Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le Colis - Sebastian Fitzek

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

25 #AvisPolar
12 enquêteurs
l'ont vu/lu
4 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

Psychiatre, Emma Stein a été victime d’une agression nocturne dont elle s’est miraculeusement sortie. Depuis, elle vit recluse dans sa maison, de peur de croiser à nouveau la route de ce psychopathe que la presse a surnommé le Coiffeur.
Un jour, son facteur lui demande d’accepter un colis pour l’un de ses voisins. Emma connaît tous ceux qui habitent dans sa rue.
Or, jamais elle n’a entendu parler de cet homme…

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur LesLibraires.fr
  • Acheter sur Emaginaire
  • Acheter sur Cultura
  • Acheter sur Rakuten

Vos #AvisPolar

  • livrement-ka 1er mars 2019
    Le Colis - Sebastian Fitzek

    Une pépite....que dire du bon, du très bon, de l’excellent, du grandiose, du majestueux .... bref un excellent thriller psychologique.

    Emma, personnage principal qui est victime d’une agression abominable dans une chambre d’hôtel , et qui est la seule survivante des victimes de l’agresseur dénommé le coiffeur....

    Malheureusement cet horrible événement la plonge dans une dépression et une terreur d’affronter le monde réel.

    Est-ce parce qu’il existe des incohérences dans son récit (la chambre d’hôtel 1904 où s’est passée l’agression ne semble pas exister, de plus elle est en vie contrairement aux autres).

    Elle vit donc recluse chez elle, avec des crises d’angoisse épouvantables. 

    Heureusement elle peut compter sur son amie de toujours Silvia, et Konrad, un ami de son père, et avocat.

    Malgré sa profession, psychiatre, elle n’arrive pas à reprendre pied. Son mari semble faire tout pour la soutenir. Je ne sais pas si sa profession est une bonne chose ou une mauvaise chose. car elle connaît tous les symptômes qu’elle développe.

    Et ce colis pour un voisin qu’elle ne connaît pas, livré par Salim le facteur du coin. 
    Ce mystérieux colis : que contient il ? Emma va t’elle devoir affronter un inconnu pour remettre le colis. Ce voisin peut-il être l’agresseur.... ou se fait-elle des idées ?

    On lit ce livre à tâtons tellement on craint la suite de l’histoire....on découvre toujours de nouveaux rebondissements, au même rythme qu’Emma et cela en devient plus que perturbant.

    On tâtonne, on essaie de se forger un avis et puis au final on a à peine le temps que paf.... un nouvel événement qui anéantit ce que l’on imaginait.

    Tous les personnages cachent bien leur jeu. Emma, quant à elle est vraiment attachante.

    On ne souhaiterait pas cette histoire à son pire ennemi.

    Pour ceux qui me suivent, vous savez que j’affectionne les thrillers scandinaves qui sont pour moi au dessus de la mêlée...Et bien ce livre n’a franchement rien à leur envier.

    J’ai lu le livre d’une traite, je ne pouvais pas le lâcher, j’étais scotchée à l’histoire.

    Quant à l’auteur que je ne connais pas , il manie l’intrigue à la manière d’un chef d’orchestre..... un régal... j’espère pouvoir me procurer tous ses anciens livres...

    Un thriller non pas seulement sanglant, mais plutôt psychologique, ce qui le rend encore plus effrayant.

    Nous sommes dans une gigantesque machination ou manipulation, ou chacun essaie de tirer son épingle du jeu au détriment de tous les autres. Du grand art, une histoire qui vaut le détour et qui n’est en aucun cas la pâle imitation ou du déjà vu...rien de tout cela.... il est un des meilleurs livres lus depuis quelques temps.

    Sur la forme de l’histoire :

    Le livre est divisé en plusieurs chapitres.

    Le texte est aéré et la plume est fluide ; ce qui en fait une lecture agréable mais prenante de par le côté psychologique du thriller.

    La couverture est vraiment superbe et très originale.

    Conclusion :

    Une de mes meilleurs livres de ces derniers mois. Un thriller psychologique à haute performance. Un bijou.

    Si je dois vous en conseiller un, c’est celui-là. J’ai tout simplement ADORE.

  • sam_ds_49 4 mars 2019
    Le Colis - Sebastian Fitzek

    Mon résumé :

    Quel joie, quand je me suis vu proposé ce roman par les editions l’archipel. A joie de lire un auteur que je n’avais pas lu depuis…2015. Et ouais 4 ans que je n’avais pas ouvert un roman de Sebastien Fitzek. Vous allez me dire, et le passager 23 ? Certes, mais y a tellement de livres a lire que j’ai jamais réussis trouver le moment opportun.

    Emma Stein, est psychiatre et vit enfermée dans sa maison, depuis le jour ou elle s’est fais agressée. Elle ne s’en remets pas vraiment et prefere éviter que ca ne recommence. Elle ne souhaite pas recroiser celui qui se fais surnommer par la presse le coiffeur. Un jour son facteur sonne a sa porte, pour lui délivrer son courrier. Cette fois, son facteur lui demande un service. Il doit délivrer un colis a un de ses voisins mais celui-ci ne répond pas, il souhaite qu’elle prenne son colis et lui, déposera un avis indiquant que le colis est chez elle.

    Quand elle prend le colis et qu’elle voit le nom de son voisin, elle se dit qu’elle n’a jamais entendu parler de lui, et pourtant ca fait longtemps qu’elle habite la, elle connait donc ses voisins. Elle decide d’aller a l’adresse indiqué sur le colis, mener « sa petite enquête ». Quand elle entre dans le salon elle commence a entendre des voix, des voix qui auraient tendance à ressembler à du russe…..Tout de suite, emma, cherche a se cacher pour éviter de se faire repérer. Quand elle entre dans la chambre, elle découvre quelqu’un en train de dormir. Sauf, qu’au meme moment, elle sens une presence inhospitalière derriere elle. Elle se dit qu’il est temps qu’elle taille la route si elle veut pas avoir plus d’ennuies encore.

    Lorsqu’elle arrive enfin chez elle, Emma, se rend compte, que dans la bousculade et la precipitation, elle a perdu son téléphone….

    Mon avis :

    Un tres bon livre, bourré de suspense et de rebondissement. Ca me motive davantage a me decider à lire son precedent ouvrage. Un tres bon auteur Allemand dont on ne parle pas assez en france, bien dommage

  • Angie - Blog Culturez-moi 12 mars 2019
    Le Colis - Sebastian Fitzek

    Emma est une psychiatre reconnue. Elle est mariée à Phillip, l’homme de sa vie et enceinte de leur premier enfant lorsque le pire va se produire. Un soir, après un congrès de médecine, elle est agressée dans sa chambre d’hôtel. L’intrus après l’avoir violée s’appliquera à lui raser le crâne. Elle vient de croiser la route du « Coiffeur ». Mais pourtant, contrairement à ses autres victimes, Emma sera épargnée et aura la vie sauve.

    6 mois plus tard, la psychiatre n’est plus que l’ombre d’elle même, enfermée depuis son agression dans une paranoïa aiguë. [...] Bien d’autres événements ont eu lieu depuis cette nuit de l’horreur dans ce grand hôtel Berlinois. L’histoire complète elle va la raconter à son avocat et au lecteur, au travers du prisme de ses angoisses, de sa folie naissante… Tout a commencé quand le facteur lui a confié ce fameux colis.

    Le colis est un très bon thriller psychologique qui vous tiendra quelques heures en haleine. Cette terrible maladie qu’est la dépression paranoïaque entre en écho avec les événements du récit et participe à la création d’une ambiance complètement oppressante. Le lecteur, comme les médecins, veulent démêler le vrai du faux et entrer dans la tête d’Emma pour en décrypter tous les souvenirs. Si l’intrigue en soit n’est pas une réelle révolution du genre, elle a cependant le mérite de vous tenir vraiment en haleine et de vous faire passer un très bon moment durant tout le temps de la lecture. Je vous recommande ce thriller pour vos soirées sous un plaid. Mais avant vérifiez bien que toutes les portes soient correctement fermées…

  • Au fil des Pages 13 mars 2019
    Le Colis - Sebastian Fitzek

    Tous les ingrédients étaient là pour moi dans ce livre ! Le sujet et la 4ème de couv m’ont de suite alléchés mais malheureusement j’en ressors mitigée.
    Le gros point noir ce thriller sont les invraisemblances et là y en a :/
    Emma victime d’un viol vit recluse chez elle devient agoraphobe et vit dans la crainte de croiser son bourreau.
    Le sujet est assez dur étant femme on peut vite s’identifier mais là en aucun moment j’ai eu cette empathie que je peux avoir pour ce genre de "victime", je n’y ai pas cru une seconde ...
    La fin arrive et on se dit MOUAIS et une sur-enchère qui vient encore plus décrédibiliser le reste avec un gout de "déjà vu"
    c’est dommage et je déteste faire ce genre de retour :( pourtant ce n’est pas le 1er de l’auteur que je lis et j’avais beaucoup aimé les précédents ....
    Après je suis contente de l’avoir découvert quand même ;)

  • Lettres et caractères 15 mars 2019
    Le Colis - Sebastian Fitzek

    S’il y a des auteurs qui manquent cruellement d’imagination, c’est loin d’être le cas de Sebastian Fitzek. En nous proposant un thriller psychiatrique (soit un thriller psychologique puissance 1000) l’auteur s’est lâché dans le côté dingue, hallucinant, perturbant, troublant, barré. Livré à un train d’enfer, ce roman s’avale sans trop savoir si c’est à la réalité ou à la folie que l’on a affaire. Non seulement le doute est permis, mais il est recommandé dans ce jeu du chat et de la souris sorti tout droit de l’imagination d’un auteur fertile.

    Emma Stein est psychiatre. La folie ça la connaît. Elle sait l’identifier mieux que quiconque quand elle y est confrontée. Mais après un traumatisme d’une violence psychologique inouïe, c’est à sa propre folie qu’elle va devoir faire face. Il lui faudra lutter, mais lutter contre quoi ? Ce que d’autres décrivent comme des délires paranoïaques ? Ou contre le fait que personne ne semble la croire ? Pourtant elle le sait, elle, qu’elle est l’une des victimes du Coiffeur : certes, la seule rescapée de ce psychopathe mais une victime à part entière malgré tout. Et quand elle pense savoir où déloger ce tueur en série grâce à un colis arrivé chez elle un peu par hasard, la traque commence. Reste à savoir qui est la proie et qui est le prédateur…

    Mon résumé vous semble confus ? Il l’est ! Mais pas plus que ce roman qui démarre déjà sur une fausse piste. Car si vous pensez qu’un tel titre ne peut renvoyer qu’à un gentil thriller domestique, vous risquez d’être surpris : c’est du Fitzek, ne l’oubliez pas ! Ceci étant dit, si je suis bien en peine de résumer ce livre, je le suis tout autant pour rassembler mes idées et savoir ce que j’ai vraiment ressenti à la lecture du colis.

    Tout ça m’a paru tellement perché, invraisemblable, rocambolesque, inattendu que je suis restée passive, attendant de voir quel truc absolument dingue allait encore me tomber sur le coin du nez. Quand l’histoire est à ce point décalée, impossible échafauder des hypothèses : votre imagination ne sera jamais aussi fertile que celle de l’auteur, vous êtes vaincu d’avance. Alors vous lisez mais ne cherchez plus vraiment à savoir qui et pourquoi ? Et c’est bien dommage car c’est quand même l’un des grands plaisirs de l’amateur de thriller que d’essayer de déjouer les pièges tendus par l’auteur, vous ne trouvez pas ?

  • Maks 15 mars 2019
    Le Colis - Sebastian Fitzek

    "Le colis » est un excellent thriller psychologique que nous offre Sebastian Fitzek pour son dixième livre. Suspense, multiples rebondissements, paranoïa, faux semblants, folie, le lecteur passe par plein de sentiments en même temps que la jeune psychiatre qui tient le rôle principal de cette histoire.

    Le scénario, bien que assez classique en apparence, se révèle très riche en rebondissements. Nous nous prenons en tant que lecteur à soupçonner chaque acteur de l’histoire, sans jamais être certain de nos hypothèses. Au final, les retournements de situations s’enchainent et embrouillent le lecteur pour mieux le surprendre avec un final excellent et inattendu.

    Les autres personnages sont eux, assez classiques, mais seulement en apparence, Sebastian Fitzek réussit à construire des personnages simples et complexes à la foi et donne un dynamisme certain en gardant le lecteur sous une tension permanente.
    L’auteur avait déjà fait fort avec son précédent roman « Passager 23 » qui était très appréciable, mais ici il se renouvelle de bien belle manière.
    A lire absolument pour tous les amateurs de thrillers psychologiques.

  • L’atelier de Litote 18 mars 2019
    Le Colis - Sebastian Fitzek

    C’est toujours un plaisir que de découvrir un nouveau roman de Sebastian Fitzek. Ce qui ma plaît chez lui, c’est l’originalité de ses scénarios. Certains pourront trouver que l’intrigue est tirée par les cheveux, personnellement, je ne boude pas mon plaisir de lecture, surtout avec ce dernier titre. Le colis nous emporte dans les recoins de la psychologie humaine, on marche sur le fil du rasoir ente folie et manipulation. Le plus fort c’est que tout cela arrive à une professionnelle puisque notre héroïne Emma Stein est elle- même Psychiatre. Le récit regorge de réflexions profondes sur les séquelles que les victimes d’agressions sexuelles peuvent avoir. J’ai particulièrement apprécié la description d’une crise de panique et la peur que peut ressentir Emma vers tout ce qui vient de l’extérieur. Ce « colis » nous entraine vers de nombreux rebondissements qui nous font ressentir fortement les notions de suspense, de tension et de manipulation. Ce livre se lit très vite tant on reste captivé par les chemins sinueux que l’auteur a choisi de nous faire emprunter pour mieux nous perdre. Il faut dire que j’ai eu l’impression d’être dans le brouillard et de perdre mes repères à l’image d’Emma la plus part du temps mais quand arrive l’éclaircie finale, c’est jubilatoire. Le style de l’auteur avec des chapitres courts et précis nous donne une lecture fluide et passionnante. Le prologue est juste fascinant et il prend toute son importance au fil du déroulement du livre. J’ai aimé avoir peur avec Emma, me mettre à douter de tout et de tous même d’elle-même. Les personnages secondaires sont aussi bien construits et on est amené à échafauder moultes théories à leurs sujets que l’auteur s’empresse de mettre à bas. Bref on se fait berner jusqu’au bout mais avec un grand plaisir. Un thriller psychologique comme je les aime même si il y a pu avoir quelques zones d’ombres ou d’invraisemblances, je ne m’y suis pas attardée et cela ne m’a pas empêché de prendre plaisir avec ce livre décoiffant ! Bonne lecture.
    http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2019/03/18/37174443.html

  • Happy Manda Passions 21 mars 2019
    Le Colis - Sebastian Fitzek

    très belle et très bonne découverte frissons garantis pour la lecture de ce thriller.

    Un roman en 3D et surtout beaucoup de psychologie, qui va façonner vos angoisses, accrochez vous pour certains passages vous regarderez à plusieurs reprises au dessus de votre épaule !

    Emma est le personnage principal. Déjà en équilibre précaire par une enfance perturbée par un "habitant de son placard" réel ou imaginaire, elle n’a jamais su. Aujourd’hui, psychiatre, elle mène une vie équilibrée. Pourtant le jour où elle est agressée par celui que l’on surnomme "le coiffeur" son monde s’écroule et elle tombe dans une paranoia extrême. L’arrivée d’un colis qui ne lui est pas destiné vont encore plus ébranler sa crédibilité auprès de ses proches.
    Machination ? Paranoïa ? schizophrénie ?

    Un roman ou l’on navigue à la frontière du réel et de l’imaginaire. VOus allez osciller aux mêmes rythmes que Emma et ne plus savoir ou est la vérité encore moins démêler le vrai du faux.

    Petit bémol cependant par moment l’auteur semblait stopper les réflexions, et cela m’a un peu déroutée.
    L’auteur a une façon bien à lui de traiter la psychologie, une vue différente et intéressante. Il nous oblige à voir autrement et surtout à ressentir avec nos tripes et non notre cerveau.

    https://happymandapassions.blogspot.com/2019/03/le-colis-sebastian-fitzek.html

    laissez vous happer par la paranoïa à votre tour...

  • Alohomora 22 mars 2019
    Le Colis - Sebastian Fitzek

    Encore un super thriller proposé par S. Fitzek ! Une belle intrigue pleine d’action, de rebondissement et de suspens ! Le lecteur se met à douter et ne parvient plus à dissocier ce qui est réel de ce qui ne l’est pas.

    J’ai adoré cette lecture, je vous invite à venir voir mon avis complet ici : https://alohomorabloglitteraire.wordpress.com/2019/03/16/le-colis-sebastian-fitzek/

  • Encore Un Livre 23 mars 2019
    Le Colis - Sebastian Fitzek

    J’ai découvert Fitzek tardivement avec Passager 23, alors qu’il a publié une dizaine de thrillers en France. Cette lecture avait vraiment été excellente, Fitzek peut être sans limite, sans restriction dans sa manière d’insuffler l’angoisse. Avec le colis c’est différent, je n’ai pas du tout ressenti une angoisse particulière malgré ce qui arrive à Emma. Au premier abord et dès le prologue, le personnage est bien exploité, les situations confuses auxquelles Emma doit faire face : Se réveiller dans une chambre d’hôtel qui n’est pas la bonne, ce message qui lui est adressé sur le miroir de la salle de bains, bref c’est plein de promesses.

    Sauf que, j’ai décroché dès la réception du colis qui arrive tardivement et qui finalement n’a pas maintenu mon intérêt plus que ca. Tout ne tourne pas qu’autour de ce colis, même si j’aurais aimé connaître le contenu un peu plus tôt, que l’auteur soit plus machiavélique là-dessus. Le sujet, c’est bien Emma et son agression, elle a été victime du « coiffeur », psychopathe obsessionnel, scalpant ses victimes, il aurait pu aussi tenir le bouquin à lui tout seul.

    Tout cela engendre des souvenirs d’Emma trois semaines plus tôt. Et là, on quitte vraiment le cœur de ce que j’attendais, ce qui était prometteur. Tout devient flou, pour Emma comme pour moi. C’est peut-être le gros reproche que je ferai à ce roman : les situations, les aller-retours d’Emma dans le passé empiètent sur le psychiatrique que j’aime tant, il n’a pas été assez loin dans les détails.

    Je ne parlerai pas plus du colis qui fait une courte apparition, l’auteur n’en joue pas plus que ca pour apeurer Emma. Le colis n’est pas aussi retors que ce que j’ai eu l’habitude lire chez Fitzek. La psychiatrie est son thème de prédilection, mais ce qui n’a pas collé avec moi, c’est le manque d’originalité et l’histoire d’Emma qui je dois l’avouer ne m’a pas passionnée. Par contre j’ai retrouvé ce style vif et froid que je n’aime pourtant pas chez tout le monde, et quelques détails psychiatriques qui me font encore dire qu’il est assez convaincant dans ce domaine.

  • La Caverne du Polar 14 mai 2019
    Le Colis - Sebastian Fitzek

    Aujourd’hui je vais vous parler de l’auteur Allemand Sebastian Fitzek. Alors oui cet auteur est une valeur sûre dans le monde du thriller psychologique. Mais ma première expérience avec lui a été compliquée. Après c’est vrai que pour sa décharge je ne suis pas vraiment fan de ce genre. En tout cas je ne pouvais pas manquer son dernier roman Le colis sortie en ce début d’année. Allez suivez-moi c’est parti pour Berlin la belle capitale Allemande. couv10685228

    On fait connaissance avec Emma Stein une psychiatre très célèbre dans son pays. Seule dans sa chambre d’hôtel, un soir après une conférence, elle se fait agresser par un tueur en série que les médias ont surnommé le Coiffeur, car ce dernier rase la tête de ses victimes avant de les tuer. Heureusement elle s’en sort, mais malheureusement personne ne la croit. Emma ne correspond en rien au profil habituel des victimes, l’endroit qu’elle décrit est introuvable et elle ne se rappelle plus comment elle a pu s’échapper. Suite à son agression Emma est dépressive, elle ne sort plus de chez elle et se bourre de médicaments. Le nombre de personnes qui peuvent l’approcher se compte sur les doigts d’une main. Il lui arrive des choses tellement bizarres que l’on en vient à se demander si tout se produit réellement ou si elle n’est pas tout simplement folle… Et un matin lorsque son facteur sonne à sa porte et lui demande de réceptionner un colis pour son nouveau voisin, qu’elle ne connait pas, tout va basculer, elle va sombrer dans la paranoïa… ou pas… ?!

    Le récit est dynamique, les chapitres sont courts et entre folie et réalité il n’y a bien souvent qu’un pas. En tant que lecteur on se pose un tas de questions. Si on aime bien
    ce genre de thriller honnêtement c’est très efficace et le roman se lit très vite. Et bien entendu Sebastian Fitzek maîtrise son thème de prédilection que sont les troubles mentaux. Mais bon j’ai trouvé l’histoire dans sa globalité assez incohérente avec un manque de réalisme ahurissant.

    Au final que dire de ce livre… Le colis est un huis clos psychologique à l’intrigue qui va un peu trop loin pour moi… Et honnêtement que dire du dénouement complètement irréaliste… Je ne compte pas renouveler l’expérience. Je n’aime vraiment pas ce genre d’histoire et d’intrigue. Es tut mir leid Sebastian, ich habe ja versucht dich zu verstehen aber ich kann es einfach nicht…

  • 4bookine 20 mai 2019
    Le Colis - Sebastian Fitzek

    L’auteur nous tisse le paysage de la vie d’Emma petite et jeune adulte. Ensuite, il ne s’arrête plus de rebondissements en rebondissements, l’histoire et la paranoïa se referment sur le lecteur.
    De personnages plus ou moins étranges et de situations paranormales, tout ça a commencé à me mettre les chocottes autant que le trailer où j’avais sursauté. Entre enquêtes et mensonges, l’auteur m’a perturbé dans le cheminement de la vérité de l’identité du « coiffeur » et sur la santé mentale d’Emma. Il m’a amené à douter de notre héroïne, au parcours professionnel bien structuré, qui devrait être préparé à surmonter ses angoisses. Mais loin de là, c’est une froussarde et personne ne la croit quand elle raconte les faits. A se demander si elle n’a pas tout inventé de cette agression. Aucune trace à part sur son physique et aucun témoin fiable. J’ai vraiment cru que Emma était atteinte de psychose comme le pense son entourage et la police. Plus nous avançons dans l’histoire et plus j’ai pataugé à essayer d’élucider le mystère du « coiffeur ».
    Une vraie intrigue psychologique, une vraie énigme, une vraie torture de l’esprit.

    Un thriller psychologique haletant, stressant et angoissant à souhait. En effet une fois que vous aurez ouvert le colis, vous ne pourrez plus vous arrêter. Une approche lente avec une tension palpable qui va vous refroidir quand vous connaitrez la vérité.

    blog

  • Pickbooks 13 juin 2019
    Le Colis - Sebastian Fitzek

    Mon avis : Ce que j’aime dans les thrillers psychologiques c’est l’état de doute constant dans lequel ils plongent le lecteur lorsqu’ils sont bien écrits. Et je peux vous dire que Le colis remplit parfaitement le contrat ! On ressent pleinement l’angoisse, les interrogations et les peurs d’Emma. En nous plaçant uniquement de son point de vue et donc en ne nous montrant qu’une partie des faits qui se déroulent, l’auteur peut nous manipuler à sa guise (et il le fait très bien !). Nous devenons nous-même paranoïaque, alternant entre affection et empathie pour Emma, puis doutes et agacement face à certaines réactions. Une fois de plus l’alternance entre le passé et le présent distille les informations petit à petit jusqu’à un dénouement que personnellement je n’avais absolument pas vu venir ! Le colis est un très bon exemple de thriller psychologique qui te retourne et malmène ton cerveau de lecteur, et c’est assez jouissif !

  • mavic 21 juin 2019
    Le Colis - Sebastian Fitzek

    Le colis c’est une montée d’angoisse qui ne vous quitte jamais vraiment.
    C’est un thriller psychologique comme je les aime avec ce petit côté parano qui en rendrait fou plus d’un. L’auteur s’appuie sur les émotions de ses personnages pour retenir notre attention mais également sur l’environnement les entourant.
    Si au début, on se situe dans un endroit bruyant et grouillant de monde, très vite on se retrouve confronté au silence et à la solitude. Peu de personnages interviennent mais chacun à son rôle à jouer auprès d’Emma que ce soit bon ou mauvais.
    Emma c’est la protagoniste de l’histoire. Une jeune femme traumatisée et agressée par Le coiffeur, tueur en série du moment. Et depuis elle vit recluse chez elle soutenue par son mari. Tout pourrait rester ainsi si elle n’avait pas reçu ce maudit colis qui bouleversera sa vie sur plusieurs points. Mais surtout cela va forcer Emma à sortir de chez elle et affronter sa peur.
    C’est là qu’entre réellement la partie psychologique.
    Comment trouver les réponses à ses questions quand chaque bruit devient une agression permanente et que votre environnement vous semble hostile ? C’est vraiment la sensation que j’ai eu et forcément une petite boule d’angoisse s’est formée au fur et à mesure de ma lecture.
    Tout comme Emma, je me suis mise à soupçonner tout le monde, à ne lus savoir à qui se fier et à démêler le vrai du faux. Et qu’est-ce que ça peut stresser !
    C’est là tout le talent de l’auteur, réussir à semer le doute dans l’esprit du lecteur. Je me suis triturée les méninges pour tenter de deviner le dénouement et que nenni, je me suis laissée surprendre et au final ça me convient !
    En bref,
    Qu’on se le dise, le sentiment d’urgence monte au fur et à mesure de la lecture et des incohérences que l’on relève sur la vie d’Emma et de l’enfer qu’elle vit depuis son agression. Les pages défilent tant on a besoin de comprendre, de savoir. Et j’ai refermé ce livre épuisé, d’avoir eu l’impression d’évoluer au côté d’Emma tout du long et de vivre son enfer pendant plus de 300 pages. C’est un thriller psychologique que je ne peux que vous conseiller et un auteur à découvrir absolument !

  • mimi85600 10 juillet 2019
    Le Colis - Sebastian Fitzek

    Après l’excellent " Passager 23 " qui m’avait complètement embarquée et dont la thématique m’avait bouleversée, je ne pouvais que me jeter sur "Le colis". Et quel bonheur cette lecture. Je l’ai dé-vo-ré en une soirée. Impossible de le lâcher. Vraiment.

    Dans ce thriller psychologique (appelons un chat, un chat lol), nous suivons Emma, une psychiatre agressée par " Le coiffeur " (non pas celui chez qui vous allez vous faire faire une beauté, celui-là c’est un vrai psychopathe), seule victime encore en vie, et recluse depuis, ne parvenant plus à sortir de chez elle, paralysée par la peur. Seulement voilà, un matin le facteur sonne a sa porte et lui laisse un colis pour un voisin. Mais, Emma connaît tous les gens du quartier et le nom figurant sur le colis lui est parfaitement inconnu. Qui est donc ce Monsieur ? Que contient ce colis ? Quel rapport avec " Le coiffeur " ?

    Le moins que l’on puisse dire c’est que Monsieur Fitzek maîtrise l’art du suspense d’une main de maître. Certains-nes vous diront qu’il y a beaucoup d’invraisemblances. Oui peut-être mais étonnement ça ne m’a pas du tout gênée. J’ai été complètement happée par l’histoire dès le début, dès le prologue. Et je me suis beaucoup attachée à cette pauvre Emma. Elle qui de par son métier aurait du avoir les armes pour affronter son mal être suite à son agression n’y parvient pas du tout, bien au contraire et s’enlise dans la solitude et la terreur.

    Le récit est rythmé et les chapitres s’enchaîne a une vitesse incroyable ne laissant aucune place à l’ennui. Mais si il y a une chose a retenir au sujet de ce roman, c’est que je le diviserais en trois tiers. Le premier tiers absolument génial où l’auteur vous attrape pour ne plus vous lâcher, le deuxième tiers où ça s’essouffle un peu et où j’ai eu un sentiment un peu plus mitigé et puis le dernier tiers, la fin, de véritables montagnes russes où l’on passe d’une révélation à une autre jusqu’à découvrir enfin la vérité. Cette vérité qui peut paraître rocambolesque et qui l’est finalement mais qui encore une fois est passée comme une lettre à la poste avec moi.

    Bref, vous l’aurez aisément compris, j’ai adoré ce roman malgré son lot d’invraisemblances et sa fin tirée par les cheveux. Il y a des livres comme ça où vous avez passé un si bon moment de lecture que vous pardonnez sans soucis les petits défauts que vous n’auriez jamais laissé passé à un autre.

    Merci aux éditions L’Archipel pour l’envoi de ce roman.

  • Sonia Boulimique des Livres 4 août 2019
    Le Colis - Sebastian Fitzek

    Bon, ben voilà. Je n’ouvre plus jamais de colis (ce qui est ennuyeux s’ils contiennent des livres…), et ne me parlez plus de coiffeur, je pars à la course.

    Sebastian Fitzek est LE MAITRE incontesté du thriller psychologique. A chaque roman, c’est du bonheur à l’état pur. Non, mais quel talent ! Il maîtrise à la perfection tous les codes du genre, c’est implacable.

    Emma, psychiatre, s’est faite agressée et violée dans une chambre d’hôtel par « le coiffeur », tueur en série scalpant ses victimes. Elle vit désormais recluse dans sa maison, équipée telle un bunker, seul endroit où elle se sent un peu en sécurité, avec son mari Philipp et son chien. Elle se laisse happer par la paranoïa, persuadée que le coiffeur se cache partout, doutant de tout et de tous. Lorsque le facteur lui remet un colis pour son voisin dont elle n’a jamais entendu parler, il n’en faut pas plus aux rouages détraqués du cerveau d’Emma pour se mettre à mouliner dans le mauvais sens. Le pouvoir de notre cerveau, lorsqu’il est traumatisé, de nous faire croire des choses, est incroyable.

    Le rythme est fou, les chapitres courts, les rebondissements et les indices nous faisant progresser dans notre enquête sont nombreux et disséminés là où il faut pour nous maintenir en alerte du début à la fin. Un page turner efficace, un nouveau roman lu en une journée, m’obsédant dès que j’avais le malheur de le poser.

    L’écriture de Sebastian est vraiment addictive, précise, vive, manipulatrice et magistrale. Elle nous emporte dans les méandres de la psychologie humaine.

    Le personnage d’Emma est attachante, on a envie de l’aider à s’en sortir, et même s’il nous arrive de douter quelquefois de sa santé mentale et de la véracité de ses affirmations, on ne peut que ressentir de l’affection pour elle. Le côté psychologique de ses raisonnements et agissements est très bien détaillé, c’est un régal. Son cerveau tourmenté n’a plus de secrets pour nous. Ses réactions malencontreuses prennent tout leur sens puisque le lecteur sait ce qui se cache derrière ses gestes.

    Quant aux personnages secondaires, ils sont tous suspects. La tension monte progressivement jusqu’à devenir insoutenable, cette lecture m’a menée au bord de la crise d’angoisse. Impossible de démêler le vrai du faux jusqu’au final éblouissant. Rien n’est laissé au hasard. C’est de la grande orfèvrerie.

    Un coup de cœur pour moi, Fitzek est indéniablement ma valeur sûre littéraire. Pour les amateurs de thrillers psychologiques, je ne peux que vous le recommander.

  • universpolars 26 août 2019
    Le Colis - Sebastian Fitzek

    Je ne connaissais pas du tout cet auteur allemand. Il paraît que c’est une star du thriller dans son pays. Mais n’allons pas trop vite en besogne : les auteurs annoncés comme étant les Maîtres du thriller, avec un M triple majuscule en gras et entourés trois fois, je m’en méfie un peu. Verdict ? Du très bon et de la déception.

    Soit. L’intro est bonne, très correcte, nous sommes bien dans un thriller en bonne et due forme : une petite fille, de la maltraitance, de la peur et de l’angoisse dans un air vicié d’une demeure familiale. Ça promet.

    Cette petite fille va grandir et nous allons la retrouver vingt-huit ans plus tard, derrière un micro et devant une salle comble. Emma, psychiatre, est une femme engagée qui se bat contre les abus, erreurs ou faux diagnostiques perpétrés dans le cadre de son art.

    Emma, traumatisée par un passé dur et compliqué, va avoir droit à un double effet kiss cool en se faisant agresser sexuellement dans une chambre d’hôtel.

    L’auteur nous lâche ici sur une île bien étrange. Un endroit où il est bien difficile de circuler, où les directions à prendre ne sont pas si évidentes, où tout peut basculer au moindre tremblement de terre : le cerveau.

    Nous allons traiter de la paranoïa. C’est invisible, ça ne saigne pas, ça ne fait pas boiter ni tousser, et pourtant. Les maladies psychiques sont difficiles à appréhender.

    Le thème est intéressant. L’auteur démontre clairement comme il est difficile de se battre avec une telle maladie. Lutter contre elle, mais surtout lutter contre les proches ou des professionnels qui deviennent des adversaires vers qui il faut lancer des salves de justificatifs pour prouver qu’on n’est pas si fou.

    Ici, en tant que lecteurs, nous endosserons également ce rôle d’adversaires, car nous ne saurons plus vraiment ce qu’il faut croire.

    L’auteur, avec cette histoire nourrie de clichés liés au thriller, n’a pas réussi à me surprendre complètement. Cependant, je dois admettre que le dénouement, déroulé en plusieurs actes, est plutôt prenant. Les révélations qui nous arrivent dessus, poussées par un vent de manipulation - un peu à la Columbo ! -, apportent de la subtilité.

    Par contre, il y a pour moi beaucoup trop de surenchère ! C’est un point sur lequel je n’arrivais pas mettre le doigt, mais c’est bien cela qui m’a dérangé. L’auteur est allé trop loin dans la duperie. J’aime ça, être manipulé mais, lorsqu’il y a trop, ça casse l’effet. C’est bien vu, oui, mais c’est trop ...

    Voilà ! La folie et l’amour composent parfois une paire inextricable, s’associant au passage à la passion pour former un cocktail violent et mortel. L’auteur nous fournit ici des personnages troubles, troublants et troublés, qui nous poussent à devenir très méfiants.

    Au final, un thriller que je conseille de découvrir.

    Bonne lecture.

  • Helene Yvinec Caruso 4 décembre 2019
    Le Colis - Sebastian Fitzek

    Sebastian, dont je découvre la plume, a l’imagination fertile. Un soucis du détail aiguisé, toujours la bonne phrase au bon moment et j’ai cru devenir aussi folle qu’Emma.Ce huis-clos est haletant puisque depuis le début, nous sommes entraînés dans un tourbillon de scènes drôles, puis inquiétantes puis étouffantes. Les crises de paranoïa d’Emma sont très détaillées mais en même temps, de manière fluide et accessible au lecteur. Tout est mis en oeuvre pour ne pas alourdir le texte et l’histoire est bien ficelée. Si bien, qu’on se demande rapidement si ce que vit Emma est bien réel. Le lecteur en vient à douter de sa propre lecture, de sa propre compréhension, et ça, c’est vraiment fort ! Le sujet est sombre et maîtrisé, surtout lorsque d’elle-même, Emma, en plein délire, se met à analyser sa propre situation, c’est très déroutant. L’humour est grinçant et j’ai vraiment adoré certains aspects, certains moments où l’angoisse est palpable mais que l’on ne peut s’empêcher de sourire tout de même.Le langage psy est élaboré mais accessible à tous, la compréhension est rapide et fluide, retranscrite de manière simple.Même si j’ai rapidement compris une partie du rôle de Philipp et Sylvia, la fin m’a complètement soufflée ! Et par deux fois ! Car lorsque l’on croit lire la chute, où j’ai déjà poussé un ’’Naaaaaaan’’ d’exclamation, une deuxième chute vient compléter la première et franchement, c’est vraiment un coup de maître (ho si !)Du coup, on en oublie le colis, qui revient de temps en temps dans la course mais finalement, en tout cas, en ce qui me concerne, j’ai plutôt été happée et transportée par l’état et le mal-être d’Emma. J’ai vraiment tout vécu à travers elle de manière complètement empathique. Ce roman est un chef d’oeuvre de suspens, vraiment.

  • Helene0_63 27 février 2020
    Le Colis - Sebastian Fitzek

    📦 LE COLIS 📦

    Comment décrire ce livre ? ! J’ai l’impression d’avoir été dans un very bad trip pendant 300 pages 😅 le style est très particulier et surprenant. L’histoire part dans tous les sens 🤪

    Tout le long je me suis dit qu’emma était complètement folle et disais que des bobards ou racontait des moments de purs démence.
    On la suit en train de perdre totalement pied. Emma est en plein stress post traumatique, est bourrée de cachetons, elle alterne entre les moments de conscience et ceux où elle est dans le gaz voire même inconsciente. Est-ce juste, est elle vraiment folle ? Joue t elle ce rôle ? 📦

    Sébastian fitzek m’a scotchée. Sa plume est complètement délirante. Il malmène son lecteur à fond.

    Et le final ! Attendez vous pas à un twist, ni deux .... a ce moment là je me suis dit que je m’étais laissé Berner tout le long. Je me suis sentie bête de ne rien avoir vu venir.

    Ca faisait longtemps que je n’avais pas lu de livre aussi puissant et addictif 🥰

    ALLEZ VOUS ACCEPTEZ TOUS LES COLIS DU FACTEUR MAINTENANT ? 😈

  • Emysbook 28 février 2020
    Le Colis - Sebastian Fitzek

    J’ai découvert ce roman hier et le voilà déjà fini ! Franchement j’ai adoré !
    J’avais vu beaucoup d’avis mitigé sur les réseaux sociaux et j’avais envie de me faire le mien et franchement je ne suis pas déçu !
    Peut être qu’il manquait un peu plus d’enquête mais ce n’est qu’un détail ! Hâte de découvrir son nouveau roman !

  • bonne_heure_litteraire 2 mars 2020
    Le Colis - Sebastian Fitzek

    Laissez vos doutes et vos idées au placard. Voila ce que je peux vous dire concernant ce livre.
    .
    J’ai cru comprendre très rapidement qui était qui, mais je me suis faite balader en beauté👌L’auteur sait parfaitement utiliser son lecteur tel une marionnette en distillant le doute de manière très subtile.
    .
    J’ai vraiment dévoré ce livre car une fois commencé, il est quasiment impossible à lâcher, vous êtes embarqué dans une histoire complètement dingue et à rendre dingue !😱 Je n’aime d’ailleurs pas vraiment ce genre de lecture habituellement, où on mêle réalité et confusion mentale, c’est souvent très mal maîtrisé mais là l’auteur saisit parfaitement les codes.
    .
    En revanche, j’ai trouvé cette histoire de colis finalement peu présente...et le titre aurait dû s’appeler le coiffeur, cela aurait été peut être plus logique.
    .
    Mis à part ça, j’ai vraiment adoré ma lecture qui était pour moi la 1ère de cet auteur et je pense récidiver avec ses autres romans.

  • unevietoutesimple 2 mars 2020
    Le Colis - Sebastian Fitzek

    C’est le premier roman que je lis de cet auteur et certainement pas le dernier (d’ailleurs j’en ai deux qui m’attendent dans ma pile à lire).

    Nous sommes ici face à un thriller psychologique qui a très bien fonctionné en ce qui me concerne. Lors de ma lecture, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à “Dans son silence” d’Alex Michaelides que j’ai lu l’année dernière et qui traite également de la santé mentale.

    L’histoire se centre sur Emma qui a été victime, selon elle, d’un viol et d’une terrible agression. Le “selon elle” est important car c’est sur cette supposition que repose toute l’intrigue de ce roman.

    Depuis cette agression, Emma ne sort plus de chez elle et a mis en stand-by son travail. N’ayant que peu de souvenir de l’agression, elle a peur et doute de tous les hommes qu’elle peut être amenée à rencontrer. Le seul endroit où elle se sent en sécurité, est sa maison et lorsqu’elle se retrouve avec le colis d’un voisin entre les mains, tout tourne au cauchemar pour elle.

    L’auteur sème le doute dans l’esprit du lecteur qui finit par se demander si Emma ne serait pas mieux enfermée à l’asile tout en lui faisant se poser des questions sur les autres protagonistes qui, il faut le reconnaitre, agissent parfois de façon étrange. Nous vivons les situations aux côtés d’Emma et c’est ce qui nous interpelle : il y a ce gentil facteur mais un événement va semer le doute, il y a ce mystérieux voisin, et puis qu’en est-il de l’entourage proche d’Emma (mari, amis…) ?

    J’avais l’impression d’avoir entre les mains une pelote de laine emmêlée, chaque fois que je pensais avoir défait un nœud, un autre apparaissait un peu plus loin.

    Les chapitres sont courts et s’enchainent rapidement, la tension va crescendo et ne retombe pas. L’alternance des périodes auxquelles se sont déroulés les faits apportent une dynamique à l’histoire tout en maintenant un suspense car jusqu’à un certain point on ne sait pas ce qui s’est passé.

    C’est un thriller psychologique réussit en ce qui me concerne.

    Et je ne peux pas terminer sans parler de la couverture que je trouve vraiment bluffante.

  • ju_se_livre 31 mars 2020
    Le Colis - Sebastian Fitzek

    J’avais acheté ce livre à sa sortie et j’avais même commencé à le lire mais j’arrivais pas à m’intéresser à l’histoire. J’ai quand même décidé de retenter le coup. Comme quoi, des fois je devrais me fier à ma première impression...
    📖
    Comme je le disais, j’ai vraiment eu du mal à rentrer dans l’histoire. Pour moi, il manquait le petit truc qui fait l’on devient accro. J’ai trouvé l’histoire plate et dénuée de suspense.
    📖
    Mais je pense que ce avec quoi j’ai eu le plus de mal, c’est le personnage d’Emma, qui m’a fortement agacé tout du long. Aucune empathie pour elle malgré tout ce qui a pu lui arriver. Je ne me suis pas attachée aux personnages. Et quand je m’attache pas, il peut bien leur arriver nimporte quoi, ça me laisse de marbre. Le final aurait pu sauver cette lecture, mais là non plus. J’ai trouvé ça un peu rocambolesque, tiré par les cheveux. J’ai plus eu l’impression d’assister à une surenchère de rebondissements qui n’ont fait qu’accroître le côté irréel de la chose.
    📖
    En bref, pas le meilleur Fitzek que j’ai pu lire. Pas convaincue par l’histoire, ni par les personnages, je n’ai pas accroché. Un livre qui peut peut-être plaire à ceux qui s’essayent de temps en temps au genre.

  • Loudiebouhlis 13 mai 2020
    Le Colis - Sebastian Fitzek

    Si vous suivez mon blog ou ma page Instagram depuis longtemps, vous n’êtes pas sans savoir que Sebastian Fitzek est une référence pour moi. Il a le talent de me balader comme personne. Peu d’auteurs de thriller psychologique arrivent à me manipuler comme il le fait. 

    Et le colis n’a pas dérogé à la règle. 

    Emma est une jeune psychiatre d’une trentaine d’années, mariée à Phillip, profiler. Ils vont bientôt avoir le bonheur de devenir parents. Jusqu’au jour où Emma part en conférence et se fait agresser dans sa chambre d’hôtel. À la suite de son agression, Emma perdra son bébé et peu à peu l’esprit. C’est du moins ce dont une personne très habile va nous faire croire. 

    J’y ai cru. Je l’avoue sans honte, j’ai plongé dans ce que l’auteur a voulu me faire croire. Et c’est surement ce que j’apprécie le plus avec les livres de Sebastian Fitzek. Le fait d’être malmené, manipulé au fil des pages. Ça n’a pas manqué. On est tout de suite plongé dans une ambiance tendue, remplis d’incertitudes et de questionnements. 

    Peu de personnages certes, mais parfaitement construit en peu de temps ce qui accentue le doute sur chacun d’entre eux. Aucune longueur ou description superflue. L’auteur n’a pas non plus cherché à en faire trop pour brouiller les pistes. le dosage est parfait.

    L’intrigue est là, jusqu’au bout. À tel point qu’aux portes du dénouement, on est incapable de discerner réellement le coupable. C’est trop flou. Et ça rend le fameux dénouement insoutenable. L’écriture est fluide et addictive. Les chapitres sont courts et se terminent en suspense. Donc, difficile de ne pas se jeter sur le suivant.

    En bref, ça se dévore à une vitesse folle et ça fait du bien.

  • Promenonsnousdansleslivres 30 août 2020
    Le Colis - Sebastian Fitzek

    C’est sur ce teaser frissonnant que j’ai entamé ma lecture du dernier opus de Sebastian Fitzek, chaque année l’impatience est la même, je trépigne et une fois en main le livre est lu en quelques jours. Est-ce que ça a fonctionné cette année ? BIEN SÛR :p.

    L’auteur pose le décor dès les premières pages, nous découvrons Emma Stein qui suite à une agression vit recluse. Son quotidien est difficile et les actes de la vie quotidienne les plus simples tournent vite au calvaire. Lorsque le facteur lui confie un colis appartenant à un voisin dont elle ne connait même pas le nom, c’est le drame...

    Emma est un personnage bancal qui a conscience de son état mais qui cependant n’arrive pas à faire la distinction entre la réalité et son imagination. Bien qu’il n’y ait pas de huis clos à proprement parlé car l’action se déroule dans différents endroits, on pourrait quand même parler d’un huis clos psychique/psychiatrique car nous sommes dans la tête d’Emma tout au long du récit et mine de rien c’est un sacré bordel...

    Hallucination, réalité ? je me suis posée mille fois la question durant ma lecture et lorsque je pensais avoir trouvé la vérité, ce n’était pas le cas, finalement, quelle surprise de me dire que tout ça est bien pire que ce que je pensais. Car oui au bout du compte on est loin d’être déçu tout est dans la finesse, c’est propre à l’auteur que de jouer avec les nerfs de ses lecteurs en manipulant toutes les ficelles de la psychologie/psychiatrie et ses recoins dont on ne connait rien.

    Est-ce que Emma est si dingue qu’elle n’y parait, est-ce que les personnes qui l’entourent sont irréprochables ? Le mystère plane mais attention les apparences sont souvent trompeuses, Sebastian Fitzek a l’art et la manière de nous le faire comprendre !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.