La Princesse des glaces - Camilla Läckberg

Notez
Notes des internautes
2
commentaires
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Erica Falck, trentenaire installée dans une petite ville paisible de la côte ouest suédoise où elle écrit des biographies, découvre le cadavre aux poignets tailladés d’une amie d’enfance dans une baignoire d’eau gelée. Impliquée malgré elle dans l’enquête, Erica est vite convaincue qu’il ne s’agit pas d’un suicide. Sur ce point, et sur beaucoup d’autres, l’inspecteur Patrik Hedstrôm, amoureux transi, la rejoint. Stimulée par cette flamme naissante, Erica se lance à la conquête de la vérité et met au jour, dans la petite société provinciale qu’elle croyait bien connaître, des secrets détestables. Bientôt, on retrouve le corps d’un peintre clochard, encore une mise en scène de suicide...

Pour aller plus loin

Vos avis

  • 1001histoires 10 août 2017
    La Princesse des glaces - Camilla Läckberg

    La princesse des glaces : publié en Suède en 2004 sous le titre original de "Isprinsessan".

    Janvier - Février , sans doute 2002 , année des JO d’hiver.

    Erica Falck , trente cinq ans , vit à Stockholm mais séjourne à Fjällbacka petit port de pêche situé non loin de Göteborg. C’est le village de son enfance , elle doit y régler la succession familiale suite au décès de ses parents. Erica est écrivain , elle rédige des biographies de femmes écrivains suèdoises.

    Les retrouvailles avec ses relations d’enfance tournent bientôt au drame. Son amie Alexandra est retrouvée morte dans sa baignoire. Le chauffage de sa maison a cessé de fonctionner , le cadavre d’Alexandra est pris dans la glace.

    Suicide ? Erica n’en est pas convaincue , Patrick Hedström , inspecteur de police à Tanumshede , non plus. Bien qu’elle n’en ait pas le droit , Erica va lui apporter son concours , aidée en cela par sa connaissance des habitants de Fjällbacka. Elle est persuadée que la solution se trouve dans le passé du village où une tranquillité trompeuse cache de lourds secrets faits de haine , jalousie , avidité et vengeance.

    L’enquête avance grâce à des rebondissements et à des déductions que le lecteur a du mal à s’approprier. L’ensemble est comme asseptisé et laisse peu de place à l’émotion. La lecture est cependant agréable et je ne me suis pas ennuyé même lorsque l’héroïne expose ses petits tracas quotidien. Ce roman a été écrit par une jeune auteur ( Camilla Läckberg est âgée de vingt huit ans lors de sa publication ), le résultat est très ... féminin. L’héroïne observe beaucoup la décoration des appartements , un meuble IKEA ne s’accorde pas avec n’importe quoi , une jupe ne se porte pas avec n’importe quel pull , un bon plat peut compromettre un régime Weight watcher.

    L’énigme et l’enquête intéressent autant que le quotidien des personnages principaux , autant que la vie familiale tragique de la soeur d’Erica , autant que le jeu amoureux qu’Erica déploie pour séduire Patrick Hedström. Mais intéresser n’est pas passionner.

    http://cercle-du-polar-polaire.over-blog.com/2016/01/camilla-lackberg.html

  • Laure Manda Marie 26 septembre 2018
    La Princesse des glaces - Camilla Läckberg

    Le premier de la série de Erika Falk et probablement le meilleur à cette date - une excellente intrigue, avec alternance passé présent qui font la force de ses romans et qui permettent de reconstituer l’histoire entièrement et de repondre à toutes nos questions
    j’ai adoré chacun des personnages cette écrivaine qui mène l’enquete et nous suivons en parrallèle son histoire personnelle.

    Un très bon policier noir

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.