Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Top des 100 meilleurs films thrillers n°27 : Funny Games - Michael Haneke

27 - Top des 100 meilleurs films thrillers

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

0 #AvisPolar
3 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Fini de jouer. En 1997, Haneke siffle la fin de la partie en propulsant le thriller dans ses limites les plus insoutenables. L’esthétisme de la violence cher à Fincher semble alors bien loin…

Résumé :

Une famille composée d’un couple et de leur fils passe ses vacances au bord d’un lac. Deux jeunes hommes leur rendent visite sous un prétexte futile. Ils les séquestrent et leur font vivre un enfer...

N°27 DU TOP 100 DES MEILLEURS THRILLER DE BEPOLAR

Funny Games
Avec : Susanne Lothar, Ulrich Mühe, Arno Frisch, Frank Giering
Année : 1997
De quoi ça parle ?
Un couple et leur enfant, famille bourgeoise et intello passionnée d’opéra, se rendent en vacances au bord d’un lac. Une fois sur place, deux jeunes hommes a priori charmants s’immiscent petit à petit chez eux. Commence un véritable cauchemar.

C’est culte parce que…

Probablement inspiré par Les Chiens de Paille (Peckinpah, 1971) et Les Visiteur (Kazan, 1972), Michael Haneke commence d’abord par un récit tranquille (même si brusquement émaillé dès le générique par le morceau hardcore Bonehead Hellraiser de John Zorn) pour ensuite inoculer la
violence par petites touches graduelles jusqu’au point de non-retour. Si le film (et son remake au plan par plan Funny Games U.S ) provoque un malaise aussi insoutenable, c’est bien parce que le réalisateur autrichien se refuse à toute stylisation ou presque. Les plans, d’une longueur quasi
intolérable, renforcent une impression de réalisme absolument suffocante.

D’une finesse prodigieuse dans son découpage, son cadrage ou sa direction d’acteur, Funny Games s’apparente à un chef d’œuvre de l’horreur. Reste que sa vocation à prendre en otage le spectateur, comme pour révéler la violence qu’il inhibe en lui inconsciemment – celle au fond qui donna lieu aux plus grands massacres du XXe siècle – masque forcément une certaine gratuité, et ce, paradoxalement d’autant plus lorsqu’il laisse les cadavres hors-champ. Difficile de ne pas haïr la complaisance d’Haneke – elle qui nous adresse des apartés cyniques ou des regards caméra tonitruants –, même si son film demeure indiscutablement une œuvre charnière.
Ce que le film apporte au thriller

Avec Funny Games, le thriller perd (comme avec Les Chiens de pailles ou Les Visiteurs ) sa dimension de divertissement, et c’est précisément ce que recherche le metteur en scène, qui au fond souhaite quelque part tuer le cinéma pop-corn. Comme si le spectateur se devait dès lors d’avoir un
regard moral sur son rapport à la violence. Résultat : une atmosphère résolument irrespirable entre fascination et répulsion.


Voir en ligne : Le Top 100 des meilleurs films thrillers de BePolar

Galerie photos

spip-slider
spip-bandeau

Pour aller plus loin

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.