plus profonds et que l’un des twists m’a littéralement fait froncer longuement les sourcils, je lui reconnais un style simple et diablement efficace qui ne se dément pas.

    Les Nymphéas Noirs reste mon roman préféré de cet auteur, mais aucun doute : ce nouveau cru remportera un franc succès auprès des aficionados, et pas que...
    Même si ça n’a pas été un coup de cœur de mon côté, c’est donc un thriller qui se lit très bien et très vite, qui démarre sur une intrigue solidement ficelée, qui regorge de twists et dont le final est totalement inattendu.

    À tenter !

  • Mes Carnets Litteraires 20 février 2021
    Rien ne t’efface - Michel Bussi

    Et bien, je n’ai qu’une chose à dire : il s’est encore bien foutu de nous Michel 😅
    Comment un auteur qui écrit depuis 15 ans tous ses livres sur le même schéma arrive-t-il encore à nous surprendre et nous berner après toutes ces années ?! Le talent, bien-sûr !! Et quel talent !!
    Et pourtant, je sais que je ne dois pas lui faire confiance, que je dois me méfier de ce que je lis et encore une fois, je n’ai rien vu venir !
    Vous l’aurez donc compris, le roi du twist a encore frappé !
    Pour être honnête, est-ce que tout est crédible, pas sûr ... Est-ce que l’écriture est très (trop) simple, indubitablement !
    Mais l’ensemble est terriblement addictif ! Impossible de décrocher avant de connaître le fin mot de l’histoire !
    Car avec Michel Bussi, même si le surnaturel semble parfois prendre le dessus, sachez que tout est TOUJOURS vrai !
    ▶️ Une réussite !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.