Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Dernier rêve avant la mort - Franck Linol

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Le fidèle coéquipier du commissaire Dumontel, le lieutenant de police Dany Marval, un flic gay adepte de surf, a disparu durant ses vacances sur la côte basque. Deux autres surfeurs sont quant à eux abattus chacun d’une balle dans la tête. L’affaire est grave : des policiers corrompus, un agent de la DGSE sous couverture au Maroc mêlé à tout cela... Le mauvais oeil est au-dessus de Dumontel qui va devoir enquêter en solo. Un polar dans l’univers des services secrets entre trafic d’armes et trahisons... Le 11° de la série des "enquêtes" du commissaire Dumontel qui sera "partout où nécessité fait loi".

Vos #AvisPolar

  • Musemania 8 février 2019
    Dernier rêve avant la mort - Franck Linol

    Un tout grand merci à Babelio et aux éditions Moissons Noires pour ce livre que j’ai reçu l’occasion de la Masse Critique des mauvais genres. J’ai apprécié de découvrir cet auteur français, Franck Linol que je ne connaissais pas ainsi que la côte basque.

    C’est toujours un pari risqué de lire un livre qui fait partie d’une « collection » mais le résumé me plaisait particulièrement. C’est pourquoi, je l’avais choisi lors de la masse critique du mois d’octobre, qui était consacrée aux mauvais genres de la littérature. Bien m’en fasse car il a été l’occasion de découvrir un auteur français que je n’avais encore jamais lu mais aussi la région du pays basque, qui n’est pas souvent abordée dans les livres que je lis (qu’ils soient de littérature générale ou policiers/thrillers).

    Pour ceux qui sont frileux comme moi, n’hésitez pas à vous jeter à l’eau car ce tome peut vraiment être lu indépendamment des autres. A aucun moment, je ne me suis sentie lésée de ne pas les avoir, à moins peut-être d’avoir perdu cette chance. Il est vrai qu’il y a quelques rappels des précédentes enquêtes du commissaire Dumontel mais cela n’est pas pour autant gênant dans la compréhension de l’histoire. Il s’agit ici de sa onzième enquête tout de même.

    Quand le commissaire Dumontel reçoit un appel concernant la disparition inexpliquée de son coéquipier, Dany Marval, il décide de prendre directement la route en direction de la côte basque où ce dernier était parti quelques jours en vacances pour exercer sa passion du surf. Lorsque les colocataires de Dany sont retrouvés tués d’une balle dans la tête, Dumontel se rend compte qu’il a mis les pieds dans un engrenage dépassant les frontières françaises.

    C’est un roman policier efficace qui alterne des courts chapitres, sans discussion inutile. Il est assez court car il comprend moins de 300 pages mais on rentre très vite dans le vif du sujet. Comme je l’ai indiqué ci-dessus, je ne connaissais pas la côte basque mais l’auteur vous donne envie de la découvrir. On sent que Franck Linol est un grand amateur de bons vins au vu des très nombreuses références. A force, cela donne envie de goûter ces cépages ;)

    Ce livre m’a donné l’envie de découvrir un peu plus de cet auteur et de ses enquêtes du commissaire Dumontel. Par cela, je pense qu’il s’agit d’un bon roman présentant de nombreuses belles qualités. Comme quoi, il ne faut pas forcément chercher au bout du monde pour trouver de très bons écrivains, peut-être moins médiatisés mais qui, pourtant, le méritent tout autant.

    Chronique sur mon blog : https://musemaniasbooks.blogspot.com/2018/11/dernier-reve-avant-la-mort-de-franck.html

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.