Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Dix âmes, pas plus - Ragnar Jonasson

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

29 #AvisPolar
5 enquêteurs
l'ont vu/lu
8 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

Dix habitants au bout du monde.

Un mort.

Neuf suspects.

Recherche professeur au bout du monde. Voici une petite annonce qui découragerait toute personne saine d’esprit. Pas Una. La jeune femme quitte Reykjavík pour Skálar, l’un des villages les plus reculés d’Islande, qui ne compte que dix habitants. Malgré l’hostilité des villageois. Malgré l’isolement vertigineux.

Là-bas, Una entend des voix et le son fantomatique d’une berceuse. Et bientôt, une mort brutale survient. Quels secrets cache ce village ? Jusqu’où iront ses habitants pour les protéger ?

Source : La Martinière

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • Chineuse Deculture 18 septembre 2022
    Dix âmes, pas plus - Ragnar Jonasson

    Un Ragnar Jonasson par semaine éloigne la lassitude du polar. Cet auteur devraît être prescrit tant son écriture cruelle envoûte. Ici un bel hommage à "Ils étaient dix" d’Agatha Christie, une tension palpable, une angoise crescendo.Pour autant l’ingenuosité du récit ne dépasse pas la dernière tempête.

  • Chineuse Deculture 18 septembre 2022
    Dix âmes, pas plus - Ragnar Jonasson

    Un Ragnar Jonasson par semaine éloigne la lassitude du polar. Cet auteur devraît être prescrit tant son écriture cruelle envoûte. Ici un bel hommage à "Ils étaient dix" d’Agatha Christie, une tension palpable, une angoise crescendo.

  • Mousquetaire11 16 août 2022
    Dix âmes, pas plus - Ragnar Jonasson

    Avec ces fortes chaleurs, voici une lecture rafraîchissante pour vos soirs d’été. C’est notamment pour ça que lorsque que cette lecture commune m’a été proposée, je n’ai pas pu résister !
    Il n’aura fallu que la découverte d’une petite annonce professionnelle recherchant un professeur dans un journal pour qu’Una décide de changer de vie. Sa destination ? Skálar, un hameau reculé d’Islande où ne vivent que dix âmes très soudées. Alors qu’elle pense que son séjour sera tranquille et lui permettra de se recentrer sur sa vie, l’image de carte postale de Skálar va peu à peu s’effriter et des éléments inexpliqués vont commencer à se produire... Et si finalement ce séjour ne serait-il pas celui qui va lui faire perdre pied pour de bon ?
    Avec ce dernier polar, Ragnar Jónasson nous propose un roman à l’ambiance assez oppressante que l’on ne peut pas lâcher ! Lu pratiquement d’une traite, l’auteur nous entraîne dans un univers unique où la fiction a tendance à dépasser la réalité ce qui lui permet de nous concocter un final qui en surprendra plus d’un !
    Je suis contente d’avoir pu découvrir Ragnar Jónasson lors de cette lecture commune qui a suscité de nombreuses interrogations et il me tarde de débuter sa série Dark Iceland car j’ai beaucoup aimé sa plume que j’ai trouvé captivante !

  • Loiclivresque 16 juillet 2022
    Dix âmes, pas plus - Ragnar Jonasson

    Un petit village complètement perdu tout au nord de l’Islande ça vous tente ? Visiblement cette prof oui. Elle s’y rend pour aider des élèves. Dans un petit village où il n’y a presque personne. Secrets mystères et mensonges sont au rendez-vous. Tout est froid dans ce roman ; le village, l’ambiance, le paysage, les personnages. La construction, comme souvent, est excellente. Mais je crois bien que ce que j’ai préféré dans ce roman est le fait que l’ambiance est (presque) prédominante. Le personnage principal a une réelle profondeur et on s’y attache. Et bien sûr, on reconnait un hommage à Agatha Christie (Jonasson la traduit en islandais) mais qui prend une place si minime qu’on ne le ressent pas tant que ça et ne gène aucunement la lecture de ce thriller au doux parfum islandais.

  • Sylvie Geoffrion 7 juin 2022
    Dix âmes, pas plus - Ragnar Jonasson

    J’aime bien l’ambiance des polars nordiques. L’Islande nous est toujours présentée comme une contrée étrange, fermée, violente de par son climat, ses nuits sans fin et son folklore.
    Ces Dix âmes, pas plus habitent à Skalar au fin fond de l’Islande tout à l’opposé de la capitale. Les quelques braves y habitant encore vivent de pêche et entretiennent leurs secrets. Il fut un temps où les armées britannique et américaine y avaient développé une base. Il n’en reste que vestiges et ruines.
    Una, institutrice à Reykjavik a besoin de changer d’air et en allant y travailler, y enseigner à deux petites filles, elle y voit le moyen d’améliorer son sort.
    Je me demande encore si ce que j’ai lu c’est l’histoire de la déliquescence d’Una qui noie son isolement dans l’alcool avant de revivre ou si c’est l’histoire d’un meurtre.
    On dirait un exercice scolaire. Je suis perplexe et je reste dubitative. J’ose avancer que ce n’est pas le meilleur récit de Ragnar Jonasson, loin de ...
    Avions nous vraiment besoin de fantômes, d’esprits et de voix de l’au-delà pour l’ambiance ? Nous sommes tout de même en Islande !
    Enfin bref, même si Konrad est ce retraité grognon, même si Ari Thor se fait les dents dans ses enquêtes, je préfère de loin ces personnages à ce que je viens de lire .
    Désolé Ragnar, ce sera pour la prochaine fois !

  • Livres d’un jour 21 avril 2022
    Dix âmes, pas plus - Ragnar Jonasson

    Una est professeur à Reykjavík, mais elle s’ennuie, elle a envie d’autre chose. Elle a peu de contacts familiaux, sa mère veuve s’est retrouvé un compagnon.
    Son amie Sara a vu une annonce, qui pourrait répondre à son attente. Dans la petite île de Skálar, une enseignante est demandée pour une durée d’un an. Celle-ci n’aura que deux élèves. Dans cette île ne vit que dix âmes, pas plus . Elle sera logée chez la maman d’une fillette, un appartement sous les combles. Elle va être embauchée, car elle fut la seule à postuler. Pourquoi veut-elle venir ici, dans une île perdue, sans moyens modernes à proximité. Pourquoi fuit-elle la capitale ?
    Son arrivée sur cette île fut discrète, les habitants semblent méfiants. Son adaptation sera lente, très lente. La nuit , elle est parfois réveillée par une berceuse, chantée par une enfant , on dit la maison hantée, qu’en est-il ?
    Una se réfugie bien vite dans l’alcool. Les gens autour d’elle sont des taiseux. La mort a frappé. Y -a-t-il un meurtrier parmi eux ? Que craignent-ils ? Ils semblent cacher de lourds secrets.
    L’auteur distille quelques indices, mais l’atmosphère est lourde pesante. La météo, le froid et la neige accentuent cette ambiance. L’environnement est oppressant.
    C’est un huit clos glacial qui compose ce roman noir.
    https://livresdunjourblog.wordpress...

  • Musemania 4 avril 2022
    Dix âmes, pas plus - Ragnar Jonasson

    Quel bonheur de me lancer dans la lecture d’un genre et d’une origine que j’affectionne particulièrement : le polar nordique ! Si vous me lisez un tant soit peu au travers de mes chroniques, vous n’êtes pas sans savoir que c’est tout un univers que j’adore, que ce soit le genre de la littérature noire mais plus spécifiquement quand il s’agit d’auteurs venant du Grand Nord.

    Début de cette année est donc paru le nouveau thriller de l’islandais, Ragnar Jónasson, auteur qu’il ne faut plus présenter, tant son talent est bien reconnu en France et en Belgique. Aussi bien sa série avec l’enquêteur Ari Thór, que sa trilogie « La Dame de Reykjavik » ont connu un succès retentissant ces dernières années.

    Ici, il quitte le monde policier à proprement parler en mettant en avant comme héroïne principale, une institutrice qui a besoin de trouver un sens à sa vie. Lorsqu’une amie l’informe d’une petite annonce pour un emploi loin de chez elle, elle va déménager de la capitale pour un coin perdu du nord-est du pays, Skálar, peuplé de seulement 10 villageois. L’accueil sera loin d’être chaleureux et les mystères rodent à chaque coin de rue de cette bourgade froide et hostile.

    Comme vous avez pu vous en rendre compte en lisant l’un ou l’autre roman nordique, leurs auteurs ont un don particulier pour installer une ambiance glaçante (normal vu d’où ils viennent, me direz-vous) mais aussi très prenante.

    En plus d’être un thriller plus que réussi, c’est un vrai roman d’ambiance. Toute l’atmosphère qui plane sur ce village, retiré de tout, vous enveloppe au fil des pages et vous envoûte aisément. A côté de cela, vous avez une petite touche de surnaturel qui hausse le niveau et qui vous glacera alors le sang.

    Aucun défaut ne vient altérer la qualité de ce thriller. La construction est parfaitement maîtrisée pour une montée en puissance du récit. Au fil de l’intrigue, les chapitres se raccourcissent, occasionnant de la sorte un suspens grandissant. Le final est tout simplement inattendu et totalement crédible par rapport à ce qui a été apporté durant le récit.

    Voilà ma dernière lecture du mois de mars qui se termine en apothéose par, à nouveau un coup de coeur, après deux autres, très différents mais de grandes qualités chacun !!! Avec ce retour de l’hiver pour le mois d’avril, je vous conseille vivement ce thriller, en adéquation avec notre météo, aussi bien en France qu’en Belgique.

    Le travail du traducteur, Jean-Christophe Salaün est à saluer, tant il apporte une lecture facile grâce à la fluidité des mots et retransmet parfaitement la substance du canevas de l’auteur.

  • Killing79 31 mars 2022
    Dix âmes, pas plus - Ragnar Jonasson

    Devant un roman avec cette couverture, se déroulant en Islande et s’intitulant « Dix âmes pas plus », vous comprenez rapidement que vous allez voyager loin des métropoles. Ragnar Jonasson, comme souvent, aime nous propulser dans des petits villages isolés, pour développer son énigme. Ce nouveau livre ne déroge pas à la règle.

    Una, l’héroïne, arrive dans une minuscule bourgade pour faire table rase du passé et repartir à zéro. Seulement, son envie d’intégration s’avère difficile devant un accueil plutôt réservé de la petite communauté, d’autant plus que certains secrets semblent unir l’ensemble des habitants.

    Grâce à ce huis clos extérieur, sans possibilité d’aide dans les alentours, l’auteur peut créer une atmosphère asphyxiante où les voies de détresse sont limitées. Le personnage principal est donc démuni face aux évènements et ne peut que les affronter. Mais lorsqu’une mort brutale et une petite touche fantastique viennent se greffer aux mystères, elle se retrouve désemparée, le lecteur aussi.

    L’auteur reprend exactement le même contexte géographique que sa trilogie précédente (je n’ai pas lu ses autres œuvres). On sent qu’il aime ce genre d’ambiance. Il y est d’ailleurs parfaitement à son aise et peut tranquillement tisser la toile de son intrigue. C’est ma quatrième expérience avec l’écrivain islandais et je trouve qu’il est constant dans la qualité. Ses aventures sont assez courtes, facile d’accès. Le scénario est toujours bien ficelé avec une fin inattendue. Il possède un véritable savoir-faire pour isoler ses personnages et créer un climat de suspicion. Le suspense est donc toujours présent et le lecteur toujours aux aguets.

    Comme cette histoire est indépendante, elle peut être une bonne porte d’entrée pour l’univers de Ragnar Jonasson. Pour tous ceux qui ne l’ont pas encore essayé, je vous conseille vivement cette lecture avec laquelle vous découvrirez l’étendue de son talent. Moi, je suis déjà convaincu !

    https://leslivresdek79.wordpress.com/2022/03/31/746-ragnar-jonasson-dix-ames-pas-plus/

  • Sylvie Belgrand 28 mars 2022
    Dix âmes, pas plus - Ragnar Jonasson

    Une plongée terrifiante dans un huis-clos glacial, voilà ce qui vous attend dans ce thriller de Ragnar Jònasson. L’écriture est parfaitement maîtrisée. La construction du suspense est implacable. Vous n’avez aucune chance d’échapper à la nuit blanche si vous commencez "Dix âmes, pas plus " en fin de journée. Frissons garantis.

    #DixAmesPasPlus #RagnarJònasson #LaMartinière #Babelio #lectures #livres #chroniques #polar #SerialKiller #TueurEnSerie #Noir #Policier #Enquête #Islande

    Le quatrième de couverture :

    « Recherche professeur au bout du monde. » Lorsqu’elle voit passer cette annonce pour un poste d’enseignant dans le minuscule village de Skálar, Una, qui ne parvient pas à trouver un emploi stable à Reykjavík, croit saisir une chance d’échapper à la morosité de son quotidien...

  • Marielle69 28 mars 2022
    Dix âmes, pas plus - Ragnar Jonasson

    C’est encore une très bon roman de Ragnar Jonasson que je viens de terminer.
    L’intrigue est prenante, les personnages attachants. Le livre est assez court pour ne pas tomber dans des descriptions trop longues qui n’apporteraient rien à l’histoire.
    A lire au chaud sous un plaid :-)

  • nadine vercellone 9 mars 2022
    Dix âmes, pas plus - Ragnar Jonasson

    Una a besoin de changer de vie, d’existence... En répondant à une petite annonce, poussée par son amie Sara, elle accepte un poste dans un village perdu au fin fond de l’Islande, un village de dix habitants...dès le début du livre, le lecteur se sent happé par une atmosphère lourde, angoissante... Peu d’action, il faudra attendre la moitié du livre avant qu’il ne se passe un événement marquant...un livre dans la lignée des précédents de cet auteur, très accrocheur avec une petite touche de surnaturel... Frissons garantis !

  • Natacha Langlois 7 mars 2022
    Dix âmes, pas plus - Ragnar Jonasson

    Une tempête de neige, un couple dans une ferme isolée, coupé de tout, un inconnu qui débarque et tout dérape..
    Voilà le décor est planté, Hulda va mené l’enquête, elle va s’y jeter à corps perdu pour échapper à ce qu’il ce passe au sein de son foyer.
    Hulda cette femme forte et attachante que nous avons rencontré pour la première fois dans la dame de Reykjavik.

    Cette trilogie est vraiment formidable ! Et ce dernier opus est un véritable coup de coeur pour moi, entre tension, sensation d’être dans cette ferme en ses terres hostiles. Une angoisse palpable , une impression d’étouffement à toutes les pages, un isolement des plus terrifiant.
    Je me suis véritablement plongé dans ce livre, dans ce décor, j’admire l’écriture de Ragnar Jónasson ! Il sait captiver son lecteur des les premières pages !

    Petit plus, j’ai trouvé la couverture des éditions points magnifique 😍

    Un grand merci à Bepolar pour l’envoi de ce livre !

  • Savy 5 mars 2022
    Dix âmes, pas plus - Ragnar Jonasson

    Une fois de plus Ragnar Jonasson a su tenir ses lecteurs en haleine.
    Abandonnant son enquêteur Ari Thor, ainsi que Hulda personnage que l’on retrouve dans la trilogie de La Dame de Reykjavik.
    L’auteur avec ce one-shot nous plonge dans une atmosphère fantomatique.
    Un village perdu au milieu de nulle part , dix habitants, et des secrets bien gardés.
    Jusqu’où iront ces habitants pour les protéger.
    Un huit clos à l’ambiance glaciale comme sait si bien le faire Ragnar Jonasson.
    Comme d’habitude je le conseil et attend avec impatience son prochain polar.

  • p@ussyne35 1er mars 2022
    Dix âmes, pas plus - Ragnar Jonasson

    Imaginez, un village isolé au fin fond de l’Islande, 10 d’habitants en tout et pour tout, seulement 2 élèves, des légendes qui semblent régir la vie des habitants et bien vite des non-dits qui se font de plus en plus entendre. Des non-dits, des secrets ? Ceux-ci semblent empoisonner les relations qu’ont les habitants entre-eux, Una le ressent.

    Qui est cette petite fille aperçue à la fenêtre le jour de son arrivée ? La maison de son hôtesse semble habitée par une atmosphère étrange, qui chante la nuit une contine ?.

    Petit à petit l’étrangeté des habitants vont déstabiliser Una, pourquoi les légendes semblent si prégnantes ici. A trop se poser et poser de questions l’hostilité des habitants se retourne vite contre Una qui se sent isolée, perdue. Devient-elle folle ou tout ce qu’elle ressent est la réalité ? Jusqu’au bout de ce roman le lecteur est laissé à ses conjectures, pas d’indice disséminé entre les lignes. Doit-elle rester ou partir au plus vite ?

    Non vraiment, la vie à Skálar n’est pas ordinaire.

  • ehrhardt 1er mars 2022
    Dix âmes, pas plus - Ragnar Jonasson

    Ce livre ne m’a pas enthousiasmé voire même déçu manque de rythme de suspens je ne le recommande pas

  • FABIENNE MARTIN 1er mars 2022
    Dix âmes, pas plus - Ragnar Jonasson

    Sur la base de la quatrième de couverture il me tardait de lire ce livre .mais j’ai été déçue par l’écriture et la confusion dans les chapitres.l’histoire aurait pu être passionnante mais elle est lente , peu engageante et les personnages pas crédibles du tout .dommage

  • M Ar Tin 10 février 2022
    Dix âmes, pas plus - Ragnar Jonasson

    C’est toujours un grand plaisir de retrouver cet écrivain islandais talentueux.

    Encore une fois, c’est un sans faute pour moi.
    Tous les ingrédients sont réunis pour une intrigue riche et captivante.

    Une plume addictive qui nous fait voyager, qui nous dépayse et qui ne nous fait pas lâcher le roman avant la fin.

    Des personnages bien construits auxquels on s attache très rapidement.
    Je recommande aux amoureux de littérature policière.

  • dominolu 9 février 2022
    Dix âmes, pas plus - Ragnar Jonasson

    Je viens de refermer « Dix âmes, pas plus » de Ragnar Jonasson que j’ai reçu dans le cadre de l’opération Club Sang de BePolar.

    Ce dernier polar nordique de l’auteur, dont la mécanique est parfaitement en place, est à la fois un subtil mélange de thriller et roman noir ou se mêle également une petite touche de fantastique.

    Qui voudrait devenir l’institutrice de seulement deux petites filles au fin fond de l’Islande ?
    Una relève le défi, elle quitte son appartement de Reykjavik pour rejoindre au pied levé Skálar, petit village qui ne compte de dix habitants…
    Elle est logée par la maman d’une de ses élèves dans un appartement sous les combles ou très vite elle va entendre une comptine… Complètement isolée, Una va se retrouver face aux habitants qui ne veulent pas répondre à ses questions. Un secret semble planer sur cette communauté. Una perd pied et sa consommation d’alcool va vite devenir un problème.
    Habilement distillé, on sent les doutes et la peur d’Una prendre le dessus sur sa rationalité.
    J’ai passé un très agréable moment en compagnie de ces habitants rustres et solidaires, même si je pensais que le dénouement de ce roman serait plus surprenant.

    Je remercie BePolar et les éditions de La Martinière pour leur confiance.

  • chatdeslivres 8 février 2022
    Dix âmes, pas plus - Ragnar Jonasson

    Une ambiance nordique comme je les aime : un petit village perdu, un froid glacial, un silence pesant et des secrets. L’auteur sait faire parfaitement monter la tension chez le lecteur au fil de l’intrigue. J’ai beaucoup aimé cette dernière sur fond de légendes et de paranormal.

    Au fil des indices laissés par l’auteur, nous découvrons un hameau rempli de lourds secrets.

    Pour conclure, ce fut une très belle découverte !

  • Jocelyne JACQUART 8 février 2022
    Dix âmes, pas plus - Ragnar Jonasson

    Una répond à une annonce pour un poste d’enseignante pour de 2 fillettes dans un minuscule village de l’Est de l’Islande, isolé et de 10 habitants. Elle fait connaissance des ces habitants la plupart hostile à sa venue. Bientôt une mort brutale survient et un homme inconnu débarque un soir et disparait. Dans ce village les gens se serrent les coudes et règlent leur problème tout seuls.

    J’ai dévoré ce livre. On est immergé dans une atmosphère angoissante, teintée de paranormale et de fantastique. Il y a beaucoup de secrets qui finissent par être exposés au grand jour et qui lèvent le voile sur bien des interrogations.

    Toutefois, je m’interroge sur l’épilogue. J’ai beaucoup aimé ce livre.

  • pulul la libellule 6 février 2022
    Dix âmes, pas plus - Ragnar Jonasson

    DIX ÂMES, PAS PLUS
    RAGNAR JÓNASSON

    Excellent roman, un huis clos qui se passe dans un des villages les plus reculés d’Islande.
    Un village et ses 10 habitants très hostiles. Une ambiance assez sombre, froide tout pour me plaire.

    On recherche une enseignante pour seulement deux élèves. Una jeune femme sans attache tente sa chance. Cela lui permettra de changer d’environnement, prendre un nouveau départ. Elle postule au poste d’enseignante et débarque dans ce village pas très chaleureux.

    De Reykjavik à Skãlar, une fois arrivée Una n’est plus très sûre d’avoir fait un bon choix.
    Elle est logée dans une grande maison, après quelques nuits Una entend des comptines d’enfants et aperçoit une petite fille en blanc.
    Elle est terrifiée, a t’elle trop bu ? Cette maison est elle hantée ?
    La froideurs des habitants, elle est sûre on lui cache quelques choses et tout cela lui met ses nerfs à vif. Quel secret ces villageois ne veulent pas mettre au grand jour ?
    Et surtout après ce drame bien triste et choquant.
    Una va t’elle tenir le coup ou au contraire abandonner et rentrer chez elle ?

    Un thriller psychologique, dans un village qui vous glace le sang.
    A découvrir

  • Audrey R. Baron 3 février 2022
    Dix âmes, pas plus - Ragnar Jonasson

    Ayant été tirée au sort, j’ai reçu ce livre en cadeau par Bepolar (Merci !). L’occasion pour moi de découvrir cet auteur dont j’avais noté le nom pour mes futures lectures. J’ai déjà lu différents auteurs de polars nordiques, j’ai donc déjà une idée de l’atmosphère possible du roman.
    Et en effet, quelle atmosphère ! On ressent bien la sourde angoisse de l’héroïne, les phrases et les chapitres sont courts, l’intrigue est un peu longue à se mettre en place presque étrange, on se demande parfois où on va (comme le personnage principal d’ailleurs !), mais les pages se tournent automatiquement, preuve de la maîtrise du genre par l’auteur. L’énigme se tient même si elle reste assez simple. Ce qui en fait un livre prenant, qui se "dévore", 2 soirées m’ont suffit pour le terminer.
    Maintenant, mon impression est mitigée. Certes l’auteur maîtrise son art, ma lecture était fort divertissante et le dépaysement garanti, mais...
    Je n’ai pas accroché aux différents personnages, principaux ou non. Je n’ai pas ressenti d’empathie pour les uns ou les autres malheureusement.
    Je ne suis pas du tout une fan du fantastique (à quelques rares exceptions près), cet aspect du roman m’a donc plutôt "refroidie" (c’est de circonstance !) même si bien sûr (et heureusement pour moi !) toute l’intrigue ne repose pas là-dessus.
    Et surtout, à titre personnel, il me manque une enquête digne de ce nom. C’est ce que je préfère dans les polars, décortiquer les preuves, mettre bout à bout des petits détails, des traits de caractère, etc... Ici les faits s’enchaînent à leurs rythmes, quelques éléments apparaissent, mais rien de plus.
    Pour résumer : un bon thriller, qui tient en haleine, de par son style d’écriture notamment, mais qui moi, me laisse sur ma faim, d’où ma note de 4 étoiles.
    Vu les qualités d’écriture, je vais tenter de lire les autres livres de Ragnar Jonasson, probablement la série des "enquêtes de Siglufjördur" pour ne pas rester sur cette première impression.

  • Les Vies Denses 1er février 2022
    Dix âmes, pas plus - Ragnar Jonasson

    Avis lecture : Dix âmes, pas plus de Ragnar Jonasson.
    Bien qu’addict aux thrillers, je n’ai encore jamais lu de polar nordique. C’était donc une première !
    Una est une jeune enseignante qui postule à un poste ’au bout du monde’. Skalar, petit village isolé où n’habitent que 10 personnes.
    Evidemment, pour une femme venant de l’effervescence de la capitale islandaise, ce n’est pas simple de s’intégrer.
    J’ai lu le livre en 24h, totalement emportée par l’atmosphère oppressante de ce huis-clos, les chapitres sont courts et je me suis laissée prendre par ce climat assez hostile pour l’héroïne.
    Là il y a eu un hic, je ne me suis pas attachée à Una. Assez égocentrique, un peu insignifiante et creuse dans ses réflexions ou sentiments (sa consommation de vin ne l’aide pas), elle ne m’a pas convaincu.
    L’intrigue, teintée de surnaturel, prend le temps de se mettre en place mais j’avoue que j’ai été un peu déçue de la fin. Je m’attendais, au vu des personnages, des secrets, des non-dits, à quelque chose de plus surprenant ou inattendu.
    C’était, celà dit, un roman très plaisant à lire et parfait pour un dimanche sous le plaid !

  • dévoreuse2polar 21 janvier 2022
    Dix âmes, pas plus - Ragnar Jonasson

    Une jeune fille Una réponds à une annonce. Il s’agit d’un poste d’enseignante dans un village de 10 personnes au Nord de l’Islande. Étant dans une situation instable, Una se laisse tenter…
    Je remets le contexte, je suis une fan absolue de Ragnar Jonasson. J’ai adoré la saga Ari Thor, dévoré la dame de Reikjavik.
    Je me suis empressée d’acheter son dernier one shot sans me poser de questions, of course.
    Le livre se passant à Noel, il est vrai que j’aurai aimé pouvoir voir sa sortie et le lire le mois dernier pour me mettre davantage dans l’ambiance. Noel étant passé, pour ma part, je trouve un peu dur de devoir se replonger dans cette période aussi tôt.
    Détail mis à part, nous avons une héroïne alcoolique (appelons un chat, un chat, désolée) que pour ma part je trouve un peu creuse, un peu chiante (n’ayons pas peur des mots) et surtout assez nombriliste. L’histoire est simple, sans très grande surprise et je l’ai trouvé longue à vraiment démarrer. Il faut atteindre ou attendre les 49% de lecture pour que l’on se dise enfin que nous sommes dans un roman policier.
    J’ai bien aimé le fait que pour une fois ça ne soit ni un flic ni un journaliste qui mène l’enquête, que l’écriture soit rapide avec des chapitres très courts et j’adore l’atmosphère des grands froids, après je reconnais que je suis assez déçue.
    Je conçois tout à fait que les lecteurs occasionnels soient conquis. Pour ma part, je n’ai rien trouvé que je n’ai déjà lu et je n’ai pas eu d’émotions particulières en tournant les pages.

  • fanchloua 16 janvier 2022
    Dix âmes, pas plus - Ragnar Jonasson

    Je suis un habitué des polars nordiques et de cet auteur en particulier. Ici, nous sommes à skalar, un petit village très reculé en Islande et l’auteur nous propose un huis clos dans un univers hostile et glacial. Nous sommes comme suspendus au suspense procuré par cette intrigue ou un meurtre est commis et les suspects s’amoncellent.Il s’agit d’un thriller angoissant et fantastique dans la rudesse du grand nord, comme je les aime. Ainsi, après la dame de Reykjavik pour les puristes, je vous conseille cette nouvelle aventure. Bonne lecture et gare aux sueurs froides.

  • reb_books 15 janvier 2022
    Dix âmes, pas plus - Ragnar Jonasson

    Un petit peu au fait du style de Ragnar Jónasson pour avoir commencé la série de polars de l’inspecteur Ari Thor (je n’ai lu que 2 tomes mais tous les autres m’attendent dans ma PAL), en débutant ce roman (qui est un one-shot), je pensais lire un polar. Mais en réalité, nous sommes sur un thriller. Et quel thriller ! Avec comme décor un village isolé au fin fond de l’Islande, un huis clos dans un trou paumé avec dix personnes !

    J’ai beaucoup aimé l’atmosphère de ce roman, cette l’angoisse qui prend aux tripes. Il faut dire que l’auteur excelle ici à dépeindre des évènements pesants. Les gens sont peu accueillants (à part quelques exceptions). L’ambiance fait froid dans le dos, que ce soit au niveau de l’histoire ou de la météo et de la saison. La nuit est noire et longue. Des choses perturbantes se produisent. Notre héroïne croit perdre la boule et vu ce qu’elle vit c’est à se demander comment elle a encore le courage de rester dans ce patelin !

    Tout avait bien commencé, tous les ingrédients étaient présents pour en faire à mes yeux un coup de cœur mais vu l’atmosphère et le ton du récit, j’avoue avoir imaginé une autre fin. Celle proposée par l’auteur ne m’a pas convaincue, je l’ai trouvée trop légère, trop simple.

    En résumé, un très bon moment de lecture avec ce roman à l’ambiance nordique glaciale et glaçante mais la fin m’a déçue…dommage…

  • sam_ds_49 14 janvier 2022
    Dix âmes, pas plus - Ragnar Jonasson

    J’ai toujours eu de l’appréhension face aux romans nordique, certes les noms des personnages et des lieux n’aident pas vraiment, car j’ai toujours eu peur de m’y perdre. Cela dis cela ne m’a pas empêché d’en avoir lu quelques uns, mais cela reste tout de même une minorité par rapport a tout ceux que j’ai lu.

    Alors quand j’ai vu ce titre sur NetGalley, l’histoire m’ayant appelé, j’ai tout de même eu peur de m’y perdre. Justement revenons un peu à l’histoire et ses personnages.

    Una, vit dans la capitale islandaise de Reykjavík et se sens un peu au bout du rouleau, elle a du mal à garder son travail et sens qu’elle arrive à un moment de sa vie ou un peu de changement lui ferait le plus grand bien. C’est son amie Sara, qui tombe sur une annonce, et qui lui la soumet. Elle sait que c’est ce genre d’annonce qui ne pourrait que plaire à Una : « Recherche professeur au bout du monde ». Una, prend le temps de la réflexion et se rend vite que mis à part sa mère, rien ne semble la retenir ici et saute sur l’occasion. Une fois sur place, elle se demande si elle a vraiment fait le bon choix, car si elle à la fibre pour enseigner, pourquoi avoir décidé d’ouvrir un poste pour…..2 petites filles ?

    Una, décide malgré tout de se laisser le temps de la réflexion et finie par s’établir dans les combles d’une maison que lui prête bien gentilement l’une des habitantes du village de Skálar….qui ne compte en tout et pour tout : 11 habitants !!!

    Oui, mais alors le titre n’est pas juste. Je vous arrête tout de suite, et c’est la seule chose que je puisse vous dire : un des habitants fini par mourir d’une manière tout à fait obscure et c’est ce qui risque de poser problème à Una, qui au vu des habitants semble un peu trop curieuse….

    Mon avis :

    C ‘est le premier roman de Ragnar Jónasson que je lis et j’en ressors conquis. Le seul défaut que je puisse y voir (s’agissant d’un service presse je me dois de ne pas trop être exigeant je sais) est qu’il s’agit d’une version convertie en PDF et la lecture est un peu dure du fait de la petite taille des caractères. J’ai du augmenté considérablement le rétroéclairage.

    Quant à l’auteur, je vais essayer de voir si je peux trouver ses autres ouvrages à la bibliothèque d’Angers, car cela semble intéressant.

    Et encore une fois j’ai était conquis par l’écriture de Ragnar Jónasson. J’ai adoré ce nouveau roman qui nous plonge dans une ambiance particulière que je n’arrive pas à quitter et qui me fait tourner les pages sans m’en rendre compte.

    Parmi ses Romans on peut citer :

    Snjór
    Mörk
    La dernière tempête

  • Le Monde de Marie 14 janvier 2022
    Dix âmes, pas plus - Ragnar Jonasson

    https://mespassionsmesenvieslemondedemarie.blogspot.com/2022/01/dix-ames-pas-plus-ragnar-jonasson.html?m=1

    Un thriller nordique qui se révèle prenant et terriblement addictif dès les premières lignes.

    Una débarque dans ce petit village dans lequel elle n’est pas la bienvenue. Alors que certains lui montrent clairement leur hostilité, d’autres lui accordent un sourire. Seule Salka, celle à l’origine de sa venue semble l’accepter. Au fil des jours, au fil des mois, rien ne s’arrange pour Una dans ce village où le soleil pointe à peine le bout de son nez, où elle ne parvient pas à se sentir chez elle tant l’hostilité ambiante est palpable.

    Skalar, un village où on ne ressence que dix habitants et qui a tout pour paraître inhospitalié et inquiétant. Les légendes aussi sont là pour instiguer l’angoisse et la peur. Une petite fille hanterait la maison où Una loge et cette dernière a de plus en plus l’impression que le fantôme existe bel et bien.

    Une intrigue qui se veut quelque peu surnaturelle mais qui n’est pas que cela. Una apprend la disparition d’un homme dont la description semble correspondre à l’étrange visite qu’elle et Salka ont reçu quelques jours avant Noël. Elle voudrait aider la police et, sans en comprendre le pourquoi, cela dérange.

    Un roman plein de suspense où je n’ai pas vu venir les révélations finales. J’ai adoré être tenue en haleine et ressentir le côté oppressant du village et l’hostilité si palpable de ses habitants. On en vient rapidement à s’inquiéter pour Una. Sans savoir d’où le danger pourrait venir, et à qui elle pourrait accorder sa confiance, on a peur que sa curiosité ne finesse par lui jouer de vilains tours.

    Le secret est présent mais les apparences pourraient bien être trompeuses.

    Une excellente lecture.

  • loeilnoir 10 janvier 2022
    Dix âmes, pas plus - Ragnar Jonasson

    Una, une jeune enseignante de Reykjavik, traverse une mauvaise passe : elle n’a pas de poste fixe ni de salaire conséquent, elle est esseulée, sans véritable ami ni raison de vivre. Une annonce parue dans le quotidien local l’intrigue : « recherche professeur au bout du monde ». Le village de Skalar, situé à l’extrémité de la péninsule de Langanes a en effet besoin d’un enseignant pour prendre en charge l’éducation de deux fillettes de sept et neuf ans. Una saisit l’occasion de faire un break avec un quotidien morose. Mais une fois sur place, elle se rend vite compte que le village est véritablement isolé de tout et ne compte que dix habitants !

    Una est une citadine, sa réticence à vouloir poursuivre cette aventure semble compréhensible. Dans ce petit village, tout le monde se connait : forcément 10 habitants, on peut même dire qu’il n’existe aucun secret pour personne et que tout le monde est au courant des faits et gestes de ses voisins. Entre l’anonymat d’une grande ville et la promiscuité imposée par ce village isolé, le choc est important pour la jeune femme. D’autant plus qu’elle n’est pas véritablement accueillie comme il se doit par les habitants qui semblent étrangement assez hostiles envers elle. Elle sympathise tout de même avec Salka, la jeune femme chez qui Una loge, et mère de Edda, l’une des deux élèves. Elle éprouve également de l’attrait pour Thor, un homme séduisant et énigmatique. Mais au fil des jours, Una ne s’habitue pas à l’atmosphère du lieu : elle entend des bruits, des chants de berceuse la nuit… Jusqu’au drame qui va définitivement la lier à ce village.

    Je précise que cette histoire se déroule en 1985… Pas de téléphone, pas d’internet… Et en l’occurrence pour Una, même pas de poste de télévision ! Le seul contact avec le monde extérieur se limite aux journaux lorsque l’épicerie du coin les reçoit !! Idéal pour situer ce genre de récit ! Difficile de quitter ce huis-clos oppressant, situé de plus dans une région où les journées sont extrêmement courtes et très sombres en raison d’un climat des plus rudes. Il n’y a pas d’action dans ce roman qui privilégie une atmosphère pour le moins pesante et de sombres secrets plus ou moins bien gardés. Les amateurs de romans à suspense nordiques seront ravis de découvrir ce nouveau roman de Ragnar Jonasson, où l’auteur laisse une place de choix aux fantômes…

    Je remercie les Editions de La Martinière, via Netgalley pour cette lecture très divertissante.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.