Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

J’ai dû rêver trop fort - Michel BUSSI

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

4 #AvisPolar
6 enquêteurs
l'ont vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • Edwige 2 décembre 2022
    J’ai dû rêver trop fort - Michel BUSSI

    Un excellent Bussi. Une hôtesse de l’air refait le même parcours qu’il y a 20 ans. Elle se rappelle se guitariste dans le hall d’embarquement. Un amour caché ? Va-t-elle perdre son mari et ses enfants ou va-telle essayer de le retrouver 20 ans après. Michel Bussi nous tiens en haleine jusqu’à la fin du livre.

  • labibliodeclo 18 février 2022
    J’ai dû rêver trop fort - Michel BUSSI

    L’intrigue est vraiment géniale et prenante : les mêmes destinations, les mêmes coïncidences, à vingt ans d’intervalle. La plume de Michel Bussi est, comme toujours, addictive, et l’alternance des chapitres au passé/présent rythment le roman et nous donne envie de poursuivre la lecture jusqu’à percer le mystère. Un mystère bien gardé, prêt à exploser, qui ne laissera personne indemne.

    J’ai aimé beaucoup des personnages de cette histoire, en commençant par Ylian, Olivier, Flo et Jean-Max. Ils sont, chacun à leur manière, très attachants. En revanche, j’ai un peu moins accroché avec Nathy, je l’avoue, qui avait tendance à me taper sur le système (car même si l’histoire est touchante, elle n’est pas toute blanche).

    Même si la fin m’a touchée, qu’elle est belle et triste, je reste peu convaincue par les explications du mystère qui restent, à mon goût, un peu trop farfelues pour être réalistes. Soyons honnêtes, dans la vraie vie, tout ça, c’est carrément impossible. Sans ce détail qui me gêne beaucoup, le roman reste tout de même une très bonne lecture, fluide, addictive.

  • fanchloua 3 octobre 2020
    J’ai dû rêver trop fort - Michel BUSSI

    Ayant lu l’ensemble des ouvrages de l’auteur, je vous conseille ce style limpide propice au dépaysement. Nathy voyage beaucoup aux quatre coins du globe. Michel Bussi nous promet un dénouement inattendu. Ce n’est peut-être pas le roman que j’ai le plus apprécié de la part de cet auteur mais je reste fidèle à ses parutions.

  • Agathe 21 mars 2020
    J’ai dû rêver trop fort - Michel BUSSI

    Sorti récemment en poche et connaissant l’auteur pour avoir lu plusieurs de ces romans j’ai choisi "J’ai dû rêver trop fort" sans lire d’autres avis de lecteurs. En cette période de confinement, j’étais ravie de voir dans le résumé qu’il promettait un dépaysement total à travers les différentes époques et pays que Nathy visitent en tant qu’hôtesse de l’air : Montréal, Paris, Los Angeles, San Diego, Barcelone, Jakarta.⠀
    Au départ, j’étais assez surprise de la part importante de la romance dans son livre mais j’ai apprécié le début entre ses coïncidences, ses secrets et cette pierre "magique". ⠀
    Mais je n’ai pas accroché à la partie qui se passait à Barcelone car j’ai trouvé le déroulement des événements un peu farfelu et également au dénouement de l’histoire. ⠀
    Dans l’ensemble je vous conseille ce roman en sachant qu’il est différent du style habituel de l’auteur. Il est plutôt écrit pour les adeptes comme moi de Marc Levy ou Guillaume Musso.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.